Récit de la course : La Foulée des Monts d'Or 2012, par tidgi

L'auteur : tidgi

La course : La Foulée des Monts d'Or

Date : 22/1/2012

Lieu : St Germain Au Mont D'Or (Rhône)

Affichage : 716 vues

Distance : 25km

Objectif : Pas d'objectif

11 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

16 autres récits :

Quand le diesel manque de gazole...

Comme chaque année, je viens tester mon état de forme d'après les fêtes sur ce parcours roulant mais relativement exigeant.


Cette édition est particulière.
Une entorse, contractée lors du retour de la LSTL, m'a permis de bénéficier d'un repos rendu obligatoire, agrémenté de quelques agapes reconstituantes...
Quelques petites sorties sur terrain stable auront ponctué la période de convalescence, validant depuis 1 semaine le retour à la compétition.

C'est donc plutôt confiant que je me présente ce dimanche matin au départ. Je retrouve quelques collègues de clubs : j'en profite pour remercier ceux qui ont œuvré de main de maître à notre sécurité sur le parcours, et en particulier ceux de mes 2 clubs qui ont donné un coup de main.

Après un départ à Saint Germain en légère montée, nous partons avec Bruno à l'assaut de la grande difficulté de la course dès le 2° km (cette année, ce sera d'entrée... Donc prière de ne pas se griller...).
J'ai beau y penser, je me sens bien, alors j'attaque... tout en surveillant le cardio qui pour l'instant ne dépasse pas les 170 (je monte très haut en pulse).
En haut de cette montée, Bruno me dépasse, je le suis à distance sans chercher à le rejoindre. Traversée de Poleymieux et nouvelle montée sur le rare sentier du parcours, après un bref arrêt au ravito.
Je laisse alors filer Bruno qui ne s'est pas arrêté. La cheville tient bon mais le manque d'entrainement commence à se faire sentir: cette petite côte fait mal aux pattes. Le cardio à 175.


Croix de Presles, altitude du jour au max. Nous redescendons sur St Didier et St Cyr. Je me lâche un peu dans la descente, mais pas comme je voudrais, à l'écoute de cette cheville : ça roule ! on continue ! Cardio à 180, il ne descend pas...
Je passe le km 10 en 51', 2' de moins que l'an dernier. Trop vite ! Je doute de pouvoir tenir à ce rythme...

Arrive le mur de St Cyr, que je passe chaque année en courant. Là... non. Je préfère marcher (pour m'habituer à ce qui m'attend cet été ;-), et pour faire baisser ce cardio).
Je relance en haut, salue mes amis signaleurs de Courir Ensemble sur toute la traversée, puis file sur Collonges.

Le passage des relais se fait au 15e. Beaucoup de monde sur les côtés.

La traversée de Collonges, avec la remontée vers St Romain, va sonner le début de ma "petite" galère. Le gazole commence à manquer. Je ne dépasse plus et on me dépasse (trop). Je me rassure en me disant que ce sont les relais...
Traversée de St Romain: un coucou aux collègues de SMON. Puis direction Couzon et Albigny.
J'ai vraiment l'impression de me traîner, les relances se font moins précises.


À Albigny, en haut de la jolie côte que je passe en courant (alors que beaucoup marchent ???), je retrouve ma femme, venue m'encourager du bord de la route. En tenue, elle fait un bout de chemin avec moi. "Je suis cuit, parti trop vite. Allez, tu vas être ma 'paceuse' ".
C'est ainsi que nous faire les 4 derniers km ensemble, en guise de sortie du dimanche matin, et presque en Off... Le chrono n'a plus d'importance.

Nous passons Curis. Un faux plat : allez faut s'accrocher...


Arrivés à Saint Germain, une longue descente et nous franchissons tous les 2 la ligne: géant ça !!
Elle s'est bien accrochée sur la fin, malgré mes velléités de pousser à nouveau pour bien finir ("on ne lâche rien").


Dégustation d'une bonne soupe au potiron. Nous retrouvons Bruno, arrivé depuis 10'. Bigre !
Puis Rodolphe, Étienne, Pascal. Un coucou à quelques amis de l'Ascul.
Nous ne trainons pas. Il faut retrouver les enfants qui ont été lâchement "abandonnés"...



Cette reprise fut plutôt difficile. Malgré la GRANDE satisfaction de ne pas avoir eu de douleurs particulières (cheville + genou), je constate (enfin... en même temps je le savais aussi) un manque évident d'entrainement et ce surpoids de 3kg qu'il a fallu "trainer" à partir du 15e km (sans parler du fait d'être parti trop vite).

Le bonus du jour est évidemment ce partage de fin de course à 2. Une première: "bravo ma chérie, tu as voulu et tu as bien joué le jeu. Il manque plus que le dossard..."



Confirmation de la guérison de la patte folle dans 2 semaines, pour le 1e trail de l'année (la cheville sera beaucoup plus sollicitée). Avant, ce serait bien d'éliminer un peu ce surpoids. Et si on arrêtait les galettes ?...

Encore bravo à l'orga, sans faille comme chaque année, donnant toujours envie d'y revenir.

Ah oui le temps ? 2h12 (197° sur 597)

 

11 commentaires

Commentaire de fulgurex posté le 24-01-2012 à 22:44:43

2h12 pour 25 km... très honorable (de lapin) comme reprise quand tu nous laisses croire que tu le fais en mode tortue ;o)
Objectif pour madame: le 10 km des Cabornis avec Jupette?

Commentaire de sebmelalix posté le 25-01-2012 à 08:07:32

Pour une reprise, c'est pas mal et si les douleurs ne se font plus sentir c'est l'essentiel!!
Ça doit être sympa de faire un bout de course et de passer la ligne d'arrivée avec sa femme.
Allez, rdv à Montanay, les batteries chargées avec le plein de galettes euh non de gazole ;-)

Commentaire de Jean-Phi posté le 25-01-2012 à 08:24:31

Ca reste une bonne reprise même si tu sembles un peu déçu de ta gestion de course. Avantage : Tu as partagé un bon moment en compagnie de madame, ça vaut tous les chronos du monde !
Bon, je ne te compte donc pas pour l'after de dimanche vu que tu veux perdre 3 kgs ! ^^

Commentaire de Arclusaz posté le 25-01-2012 à 08:35:27

Comment tu dis ? la foulée des quoi ? jamais entendu ce nom...

Bravo pour ta course : le jour où j'arriverai à être aussi "peu en forme" que toi, je l'attends avec impatience...
Et bien sur, félicitations à Tidgette !

Commentaire de Touffe posté le 25-01-2012 à 09:05:00

Bravo! Pour une reprise c'est un beau résultat, surtout que la fin de course avait l'air bien plus simple sur le papier...

Commentaire de DROP posté le 25-01-2012 à 09:17:49

Bravo Tidgi. Meme qd t'es pas en forme, on arrive pas à se croiser dc qu'est ce que çà sera quand tu seras affuté!
C'était ma 1ere participation mais effectivement, je reviendrai.

Commentaire de totoro posté le 25-01-2012 à 10:12:31

Tu commences tes années par une sacré course quand même ! Elle me tente bien mais toujours trop tôt dans l'année ... Sympa de lire que les douleurs ont disparues et que le plaisir est au rendez-vous !

Commentaire de lalan posté le 25-01-2012 à 12:33:04

Tu as fais une bonne rentrée,le reste va venir après,Je suis jalous,j'aimerai bien finir une course avec ma moitié.L'ésprit chrono c'est pour montanay

Commentaire de Mamanpat posté le 25-01-2012 à 14:26:07

Et l'autre... 2h12... Trop nul... ;-p

A ma dernière participation, mon chéri m'a servi de lièvre (lapin ?) pour boucler en 2h23 ! Par contre j'étais au taquet !

Bon ben maintenant, au régime alors !!!

Commentaire de le berger posté le 26-01-2012 à 07:10:06

Bravo tidgi. Pas mal du tout vu que c'etait la reprise. Il ne faut pas regarder le chrono ces jours-là. À très bientôt.

Commentaire de Runner des Terres Froides posté le 27-01-2012 à 10:20:13

Bravo pour ton récit et ton courage, sans entrainement spécifique et après les fêtes de fin d'année, il est très difficile de faire cette course dans de bonnes conditions...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.22 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !