Récit de la course : L'Ardéchois - 36 km 2014, par tortue01

L'auteur : tortue01

La course : L'Ardéchois - 36 km

Date : 3/5/2014

Lieu : Desaignes (Ardèche)

Affichage : 708 vues

Distance : 36km

Objectif : Terminer

9 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

79 autres récits :

Loulou ou la (presque!) Der de l'Ardéchois

C'est l histoire d'un mec (Louis chantre alias Loulou) qui décide il y a 20 ans de créer un trail en Ardèche ...pas l 'Ardeche convoitée par la plupart des touristes mais celle plus « profonde » après Lamastre :là où les routes n 'en fissent pas de tourner et où petite tortue 01 a le cœur qui se décroche dans les virages...Déçu

Au hasard d'un post sur facebook un ami annonce la dernière ce trail ...et pourquoi pas ne pas traîner mes ptites pattes dans ce coin là, d'autant plus que ça tombe pendant les vacances scolaires et le grand week end du 1er mai..et que mon coach adoré me l'a chaudement recommandé.....mais courir 36km avec un dénivelé de 1700m je ne réalise pas trop ce que c'est au de vu ma faible expérience de traileuse....mais je ne me pose pas la question plus que ça : je m’inscris et me prépare consciencieusement pour mon 1er objectif pour ce semestre !!! Qui ne tente rien......Langue tirée

J-1 :

Vendredi apres midi nous partons mon coach et moi rejoindre ce coin perdu au milieu de nulle part : la ville médievale de DESAIGNES accueille ce week end pres de 2000 coureurs (repartis sur 4 distances)...j ai auparavant examiné le parcours, visionné la vidéo de 2013 (conditions climatiques desastreuses avec neige!)..mais rien ne m’arrête...sauf qu’intérieurement je ne me vois pas courir entre 5 et 6 heures sous la pluie dans la caillasse ardechoise (jsuis pas complètement masochisteClin d'œil!). Nous rejoignons le groupe de traileurs (difficilement à cause de l'inexistence de reseau téléphonique de ce coin) et apres le retrait des , allons dans « notre camp de base » une maison prêtée (également isolée). La pasta et riz Party du soir avec mes compères se passent bien, l ambiance est conviviale .pas le temps de se prendre la tête ni d'appréhender mon nouvel objectif..sauf la fameuse barrière horaire au km10 (« va pas falloir traîner » me dit mon coach »).....ouille ...ok boss (c'est mon angoisse les barrières horaires depuis le coup du Pic St Michel ou je me suis « perdue » dans le brouillard et l'ai passée » à l 'arrache »....Dont panic tortue!!!bon, mauvaise nuit d'avant course (ça c'est chaque fois pareil!!)Incertain

JOUR J :

Ptit dej avalé il est temps de rejoindre Desaignes..la météo n est guere fameuse :ca caille ce 3 mai et le vent souffle....J opte pour un tee shirt orange (couleur fluo au cas ou je me perdre!), manchettes (kikourous : naturellement),buff meme « marque » pour protéger mes ptites zoreilles, kway, cuissard court avec booster et mes fameuses chaussures ...insalissables (n est ce pas Tidgi??)...

On va voir notre bœuf à la broche qui cuit depuis des heures et qui nous sera servi à la fin de la course ..Ne reste plus qu'à courir assez vite pour en avoir un morceau (on se motive comme on peut !!)Clin d'œil

8H : le coup de sirene est donné...Chacun pour soi....Mon coach file devant...je suis heureuse d’être là, même si je ne sais pas trop ce qui m'attend (c'est l'apanage du débutant!)...Ok un ptit tour du village et c'est parti...l'aventure peut commencer...une bonne ambiance règne avec un groupe de salsa qui nous accompagnera tout au long de ces km et des ardechois emmitouflés dans leur doudoune venus encourager les doux dingues que nous sommes...bon ça monte ...mon cardio fait des siennes ...ce trail sera donc aux sensations..et ne surtout pas se mettre dans le rouge...ca me fait long 36km!!!le moral au beau fixe je fais ce que je peux et contemple mes pairs qui agilent comme des cabris me depassent..pas grave, je n'envisage pas de podium!!Grr je peste contre les mecs avec batons qui ne savent pas courir avec....Pas envie de me faire embrocher comme ce bœuf à la broche qui nous attend pour le repas d apres course..A decouvert il fait super froid mais j'ai le temps de contempler les paysages vu mon allure...sauf que tres vite je ne fais que regarder par terre, cailloux, racines, feuilles..pas envie en foret de me tordre la cheville ou autre...j essaye d'accelerer dans les descentes et les plats (relatifs!) sauf que sur les singles des mecs balezes me jettent presque sur le bas cotés pour passer...je les rattraperai plus loin....je prends en ligne de mire deux mecs l'un avec un bob marron et un autre chevelu avec des boosters roses (ceux de mamanpat?!)....je m 'accroche quelques km...mais ils vont trop vite...pas grave, je discute avec un parisien..qui me sème à la 1ere montée...tant pis je m'isole dans ma bulle....jusqu'au moment où le cri de douleur me fait me retourner : un grand costaud avec sa cheville en vrac...s'ecroule sur le bas coté..voyant quelques coureurs pres de lui pour le secourir, je ne fais pas demi tour...de toute facon,.ce warrior repartira quelques minutes apres en boitillant...

 Comme je ne cours pas avec une montre de « pro » je ne sais jamais où j'en suis...le temps n'a (presque!) aucune emprise..sauf cette barriere horaire que je veux passer...me reste plus que 10mn pour la franchir et je ne vois pas cette fameuse « citadelle »...j’accélère...et demande à un sympathique coureur combien de km nous avons parcouru ….14 me répond il tranquillement....cool je suis donc « en avance » de 4 km sur la barrière horaire...plus rien ne peut m'arriver maintenant..je sais que je vais finir!!!Des forets, des champs, des rivières a traverser, un kikoureur en haut d'une côte..et (enfin!) cette fameuse ruine du château de Rochebonne qui se dévoile (17em km en 2h30 !)....majestueuse, elle se mérite..ça vaut bien une photo..et là surprise un coureur me demande si je veux qu'il me prenne en photo...sympa quand même le mec...yyeeesss

 

On continue à descendre, ca glisse sur les pierres, je fais tres attention...ca bouchonne (tel le LUT en 2013!)..

...Alors nouvelles photos....avec nouveau photographe !!

J'aime le trail pour ces paysages et pour ce coté « familial »..(un état d'esprit?)...

Mon coach ,par sms, m indique avoir déjà passé la cascade il y a une demi heure avant moi...j'arrive...un peu decue car le passage avec filin n'est pas si impressionnant ..pas assez d'eau!!!mais après ouille c'est chaud pour mes ptites pattes : passage de descente assez technique ...je glisse, tombe et me fais un peu mal...le jeune coureur derrière moi a eu un peu peur et ne souhaite pas me doubler...cette descente glissante dans la caillasse me paraît llllooonnnggguuuueee...mais j'y parviens quand même.. et c'est reparti....je cours tant que je peux...je n'ai mal nulle part, je gère ma boisson et mon alimentation mais j’attends le ravito au km22..étrange on doit bien l avoir passé ?? nouvelle interrogation à un coureur ...on en est à23km....enfin ravito en vue à 24km...superbe ambiance avec le groupe de salsa ...quelques minutes d’arrêt pour coca-eau , jambon, saucisson (ptite pensée pour notre ami Arclu!)...j'avais trop envie de salé...D'ailleurs ça doit être bientôt l heure de l apéro...Vite j'ai hâte de rejoindre le fameux bœuf à la broche (faut bien se trouver une motivation!!)...ne restera alors plus que de la descente vers les éoliennes (ça fait mal aux pattes aussi) .

 

 Bifurcation avec les 57km...Aucune hésitation....je rentre au bercail!!!drrrooiittte toute...

 Nouveau sms de mon coach (déjà arrivé:) : "courage ça descend : dans 30mn tu es à Desaignes!!!"!ggggooo ptite tortue sauf qu'il ne faut jamais croire les coachs : ya (encore)des montées et les dernières descentes dans les prés qui font mal aux quadris...je grogne, je ne sens plus trop mes jambes..mais au loin j aperçois une fille encore plus en difficulté, ...je la rattrape et la soutient...je veux finir avec elle...le temps passe plus vite...on discute en déroulant tranquillement...soutien mutuel.;et main dans la main nous franchissons la ligne d'arrivée...Bravo Nathalie, du club Spiridon d'Angouleme! Une rencontre fortuite pendant ces derniers km, qui me fait dire qu' « on fait vraiment un beau sport »(en paraphrasant notre Arclusaz!). Enfin chacun repart de son coté, c est ça aussi la vie !

Résultats : des brèves de vie, des ardéchois benevoles sympas,des traileurs- photographes, un bœuf à la broche succulent, une ambiance tip top , un parcours vallonné avec sapins et genets, et deux ampoules pour 5h43mn de course.....

 

 

9 commentaires

Commentaire de Japhy posté le 09-05-2014 à 07:10:18

Je suis de l'Ardèche "convoitée par les touristes", mais je n'ai jamais couru ce trail! Un grand bravo à toi!
Pour ce genre de courses, un GPS n'est pas obligatoire mais j'avoue que ça peut être pas mal quand même, surtout si tu as peur des barrières. Ceci dit, tu les as passées avec brio!

Commentaire de PhilKiKou posté le 09-05-2014 à 09:47:53

Très beau récit qui illustre bien l'ambiance des trails en général et de l'Ardéchois en particulier. Content que t'es pu prendre ton pies (avec 2 ampoules ;- ) sur ce 1° trail.. et quel succès avec les protographess-coureurs !!

.. et en espérant que l'Ardéchois garde son âme avec les nouveaux organisateurs...

Commentaire de Arclusaz posté le 09-05-2014 à 14:13:33

Finalement, le Boeuf a plus souffert que la Tortue ce jour là.....

Bravo, mine de rien tu allonges la distance et le D+ à chaque fois : et en souffrant de moins en moins. Quelque chose me dit que ce n'est pas fini.....

Commentaire de Kirikou69 posté le 10-05-2014 à 22:06:03

Que de progrès tu as fait en 1 an et demi : bravo à toi et merci pour le CR.

Commentaire de christ-off posté le 11-05-2014 à 12:24:58

Bravo pour ta course,ton coach t'as bien coaché maintenant les escaliers de l'UBS n'ont qu'a bien se tenir.Une tortue est dans la place.
Au ce rythme tu vas bientôt courir sur les sentiers de la Sainté-Lyon.

Commentaire de calpas posté le 12-05-2014 à 21:52:28

eh ben il faut que tu arretes de progresser sinon tu vas finir par aller plus vite que ton coach.félicitaions pour cette belle course !! ça va chauffer à l'UBS !!!

Commentaire de polosh posté le 13-05-2014 à 08:40:35

Superbes photos, et un grand bravo pour ta course! Il n'y a pas à dire, la progressivité est là!! ;-) A bientôt,

Commentaire de Philippe8474 posté le 13-05-2014 à 08:55:15

Les photos sont vraiment super!
Et l'Ardéchois c'est toujours aussi sympa!

Commentaire de bruno230 posté le 16-05-2014 à 17:42:03

Mais ou s'arretera "notre flying turtle".
Toujours plus loin,toujours plus haut et toujours plus facile.Un grand bravo à toi

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !