Récit de la course : Sacré Trail des Collines - 35 km 2010, par LtBlueb

L'auteur : LtBlueb

La course : Sacré Trail des Collines - 35 km

Date : 21/3/2010

Lieu : Tullins (Isère)

Affichage : 1616 vues

Distance : 35km

Objectif : Pas d'objectif

17 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Sacré trail des collines : retour aux Sources

Ca fait un moment que je me demandais ce que pouvait prendre la Tortue depuis 2/3 ans pour galoper chaque année un peu plus vite :)
Ben ca y est depuis ce week-end je crois bien avoir une piste...
D'aucuns écrivent qu'il est bon de faire un marathon de Printemps (et le plan qui va avec...) pour préparer le marathon d'un IronMan
Perso cette perspective ne me semblait d'une part pas nécessaire, et d'autre part , je n'avais aucune envie de me coltiner un plan marathon (le marathon passe encore...) , la priorité étant ailleurs , notamment du coté d'un niveau de vélo à faire passer de "largement insuffisant" à "strict minimum pour finir embrun"
Par contre, l'idée d'aller m'étalonner sur un trail relativement roulant  (35km, 1400m D+)  sans prépa spécifique, grosso modo un genre de marathon++, a attiré mon attention autant que la perspective de retrouver plein d'amis, et de faire la bise à la toute nouvelle Madame Cochard, réprésentante féminine de "Trace de Zoo"  :))
p1050063.jpg
Dans les 2 semaines qui précèdent je réalise que j'ai passé la majeure partie de mon temps à barboter ou sur la selle (j'ai bien écrit "sur la selle"), et que coté course à pied c'est plutot faiblard et pas très dynamique (qqs sorties d'E cool, 2 sorties D+, et un 6 fois 30-30 qui n'a pas du vraiment dopé ma VMA) ; bref je décide d'aborder ce trail de 35 bornes avec prudence et humilité, m'attendant à coincer après 2 heures de course...
Jour J , le temps n'est pas génial, quelques gouttes de pluie, je covoiture avec le kéké qui en dehors d'une bonne fin de saison de ski de fond , a également fait l'impasse coté course à pied...
Arrivé sur place , je retrouve Stéphane , que je pense être le seul représentant de mon club de tri  www.fontaniltriathlon.com (j'en profite pour faire de la pub auprès des isérois qui voudraient s'essayer : ambiance super sympa, des triathlètes qui ne se prennent  pas la tête et qui néammoins envoient du gros...). Corinne (absente sur la photo) fera une très jolie perf sur le 17km...
 img00057-20100321-1315.jpg
9h et des poussières c'est parti pour le 17km et le 35km ; je suis plutot à l'arrière , ce qui va grandement faciliter le départ prudent pour lequel j'ai opté...
stc_2010_022.jpg
Prudence rime avec frein dans les descentes (c'est là qu'on gagne une course, mais c'est aussi là qu'on peut tout perdre !!) , petites foulées sur les pentes modérées et marche rapide dès que la pente s'accentue. Au km 9, atteint en un peu moins de 1heure , les parcours se séparent, à ma grande satisfaction... Je suis bien, j'avale 2/3 trucs sucrés, un verre de coca , et repart tranquillou.
Km16, en 1h45, une petitre traversée de ruisseau qui n'est pas sans me rappeler le Raid28 (ils sont sympas les CMIs , il ont prévu les rondins pour ne pas qu'on se mouille les pieds) .
 stc_2010_072.jpg
Idem je ne m'attarde pas trop longtemps, me contente de remplir mon bidon et d'avaler 2 morceaux de banane. Je m'étais donner 1h30-2h avant de connaitre un premier ralentissement, et au contraire j'ai des fourmis dans les jambes qui répondent à merveille ; je continue à trottiner dans les côtes glissantes à souhait et remonte régulièrement des coureurs avec qui j'échange parfois quelques mots avant de continuer à mon rythme . Il me semble reconnaitre le parcours des années précédentes à l'approche d'une petite route de crête qui nous amène vers un ravito au prix d'un long faux plat (Km 23 , en 2h30 environ).  Les jambes continuent à répondre à merveille, et je ne me souviens pas avoir connu de telles sensations sur un trail dans le passé... Que se passe t'il ? Ai-je été dopé à l'insu de mon plein gré ? J'adore cette partie de la course , relativement roulante et propice à quelques relances pour celui qui a gardé des forces !
Km 29, en 3h10. Dernier ravito , j'en profite pour faire le plein de ma gourde. Ca fait un moment que j'ai rattrappé personne : normal la densité de coureurs diminue :)) Un méchant raidard à la sortie du ravito  me fait tirer la langue et je sens que ca tire méchamment dans les cuisses ... ahhhh enfinSuit une jolie et longue descente dans laquelle il y a moyen d'envoyer (attention à l'entorse quand même) . Je passe un dernier trailer , plus prudent qui moi, avant d'attaquer la montée finale (1.5 km me dit on) ... apprécie un tantinet moyennement le mur final dans lequel je recule de 30cm à chaque fois que j'avance de 50cm.
 stc_2010_092.jpg
Arrivée à la table d'orientation , puis finish tranquille sur 500m de plat... 3h46, 40ème sur 121 finishers !!
Fichtre ca doit bien être la première fois que je me cale dans le 1er tiers sur un trail !!!
Sans prépa spécifique de plus !! Et si c'était ca le truc ? une bonne prépa triathlon... du cardio en natation... seuil et sortie longue en vélo ... et 2 scéances de cap /semaine tranquille histoire que les muscles n'oublient pas la spécificité de la course à pied ... j'ai trouvé le secret de la Tortue :))
Un grand bravo aux organisateurs du CMI (Courir le Monde en Isère), tout fut géré de facon impeccable, avant , pendant et après la course , notamment en terme de communication !! Chapeau !
 dscn2933.jpg
 stc_2010_077.jpg
Photos empruntées aux CMIstes. Merci !

17 commentaires

Commentaire de Pat'jambes posté le 26-03-2010 à 21:45:00

Chapeau le tri athlète!
35km sans préparation spécifique... même pas peur!

;-)

Commentaire de Génep posté le 27-03-2010 à 10:12:00

On va tous se mettre au triathlon si ça donne la caisse à ce point !

Commentaire de le_kéké posté le 27-03-2010 à 14:12:00

Si il y avait pas le vélo et le natation ça pourrait être cool le triathlon, en tout cas ça donne la caisse. Attention a ne pas être prêt trop tôt car fin aout c'est encore loin mais je suis confiant c'est pas à un vieux singe qu'on apprend à faire des grimaces. En tout cas impressionnant la force tranquille le bloubby, toujours le même rythme du début à la fin et on ramasse tous les morts au passage, quand je serais grand moi aussi j'aimerais gérer une course comme ça ...

Commentaire de millénium posté le 27-03-2010 à 19:30:00

bravo l'ami blueb !
Et merci pour ce récit

Commentaire de Jerome_I posté le 27-03-2010 à 19:51:00

bravo philippe content de te relire...

Commentaire de l'ourson posté le 27-03-2010 à 21:59:00

Clap clap l'Blueb :-)

Tu peux copier-coller la Tortue, c'est un si bon exemple !

L'Ourson_confiant_pour_l'Blueb_Finisher_Embrun_;-)

Commentaire de La Tortue posté le 27-03-2010 à 23:31:00

il est affuté le lieutenant !
bravo et bonne continuation vers Embrun. ça va l'faire...

Commentaire de taz28 posté le 28-03-2010 à 09:50:00

Trop trop fort mon Blueb !!!
Cela fait toujours super plaisir de retrouver tes exploits, à bicyclette ou à pied ;-)))

Embrun est largement à ta portée !!

Gros gros bisous

Taz

Commentaire de béné38 posté le 28-03-2010 à 16:13:00

Bravo Phil, tu as trouvé le secret...
J'en dirai pas autant, mais faut de la patience.
A bientôt
Bises

Commentaire de Rag' posté le 28-03-2010 à 18:06:00

Ben, mon Lieutenant, c'que vous êtes fort! I'court bien le chef.

Commentaire de raspoutine 05 posté le 28-03-2010 à 21:55:00

La pêche et la sagesse, super cocktail pour réussir une bonne perf. Vive le tri et vive le trail, entre les deux le cœur balance mais c'est complémentaire, pour sûr !

Super récit et belles images, il faudra embarquer la caméra à Embrun !

Commentaire de Davidou le minou posté le 28-03-2010 à 22:34:00

Superbe ! Quelle force tranquille !!!!

C'est ce que j'appelle GERER une course, et avec un résultat à la hauteur.

J'ai toujours cru en cross training, mais je pensais pas autant de bénéfices... surtout niveau musculaire... t'as aucune courbatures ?

Allez, à bientôt peut-être dans une patinoire pour soutenir les bruleurs de loups :-D

Commentaire de eric41 posté le 29-03-2010 à 14:31:00

Belle sortie Phil.
Bonne continuation.
Eric

Commentaire de 100glier posté le 29-03-2010 à 21:34:00

Et pourtant on n'avait mis que de l'eau et du coca au ravito (bon avec un peu de chartreuse, c'est vrai) ! Bravo pour ta gestion de course, c'est vrai que s'est sympa quand on peut relancer sur les crêtes, après le ravito des trois gros, sinon c'est la misère.
On le relance à la même date en 2011 avec même des améliorations (histoire de ne pas se rouiller de notre côtés)

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 31-03-2010 à 08:36:00

Quelle forme ! Tu rajeunis ou quoi ?
C'est peut-être tout simplement dû à ta prépa vélo et natation qui t'a permis d'être frais...

Commentaire de XBo posté le 09-04-2010 à 15:18:00

Alors là Philippe, tu joues vraiement dans une catégorie réservée à l'élite.

Je cite "je n'avais aucune envie de me coltiner un plan marathon (le marathon passe encore...) ...aller m'étalonner sur un trail relativement roulant (35km, 1400m D+) sans prépa spécifique, grosso modo un genre de marathon++".

Et puis je comprends mieux pourquoi moi le parisien je me fais doubler par les "montagnards" l'été, ce n'est ni l'altitude, ni l'air pur, c'est la Chartreuse !

Et pour finir,
-Une question : c'est qui le Kikou en tête avec le dossard 201 ?
-Une remarque : il se fout de nous le kéké quand il dit qu'il a fait un top100 sur 121 finishers.
-Un encouragement parce que j'ai cru comprendre que l'objectif se trouvait plutôt vers fin août dans l'ancienne capitale des Caturiges...

A+

Commentaire de Fimbur posté le 15-04-2010 à 16:57:00

Bravo Philippe,
du + en + je crois que le vélo aide vraiment en CAP.

Bonne récup,
Fimbur

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.25 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !