Récit de la course : L'Ardéchoise - 220 km 2013, par PhilKiKou

L'auteur : PhilKiKou

La course : L'Ardéchoise - 220 km

Date : 15/6/2013

Lieu : St Félicien (Ardèche)

Affichage : 1927 vues

Distance : 220km

Objectif : Balade

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

23 autres récits :

-L'abécédaire de l'Ardéchoise

(Autres titres envisagées :

-Voyage au cœur de l'Ardéchoise avec l'alphabet

-Le b.a.-ba de l'Ardéchoise version abécédaire )

 

                


Pour ma 15° participation en 1 jour* à cette épreuve à la fois HORS-NORME, ENORME... et A TAILLE HUMAINE , je suis encore à me demander comment je vais vous la servir ? Forcément sur un plateau, et même un triple pour ma part, mais à quelle sauce ? Avec un peu selle, c'est obligatoire !!!

(* 1 Boutières, 4 Volcaniques, 3 Ardéchoises, 5 Sucs, 1 AVM, et 1 en tant que bénévole à St Félicien)

Après les 5 récits déjà proposés pour les éditions précédentes, je ne peux pas reprendre les mêmes recettes. Donc après les versions :

  • « A CHACUN SON ARDECHOISE » en 2007 pour rapporter mes sensations personnelles

  • « ET UNE "SUC"-CULENTE ARDECHOISE » en 2009 version culinaire sur les Sucs évidemment

  • « SI L'ARDECHOISE M'ETAIT CONTEE ... PAR MON VELO » pour la cuvée 2011

  • « L’ARDECHOISE 2012  : 21.000 FACONS DE LA VIVRE ! ! », récit-fleuve avec 212 photos !!!

 

je vais m'inspirer de l'idée du « ltblueb » et de l'abécédaire qu'il a fait pour son récit du raid28-2011* (à lire sur Kikourou et dans le Livre récit « Si Kikourou m'était conté », en vente sur tous les bons sites de sports d'Endurance (cherchez pas plus loin, vous y êtes ;-))

* http://www.kikourou.net/recits/recit-11407-raid_28-2011-par-ltblueb.html

 

C'est parti pour l'Ardéchoise au pied de la lettre.. et de la côte

  (désolé je n'arrive pas à faire des récits courts et concis.. à vous de voir si vous voulez partir sur une lecture marathon, ou piocher les lettres et sujets qui vous intéressent)

 

-A comme ACCUEIL et ARDECHOISE (les 2 font la paire et vont de pair)

Comment un petit village de 1200 âmes peut-il accueillir un évènement qui attire plus de 13.000 cyclistes plus les accompagnateurs ??? C'est le pari fou que se sont lancés une poignée de passionnés de vélos avec à leur tête Gérard Mistler... Venez donc voir à la mi-Juin ce petit miracle qui se produit depuis plus de 20 ans...

Et cet événement a une telle réputation qu' A.S.O. (Amaury Sports Organisation) a fait une proposition de rachat de l'Ardéchoise aux dirigeants de l'Ardéchoise, qui ont décliné celle-ci.

      

 

-A comme ARDECHOISE DES JEUNES

Elle ne fait pas souvent la Une des journaux mais le mercredi une place de choix est faite aux jeunes cyclistes.... une véritable pépinière et une organisation qui peut aider des jeunes à découvrir et aimer rouler à vélo.

      

     

    

    *Attention plein de "vie (avec) rage d'anges heureux" !!!

     

-A comme ASSISTANCE MECANIQUE (en particulier et logistique en général)

Difficile d'imaginer l'organisation qu'il y a derrière cet évènement qui tourne que grâce à des bénévoles et quelques salariés de l'association !!! Chapeau bas !

J'ai pu en discuter un peu avec Jean-Claude Coste, cycliste au long cours, qui, depuis qu'il est à la retraite, a rejoint l'équipe des bénévoles après avoir fait pas mal d'Ardéchoise sur son vélo. Cette année il a la responsabilité de l'Assistance Mécanique qui est très présente sur l'Ardéchoise que ce soit à des points fixes ou des véhicules (autos, motos)

    

    

 

-B comme BAGAGES

Un des domaines où la partie logistique doit être un vrai casse-tête et une sacrée planification pour que tous les bagages des cyclistes sur 2-3 et 4 jours arrivent à bon port à l'hébergement des cyclistes. Et si les routes ardéchoises sont très agréables à vélo, c'est pas la même chose en voiture.

    

    

    *Des bouchons sur l'Ardéchoise ??? Sur les routes un peu au départ sur 1 jour, mais plutôt la nuit sur plusieurs jours pour cohabiter avec les ronfleurs ! ;-))

 

-B comme BARRIERES HORAIRES

                   

Forcément nécessaire pour que les cyclistes sur 1 jour n'arrivent pas de nuit, et pour libérer les bénévoles déjà bien sollicités, elles sont tout de même frustrantes et un frein pour des cyclistes pas très véloces mais endurants à s'engager sur les grands parcours (AVM, Sucs et Ardéchoises). Pour ma part ça ne passe plus pour l'AVM, c'est encore bon pour l'Ardéchoise et les Sucs...

  

*Pas ce genre de barrière sur l'Ardéchoise

  

* Allez plus vite les gars, attention à la barrière horaire !!!

-B comme BENEVOLES

Au pluriel forcément, même si ils sont tellement singuliers, particuliers.. C'est un ingrédient PRIMORDIAL , INDISPENSABLE de l'Ardéchoise !!!

8.000 bénévoles, de Saint-Félicien aux 4 coins de l'Ardèche, voire plus loin … d' Aiguèze le plus au Sud , à Vinzieux le plus au Nord, de Mantaille la Drômoise tout à l'Est, à Laveyrune à l'Ouest la mobilisation est vraiment importante et impressionnante ! Et le résultat est à la hauteur de cette mobilisation, et c'est une des principales raisons qui explique le succès fou de cette épreuve... La preuve en photos :

*Belles photos d'échange, de don, de partage, même furtif...


*L'Ardéchoise, c'est la paradis des cyclistes : la preuve à Aizac

*A St-Fé Jean-Claude Coste (à gauche) qui s'occupe cette année de l'assistance mécanique

*Chapeau les bénévoles à St Julien Boutières et ailleurs

*A St Fé Luc Souvignet qui surveille que tout se passe bien dans la zone de départ...


 *Une bonne cuvée l'Ardéchoise 2013 à St Julien Boutières

 *De sympathiques et joviales pom-pom girls à Mariac

 *Petit ravitaillement à Laviolle

 *Une petite dictée avant de prendre la clé des champs à St Julien Boutières

 *.. Ravitaillement avec le sourire ...

 *Et avec ca , qu'est ce que j'vous sers ???

-B comme BOUTIERES

 *La Croix des Boutières : le toit de l'Ardéchoise


 *en 2012 St Julien avait traversé la Méditérrannée

Le circuit sur 1 jour emprunté par près de la moitié des cyclistes sur 1 jour.. Mais les Boutières ce n'est pas que ça, c'est une région avec comme villes principales Le Cheylard, St Pierreville, St Martin de Valamas et qui a connu, et connait encore de grosses difficultés économiques avec des plans de licenciement dans les entreprises GL Bijoux*** et Chomarat.


***7 Mars 2013 GL Bijoux : 225 postes supprimés dans les Boutières

L’annonce a été faite ce matin aux membres du comité d’entreprise. Le groupe GL Bijoux s’apprête à licencier 225 postes sur ses deux sites des Boutières, au Cheylard et à Saint-Martin-de-Valamas sur les 620 salariés. Un comité d’entreprise extraordinaire est prévu le 25 mars prochain. A la sortie de l’entreprise hier matin, les salariés masquaient difficilement leur inquiétude.

Pour finir sur une note plus optimiste, visité cet été Ardelaine à St Pierreville, une coopérative de 45 salariés qui fabrique matelas, vêtement,.. à partir de la laine de moutons de la région ( http://www.ardelaine.fr/ )

Et une autre manifestation... sportive le raid VTT des Monts d'Ardèche qui doit être aussi exigeant que magnifique.

 *27 km/h : c'est bon pas en excès de vitesse


 

-C comme CIRCUIT


Du Nord au Sud, d'Est en Ouest, petit à petit l'Ardéchoise a tissé sa toile, en débordant même sur les départements voisins la Drôme, le Gard et la Haute-Loire.

D'un jour à 4 jours, du circuit du Doux (85kms et 1525m. de D+) à la Méridionale-Montagne Ardéchoise sur 4 jours (620kms et 10870m. De D+) il y en a pour tout le monde, et que de découvertes possibles !

 

*1° des choix : Le Doux

*Pour la majorité des cyclistes sur 1 jour direction les Boutières

*Col de Mézilhac : plonger plein Sud ou rejoindre Lachamp-Raphael et le Gerbier ???

*Sur 1 jour c'est forcément à droite à Labastide.. pour partir à gauche c'est sur plusieurs jours

-C comme COLS

83 cols répertoriés sur tous les circuits, du toit de l'Ardéchoise (Col du Croix de la Boutières à côté du Mézenc et des Estables– 1506m.) au moins élevé (le Col de la Grange – 231m. Vers Balazuc). Les 2 plus Ardéchois des Cols c'est bien évidemment le Col de L'Ardéchoise (1184m.) près de Borée et le Col du Marchand (911m.) rebaptisé Col Robert Marchand (1911;-) ) en l'honneur de ce « little big man ». Par contre d'autres cols sont plus à caser comme « faux-cols », non reconnus par le Club des « Cent-cols »

*Un col bien Ardéchois.. et Ardéchoise : le Col du Marchand rebaptisé Robert MARCHAND

*Un col bien Ardéchois.. et Ardéchoise : le Col de l'Ardéchoise !!

(photo archive avec mon ancienne monture)

*1° col de la journée : le Col du Buisson

*Le 2° Col du Jour : celui des Nonières


*Une mise en bouche avant La Barricaude et après le Col d'Aizac : Le Col de Moucheyres

*Au pied de La Barricaude à Burzet qui démarre par de bons %

*En pleine ascension du Col de la Barricaude

*Et voilà le Col de la Barricaude

*Col du Gerbier : pas long, mais de bon % après la Barricaude

*Col de Clavière : la fin de la loooongue montée depuis St Martin de Valamas

*Col de Freydaparet : en montant par Malleval c'est un vrai Col, de ce côté ci pas du tout !!!


 *C'est parti pour le dernier vrai col de la journée (et encore en est-ce vraiment un ??)

en tout cas c'est sûr ca monte bien !!!

*1 Col original : LE COL...A ARDECHOIS

-D comme DECHETS ( et Ecocyclo)

-Vélo : un Sport propre ?? Pour le carburant des cyclistes ou le jet des déchets sur ou au bord des routes on peut en effet se poser la question. Mais il faut reconnaître que l'Ardéchoise fait des efforts de recyclage et de sensibilisation, avec aussi les patrouilles « Ecocyclo » , du recyclage au repas de l'arrivée et une 4° poche fermée sur le maillot 2014 !!! Peut-être proposer des zones identifiées pour jeter ses déchets (vu sur la Corima 2012)


 *La main à la pate pour recycler les plateaux repas, etc...

*Même si c'est mieux encore quelques coup de fouet et emballage sur les routes...

*Et prope côté dopage...??? Une fois Mme Buffet et l'Ardéchoise avait fait des contrôle sur l'Ardéchoise.. même en amateur, c'est pas toujours très clair...

-D comme DEGUISEMENT CYCLISTES

J'en vois de moins en moins au fil des années. Dommage, essayez !! Je vois 2 intérêts à se déguiser : créer des commentaires et des liens avec les spectateurs et les bénévoles, et leur rendre un petit hommage à eux et leur magnifique décoration de leur village.

Je trouverai bien que l'Ardéchoise qui donne des prix pour la décoration des villages, devrait inciter les cyclistes à se déguiser un peu plus (dossard prioritaire (avant dans les 1 à 300, maintenant dans les dossards 15000, semi-prioritaires, avec les cyclistes qui veulent faire l'Ardéchoise Vélo Marathon et les étrangers), remise de coupe, de prix,...)

*Y'a pas que moi avec des p'tits vélos sur la tête

*Merci Gilou pour la photo !!!


 *Une prière pour que les cyclistes soient à la hauteur des bénévoles côté déguisement !!!

-E comme ENTRAINEMENT

Difficile de partir à l'assaut de l'Ardéchoise la fleur au guidon (plus approprié et pacifique que le fusil habituel), sans avoir l'entraînement ad-hoc mon capitaine pour boucler le parcours prévu... Les entraînements sont forcément aussi différents et variés que les circuits, de 85 à 278kms sur 1 jour, en mode cyclosportif ou cyclotouriste, jusqu'au 619 kms de la Méridionale en mode randonnée.

Pour ma part, pour atteindre l'objectif de boucler le circuit l'Ardéchoise aux mensurations 220 / 4270 / 10 (kms/D+/cols) j'ai accumulé 3487kms, 51000m. De D+ en 30 sorties depuis le début de l'année.

Mes sorties les plus marquantes ont été :

*23 Mars : Rando du Pas de Lauzun à Crest,

http://www.kikourou.net/recits/recit-14289-la_randonnee_du_pas_de_lauzun_-_80_km-2013-par-philkikou.html

avec un petit tour de chauffe le matin du côté du Vercors

http://philkikou.kikourou.net/billet.php?idbillet=7

 

*20 Avril : l'Ardèche du Nord au Sud (199kms / 8h40 / 2444m. D+)

http://philkikou.kikourou.net/billet.php?idbillet=9

 

*22 Avril : « Un p'tit tour au Mont Bouquet fleuri vu du Guidon»

44,7 kms en 2h15 et D+ 772m.

http://philkikou.kikourou.net/billet.php?idbillet=10

 

*24 Avril : « Ardèche du Sud au Nord version Montagne Ardéchoise»

217 kms en 10h10'30 » et D+ 3216m.

http://philkikou.kikourou.net/billet.php?idbillet=11

 

*12 Mai La Reventine 150kms / 3000m. D+ 7h.

http://www.kikourou.net/recits/recit-14536-la_reventine_-_150_km-2013-par-philkikou.html

 

*2 Juin : La Tracassine à La Voulte 165kms / 2828m. D+ / 8h14

http://philkikou.kikourou.net/billet.php?idbillet=12

 

Avec ça je devrais avoir l'Ardéchoise dans les pattes avec un temps aux alentours des 11 heures. D'autant plus que cette année j'ai évité l'erreur de 2012 en faisant 15 jours avant sous une grosse chaleur plus de 200kms en plus de 10H. à la Rando la Gentiane du VTRP Romans

-F comme FLAMME ROUGE ( FEU, FOUDRE : voir Incendie)

Quelle joie.. et quelle déception de voir cette fameuse flamme rouge (tiens qu'elle est son origine ?? voir ci-dessous***). La joie d'arriver à boucler cette belle Ardéchoise, et déçu que ce soit déjà terminer (bon, mes jambes ne tiennent pas le même discours).

Alors, pour en profiter, savourer encore un peu je ne me mets pas en mode « sprint », le nez dans le guidon, mais en mode « pédale douce » en me repassant vite fait le film de mon Ardéchoise.

 

***Le dictionnaire du cyclisme définit la flamme rouge comme suit : “Grand triangle de tissu rouge, percé de trous et dont la pointe est lestée de plomb. Est suspendue au-dessus de la route pour signaler que les coureurs entrent dans le dernier kilomètre »

Selon le
Dictionnaire historique de la langue française , le mot Flamme « [i]prend des valeurs analogiques d’après la représentation ondoyante des flammes. C’est le nom d’un étendard de forme allongée, aujourd’hui encore en marine, d’un ornement long et ondé, d’une sorte d’iris, et la marque postale allongée apposée à côté du cachet sur une lettre[/i]. »

Son origine remonte à 1906, année durant laquelle est institué par les organisateurs du Tour de France un rituel destiné à réduire les risques d’erreurs aux arrivées :
« Les coureurs sont priés de prendre note que, pour les arrivées de chaque étape :
1) un drapeau rouge sera placé à 1 kilomètre exactement de la ligne d’arrivée
2) une banderole blanche, avec Abran porteur d’un drapeau jaune, indiquera le poteau d’arrivée. »

cité dans
La fabuleuse histoire du Tour de France , p. 97. ( http://www.guichetdusavoir.org/viewtopic.php?t=31373 )

-G comme GENETS

Suivant les années Ardéchoise et genêts en fleur vont de pair. C'est le cas en 2013 , ce qui rajoute une touche festive supplémentaire à ce jour particulier !!!

*Belle pente de genêts entre les rochers avant Mariac


*A Sardiges au pied des lacets du Col de Mézilhac

-H comme HEBERGEMENT

Je n'ai pas encore tester cette organisation (peut-être une fois à la retraite, si ça roule encore pour moi..), mais c'est un sacré tour de force !!! Proposer des hébergements dans tous les coins d'Ardèche à des milliers de cyclistes tient de la gageure....Mais quel bonheur pour les cyclistes qui ont l'entrainement.... et les moyens ( plus de 300€ pour 4 jours avec inscription à l'Ardéchoise, hébergement et transport des bagages ).

*exemple en photos d'hébergement..  celui-ci est à St Victor..

http://montpoulet.e-monsite.com/

*Un bourdon pris au piège d'une araignée

*Le Col de Montpoulet...

*... et une vue magnifique sur Colombier le Vieux, La Daronne et Le Doux

*Parking pour accueillir les cyclistes

 

*Entrée dans la Principauté de Montpoulet

 

*Le palais principal qui n'était qu'une ruine il y a une vingtaine d'années...

-I comme INCENDIE (et FEU, FOUDRE)

Ces 3 mots étroitement liés à Pailharès où, il y a 10 ans, la foudre est tombée à proximité de Lafarre et a provoqué un incendie qui a ravagé plus de 1600 hectares (1,6km²) et fait évacuer le village de Pailharès. Au début de l'Ardéchoise on voit encore les cicatrices de cet incendie.

 

 

-J comme JOURS (1, 2, 3, 4... tout va bien, faites votre choix)

Je ne sais pas s'il existe d'autres épreuves, organisations qui proposent autant de menus à la carte, que ce soit sur la durée (de 1 à 4 jours) que sur la distance (de 85 kms pour le Doux à 800kms sur 4 jours) et les circuits (33 !! dites 33)

 

-K comme KIKOUROU

*.... avec peu de vélo...

Le vélo, comme d'autres sports minoritaires sur Kikourou, a du mal à se faire une place au soleil, à l'ombre la course à pied en général, et du trail en particulier !!! Mais qu'importe, c'est tout de même un site convivial, avec quand même quelques Kikous cyclistes ou « multi-sports » .. et avec des billets sur le Kikoublog qui valent le détour !!!

 

*non, pas besoin de prendre ce type de vélo sur l'Ardéchoise, les ravitos sont nombreux !!!

-L comme LOU TARARE

Découvert ce bistrot de pays lorsque j'ai parcouru le circuit de la Tracassine

( La Tracassine à La Voulte 165kms / 2828m. D+ / 8h14

http://philkikou.kikourou.net/billet.php?idbillet=12 )

Je ne vous en dit pas plus... juste que ce bistrot-là « vaut le détour » et une petite pause...

 

*Si vous revenez dans le coin prenez les chemins de traverses et la route de droite :

Un pur bonheur !! Ouvrez les yeux !!

-M comme Manifestation


Au Nord une sensibilisation sur la disparition des Terres Agricoles, avec un clin d'oeil à l'aéroport de Notre-Dame des Landes


Au sud manif. Contre l'exploitation du gaz de schiste

 

-M comme MARCHAND

Il est vraiment, il est vraiment phénoménal,

il mériterait, il mériterait d'être dans le journal …

et peut-être même plus

avoir un col qui porte son nom.

 

Ayant plus de 6 mois de retard pour « accoucher » ce récit, je peux parlé de son record du monde des + de 100 ans qu'il a battu « haut la main » à presque 27 kms/h !!! Son état physique n'a d'égal que son état mental !!!

 

Je mets ci-dessous les 2 sujets sur le forum :

-http://www.kikourou.net/forum/viewtopic.php?f=8&t=29884&p=665534&hilit=robert+marchand#p665534

 

-http://www.kikourou.net/forum/viewtopic.php?f=8&t=24257&p=509356&hilit=robert+marchand#p509356


 

*Arrivée de Robert Marchand sur la ligne d'arrivée, et dans la montée du Col du Buisson après Pailharès

 

*Lors de ces différentes performances

-M comme MISTLER


Très lié à Robert Marchand, il est à la tête de cette fabuleuse aventure nommé « Ardéchoise ». Certes il n'est pas seul, mais c'est lui qui avait tous ces projets dans sa tête. Avant de voir le jour tous ceux-ci pouvaient sembler à beaucoup irréaliste.. et irréalisable.. Mais avec ténacité et une bonne équipe autour de lui, il a réussi a faire de l'Ardéchoise ce qu'elle est... Prochain pari en date : l'Ardéchoise permanente, rebaptisée « Sur les routes de l'Ardéchoise »

 

-M comme MUSIQUE

Pour aider les cyclistes à finir en fanfare, et sans mauvaises notes, des musiciens sont installés dans la dernière ascension du jour, celle de Lalouvesc. Des fanfares, un accordéoniste, un groupe de 4 musiciens, .. et pour finir en beauté un orgue de Barbarie et une chanteuse, qui sont là depuis plusieurs années.

Hélas, en étant dans les derniers cyclistes à passer vers 18h. Il y a parfois quelques musiciens qui se sont fait la malle.

*Départ en fanfare

 

*1° fanfare au début de la montée de Lalouvesc, celle d'Anneyron

 

*Il faut aussi avoir du souffle côté musicien !!!


*Accordé,accordéon !!

*Chorale

*Souriez avant la musique

 

*Le duo de Lara, fidèle au poste et toujours pour les derniers cyclistes

-N comme NOZIERES

Un village où peu de cyclistes s'arrêtent car situé à la fois au début du parcours et de la descente sur Lamastre... Je mets donc un point d'honneur à faire une petite pause pour discuter avec des Noziérois et profiter de leurs décorations sur le thème du cinéma ( Charlot, Laurel et Hardy,..)

Si vous voulez connaître un peu plus ce village :

http://www.filmsdocumentaires.com/films/1796-nozieres

http://montmiandonfilms.free.fr/?Un-projet-de-film-sur-Nozieres

Et pour les coureurs à pied à signaler la course de montagne Lamastre-Nozières et l' Ardéchois qui passe aussi par ce village d'où l'on a une vue magnifique sur les Alpes d'un côté et les montagnes Ardéchoises de l'autre.

*Arrivé à Nozières : ralentir virage et animations !!!

*Sécurité et accueil

*Même les petits Noziérois sont de la fête

*Hey Stan, sais tu pourquoi y a t il autant de vélo aujourd'hui ???


 *L'envers du décor en buvant un café

-O comme ORGANISATION

C'est GEANT, énorme,... mais je trouve que grâce à ses bénévoles ça reste à échelle humaine... Y'a plus qu'à espérer que cette manifestation ne connaisse pas les interrogations du Trail l'Ardéchois qui a du mal à renouveler son équipe d'organisateurs avec Loulou Chantre qui voudrait bien passer le flambeau...

 

-P comme « PHILKIKOU raconte son Ardéchoise »

*Souriez, vous êtes photographiés

-5h10 réveil

-5h55 départ de la maison

-6h25 garé ma voiture avant Vaudevant

-6h50 arrivé.. sur la ligne de départ (récupéré mon dossard mercredi précédent)

(cette année pas dans les 1 à 300 avec mon déguisement casque, mais dans les prioritaires « AVM, étranger,.. » )

-Départ officiel à 7h32'. Tenue cuissard court, manchettes, vêtement pluie dans les poches avec 5 barres amande, 2 coups de fouet

-Col du Buisson en 41' et 39x21 maxi

-Descente Lamastre à 45-50 km/h

-LAMASTRE 1h03/28kms

-C'est bien de partir dans les 1°, mais qu'est ce que je me fait doubler par des groupes « grand plateau »

-A partir du Cheylard moins de monde (Boutières à droite)

-Longue approche du Col de Mézilhac, et à partir de Sardiges « à l'assaut des lacets » sur le 39x21 entre 13 et 15 km/h

-Arrivé au Col et son ravito GARGANTUESQUE en 3h05 / 72kms (55' d'avance sur Barrière Horaire)

*1 passager clandestin (Papoum peluche fétiche que me prête ma fille)

et LE fanion KIKOU-ROULE

-Plongeon dans la vallée de la Volane, ciel noir au Sud

-Sur le parcours de l'Ultr'Ardèche à partir d'Antraigues, mais en sens inverse.. 216kms/4400m. en D+ , quasiment comme l'Ardéchoise... mais A PIED !!! ( http://ultrardeche.wifeo.com/ )

-Col d'Aizac pas très long, mais de bons %.

-Coup de fouet, Col de la Moucheyre, Ravito et plein d'eau (4h24 selon le compteur, 4h30 selon la puce des organisateurs - 105kms)

-Début costaud du Col de la Barricaude (13,5kms / 5%). Dans ma tête décompte des kms (0-13, 1-12,...)

-Col Barricaude 5h35 / 118kms (montée en 1h11)

-Après Sagnes et Goudoulet et son ravito, montée 2-3 kms assez raide pour atteindre le Gerbier des Joncs... ( 6h10 / 131kms)

-Pas de Sucs cette année, ca coule de source.. aurais-je les jambes ?? En tout cas pas le temps horaire en passant à 14h05 pour une barrière horaire à 13h30 pour le circuit des Sucs, en venant de l'Ardéchoise, ce qui donne une A.V.M.

-Longue descente puis faux-plat descendant pour arriver à St Martin de Valamas en 6h55 (Pointage puce : 7h06) / 155kms (arrêt ravito)

( 1h.22' d'avance sur Barrière Horaire)

(Le 1° de l'Ardéchoise Nicolas Ougier est arrivé depuis 20' !!! ). Allez, plus que 3 ascensions et routes privatisées !!!

-Col de Clavières / St Agrève : Looooooong et pas de gros %, mais la fatigue arrive

-Des bolides de l'AVM passent...

-St Agrève en 7h59 / 180kms. Pas d'arrêt ravito, mais coup de fouet et barre amande.

-Au niveau d'Equiblues à la Sortie du village rideau de pluie à l'Ouest : ca c'est pour nous !!! La douche avant l'heure => je mets manchettes et vêtement de pluie, mais sans m'arrêter, contrairement aux nombreux cyclistes à l'abri de maisons, arbres,..

(1h30 environ d'avance sur Barrière Horaire)

-Descente prudente, les freins ralentissent mais ne freinent pas.

-Soleil de retour en bas de la descente, je garde les manchettes et cape de pluie ouverte, en vue de la prochaine descente.

-Montée Rochepaule en 39x24

-Au pied de la dernière ascension (Lalouvesc) enlevé manchettes et cape de pluie au son de la 1° fanfare (Anneyron)

-Montée en 39x27 avec la fatigue..et environ 10km/h....

-Col de Lalouvesc... ça rime avec Arrivée !!!

-Col du Faux.. un col pour de faux !!! Puis long faux-plat jusqu'au Col du Buisson N°

: Le retour !!!

-Gris pluie au Sud, cape de pluie à Pailharès

-Derniers coups de pédales, flamme rouge.. et arrivé à 18h.19' en 10h47'16'' pauses comprises) 20,39km/h

-Fatigué, mais pas cramé

-Des trombes d'eau lorsque je me restaure sous les tentes.

-Ardéchoise c'est bien, mais le circuit que je préfère reste LES SUCS !!!

 

*A Sardiges appareil photo au poing, prêt à dégainer...

-P comme PAILHARES

1° et dernier village de l'Ardéchoise et de surcroit village de mon paternel. A partir ou à proximité du village il y a plein de petites routes très agréables à parcourir en vélo comme :

-Pailharès - Col du « Robert » Marchand

-Plus proche de St Félicien, vers la menuiserie, Pojot – Col du Perrier (744m.) et accès à Empurany Nozières par plein de petites routes agréables.

-Nozières par le Col de Fonfreyde, ou en passant par Villeneuve

-Pailharès - Col du Buisson par Guironnet (route à gauche à la sortie du village), avec un bon raidar après le ruisseau.

*A l'aller les % les plus importants du 1° col de la journée pour atteindre le village sur son promontoire

*Après le village les % sont plus doux (3-4%)

*Le lavoir et les Pailharous nous accueillent

 

*Au retour

-P comme PAYSAGE

Avec l'investissement des bénévoles, la décoration, l'animation des villages c'est l'autre atout de l'Ardéchoise. Des paysages variés, de magnifiques découvertes de vallées en vallées, des panoramas à couper le souffle (même s'il faut en garder pour pédaler) …. Un petit aperçu … :

*Après le Col du Buisson 1° vue sur le Mézenc et la Vallée du Doux

*Le chateau d'Accons

*Les lacets de Mézilhac permettent de prendre de la hauteur...


*..et d'avoir de magnifiques points de vue sur la route, la vallée, et les sommets alentours comme le Suc Sara...

...et le Mézenc

*Pas de passage au village de Mézilhac, on s'arrête au col...

...avant de plonger sur Laviolle.... 

...et la vallée de la Volane

*Burzet

*Non, la montée de la Barricaude ne fut pas un calvaire !

*Belle montée longue mais pas trop dure sans grosse chaleur

*Burzet dans son écrin jaune et vert

*Vue sur les lacets empruntés quelques kms avant

*Après le col de la Barricaude un peloton de vaches

...avant Sagnes et Goudoulet

*Une autre façon de découvrir, s'imprégner des paysages de l'Ardèche

*Gerbier, Sara, Mézenc : un beau tiercé gagnant.

*Bye bye le Gerbier

*Le Rocher de Soutron : pas facile de le prendre en photos à vélo et en descente

(une idée de rando avec un beau panorama et une belle chapelle)

*Viaduc de l'ancienne voie ferrée de l'Eyrieux à St Agrève***

***En 1898, la construction du second réseau du Cheylard à St Agrève fut décidé et les travaux commencèrent l’année suivante. ce tronçon apparaissait comme très audacieux de part le dénivelé à gravir et le franchissement de nombreux ravins et gorges des Boutières. Plusieurs viaducs, tunnels, et d’immenses tranchées furent nécessaires. Ces impressionnants ouvrages d’art coutèrent la vie à certains ouvriers au viaduc du Bon Pas ("Le pont du malheur") avec l’effondrement d’une arche. C’est en 1903 que le premier train en provenance du Cheylard entrait en gare de St Agrève.

*Rochepaule est en vue tout là-haut

*...et Lalouvesc

-P comme PLUIE

Elle a suspendu son vol jusqu'en fin d'après-midi... Je me suis pris une saucée après St Agrève, puis du soleil lors de la montée de Rochepaule, et à nouveau de la pluie avant l'arrivée. J'ai évité la dernière radée qui était la plus forte en étant sous les tentes en train de manger mon plateau repas. Heureusement il ne faisait pas froid, ce qui évite de claquer des dents et de se refroidir, ce qui n'est jamais agréable surtout en vélo.

*Coment ca, SENS INTERDIT POUR BRILLE SOLEIL ???

*Les installations d'Equiblues (du rodeo et de la country en Aout à St Agrève), et un rideau de pluie qui arrive

*Un gris de plus en plus sombre avant le Col du Buisson...


 *.. et après la pluie.. l'ARC-EN-CIEL !!!

-P comme POINT-BALAI

 

Hors délai (voir barrière horaire), problème physique ou mécanique, une solution : les points et les cars balais

 

-Q comme QUATRE JOURS

Roulé avec quelques cyclistes sur plusieurs jours (les dossars 40.000 font l'Ardéchoise sur 4jours, les 30.000 sur 3,...), et tous ont été emballé par leurs randonnées... en gérant physiquement cet enchainement d'effort et de dénivelée...

 

-R comme REUNION... au sommet

Du côté d'Antraigues et d'Aizac, autre pays de Volcan, j'ai pu roulé et discuté avec un Réunionais de Salazie..


*Un sympathique Réunionais qui roulait à mon allure, avec qui j'ai pu discuté un peu

de son île magnifique et de la diagonale des fous...

 

-S comme SAINT-FELICIEN

Comment un village de 1.200 habitants peut-il accueillir une course attirant plus de 13.000 cyclistes et leur famille ??? Un sacré pari .. et faut espérer que les San-Farcios n'aient pas trop de nuisances et de tracas lors du débarquement de ces envahisseurs !!

*Ho hisse pour monter la tente


*Suivez le guide... ou plutôt les flèches et les numéros...

*Accueil étrangers.. et dossards semi-prioritaires ( cycliste partant pour l'AVM, déguisés,...)

*Un peu pale le cycliste à droite, il va falloir le sortir pour qu'il prenne des couleurs...



*Sculpture hommage à l'Ardéchoise


*Vaut le détour et de faire du lèche-vitrine Au Chiffonier...

(lu aussi :

1/ Silhouette profilée mauve fluo dévale à 70 à l'heure : c'est du vélo

2/ Lycéennes côte à côte traversent un pont à Bruges : c'est de la bicyclette

( Philippe Delerm / Extrait de la 1°gorgée de bière))

*Mairie du village et le clocher de l'église qui vaut une petite visite

*La salle d'attente avant d'aller se dégoudir les jambes (poussez pas derrière)..

*Un peu de monde devant mais parti à 7h32'

*30'' après le départ local et affiche de l'Ardéchoise


*Salut Saint-Félicien, à tout à l'heure, dans une dizaine d'heures environ...

Départ sous le soleil, l'oeil de la caméra, et la montgolfière (Annonay n'est pas loin)

-S comme SUCS

Y'a pas photo, à défaut des circuits sur plusieurs jours et de l'A.V.M., c'est vraiment pour moi le plus beau circuit.. par beau temps !!!

 

-T comme TEAM VENTOUX... Bri, Olive, … et Gillou

La seule fois où quelqu'un m'a interpellé « hé, Philkikou !! » sur l'Ardéchoise et bien c'était Bri la Renarde.. une cycliste valentinoise au long cours, enchainant les sorties longues et les kms avec comme carburant le plaisir «  http://www.multiactiv.fr/ ».

Avec quelques amis cyclistes comme Olive, Gillou,... ils ont créé la Team Ventoux.

Politique première pour cette équipe , prendre du plaisir à partager

un bout de route , une rando , une cyclosportive , un week end etc ....

Bien sûr il y 'a aura une petit journée consacrée au Mont Ventoux !

=> http://teammtventoux.overblog.com/


*Content d'avoir croisé, ou plutôt avoir été doublé et photographié par Gilou de la Haute-Bigue.; et du Team Ventoux ( http://gilles.serein.over-blog.com/ )

-T comme TRENTE-NEUF

Je ne me suis pas mis sur mon « 31 », mais la plupart du temps du mon « 39 ».

Non, je n'étais pas sur les dents, mais c'est sur ce plateau que m'a été servi l'Ardéchoise. Le grand plateau de 50 m'a servi dans les descentes et je n'ai jamais utilisé le petit plateau de 30.

 

-U comme USANT

Il n'y a pas les % et les kms d'ascension des Alpes ou des Pyrénées, mais à la longue ça use, ça use les cyclistes...mais c'est tellement beau et bien organisé qu'avec l'entrainement adéquat c'est que du bonheur !!

 

-V comme VALLET Bernard et V.I.P.


Une pointure, un régional de l'étape qui s 'est mis au service de l'Ardéchoise, sans vouloir avoir son nom « en haut de l'affiche !! »

Vu Bernard Vallet à 2 pas du départ dans la zone « V.I.P. » pour l'accueil des personnalités.

Ci-dessous un article pour les moins de 20 ans (et les autres) qui ne connaitraient pas la carrière de Bernard VALLET ( source : http://www.lncpro.fr/ouvert_sur_monde/Pdf/VALLET_WEB.pdf )


 *Gwendal Peizerat, un des V.I.P. qui a dû profiter de l'accueil de Bernard Vallet

Jeune, il fut un prodige qui suscita beaucoup d’espoirs. Puis, sans démériter, il subit, comme tous ceux de sa génération, l’incroyable puissance d’Hinault.

 

Portrait de Bernard Vallet


Ancien meilleur grimpeur du Tour et vainqueur d’un Bordeaux-Paris.

Rarement le cyclisme avait connu un tel avènement. Au sens propre, un prince, doté de belles manières, d’un doux visage, d’un corps solide, d’un cœur ardent. Quant à ses inénarrables jambes... Comment ne pas voir qu’elles portaient les promesses les plus folles. C’est simple : à seize ans, déjà, Bernard Vallet avait tout conquis, dont le titre national des minimes et un autre en cadets. Bref ! une star, que l’on comparait volontiers au jeune Anquetil. Puis, vint le championnat de France junior, en 1972... Le Drômois, bien sûr, était cité parmi les principaux favoris — et comme il faisait parfaitement les choses, il fut le premier à réagir lorsqu’un drôle

de type sortit à 55 kilomètres du but, dans la difficile rampe des Pas-en-Artois. Qu’on se représente la scène : le drôle de type devant, des boucles longues dans le cou, des chaussettes à mi-mollets, qui fonce le sourire aux lèvres, alors que Bernard Vallet se martyrise en vain, la bouche grand ouverte. Néanmoins, il essaye encore, relançant en danseuse. Puis il s’assied, ou plutôt tombe sur sa selle, surpris, vidé, sonné. Sans le savoir, il vient de croiser son destin. Jamais plus il ne sera le meilleur. Sur sa route s’est dressé Bernard Hinault.

À l’époque dont nous parlons, il ne le pressent pas. Il croit qu’il s’agit d’un accident ; et l’avenir, en vérité, semble lui donner raison. Ne remporte-t-il pas, en 1973, à dix-neuf ans, le réputé Circuit des Monts du Livradois amateur, puis, en 1974, Paris-Évreux et une étape du Tour de l’Avenir ? N’enchaîne-t-il pas, l’année suivante, avec Paris-Dreux, la Route de France, le Circuit de la Drôme, le Trophée Peugeot, le Tour du Gévaudan — sans compter, juste en fin de saison, pour sceller son entrée chez les pros, sa deuxième place dans l’Étoile des Espoirs !

 

Un prodige,

on le répète... Pendant ce temps, Hinault, lui, enrôlé par Gitane dès le mois de janvier, s’interroge et bat la semelle. En froid avec Jean Stablinski, son directeur sportif, il se dit près de jouer la carte Guimard...

La suite ? Sous le maillot Gan-Mercier, Bernard Vallet confirme, en 1976, son indéniable talent : deuxième de la célèbre Polymultipliée, deuxième d’étapes dans l’Étoile de Bessèges, Paris-Nice, le Tour de l’Aude.

Mais Bernard Hinault, de son côté, avale les marches quatre à quatre, raflant Paris-Vimoutiers, le Circuit de la

Sarthe, le Tour d’Indre-et-Loire, le Tour de l’Aude, le Tour du Limousin. Au championnat du monde, où les deux hommes se retrouvent en équipe de France, Vallet termine trente-sixième, sans peser sur la course.

En revanche, le Breton impose son rythme. Il prend des relais incroyables, qui épatent jusqu’à Eddy Merckx.

 

C’est parti pour dix ans.

Que resterait-il à Bernard Vallet ? Ce qu’il reste en pareil cas : les miettes ! Par exemple, Michel Laurent, autre espoir de cette génération, obtint une Flèche Wallonne, un Paris-Nice et un Dauphiné-Libéré, tandis que Jean-René Bernaudeau eut quartier libre sur quatre Midi-Libre. Quant au Drômois, il traça son propre chemin,

mais laborieusement, comme si l’évidente supériorité d’Hinault l’avait complexé — ou comme s’il avait gagné trop vite et trop tôt, oubliant l’habitude du combat. Quoi qu’il en fût, à partir de 1979, ses résultats devinrent plus soutenus. Il décrocha, avec le Tour du Limousin, sa première course par étapes. Il s’offrit le Grand Prix de Rennes 1980 et une étape du Tour de France après un match splendide contre Bernard Thévenet. En 1981, battu par Serge Beucherie, il manqua d’un cheveu le titre national qui l’aurait totalement relancé. Il s’obstina cependant, et réalisa, de mars à juillet 1982, une série de performances dont on le croyait incapable. Notamment il y eut, pour la seconde année consécutive, une deuxième place dans le championnat de France. Mais il se consola de ce maillot perdu en revêtant la tunique blanche à pois rouges récompensant le meilleur grimpeur du Tour. Trois semaines de lutte, des échappées, des cols, les vivats parisiens : il sauvait sa carrière.

Adopté par le public, Bernard Vallet put s’attarder sur les pistes où il sentait que son coup de pédale,naturellement fluide, trouvait un terrain favorable. Non pas qu’il fût singulièrement rapide, mais il était vif, souple, élégant, habile. Aussi tira-t-il son épingle du jeu, dominant les Six-Jours de Grenoble en 1982, 1984 et 1987, et les Six-Jours de Paris en 1984 et 1986. (En 1984, il s’était également adjugé le championnat de France de la course aux points.) D’où sa tentation, quelquefois, d’abandonner la route au profit d’un monde

moins rude... Sauf que cet ancien petit prince, éternel espoir, ne pouvait s’empêcher de rêver au grand soir ! Combien y avaient goûté, qui pourtant ne le valait pas. Alors, il s’arc-bouta. Il disputa encore le Tour de France, en quête d’une étape, et les classiques, en quête d’un miracle. Il essaya Bordeaux-Paris, en 1986, mais

Gilbert Glaus et Guy Gallopin le mystifièrent au sprint, le laissant plus revanchard que jamais. Car s’il est un trait qu’il n’avait point abdiqué, c’était l’orgueil. En 1987, il revint donc, expérimenté, décidé et fier, soit dit au passage, d’être devenu le doyen des professionnels français. Face à lui, 619 kilomètres et un Duclos-Lassalle

spécialement entraîné. Leur duel fut ce qu’il devait être, les coups de l’un répondant à ceux de l’autre. Puis, à deux kilomètres de l’arrivée, dans la côte de Fontenay-sous-Bois, Bernard Vallet s’isola enfin, d’un bond venu de très loin.Pour toujours, il était justifié.

 

© Christophe Penot

1. Document produit par Jean Durry, La Véridique histoire des géants de la route, Édita, 1973, p. 40.

 

Vallet en bref

Né le 18 janvier 1954 à Vienne.

 

Professionnel chez Gan-Mercier (1976), Miko-Mercier (1977 et 1978), La Redoute (1979 à 1983), La Vie Claire (1984 et 1985), RMO (1986 à 1989).

 

Principales victoires : Tour du Limousin 1979 ; G.P. de Rennes 1980, 15e étape du Tour de France 1980 ; Tour d’Armor 1981 ; Tour de l’Aude 1982 ; G.P. de la montagne du Tour de France 1982 ; Bordeaux-Paris 1987. Vainqueur des Six-Jours de Grenoble en 1982 et 1984 (avec Frank) et 1987 (avec Mottet), et les Six-Jours de Paris en 1984 (avec Frank) et 1986 (avec Clark)

 

-V comme VACHER Eugène

Comme chaque année au moment de l'Ardéchoise, une pensée pour ce sportif sympathique, coureur à pied, cycliste, bien connu dans le Nord Ardèche. Il a été mis en place un challenge à son nom pour lui rendre hommage.

Ce challenge vient d'être créé en juin 2011 conjointement par Annonay Jogging Club, Annonay Triathlon et Courir à Peaugres.
C'est un c
hallenge inter courses qui concernera 4 courses hors-stade du bassin annonéen et dont les vainqueurs se verront attribuer le Trophée Eugène Vacher (1 trophée Homme, 1 trophée Femme) en hommage et en mémoire de ce coureur à pieds très connu et habitué des courses de la région. Ce licencié d'Annonay Jogging Club est décédé lors de la course cycliste l'Ardéchoise en juin 2010 dans la montée allant à Burdignes, après être passé dans son village St Julien Molin Molette

Pour les classements du challenge, il faudra obligatoirement avoir couru au minimum 3 courses sur 4.
Les courses concernées sont les suivantes chronologiquement :

Galop avec les loups à Peaugres (07) - 11 km - 11/11 - organisation Courir à Peaugres
Course du sentier botanique à St Clair (07) - 12 km - 20/11 - organisation Annonay Triathlon
Corrida de la Deume à Annonay (07) - 10 km - 11/12 - organisation Annonay Jogging Club
Foulée du St Joseph à St Désirat (07) - 10 km - 25/02 - organisation Annonay Jogging Club
( info repris sur :
http://www.annonay-jogging.fr )

 

*Adieu l'ami, j'aimais bien croisé ta foulée lors des courses locales...

-V comme VELO

Avoir un p'tit vélo dans la tête ***

*** On dit d’une personne qu’elle a un "petit vélo dans la tête" lorsqu’elle nous semble un peu folle, sans pour autant que l’on sache si elle est vraiment folle ou simplement originale. Cette expression, apparue dans le milieu des années 1960 seulement, semble être dérivée de "pédaler dans la choucroute", d’où la notion de "vélo".

*Monture inhabituelle et peu fréquente : un vélo couché à la bifurcation du Doux

(+ l'ombre du cycliste photographe ;-) )

 

*Une autre façon de découvrir l'Ardèche : cyclo-rando.. ça donne des idées !!!

 

-V comme VILLAGES DECOREES

...Avec les paysages et l'organisation générale, c'est aussi ce qui explique le succès de cette organisation... Allez mieux que des grands discours place aux photos :



*Vaudevant pas loin de l'endroit où je laisse ma voiture

 *Tour Eiffel de vélo à St Victor

 *Lamastre : toujours une entrée grandiose à partir du Pont du Doux...

*Thème de cette année : les tranports avec le Mastrou qui a repris du service cette année

*La Montgolfière annonéenne

 *Salut les Lamastrois

*Les cars du musée Besset  de Vanosc

*Lapras

*L'entrée dans la vallée du bijou aux Nonières (avec hélas des pertes d'emploi annoncées)

*Allez Alain le roi du vélo, tes supporters sont là

*Pont sur l'Eyrieux et chateau au dessus du village (on passait à coté lors du trail des dragonnades entre Le Cheylard et Privas)

 

*Ravitaillement du Cheylard mieux placé que les autres annnées et qui à joué la carte Humour et sympathie

 

*L'école du Cheylard

 

 

*Vers Mariac des bénévoles qui ont la pêche !!!

*Obliger de ralentir un peu ;-)

*Pont de Fromentières : bel accueil

*Salut l'ami marin, gardien de rond-point

 

*Ca doit être des champignons hallucinogène... c'est pas possible toutes ces décorations, animations !!!

*Ma biche !!!

*au N°2610 une petite fille cachée derrière lae clown à la lune

*Que nous réserve Dornas ???

*Oh my god !!! ils ont traversé la Manche !!!

*God save the Queen, le Prince....

... et leur fille ??

*Quel accueil mes amis !!!

*Et voilà Sardiges...

...ses plages vertes, ses transats....

...ses vahinés chanteuses...

...ses colliers de fleurs et palmiers...

... et son église et son curé qui nous donne sa bénédiction pour la montée de Mézilhac

*Le ravitaillement Gargantuesque au Col de Mézilhac après un peu plus de 70 kms

*Arrivée à Laviolle

*Il ne sont pas "mimi" ce mouton et son chien de troupeau

*Une construction curieuse... petit palais

*AIZAC : Un petit coin de paradis.. pour cyclistes !

 

*Salut les anges et merci pour votre accueil... endiablé !!!

*Pour la photo pris avec la chorale d'anges par une personne du jury des villages décorés

*A la sortie du paradis, le diable nous promet l'enfer

*Burzet : un peu crevé le bénévole ...

*Peinture des écoliers

*Ravitaillement inattendu à quelques kilomètres du Col de la Barricaude

*Attention de ne pas tomber dans le panneau à Sagnes et Goudoulet

*Ravitaillement en vue

Sagnes-et-Goudoulet, l'équipe de bénévoles qui organise le traditionnel et copieux ravitaillement de l'Ardéchoise a fait honneur cette année à des sportives du village Bernadette et Fanny Roche qui font partie de l'Association pour le Développement du Ski Nordique en Ardèche

http://www.addsna.teamfr.eu/index.php?limitstart=10

*Point balais pour cyclistes trop crevés..sur un air d'accordéon

*Salut Sagnes et Goudoulet, direction St Fé

*Passage sans arrêt à Arcens

*Bouteilles re-cyclées

*Ravito de St Martin de Valamas

*Le nom de l'association qui s'occupe de l'animation Ardéchoise, un clin d'oeil au film "Les Cracks" d'Alex Joffé en 1968 avec Bourvil

*Bel acrostiche

*St Julien en PROVENCE

*Il ne manquait que les cigales... Bravo !!!!

 

*Ah ce petit ravitaillement avant St Agrève, qu'est ce qu'il est sympathique !!!

Ils se souvenaient m^me de mon casque décoré de 2012...

*Pas de pause cette année à celui de St Agrève

*Rochepaule : rideau d'entrée en scène.. humide après l'averse

... et le rideau de sortie avec un point balais au café à droite

*Après St Julien, les cracks et Bourvil, Lalouvesc rend hommage à Louis de Funès

...avec la DS de Fantomas (Jean marais) et l'inspecteur Juve 1964

*Les Extra-terrestres de la Soupe aux choux avec le trio De Funès-Carmet-Presbois 1981

*Le grand restaurant avec De Funès / Blier / Prébois 1966

*La fontaine est souvent l'occasion d'une pause après la montée Satillieu - Lalouvesc;

*Lafarre tout là-bas sur son promontoire dans la vallée du Doux, signalé par le panneau en bordure de route

-V comme VIOLET et VERT

...Avec le jaune des genêts et du soleil, quand ses rayons veulent bien faire un tour de roue sur l'Ardéchoise, ce qui n'est pas toujours le cas, ce sont les 2couleurs que l'on voit le plus sur les routes ardéchoises.

*Violet Ardéchoise, Vert Ardèche..


 ..... et Vert "A.S.St Etienne" !!! 

 

-W comme WAGON

Faisant l'Ardéchoise à un train de sénateur, ou plutôt en roulant au train, (version Mastrou pour moi, y'a pas de TGV e n Ardèche) et n'ayant pas pris le bon wagon,

je vous ai sélectionné quelques expressions ayant un rapport entre le rail et le vélo (non, je ne vous parlerai pas de vélorail..quoiqu'il en existe à Tournon .. sur les rails du Mastrou)

ASSURER LE TRAIN celui qui assure le train est en tête du groupe et les autres se mettent à l'abri derrière lui. Synonyme : assurer le tempo.

 

AUTOBUS dans les étapes de montagne, pour ne pas être hors délais, les moins bons grimpeurs se regroupent dans l'autobus ou grupetto. Ils sont souvent hors délais mais plus ils sont nombreux et plus les juges continuent de les considérer dans la course. Par extension, les cyclotouristes se regroupent en autobus pour assurer une allure régulière afin d'arriver sans trop de fatigue à bon port.

 

CHAUDIÈRE synonyme de « dopé » (  pour les trains à vapeur .. sans les voiles)

 

LOCOMOTIVE cycliste capable de mener belle allure pendant un temps très long. En général, les autres se mettent derrière lui pour profiter de son abri.

 

NE PAS POUVOIR MONTER UN PONT DE CHEMIN DE FER, UN PONT D'AUTOROUTE. Les pentes étaient rabotées hier pour les trains, elles le sont aujourd'hui pour les voitures sur autoroute. Ces expressions désignent un cycliste qui a des difficultés pour monter une faible pente. Les pistards sont plus lourds que les routiers, comme les coureurs de 100 m sont plus lourds que les marathoniens. Florian Rousseau, grand champion sur piste, se moquait de lui-même en disant qu'il ne pouvait monter un pont de chemin de fer.

 

PRENDRE LE BON WAGON faire le choix du bon groupe pour aller le plus vite possible dans les meilleures conditions.

 

-X comme RAYON ….

Curieux comme intitulé ??? Mais ne voulant pas que ce récit soit classé « X », j'ai pensé au rayon X.

Et vu que les rayons, ceux du soleil, mais encore plus ceux des roues sont utiles voire indispensable pour une bonne Ardéchoise, je ne pense pas faire un « hors-sujet ».

Je zappe un court instant sur le sketch de Raymond Devos avec ce classé « X » :

- Ben il y a deux films. Sur une chaîne, il y a "Thérèse" dans un genre pieu... classé pieu.
- Et sur l'autre chaîne, il y a "Emmanuelle" dans un genre tout à fait différent ... enfin classé X.
Bon, elle me dit:
- Moi, je vais me coucher, pas toi ?
je dis:
- Non, moi je vais rester encore un peu pour voir le film.
Elle me dit:
- Lequel ?
Je lui dit:
- eh mais mais ... le pieu .... avec un X.

 

-Y comme YEUX

« En prendre plein les YEUX  à la force des mollets (les yeux mi-mollets, je vous les fais ou pas ??? Allez, je vous les fais à l'oeil;-)

Ce pourrait être une bonne définition de l'Ardéchoise !!!

 

-Z comme ZESTE

Recette du cocktail « l'Ardéchoise » : 1 zeste de folie, 1 zeste de démesure, 1 zeste de partage

 

 

 

-photos sur site http://www.velovelo.com/article.php3?id_article=8905 : merci à eux pour ces magnifiques photos !!! Et article repris de la brochure de l'Ardéchoise 2013

 

-Autre reportage : http://www.lamastre.net/2013/06/19/ardechoise-2013-2/

6 commentaires

Commentaire de Arclusaz posté le 24-03-2014 à 21:43:17

On comprend qu'il t'ai fallu 9 mois pour enfanter un tel CR !

y a de la lecture, des photos et on apprend plein de choses.

Bravo et merci.

Commentaire de chorizo13 posté le 26-03-2014 à 14:46:54

Merci pour ce récit extraordinaire d'une cyclo qui ne l'est pas moins
Peut être que je me laisserai tenter un jour
Vive le vélo sur KIKOUROU

Commentaire de PhilKiKou posté le 28-03-2014 à 11:39:19

Ouf !!! Aussi long que sur le vélo!! (que c'est long de compresser et insérer les photos...)
Tant mieux si ca peut plaire...et donner envies à qqs personnes de venir rouler en Ardéchoise

Commentaire de p'tetortue posté le 03-05-2014 à 19:15:23

oh oui, que c'est beau!!! comme toujours, tes cr sont très complets et donnent envie d'aller pédaler dans ces beaux paysages

Commentaire de p'tetortue posté le 03-05-2014 à 19:15:24

oh oui, que c'est beau!!! comme toujours, tes cr sont très complets et donnent envie d'aller pédaler dans ces beaux paysages

Commentaire de PhilKiKou posté le 04-05-2014 à 09:27:25

... Bonne Ardéchoise 2014 ... si c'est à ton programme de l'année ;-)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.36 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !