Récit de la course : Marathon du Vignoble d'Alsace 2010, par c2

L'auteur : c2

La course : Marathon du Vignoble d'Alsace

Date : 20/6/2010

Lieu : Molsheim (Bas-Rhin)

Affichage : 1209 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Balade

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

27 autres récits :

Marathon d'Alsace 2010

 

Marathon du vignoble d’Alsace

20/06/2010

 

Après le rouge de la Bourgogne puis du Beaujolais, cette nouvelle étape maratho-gastronomique sera blanche. Blanche comme la couleur des crus locaux que l’on trouve dans cette région de France : L’Alsace.  

alsace_r_17.jpg

  
alsace_r_18.jpg

  

Région au caractère bien marqué, avec ses coutumes et ses traditions. La visite d’Obernai, toute proche et la « Spaëtzle party » du samedi soir  (« pâtes » locales) à l’hôtel de la monnaie à Molsheim, nous en ayant déjà donné un avant goût.

 

 
alsace_r_19.jpg
alsace_r_21.jpg
retrait des dossards
alsace_r_14.jpg

 tenues d'été? 

 

Une Bugatti Veyron trône dehors. Une voiture de tourisme mais un monstre qui mérite quelques chiffres : 16 cylindres, 8 litres de cylindrée, 1001 chevaux, 407 km/h. Mais que fait-elle là ? Quelques explications et je comprends mieux. Elles sont fabriquées à Molsheim. Et c’est ici même qu’Ettore Bugatti a fondé la marque en 1909.

  
alsace_r_20.jpg
Passez voir votre banquier avant de passer commande

Ce beau véhicule ne sera pas pour les vainqueurs qui recevront tout de même leur poids en vin comme récompense. 

 

 Dimanche 7h. Il fait presque froid. Et pourtant le calendrier est formel. Demain c’est l’été. Ah bon !! Climat continental qu’ils disaient ! De nombreux coureurs se cachent dans le hall d’entrée du supermarché local à la recherche d’un peu de chaleur. 

alsace_r_12.jpg

  
alsace_r_13.jpg

Plusieurs épreuves aux horaires décalés sont proposées pour satisfaire tous les appétits : 10kms, semi, marathon à deux en relais ou en solo. Lieu commun d’arrivée Molsheim. Le 10 kms parcourant les 10 premiers kms du marathon. Des courses enfants sont aussi prévues la veille.  

 

Double approche perso du jour : Prendre ce marathon comme une sortie longue pour faire tourner les jambes car un 100km trail est programmé dans 6 jours à l’autre bout de la France en Vendée. Mais aussi comme une sortie festive pour coller à la volonté organisationnelle. Ranger ses objectifs chronométriques dans sa poche et profiter simplement de l’ambiance, du parcours, des spectateurs, des paysages et des ravitos « hors normes », telle sera mon approche.

 

 

7h30. enfin ca bouge histoire de se réchauffer. Direction la campagne.

 

 
alsace_r_16.jpg
 
alsace_r_11.jpg
"j'ai demandé à la lune et le soleil ne le sait pas"

Même pas 8 h, je suis déjà accoudé au bar qui est en pleins champs. Inquiétants pour mes proches en d’autres circonstances mais là je ne suis pas seul. Moins de 3 bornes au compteur. Ca attaque pour ce premier ravito gastrovinique au Sylvaner et aux bretzels, vin assez léger somme toute. Mais de petit matin, ca surprend quand même. Nous revenons aux fondamentaux. Ne pas oublier l’hydratation. C’est important pour la performance. 

 

alsace_r_10.jpg

 
alsace_r_9.jpg

Et il va falloir assurer car la suite promise est copieuse :

 

Kougelhof et Pinot Blanc au 5, Choucroute et Riesling au 10, Tarte flambée et Rosé au 14, Saucisses grillées et Pinot Blanc au 18, Stolle confiture et Pinot Gris au 21, Pâtés et Pinot Noir au 26, Saucisses et Riesling au 29, Munster et Gewurztraminer au 31, Pâté en croute et Pinot Gris au 37, Pain d’épices et Muscat au 39, Mignardises et Crémant au 41.5. Ouf, il est temps d’arriver !!Ces 12 relais sont tous illustrés de dessins représentants les « 12 travaux de Bacchus » 

 

 

Passage hors bitume à travers les vignes avec des rampes bien sèches. Petit vent de nord assez agréable. Le soleil prend progressivement le dessus. La pluie ne gâchera rien pour aujourd’hui.

 

 
alsace_r_22.jpg
traversée de Molsheim: arrivée du 10 et poursuite pour le marathon

Parfois c’est en « willer » ou encore en « dorf » mais ici le suffixe dominant est le « heim » On va y passer dans ces villages. Chercher les deux intrus !! A Dorlisheim, Mutzig, Ergersheim, Dahlenheim, Scharrachbergheim, Marlenheim, Wangen, Traenheim, Dangolsheim, Avolsheim et Molsheim. Nombreux coureurs déguisés. Bien fun tout cela. Certains vraiment très courageux : histoire de poids, d’accessoires à trimbaler ou de tenues  peu pratiques ou épaisses et fort chaudes à porter.  

alsace_r_3.jpg

alsace_r_6.jpg
 
alsace_r_4.jpg

Scharrachbergheim. Mi-course lieu de départ du semi qui suivra la seconde partie du parcours du marathon. Leur départ a été décalé. Rançon du succès. Pas simple de remonter au départ en bus plus de 800 coureurs. Les voraces vont nous fondre dessus un peu plus tard. Nous, un peu émoussés, eux encore bien fringants. Il faudra ne pas se laisser emballer. Affaire de mental. Savoir rester raisonnable selon l’objectif de chacun.  Ca y est les premières fusées du semi passent. Un autre monde. Les vitesses s’amortissement doucement pour les suivants. Certains sont à fond dans leur course et leurs chronos. Ils ignorent totalement les « gastro-ravitos ». Dommage pour eux, tant mieux pour nous.  

 

Les petits villages se succèdent. Couleurs chatoyantes, grappes de fleurs et de plantes sur les margelles. Maisons de caractères, peintes pour certaines. Couleurs moins pétantes qu’en Irlande, plus neutres comme en Allemagne mais qui aiguaient tout de même. Structures de hameaux aux géométries ramassées voir défensives ceintes de sortes de remparts et de portes protectrices.

 

 
alsace_r_8.jpg

 

11h45. Mon horloge biologique claironne fort. Arrêt indispensable. Je me gave de pâté en croûte et d’une petite saucisse au parfum fumé que je n’arrive pas à identifier mais au terrible goût de « reviens-y » 

 

On déroule le final pour un accueil en musique sous un ciel qui charrie encore quelques nuages.

 

 
alsace_r_7.jpg
Arrivée en fanfare
alsace_r_1.jpg
 
alsace_r_2.jpg

Des records de participation sur les différentes épreuves.

Un bel encouragement pour une organisation qui nous proposait un truc vraiment sympa.

Un week-end dépaysant qui mérite le déplacement.

Christian

 

2 commentaires

Commentaire de JLW posté le 16-08-2010 à 23:12:00

"petite saucisse au parfum fumé", je pense que c'était un "gendarme", non ?
Bravo et merci pour ton récit bien illustré et bien écrit. Je pense que tu avais raison de bien profiter de l'ambiance et des ravitos bien fournis. Pour faire un chrono il y a d'autres courses rectilignes (avec bcp moins de charme) que ce marathon d'Alsace qui se veut festif et très convivial.
Il faudra que je le refasse.

Commentaire de CROCS-MAN posté le 17-08-2010 à 19:40:00

Merci pour ton récit.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.2 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !