Récit de la course : Cross de St-Mars la Brière - Vétéran 2009, par Mustang

L'auteur : Mustang

La course : Cross de St-Mars la Brière - Vétéran

Date : 20/12/2009

Lieu : St Mars La Briere (Sarthe)

Affichage : 800 vues

Distance : 7.535km

Objectif : Pas d'objectif

7 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Pas d'autre récit pour cette course.

Lessivé à St-Mars

Cross de St-Mars la Brière

Rendez-vous ce dimanche  matin 20 décembre  à la Plaine des Sports à 10 h. La  neige recouvre  les  installations. J’y retrouve Momo et Francky qui chargent  la voiture avec  la tente.  Nous  ne serons qu’une  toute  petite  délégation à participer  à ce cross sarthois: deux poussins,  Romaric et Emilie, une féminine,  l’inoxydable Marie-France comme le dit son fils, trois seniors, Francky, Mickaël et Thomas, et quatre vétérans, Michel, Bruno, Stéphane et moi. Enfin, Stéphane est encore  senior jusqu’au 31 décembre. La F.F.A., toujours pleine de  bonnes  idées, a décidé que  les changements de catégories s’effectueraient au 1er  janvier alors que la saison commence le 1er septembre, comprenne qui  pourra !

Nous  prenons  la route, pas de souci, la  neige a fondu !  Vers 11h15, nous arrivons  à St-Mars  la  Brière, petit bourg à une vingtaine de Km  à  l’est du Mans. Les  installations sportives sont impressionnantes : un superbe complexe sportif et une piste d’athlé, certes, celle-ci est  un peu rustique. Beaucoup de  monde  malgré  les conditions  météo. Il  brouillasse  un peu. Nous sommes en Sarthe, région du Mans. Pour eux qui connaissent,  le terrain est sans surprise : bois de  pins et terrain sableux. Une  petite  pellicule de  neige recouvre  l’ensemble.

Nous  montons  la tente, indispensable ; c’est  toujours un  moment de bonne  humeur. Nous ne sommes qu’à quelques  mètres de  la  ligne de départ. Une remorque de camion fait office de  podium. L’animateur fait de son  mieux  pour communiquer de  l’enthousiasme aux  gens frigorifiés.

Ma course ayant  lieu  à 12h10,  je  me change rapidement pour effectuer  l’échauffement. Je  pars reconnaître  le terrain avec Michel et Bruno.  Pas de boue, le sol est ferme. 6  ou 7  bonnes butes pimentent  le parcours relativement  plat. Dans le bois,  le circuit  tournicote pas  mal pour enfiler  à la suite 3, 4 bonnes bosses sableuses. Tant qu’à faire,  nous faisons deux tours de chauffe.  Il  me faut bien ça ! Je n’ai pas couru de  la semaine,  juste de  la stimulation Compex, y a  mieux comme prépa mais  j’ai voulu récupérer  de  la Saintélyon d’il y a 15 jours !

Je retourne  dans  la tente  pour me changer : un runinng, un maillot  manches  longues Mizuno et  le  maillot du club. Je vais  partir avec  un bonnet et des  gants. J’ai  mes  pointes New Balances avec  deux  pointes de 15 à  l’avant et quatre de 12 pour  les suivantes. Il est de temps de se rendre sur  la  ligne de départ.  Le  peloton est conséquent, plus de 110 coureurs, essentiellement des VH1, une trentaine de VH2 et  une  poignée de VH3.

Mon  objectif est  modeste comme d’habitude sur ce genre d’épreuve. Nous avons quatre tours de circuit à accomplir. Pourvu que je  ne  me fasse  pas rattraper  par  les  premiers ! Le terrain  le  permettant, ça  part vite, très vite. On  n’est  pas  à Orgères ! Peu  importe, c’est  parti,  il  n’y a qu’à suivre ! Le terrain  est agréable, quelques  pierres font  partir  le feu sous  les  pointes de quelques concurrents qui  me précèdent.  Le  premier  tour  va  permettre de  hiérarchiser  le peloton, ensuite  ce  ne sera qu’une  lutte  pour quelques  places.  Je  finis  mon  premier tour  bien. J’essaie de rester au contact d’un groupe de coureurs d’Endurance 72 et l’A 72.  Dans  le deuxième tour,  j’ai pris  mon rythme,  mais il  n’est  pas bien   pêchu !! Il faudrait que je  fasse de  la qualité.

 

moi !!!  (photo de Momo,mon président!)

 

Les  bosses  passent  bien  même si ça tire  un peu derrière  les cuisses. Ça va vite, voilà le troisième  tour. Dans  le bois,  je vois les coureurs dans tous  les sens vu la configuration du circuit  très resserré. Je suis  à  la  lutte –enfin toutes  proportions  gardées- avec deux, trois coureurs du  groupe. J’arrive à les  passer.  Mais  il reste  un quatrième tour et  je  ne me suis pas fait reprendre  par  la tête de  course! Mais  ouille !! Je  plafonne ! Les bosses  deviennent  un peu  plus  indigestes.  Non  pas que  je  manque de souffle,  mais  je  n’avance  pas. 

 

 
Bruno

 

Les  gars que  j’avais passés reviennent sur  moi et  me repassent, sans faux pli ! Bon,  il s’agit de finir ! J’accroche  un gars devant  moi  pour  me motiver et  j’entends  un autre dans  mon dos. Allez,  je vais essayer de tenir. J’enquille  la dernière grosse  bosse. Ensuite,  le circuit  tournicote entre  les arbres et  on débouche sur  le  terrain de sport. Le gars devant  moi  a 5, 6  mètres d’avance,  et  il va  les garder mais  je vais tenir sur celui qui  me suit ! On  a les  satisfactions qu’on  peut ! Voilà, c’est terminé, 14e sur 26 VH2 classés. Michel se classe 9e et 1er VH2. Par équipe, nous nous classons 7e sur 15 !

Je  me change  rapidement et  je repars  pour  prendre des  photos.  Nos   jeunes  se débrouillent très bien, 6e  tous  les deux sur  leur course.

 

 
 Romaric
 
 
Emilie

 

Marie-France  accompli  une superbe course, parfaitement  gérée. Elle a su tenir  tête à un groupe et  prendre suffisamment d’avance pour éviter  un retour en fin de course. Elle finit 25e et 1ère VF3 à plus de 12  à  l’heure. Inoxydable, c’est  bien le  mot !

 

 

                                                                                                                  Ironwoman

Pour les seniors, Francky va bien  se  battre. Si  Tony et Fred de  l’IPP de Pré-en-Pail vont  prendre rapidement le  large, il va  bien se  battre avec deux  gars pour la 3e  place  mais  il va  lâcher avant le 4e  tour pour finir 5! Mickaël en retour de  forme termine  honorablement ainsi que Thomas.

 

 
Thomas, Franck et Mickaël
 

                                             Thomas à la  lutte

 

Voilà retour sur Alençon vers 18h. Une  bonne  journée au grand air !!

7 commentaires

Commentaire de CROCS-MAN posté le 21-12-2009 à 13:58:00

Et un décrassage d'injecteurs de plus!
Bravo et merci pour ton récit.

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 21-12-2009 à 15:30:00

Je maintiens : les cross FFA, c'est bon pour les fillettes pré pubères...

Alors, on te revoit courir en FSGT avec des vrais hommes ?

Commentaire de RogerRunner13 posté le 21-12-2009 à 16:41:00

Il n'avait pas l'air de faire bien chaud ? bravo et merci ce récit.

Commentaire de francois 91410 posté le 21-12-2009 à 19:49:00

ça dégage les bronches ton truc à saint mars la brière (sans bière de mars ??!!...)

Commentaire de l'ourson posté le 21-12-2009 à 23:11:00

Pfioutt.... courir vite et en plus avec le froid et la neige ...

L'Ourson_ki_préfère_la_Saintélyon_;-))

Commentaire de LtBlueb posté le 21-12-2009 à 23:24:00

joli petit decrassage de fin d'année ! bravo l'ami !

Commentaire de robin posté le 22-12-2009 à 17:01:00


damed, le mustang court sur mes terres en mon absence ! trop injuste !
t'as raison de venir dans un pays où on sait courir ! C'est comme cela qu'on progresse ! Tu pourras poutrer le Lutin !

a +

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !