Récit de la course : L'Hivernale des Coursières des Hauts du Lyonnais - 30 km 2012, par franck de Brignais

L'auteur : franck de Brignais

La course : L'Hivernale des Coursières des Hauts du Lyonnais - 30 km

Date : 15/1/2012

Lieu : St Martin En Haut (Rhône)

Affichage : 549 vues

Distance : 30km

Objectif : Pas d'objectif

9 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

30....non 17 !!... non 30 !!

 

Bon, mon petit Franck ... va falloir te décider... te voilà au carrefour. A gauche c'est 7 petites bornes qu'il reste, à droite c'est 20 !!

Allez au plus court, c'est plus raisonnable : je passe devant le bénévole qui s'époumone à vouloir me faire prendre la direction du 30... bah oui mon dossard est le reflet de mon inscription : c'est ultra motivé que je me suis inscrit pour 30 km dans la semaine et toujours ultra motivé que j'ai pris le départ... mais là j'en ai plein les pattes, j'ai mal au ventre, je veux rentrer au plus tôt !!

 

Retour 2 heures auparavant : nous rejoignons St Martin en Haut avec Denis. L'hiver a bien choisit son premier jour pour paralyser la région sous de très fortes températures négatives !! Les paysages sont superbement givrés, le soleil inonde toute cette blancheur, c'est exactement le même paysage que l'année dernière auquel nous aurons droit cette année...

Nous retirons les dossards en quelques secondes, trouvons un coin pour nous changer et allons prendre un café offert par l'orga. Il sera le bienvenu, j'ai besoin de me détendre : je viens de me rendre compte qu'à cause de mon départ précipité de ce matin (j'aime pas me lever tôt le dimanche !!! Donc juste pour le fun ... et à cause d'une panne de réveil soyons complètement honnête !!... je me suis habillé et "petit déjeuné" en moins de 8 minutes...) je n'ai pas pris ma ceinture gourde !! Heureusement j'avais dans mon sac de sport une petite bouteille d'eau, mais il faudra que je la tienne à bout de bras tout le long !

Je tente de croiser du regard des hommes vêtus de rouge : j'ai échangé quelques mails avec Arclusaz et il m'a confirmé être présent avec d'autres Kikou... mais je ne vois désespérément rien (rappelez vous le matin c'est pas mon truc ...). Heureusement Arclusaz est bien plus réveillé que moi. Après les présentations d'usages, ce dernier me présente d'autres Kikous présents en me précisant que restaient içi seulement les moins bons : les meilleurs sont dehors en train de s'échauffer. Nous tombons d'accord sur le fait que nous gérerons, de notre côté, l'échauffement sur les 30 prochains kilomètres...

Le président, Jean Pierre MOLINARI nous donne les consignes de sécurité avant course, et en profite pour annoncer son départ de l'orga. J'espère que son remplaçant saura faire aussi bien !

On se faufile (difficilement) à l'arrière du peloton de départ avec les Kikous adeptes de cette position et laissons les meilleurs rester devant. Ce sera le cas de Denis qui devrait faire quelque chose d'intéressant (en tous cas plus intéressant que moi...).

Départ ! ... et ça part un peu vite à mon gout. Arclusaz est quelques emcablures devant, j'essaie de ne pas le laisser trop partir, on va essayer de courir ensemble ... mais le gaillard est costaud et je mettrai un peu de temps à revenir (je crois qu'il a ralentit le coquin !!...). Bref, on finit à papoter comme des filles et les kilomètres défilent. Les jambes sont pas top... le bide non plus. C'est dommage je ne profite pas à fond d'un paysage à couper le souffle : un soleil superbe inonde les plateaux givrés que nous traversons et la brume un peu plus bas donne cette impression de mer de nuage que l'on rencontre parfois en montagne.

Le ravito du 10 ème arrive... et j'ai déjà pris ma décision : je limite les dégats, je couperai sur le 17. Je l'annonce à Arclusaz en arrivant au ravito "je prends au plus court, je ne pourrai pas faire les 30... pars et fais toi plaisir !!". Le bougre va, auparavant, torpiller le ravito et repart courageusement avec son sac à dos à l'assaut des 20 km restant. Je repars 2 minutes après. 300 mètres et c'est la séparation des distances. Je prends donc à gauche au plus court.

Je fais 200 mètres et finis par me dire "bon sang c'est trop c.. !! Le temps est magnifique, pourquoi rester sur un demi échec et ne pas profiter de cette belle matinée !!". Sans compter que si j'arrive avant Denis, il m'en voudra à mort !! Demi tour droite, je repasse devant le bénévole. "Finalement c'est surement très sympa par là bas !!". Il explose de rire et me souhaite bonne chance.

Je me retrouve seul, comme l'année dernière. Grosse grimpette jusqu'à Riverie (plus petite commune du Rhône me suis je laissé dire...), suivi d'une grosse descente (ça sera ça tout le long, faut s'y habituer !!). Je me retrouve au bout d'un moment sur une route en contre bas de Ste Catherine. Oui mais je n'ai plus de rubalise... je commence à m'inquiéter. J'aperçois finalement des coureurs 20 mètres en contre bas, je les rejoins par un petit sentier. Je pense avoir perdu du temps (c'était déjà pas l'extase côté classement, mais là il ne va plus rester grand monde derrière !!). On entame la remontée sur Ste Catherine. Je m'arrête à un moment pour refaire un laçet... et juste derrière moi apparait Arclusaz. Je suis aussi surpris de le voir ... que lui (qui me pensait sur le 17) !! "Bah qu'est ce tu fais là !!?" "et ben j'ai décidé de tenter l'aventure... mais je crois que j'ai du prendre un raccourci finalement !!". 

Cette rencontre me redonne la pêche de nouveau, nous dissertons sur "l'économie" que j'ai pu faire (qui sera finalement de 280 mètres) et sur l'accueil du bar de Ste Catherine et continuons notre bonhomme de chemin. Je sens le lascar très facile en montée et je n'ai surtout pas envie de le ralentir "fais ta course, pars devant... on se retrouvera au bout de toutes façons !!" Je le garde longtemps à 100 mètres devant moi : les descentes sont à mon avantage, les montées seront le sien. Il finira par partir.

Le ravito du 23ème arrive assez vite finalement. (je ne vous dirai qui je vais y croiser en train de terminer les quelques miettes qu'il aura laissé au 1er passage ...). Je prends un peu de temps pour me poser, je plaisante avec les bénévoles qui tiennent le ravito et finis par repartir. Je ne me souvenais plus qu'il y avait autant de montée. Quelques passages à vide, mais je finis par apercevoir St Martin. Le dernier km est EXCESSIVEMENT long, je rentre enfin dans le gymnase quitté 3h53 plus tôt. Petit mot gentil d'accueil par les orga. Oui il a fais froid, mais ça y est, j'ai oublié tous les mauvais souvenirs et je ne garde que les meilleurs.

Temps superbe, région toujours aussi splendide, une orga impeccable et la rencontre avec de vrais fondus de trail ... Ultra sympathique !! va vraiment falloir que je fasse un de ces "off lyonnais" à la réputation internationale !!

 

Franck 

9 commentaires

Commentaire de lalan posté le 16-01-2012 à 06:20:44

Bravo pour ton courage et ta pèrcevérance.Il en fallait pour faire demi tour,un grand chapeau.merci

Commentaire de Arclusaz posté le 16-01-2012 à 08:45:56

double bravo pour ta course et pour la rapidité et la qualité de ton CR.

J'ai mis un sacré moment pour admettre qu'un gars habillé comme toi, qui te ressemblait mais qui se trouvait devant moi sur le 30 alors que je t'avais laissé derrière moi sur le 17, ça pouvait être toi : quelle bonne surprise en tout cas ! j'admire ta persévérance et ta volonté...

Ah, si quand même un "reproche" : tu m'as fâché avec la moitié des kikoureurs présents en disant que je ne t'ai présenté que les moins bons !!! Je voulais surement dire les "normaux", ceux qui ne vont pas s'échauffer dans le froid alors qu'on peut papoter tranquillement bien au chaud dans un gymnase !!!

Au plaisir de te revoir bientôt

Commentaire de Jean-Phi posté le 16-01-2012 à 09:47:20

Bravo pour ton courage et ta décision ! Parce que moi, 17, ça me suffisait amplement !
Content de t'avoir croisé sur place !
A bientôt !
JP

Commentaire de ogo posté le 16-01-2012 à 11:36:28

Ravi de t'avoir croisé dimanche et merci pour ce CR. Rassure-toi tes 280 mètres de raccourci sont largement compensés par l'aller-retour que tu as fait sur le parcours du 17 ! Bravo pour ta course et pour avoir mis une mine à Flying Arclusaz dans les descentes !

Commentaire de totoro posté le 16-01-2012 à 14:04:15

Bon, encore raté : on ne s'est toujours pas rencontré ... gardons espoir :-) En tout cas, bravo à toi pour ta course et ton courage pour avoir choisi le 30kms !

Commentaire de marat 3h00 ? posté le 16-01-2012 à 15:06:59

chapeau, un demi-tour géré de mains de maître ! tout ça pour faire un pied de nez à Arclusaz, c'est fort, surtout sans rien sur le dos.

Merci pour cet instantané rafraîchissant :-)

Commentaire de DEXTER WARD posté le 16-01-2012 à 17:43:16

Trop fort !!!!!
J'ai aussi failli basculer sur le 17 avant de me dire :
"Putain mec ! tu vas pas commencer ta saison par un mental de gasteropode"

A bientôt pour une off dans les parages

Commentaire de tidgi posté le 17-01-2012 à 23:20:31

Tu ne veux pas changer de pseudo : "Franck the warrior" ?
Bravo pour ta course tout en courage.

Commentaire de sebmelalix posté le 18-01-2012 à 14:13:48

bravo Franck, content d'avoir pu te saluer et surtout félicitations pour ta course et ta decision de basculer sur le 30. Faudra faire un Off avec nous car c'est plutôt des détours que des racourcis que nous prenons ;-)
à+ seb

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.2 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !