Récit de la course : La Course aux Etoiles en pays Viganais - 72 km 2011, par @lex_38

L'auteur : @lex_38

La course : La Course aux Etoiles en pays Viganais - 72 km

Date : 5/3/2011

Lieu : Le Vigan (Gard)

Affichage : 1286 vues

Distance : 72km

Objectif : Pas d'objectif

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

17 autres récits :

Trail aux Etoiles par l'Otarie

Pour le premier trail long de 2011, c'est vers Le Vigan que nous sommes allés avec le frère-fun, afin de découvrir le fameux Trail aux Etoiles organisé par PVEN
L'originalité de cette épreuve, c'est de découvrir la région... de nuit!
En effet, le départ des 72kms / 2800d+ est prévu pour minuit!

RDV donc en fin d'après-midi dans le village gardois pour récupérer le dossard. C'est le 38 qui m'a été attribué! Va-t-il me porter chance?

etoiles-alex (1)etoiles-alex (10)En attendant le départ, on retrouve les copains du club, et on papote. La routine des coureurs quoi! Puis on partage la pasta party, accompagné entre autres de notre cascadeur Eric, victime d'une lourde chute en début d'année et venu nous donner ses encouragements alors qu'il avait initiallement prévu de participer! ça nous motive!

etoiles-alex (2)Histoire ne pas trop se fatiguer, on décide alors de faire une petite sieste. Matelas et duvet dans le coffre de la voiture (vive le break!), on se serait presque endormi!

Puis arrive le difficile moment de s'habiller et de choisir les vêtements! Point crucial! Finalement ce sera collant 3/4 + boosters en bas. Manche Longue Sixs + Manche longue épais par dessus pour le haut! Gants et bandeau et surtout la frontale, indispensable pour ne pas trop jouer à cache cache! Mon choix s'averrera bon puisque pendant la course, je ne rajouterai ni n'enleverai de couches

RDV sur la ligne de départ, et c'est U2 qui donne le départ de cette nouvelle aventure!

 

etoiles-alex (11)

On commence dans les rues du Vigan. Je me place assez vite avec le groupe de tête. Mais au bout d'un kilomètre, je me rends compte que le groupe mené par Daniel Bauer est un peu trop rapide pour moi et je laisse filer, préférant garder mon rythme. On traverse alors un magnifique pont du Gard miniature puis on attaque la première montée.

 

etoiles-alex (3)

 

Devant il y a donc un groupe de 5 et un peu plus loin il y a Thierry Tescari qui m'a doublé dans la montée. Pour ma part, je suis rejoint par Stéphane Dupuy qui sera mon partenaire sur ce début de course!

 

etoiles-alex (5)

 

Après un bout de piste un peu large en montée, qui se court tout le long, on se retrouve alors sur des monotraces ouverts à la machette au milieu des arbres et des genets! Un petit air d'hivernatrail, il faut surveiller le parcours et les appuis! Si tout le tracé est comme ça, on va vraiment en chier! Heureusement ce ne sera pas tout à fait le cas!

 

etoiles-alex (9)Dans la montée suivante, on rattrape alors Thierry et on poursuit donc la course tous les 3
Au détour d'un chemin, on croise alors une frontale à l'envers et un coureur qui nous dit que ce n'est pas là. Demi tour afin de retrouver le bon tracé. Première erreur qui fera un peu de temps.

On continue donc la course à 4, mais rapidement Thierry et, appelons le X, vont décrocher

On discute beaucoup avec Stéphane et on apprécie le fait de courir à 2. Par contre Stéphane n'a pas l'expérience du long et je dois souvent lui dire d'en garder sous le pied car il a tendance à ne pas vouloir gérer! Mais la collaboration se passe bien, et l'enchaînement de courtes montées et descentes aussi.

On approche alors du ravitaillement du 20e km. Dans la descente qui nous y mène, Stéphane a un peu plus de mal, mais je ralentis un peu afin de poursuivre ensemble

Le village d'Aulas est enfin là, et on retrouve les bénévoles dans la salle des fêtes qui sert de ravitaillement. C'est en 2h tout pile que nous entrons, 9min derrière le leader et 4min derrière un groupe de 3. L'arrêt est bref, je décide de ne pas remplir mon sac d'eau et je me contente de manger du pain et du fromage.

On ressort donc ensemble avec Stéphane du ravitaillement. Puis après quelques centaines de mètres sur le bitume, on s'étonne de ne plus voir de balises. Nouveau demi tour, et on croise alors un bénévole ou spectateur qui nous dit qu'il fallait tourner à gauche avant! Et cette fois 2 minutes de perdues! Rageant, mais tant pis! Il faut se remettre dans notre course!
La montée qui suit se passe bien, puis descente sur le village de Mars que l'on traverse puis on va attaquer une des plus longues montées du parcours. Oui mais...

 

etoiles-alex (6)

 

Avant ça, le parcours nous emmène dans le lit d'un ruisseau. Puis il n'y a plus vraiment de sentier... Pourtant il y avait bien une première balise, puis une 2e. On escalade, on traverse des branches, on redescend, on revient sur nos pas, on réessaye. Il faut se rendre à l'évidence, on s'est paumé! D'ailleurs le coureur X nous rejoint aussi dans ce piège! On décide alors de franchement retourner en arrière jusqu'au grand chemin et de le continuer. Et on retrouve alors d'autres balises! Ouf! Mais cette fois c'est plus de 5min qui se sont envolées! On apprendra par la suite que l'organisation a été victime de débalisage par, appelons un chat un chat, des gros cons!

C'est parti pour une montée de plus de 400m de dénivelé en direction de la Fageole. La montée se fera en marchant, à 3, en discutant un peu de nos courses. Puis au détour d'un virage, une frontale apparaît et c'est David Bianchetti, l'ex leader de la course, qui n'avance plus! Sûrement parti trop vite, il a explosé en route et n'arrive pas à nous accrocher pour la suite de la montée. Le coureur X va petit à petit décrocher lui aussi et c'est toujours avec Stéphane que l'on continue. Voilà alors le sommet, 30e kilomètre environ. Je me sens relativement bien, mais la course est encore longue et il ne faut pas s'affoler!

On commence alors la descente en direction du 2e ravitaillement situé à Bez, mais sans forcer, je me rends compte que Stéphane a du mal. Je continue alors ma route tout seul. Tant pis, c'était agréable de courir à 2. ça risque d'être plus dur tout seul maintenant!


Puis, peu avant Bez, je rattrape alors Daniel Bauer, l'organisateur, victime de crampes et qui n'a pas pu rester avec les 2 autres. Il n'arrive d'ailleurs pas à me suivre non plus, et c'est donc seul que j'entre dans le ravitaillement de Bez, synonyme de la mi-course (36e km / 3h56), en 3e position, 9 minutes derrière le leader et 7e minutes derrière le 2e
Je fais le plein d'eau cette fois, je mange un bout, mais je ne traîne pas et je repars assez vite en direction de la plus grosse montée de la course qui nous offre tout de même 500m de d+ pour nous monter sur le causse!

 

etoiles-alex (7)

 

Je marche sur la plupart des portions, et trottines dès que c'est courable, mais sans me faire trop mal afin d'en garder sous le pied pour la suite!

Me voilà au sommet, et la suite de la course sera sur une piste large, sans vraies montées ni vraies descentes. J'arrive à courir à près de 11km/h sur les portions planes et je ne me sens pas encore trop mort! Tant mieux! Sachant que je suis 3e, je me mets à croire à un podium final et c'est vraiment une source de motivation supplémentaire!

 

Puis sur un monotrace, on franchit un petit portillon qui indique une portion de 2.5km sans balisage. Le sentier est magnifique, un peu dans un pierrier, avec un ravin à droite que je ne voudrais pas visiter! Par contre je voudrais bien y revenir de jour!

 

Puis, une nouvelle fois, c'est une frontale à contresens qui arrive! C'est Fabrice d'Aletto, le 2e, qui se croit perdu ne voyant pas de balisage! Il n'avait pas vu le panneau. Enervé, il repart sur un gros rythme, mais ça ne durera pas, et nous allons poursuivre ensemble. On rejoint alors une portion de route qui va nous monter jusqu'au 3e ravitaillement. On commence alors à marcher et à discuter un peu pour faire connaissance. Mais, ne voyant pas de balisage, on décide alors d'appeler le PC course qui nous confirmera cependant que nous sommes sur le bon tracé! Ouf!

Arrivé en haut, on quitte la route pour reprendre une portion de sentier et voilà Blandas devant nous, le 3e ravitaillement situé au 54e km. On entre alors dans la salle ensemble, après

6h06 de course, et 14 minutes derrière le leader de la course, Pierre Aubéry. A l'intérieur je retrouve alors Stéphane mon compère du début de course qui a abandonné un peu avant, victime de crampes. Nouveau plein d'eau, ravitaillement salé rapide, on ne s'attarde pas et c'est parti pour la dernière partie!

La nuit est encore là, mais petit à petit le jour va se lever et nous offrir enfin des paysages visibles! Côté parcours, on est sur un plateau, sans vraiment de végétation. Le sol est gelé et on sent qu'il fait frais. On court sur ces portions qui nous font traverser les champs, mais dès qu'il y a de petites montées, Fabrice a un peu de mal à courir. Je décide alors de marcher aussi histoire de rester avec lui

 

Le parcours est joli, c'était peut-être le cas avant mais c'était moins visible! A plusieurs reprises on doit traverser des grillages à moutons, parfois avec des échelles, parfois sans! Et c'est dur de lever les jambes!!!
On entamme alors une petite descente, on traverse Navas puis voilà la dernière montée. Je trottine, mais Fabrice ne suit pas, et sans accélérer, je continue mon effort jusqu'aux Antennes.

 

etoiles-alex (8)

 

C'est le sommet, et il ne reste plus que de la descente! Je me retourne, mais Fabrice n'est pas en vue.
La descente est assez technique et comme depuis le début, il faut toujours rester vigileant!

La route est enfin là, quelques marches à gravir dans le village d'Avèze et on rejoint le bord de la rivière. Je me relache un peu et ne me sens pas super bien. A 1km de l'arrivée, je suis obligé de reprendre un gel pour tenir. Le chemin est très joli, puis on remonte alors sur la route pour les 200 derniers mètres.

 

etoiles-alex (12)etoiles-alex (13)Enfin le gymnase est là, je rentre et franchis la ligne d'arrivée en 2e position après 8h01 de course, mais 25min derrière Pierre Aubry, le vainqueur qui viendra d'ailleurs me féliciter! Je récupère alors mon étoile de finisher et me précipite sur le ravitaillement! Fabrice arrivera 5 minutes plus tard.

 

etoiles-alex (14)

 

Si j'avais su à l'avance que j'allais terminer à cette place, j'aurais signé de suite! Pour une fois je vais avoir la chance de monter sur un podium, et en guise de coupe, une magnifique étoile, accompagnée de produits locaux. Et avec les copains qui applaudissent, quel plaisir!

 

etoiles-alex (15)

 

Maintenant un peu de récup, et prochain RDV à l'UltraDraille du Pic Saint Loup mi Mai. Nous allons courir ensemble avec Yorick et Yannick (tous les 2 finishers de ce trail aux Etoiles, Bravo à eux!) et vivre sûrement une belle aventure!

Merci à Stéphane Le Dû pour les photos

5 commentaires

Commentaire de lulu posté le 08-03-2011 à 23:19:00

Alors là, chapeau !!!
Une année qui commence bien...... Encore bravo à toi !
Et en + avec tous ces aller-retour, t'as fais combien ?? 80km ????
A +

Commentaire de Mustang posté le 09-03-2011 à 11:02:00

Bravo pour cette très belle place!! Cela a l'air si simple!! belle forme!! Et toujours ce stress du au débalisage sur un parcours!!!

Commentaire de joy posté le 09-03-2011 à 19:30:00

Bravo vénérable guerrier, en plus toi tu cours toujours avec le sourire, c le top. Merci pour ce Compte rendu de champion, com dab...

Commentaire de BENIBENI posté le 10-03-2011 à 15:41:00

Et ben ça , c'est du résultat ! Bravo pour ton podium, je pense ajouter cette course à mon calendrier 2012 !

Commentaire de Gibus posté le 12-03-2011 à 09:38:00

Bravo pour ta course
Un petit Templier vu la distance.
Chapeau.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.19 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !