Récit de la course : Marathon Arles Les Alpilles 2012, par CROCS-MAN

L'auteur : CROCS-MAN

La course : Marathon Arles Les Alpilles

Date : 29/4/2012

Lieu : Arles (Bouches-du-Rhône)

Affichage : 1760 vues

Distance : 42.195km

Matos : brooks glyrérin rouge

Objectif : Balade

10 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

6 autres récits :

Marathon des Alpilles premier du nom

Bonjour les amis, la semaine dernière nous étions à http://www.kikourou.net/recits/recit-13032-marathon_de_madrid-2012-par-le_solitaire.html , me voici aujourd'hui à Arles pour le marathon des Alpilles, dernier de la série de 6 entreprise fin février à Parme pour préparer mon objectif majeur de l'année: les 6 jours d'Antibes.

A cette occasion, si je veux atteindre mon objectif de dépasser les 600 kms, ce sera plus de 14 marathons qu'il faudra enquiller en 144 heures, alors 6 en 3 mois....

C'est chez notre ami Philippe CALIMERO (ci-dessus) que se jouera ce dernier acte.

The Pink runner a invité ses amis marathoniens de CLM et kikourou à rouler dans son jardin.

Bon , petit bémol dans l'organisation si je peux me permettre: sur un tel marathon et vu le profil, on se doute bien que ce sont des coureurs locaux qui vont venir ou de pas bien loin, mais de là à ne pas pouvoir retirer son dossard le jour même, ça a valu à pas mal de coureurs 1 à 2 heures ou plus de route pour récupérer le sésame. (j'ai eu la chance qu'un local récupère le mien, merci P )

 

 

les CLM

 Après les CLM, ce sont les kikous que je retrouve

Gilou, Papy filou et Pat vont le faire en relais, coach Aurore toujours en forme fait chauffer l'APN

 

Il est bientôt 8h, oui un peu tôt pour un départ, quand on y est une heure avant, qu'il y a 45 minutes de route pour y aller, le temps de déjeuner..

Et oui vous avez calculé ça fait du levé 5h du mat, et ils annonçait la pluie en bonus, DUR DUR la vie de coureur non? c'est mon problème je sais !!

Allez GO huitor, il est l'or mon seignor , c'est donc sous la menace de ces gros nuages que nous partons à l'aventure de cette première édition du marathon des Alpilles.

. 

 

Rapidement nous partons en campagne, ça sent bon , les paysages sont jolis

 

 

Après un peu de route, nous passons en mode tout chemin

Quelques zigzags sont parfois nécessaires pour éviter les flaques

Vers le kilomètre 8 petite pause photo, je trouve cette vanne d'irrigation jolie et j'en profite pour lever de ma chaussure des petits cailloux.

Déjà 10 km, comme je ne me suis pas échauffé, je suis parti molo, je les passe en 52', tout va bien, je n'ai pas prévu de casser du chrono, juste de profiter de ce bon moment et d'arriver en moins de 4h.

jolie cette percée du soleil non?

 

Allez hop nous repassons sur route, il fait une température idéale, un peu plus de 10°, mais du vent, je cours en long pour le moment

 

Une belle longue descente là, c'est sans calcul ni modération que je la dévale à plus de 15.

15 c'est d'ailleurs aussi le premier point relais pour ceux qui courent en équipe, allez du sang neuf.

Et Gilou avec son ptit accordéon....ah non APNm'encourage avec tout l'enthousiasme et l'énergie qui les illustrent sa chérie Aurore et lui.

les marathons à droite, les relais à gauche

Nous passons devant un beau chateau mais je passe un peu trop vite, c'était roulant, je m'arrêterai pour ce cours d'eau, j'aime les rivères

 

c'est beau non? c'est sur que ça contraste avec le marathon urbain de la capitale ibérique.

Semi passait en 1h50

Allez on repasse sur chemins

Pour la photo suivante, le contraste entre ce ciel noir et le soleil qui éclairait la végetétion était saisissant et valait bien un arrêt photo. 

Allez on rentre dans le vif du sujet, ça grimpouille bien dans ce lotissement pour atteindre la colline, je marche, je ne veux pas me cramer.

Du gentil chemin il faudra passer petit à petit au tout terrain bien caillasseux, mon tendon siffle sur ce sol trop irrégulier, je modère durant la dizaine de kilomètres de ce passage

ça grimpe bien à certains moment et je marche encore

Allez 2ème relais, on est vers le 29-30ème kilomètre

Papy filou m'encourage aussi, c'est sympa

Puis nous repasserons sur route vers le le 32ème, fin de la torture, il reste 10 km de descente, je reprends un peu de vitesse mais mon tendon est douloureux, pas grave je gèrerai

ça motive de tels encouragements, tite pause photo pour la peine, merci Mesdemoiselles

Je gère ma fin de course, je calcule régulièrement mon temps d'arrivée prévisionnel, moins de 4h, ça roule

Et voilà on y est, 5, 4, 3 ,2 , 1 , 195 mètres...

merci Aurore

le compte est bon: 3h54, 129ème/ 363, et 31ème marathon de bouclé. 2h44 pour le premier arrivant de cette course.

Je souffle un peu, puis je me ravitaille et file à la voiture. Vu la météo menaçante et l'heure matinale, mon équipe de supporters est restée au chaud exceptionnellement.

Massages pour ceux qui le désirait.

Un tee-shirt, une mignonne vraie petite médaille, un pot de confiture, du riz du pays, et une course pour une très bonne cause,

WHAT ELSE?

Et voilà les amis, une journée de repos et le jour suivant, j'irai courir le semi de Nimes, 20ème du nom , région de Steph oblige ;)

Pour l'occasion je ressortirai mes crocs, et je vous ferai un compte rendu sur ces chaussants.

Merci de m'avoir lu et à plus que très bientôt.

10 commentaires

Commentaire de lapinouack posté le 30-04-2012 à 22:08:51

un joli récit , un marathon pas simple ,sur terrain que je n aime pas hihihi sauf en rando , en tout cas merci de nous le faire découvrir :)

Commentaire de francois 91410 posté le 30-04-2012 à 23:25:48

Un de plus à ta collection, bravo ! De plus c'est bien de nous faire découvrir une nouvelle course ... malgré la météo

Commentaire de Rodgers posté le 01-05-2012 à 11:28:06

YYYYeeesss magnifique mon cher, quel plaisir de regarder toutes ces photos où je suis passé un peu avant toi- Bon cette fois (1ere fois) moi aussi j'ai pris l'appareil photo et j'en ai mis qq1 sur mon CR http://roger.guillaumin.free.fr
Très bonne continuation et j'attends comme d'autres les prochains CRs, za bientôt, signé Rodger's

Commentaire de bubulle posté le 01-05-2012 à 14:15:46

Toujours aussi illustrés et sympas, tes CR, bravo. Et bravo évidemment pour cet enchaînement toujours impressionnant.

Et un semi deux jours après, non mais savapa?:-). Et en Crocs, en plus..:-)

Commentaire de joel84 posté le 01-05-2012 à 14:21:23

Bon compte-rendu, nous nous sommes croisé sur la route : je suis passé à côté de vous quand vous preniez des photos de la rivière après le 1er relais. Bravo pour le challenge de 6 marathons en 6 semaines... je suis impressionné !!!

Mon récit perso sur mon blog :
http://joelrunning.eklablog.com/1er-marathon-d-arles-les-alpilles-a46084841

JOEL

Commentaire de Rudyan posté le 01-05-2012 à 16:09:39

Et hop, au suivant! :p
Bravo JL, un marathon pas tout à fait dans ton style mais bouclé sur un beau chrono! A bientôt!

Commentaire de patmar13 posté le 01-05-2012 à 17:01:58

Bravo pour le chrono et un beau récit qui me permet d'apprécier ce que j'ai évité... car je n'ai assuré que le 1er relais de la dream team TK13!

Commentaire de christophe84 posté le 01-05-2012 à 18:02:08

Un grand bravo pour ton reportage photo, cela m'a permis de voir des paysages que j'ai zappé durant la course non pas que je suis allé vite mais j'ai fait la connaissance du mur au 33 kilos. Je ne sais pas si tu te rapelles mais je t'ai rentré dedans au ravito avant la descente qui mène au 1er relais.
Bravo pour ta course, prendre des photos et faire un tel chrono chapeau !!!!
Si tu veux un peu de lecture :
http://passion-running-84.eklablog.com/marathon-arles-2012-a45714961
A + sur une prochaine course !!!
Sportivement
Christophe84

Commentaire de calimero posté le 05-05-2012 à 22:28:48

BRAVO et merci pour le clin d'oeil ;-)

Une grande réussite pour cette 1ère qui en appelle bien d'autres j'espère!

Tu es largement passé devant au nombre des Marathons, impossible de te suivre là, je serais content si j'atteins les 30 à la fin de l'année!

Commentaire de Arclusaz posté le 28-12-2012 à 15:28:01

De passage dans la région, pile-poil ce jour là en 2013, j'ai repéré cette course, un petit tour sur kikourou et je tombe sur un reportage photo du Solitaire ! j'ai de la chance et du coup, je n'hésite quasiment plus : je crois que je vais me laisser tenter. En plus, il y a du chemin, de la pente, tout ce que j'aime.
Tu y retournes ?
Par rapport à un marathon plat sur bitume, on peut s'attendre à perdre 30 minutes ou moins ?

Merci pour ce beau CR qui remplit complètement son usage : donner envie d'y aller !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !