Récit de la course : Off de l'Ain 2010, par Gibus

L'auteur : Gibus

La course : Off de l'Ain

Date : 18/7/2010

Lieu : Treffort Cuisiat (Ain)

Affichage : 1328 vues

Distance : 21km

Objectif : Pas d'objectif

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

9 autres récits :

Un Off très fort.

Un Off très fort. 

 

C’est le 3° off des kikous de l’Ain.

Cela se déroule à Treffort là où a lieu la plus vieille course de l‘Ain. Cette année c’est la 50° édition.

J’arrête là ma pub car l’organisation n’est pas toujours au top.

Eric organise ce rdv désormais fidèle de ce mois de juillet.

Après Girlay et Mamanpat , c’est au tour de Looping de se mettre au fourneau.

 

En arrivant à Treffort, en passant par derrière, c'est-à-dire par Villereversure, patrie de Nono j’arrive au centre du village et là je ne sais pas où se trouve le fameux lavoir où l’on va se purifier d’un commun accord et vénérer le K. K comme Kro, Krieg, Karlsberg, Kanette mais aussi Kikourou.

 

Je me rends compte finalement que la dite épreuve officielle du coin passe devant ce lieu de lavage d’esprit. Je dois passer trop vite à cet endroit mais ça c’était avant (quand j’courais vite).

Jacques et Denis sont déjà là. (Hérisson et Joshua01). Ils discutent de la CCC. Denis a fait la reco d’une partie du nouveau parcours.

Les autres arrivent ensuite.

Fulgurex le fameux motard de Dijon (j’ai pas pu m’empêcher). Looping, ArnoS, Tidji, Skoub, Sylvain01, Gilou01, Franciss et Sébastien dit Babasse.

 

 

 

 

 

Nous posons pour la prospérité ou pour l’éternité derrière la banderole de notre manif. Ce n’est qu’un début continuons le combat.

 

 

 

 

C’est parti pour ce off.

Nous montons la fameuse côte de la course et virons à droite dans le vieux village avec ses maisons en pierre.

 

 

 

 

 

 

Mais qu’est ce qu’ils ont ? Ils foncent, ils font la course ou bien ?

Je me retrouve très vite décroché avec Francis.

 

J’ai eu une semaine assez dure avec le trail de la dent du chat dimanche dernier, un déménagement hier suivi d’un barbecue et un 14 juillet avec le concert à Jujurieux au pub le HS du groupe de rock False.

 

Je vois bien Eric qui se retourne de temps en temps mais néni le tempo est donné : ce sera dur pour les trainards.

 

Je glisse un mot à Francis en lui demandant si c’est moi ou bien.

Tout le monde a l’air super entrainé et vue les discutions on n’a pas affaire à des bleus.

J’ai fait le trail des glaciers, je vais faire la CCC, j’ai fait le marathon de truc et triathlon de chose.

Même Eric que je n’avais pas vu depuis un moment m’a l’air maigrichon. Il a fondu et est affûté comme un laguiole. (il a perdu ses joues rondes)

 

Nous avons un bô point de vue sur la Bresse.

 

 

Nous passons de temps en temps entre des barrières barbelés pour empêcher les animaux de passer.

 

 

Nous on passe. Un tassement du peloton se fait alors à chaque mais inexorablement, je me retrouve seul à l’arrière pas loin de Francis.

 

 

 

 

 

Nous montons vers une ruine qu’est le château de Montfort.

Purée qu’est ce que ça grimpe. Je vois Jacques avec ses bâtons qu’en bave aussi.

Eric vient discuter avec moi.

 

 

 

 

 

 

Ah il a de la compassion.

J’en chie lui dis-je.

On est à quatre pattes sur la fin.

 

 

 

 

T’as pas le bide des chauffeurs de car me dit-il.

C’est vrai que la plupart ont un bel airbag.

On redescend par un petit chemin en single étroit.

 

On arrive à Cuizat lieu où trône le musée de la Bresse.

Les gars de devant nous attendent près d’une superbe fontaine. Un petit coup sur les carreaux mais c’est tout car elle est non potable.

 

 

Mon téléphone me refait des misères en s’éteignant. Il va repartir plus loin pas comme moi qui traine toujours. Quelle course, galère, OFF.

 

Nous arrivons après une belle montée à la chapelle de Montfort (pas celle de Nelson).

Bien restaurée, ce bâtiment.

Une heure de compét que l’on est parti déjà ou seulement.

 

 

 

 

 

 

 

Nous repartons et croisons des marcheurs.

Regroupement un peu plus haut.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous repartons et plus loin nous passons par-dessus une barrière.

Fulgu immortalise le moment.

 

 

Nous traversons un champ comme en haute altitude plein de fleurs.

 

 

 

 

 

Une petite halte et Eric nous explique que la fameuse spéciale commence maintenant.

 

 

 

 

 

 

Il nous explique que le premier arrivé en haut tire une enveloppe et ainsi de suite et chacun en aura une.

 

On lui laisse deux minutes et nous voila parti rentrant dans le bois.

Très vite cela s’élève et la main courante et vite attrapée.

 

C’est avec des hans de bucheron que nous arrivons en haut, moi bon dernier.

J’ai le droit donc à mon enveloppe que l’on ouvrira à la fin.

 

 

 

 

Ici trône la grotte de l’ours.

 

 

 

 

Denis a sa frontale et guide les autres dans le trou noir.

 

 

 

Notre non kikou Sébastien nous quitte et redescend la pente au taquet. (encore un mouflon)

 

Nous taillons ensuite sur la gauche en direction du signal de Nivigne.

 

C’est une ancienne cheminée en briques réfractaires qui est là.

Il y avait des indiens à l’époque.

La vue est de nouveau belle.

 

 

 

 

Looping nous fait gouter ses barres de céréales faites maison.

Bon elles ne dont pas roulées sous l’aisselle.

Si on a mal au ventre ce sera à cause de ça dit-Francis.

 

Nous repartons d’où l’on vient.

Je suis derrière Denis et manque de me ramasser en shootant dans un caillou.

Pas de crampe, même pas mal, on repart.

 

Nous redescendons par un petit chemin sympa.

Droite gauche, gauche droite.

 

En bas tout le monde s’attend.

Puis nous prenons un chemin plus large et c’est la grande descente.

Je suis derrière comme d’hab avec Francis.

 

Devant, on ne les voit plus.

A une intersection regroupement de nouveau puis ça repart.

Si ça continue à cette allure je ne tiendrai pas la route.

Francis me mine le moral en regardant la distance parcourue.

On n’a fait que la moitié.

Là c’est trop.

On aurait du faire deux groupes.

Je stoppe les chevals et marche sur la route goudronnée.

 

On est dans un lieu dit.

Ils sont passés où dis-je à Francis, on ne voit pas devant, ils n’ont pas tournés à droite.

 

Un coup de tph et on les retrouve un peu plus loin en contre bas près d’une source tarie.

Nous ne descendons pas. Crevés.

Jacques discute un bout avec nous.

 

Tout ce joli monde repart.

Je glisse un mot à Eric pour lui dire que ça va un peu vite à mon gout.

Ok, ok me dit-il.

 

Nous passons près d’un joli château celui de Rosy.

 

Cela remonte et surprise : je me retrouve … derrière.

J’en ai marre de voir le cul de Francis.

 

Dans la montée revient m’accompagner alors que je marche.

Il me remonte le moral mais pas les piles.

 

En haut Eric sort la carte.

Quelques attentifs frais jettent un œil sur les courbes de niveau. Moi je ne l’ai pas.


 

 

 

 

 

Nous longeons maintenant le haut pour arriver à la crête de la Cabatane.

 

 

 

 

 

 

 

Beau point de vue sur Treffort et ses alentours.

Il y a des passerelles en face dans le bois.

Non ce sont des arbres abattus.

Hou lala j’suis vraiment mort moi.

Ce n’est pas des lunettes qu’il me faut mais un chien.

 

Les appareils photos crépitent et un cliché collectif immortalise ce rassemblement.

On ne recule pas pour la photo car c’est le vol plané garanti dans le vide.

On a du mal à se relever.

 

 

 


 

Ce n’est plus que du négatif nous dit Eric.

En effet  cela descend sans arrêt.

 

Je suis avec Sylvain qui me parle de son futur marathon de Nice à Cannes.

C’est son premier 42 bornes.

 

Nous arrivons (enfin) au point de départ donc à l’arrivée.

Nous reprenons au passage la banderole de Kikourou.

 

 

Les femmes nous attendent.

Celles de Francis, Eric et de Jacques qui a eu un pb avec les clés de bagnoles.

Nono l’escargot est également là avec Sab.

Je discute un moment avec elle car cela fait longtemps que l’on ne s’est pas vu.

 

 

 

 

 

 

 

 

Chacun se change et taille chercher le ravitaillement à sa voiture.

 

Les biscuits apéro apparaissent ainsi que de nombreuses bières.

La goudale d’Eric fait son effet.

 

 

 

 

Je sors mes Scotty’s qui en ravissent plus d’un.

 

 

 

 

 


Off Looping
envoyé par Gibusgo. - Plus de vidéos de sport professionnelle et amateur.

 

 

 

 

 

 

Tidji nous fait gouter la Ninkasi ambrée, délicieuse.

 

 

Le tirage au sort commence et chacun ouvre son enveloppe.

Des tees shirts techniques et sacs à dos Salomon sont distribués.

Quels lots splendides. Là Eric t’as fait vraiment fort.

Un lot spécial pour toi l’orga aurait été le bien venu pour te remercier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La valse des glacières va commencer et chacun grimace en portant ce lourd fardeau de victuailles jusqu’à sous l’arbre à l’ombre.

 

 

 

Eric est également au fourneau. Avec son barbec, il nous prépare des saucisses merguèzes

 

Nous mettons en commun ce qu’on a amené et le ventre repus nous nous affalons dans l’herbe.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il faut qu’on bouge sinon on va camper là.

 

Et c’est après quelques tartes et vins rouges que nous nous quittons.

 

Le troisième épisode de la saga touche à sa fin.

L’histoire continue et nous attendons avec impatience la suite de cette série l’été prochain.

6 commentaires

Commentaire de Eric Kb posté le 31-07-2010 à 23:41:00

Yesss, vivement le prochain mais pourquoi attendre un an ? S'il y a de la neige cet hiver , il faudra se le refaire, ça vaut vraiment le coup aussi !!! Merci pour le CR et file t'entrainer ;-)

Commentaire de Mustang posté le 01-08-2010 à 11:02:00

Ouahou!! une bien belle sortie!!!

Commentaire de franciss posté le 01-08-2010 à 15:44:00

Ben quoi ? Il est pas beau mon cul ?!?

L'an prochain, invite 2 ou 3 féminines pour te servir de lièvre, ça devrait l'faire :-)

encore un beau récit Gilbert... APlus !

Commentaire de tidgi posté le 01-08-2010 à 21:24:00

Pas mal la Ninkasi ambrée ? Hein ?
Merci pour ton récit imagé retraçant cette journée sympa.

A bientôt.

Commentaire de Mamanpat posté le 02-08-2010 à 11:01:00

C'est mon gros c... qui manquait pour que tu te sentes moins seul à l'arrière mon ami Gibus !

Bon ben moi j'en envie d'y aller là du coup, c'est main !!!

Commentaire de lulu posté le 10-08-2010 à 16:13:00

J'ai bien fais de pas venir...........
Pas une gonzesse !!??
J'vous tire pas à mon chapeau !!
J'espère être de la 4!?

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.15 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !