Récit de la course : Le Castor Fou 2001, par leptitmichel

L'auteur : leptitmichel

La course : Le Castor Fou

Date : 16/6/2001

Lieu : Vauhallan (Essonne)

Affichage : 1248 vues

Distance : 18km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

22 autres récits :

Le castor Fou

Seconde participation pour moi après une participation en 1999 à la toute première édition, à cette épreuve comptant pour le challenge des courses vertes de l’Essonne.

C’est une course au tracé un peu particulier avec une zone plutôt technique (probablement la plus technique des 6 courses du challenge) suivie d’une zone pratiquement dans les champs où une météo peu clémente a vite fait de vous coller 2 kilos de boue à chaque chaussure.

Comme tous les trails de l’Essonne, il y a des ravito tour les 4 km, et le kilométrage est indiqué. Mais ce sont surtout des courses destinées à attirer les coureurs sur route et cette approche à mi chemin entre la route et le trail est à mon avis une excellente étape pour découvrir le trail.

Même si on est pas dans les Alpes, on s’aperçoit vite en regardant le profil de la course que l’épreuve est assez casse pattes.

Un petit coup d’œil en passant à deux articles de presse parlant de la course (article 1 et article 2)

Juste un petit CR pour le trail de ce matin qui m'a servi de champs d'expérimentation !

Comme prévu au programme, je suis allé faire le Castor Fou (rien à voir avec la queue plate !!!) à Vauhallan, Banlieue du centre du monde, pas loin du départ du Raid 28 pour les connaisseurs.

C'est une course de 23km que j'ai eu l'occasion de faire il y a deux ans mais qui à l'époque ne faisait que 18-19km ! Je me suis surtout servi de cette course pour expérimenter plein de trucs !

Les mollets
Après mes problèmes à Brioudes et surtout au trail d'Ecouves, il fallait que je voie si tout était revenu en place... Donc course au train, prudente et attentif aux douleurs !!!

La poche à eau
Pour la première fois j'ai voulu courir avec mon sac 5+5 de chez DK avec la poche à eau et tout et tout ! ! !

Les chaussures
Tant que j'y suis, je vais également essayer mes NB 804 toutes neuves (1 sortie de 55mn au compteur)

Pas de chrono
Afin de courir vraiment au feeling, je teste cette sortie sans chrono ( de toutes façon , la pile est vide :-((

Le Maxim Neutre
Euh ! là faut pas exagérer ! Ca suffit comme test, pour le maxim, on verra la prochaine fois.

Au passage, j’en profite pour remercier les organisateurs de l’ESV pour les photos illustrant ce CR.

Donc départ de la maison vers 7h30 sous la pluie, arrivée sur place à 8h30 toujours sous la pluie, et préparation jusqu'au départ à 9h30 sous une pluie intermittente !

Le décor est planté !

Côté chaussures tout est bien placé, même si je m'attends à qq ampoules, pour le sac, les sangles sont réglées et pour le reste, je fais pression sur le moral pour éviter la PDT

9h30 départ des coureurs, mélangeant ceux du 13km et ceux du 23. Comme je suis derrière, je ne me laisse pas entraîner et pars à mon allure ! (en plus j'avais pas de sauterelle pour m’entraîner à un rythme foouuuuuu ;-)))))

Pour 23 km, à une moyenne de 6' au km, ca devrait faire 2h18. Comme j'ai pas de montre, on verra ca à l'arrivée

le parcours est très technique avec de multiples côtes (jusqu'à 34% ! :! ! si, si, c'est possible ! ! !) descentes et relances, le tout rendu encore plus technique par la pluie

Les 14 premiers km s’enchaînent avec les problèmes classique des trails ;-) , non je plaisante, en fait tout se passe plutôt bien, les mollets tiennent, le parcours enchaîne chemins, sentier, bout de bitume pour les liaisons, champs..... classique, mais assez proche du type de parcours que j'apprécie, avec un passage en foret dans les fougères (comme aux arcades de l'aqueduc) et des senteurs révélées par l'humidité ! ! !

En plus de la poche à eau, je bois à tous les ravitaillements.

Du 14ème au 20ème km, le parcours se transforme en un large chemin au milieu des champs ne présentant absolument aucun intérêt, si ce n'est celui d'ajouter 2kg de lest sous chaque chaussure au travers de paquets de glaise :-((((

Mais qu'il est long ce tronçon :-(

les 3 derniers km reprennent les chemins du début et un bout de piste cyclable qui après la boue est finalement assez reposant !

Ces 3 km, je les fait avec un coureur originaire du midi, qui me dit ne faire que des trails, et qui voyant que ca m’intéresse, me propose d'aller jeter un œil sur un super site de trail dont il ne se souvient pas de l'adresse mais qui est géré par ....Le Trailer des Bois...

Je lui souffle juste à l'occasion d'aller faire un tour dans le trombinoscope du site, comme cela, au cas où ;-))

Nous devons faire un trail ensemble dans 15 jours d'ailleurs, mais c'est une autre histoire

Au final dans le village, je passe la ligne en 2h17'15"... Sans aucune indication en course, et en gérant mon rythme, je suis à 45" de mon temps estimé ! ! !

Bilan :

Globalement Positif ++

Les mollets : Aucune raideur pendant la course. 15' après l'arrivée ca c'est mis à tirer, mais je me demande si ce n'est pas le froid ! Sinon, le fait d'y être allé tranquille et d'avoir bu a certainement eu un impact ! Il est possible qu'à Ecouves, une mauvaise hydratation, ajoutée aux problèmes rencontrés à Brioude une semaine avant y soit pour quelque chose. En plus aujourd'hui la température était de 17° avec de la pluie, ce qui limite un peu les pertes par rapport à Ecouves ou il faisait chaud, mais on ne s'en rendait pas compte à cause du vent... et en plus le vent étant sec, il desséchait encore plus :-(

La poche à eau : Pour un premier test, le résultat me semble bon mais sans plus ! Le sac en lui même s'est bien comporté. j'ai été un peu perturbé au début par le ballottement de la poche, mais au bout de 3km j'avais oublié que je portais un sac, et il ne m'a causé aucune gêne pendant la course. Un chose toutes fois, je pense que ce modèle n'est pas prévu pour les coureurs rapides. Il ne bougeait pas car j'allais doucement (comme en raid ou en trail long), mais sinon, j'ai peur que plus vite, il ballote ! Pour ce qui est de boire, c'est incontestablement plus facile d'avaler une gorgée qu'avec le porte bidon, mais je trouve que le débit est extrêmement réduit, et il faut aspirer beaucoup pour réussir à avoir une gorgée ! Au final, et bien que j'ai bu tous les km (ils étaient indiqués) et parfois entre les km, je n'ai absorbé que 60-70cl. C'est toujours plus qu'un bidon de 50cl, mais le bidon est vite re-rempli en cas de besoin et pas le sac ! - (et avec les 4verres aux ravito, ca fait un peu plus d'1 litre sur la course !) Donc sur ce plan là, y'a encore un peu de boulot , mais ca semble jouable !

Les chaussures : Les NB 804 se sont super bien comportées ! Stabilité, adhérence (sauf avec les 2kg de glaise ;-), rien à redire. Au final 1 petite ampoule et quelques échauffements sur les orteils lié au fait que les chaussures étaient neuves (mais il faut bien les casser un jour) mais rien de bien grave ni de bien gênant pendant la course. Donc plutôt satisfait

Le chrono : D'habitude j'utilise le chrono pour gérer les ravito ( défense de rigoler papy !!! ) Là comme les km étaient marqués, j'ai vraiment couru aux sensations, et je termine dans les temps prévus... Donc, j'arrive encore à peu près bien à me jauger ;-))

Maxim neutre : Là, on verra une autre fois

Le parcours : Un ingénieux système de spirale sur 3 boucles leur à permis de tracer un parcours de 23km sans s'éloigner de trop du village, avec quelques tronçons ou on repassait 2 fois. Globalement 14-15km super sympa (et encore plus top sans pluie), des passages assez techniques et un parcours ne favorisant pas forcément les plus véloces (à la différence des arcades !). Le dernier tiers du parcours est certainement à revoir car n'offrant aucun intérêt ! Mais ce n'était quand même pas catastrophique...

Voilà !

Maintenant il n'y a plus qu'à attendre la Montatou dans 15 jours pour confirmer, avant d'aller faire la Trail du pays d'Auge avec (peut-être) le philou ! ! !

Bonne soirée à toutes et tous !

Michel_ki_attend_son_prochain_trail_dans_15_jours

2 commentaires

Commentaire de Mustang posté le 22-02-2012 à 10:16:13

En regardant les tenues des coureurs, les choses ont bien changées depuis!!

Commentaire de Gibus posté le 01-03-2012 à 16:10:19

Purée ! J'y était à la 1° édition. Mais c'était en 1996 et on s'était paumé 3 fois et jamais on a su combien de kms on avait fait (18 environ). J'avais mis 1h30 et c'était le début des courses vertes de l'Essonne.
Ca fait vraiment plaisir de repenser à cela.
Merci

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.15 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !