Récit de la course : La Cabro d'Or - 21.1 km 2014, par TomTheMachine

L'auteur : TomTheMachine

La course : La Cabro d'Or - 21.1 km

Date : 19/10/2014

Lieu : Calas (Bouches-du-Rhône)

Affichage : 873 vues

Distance : 21.2km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

14 autres récits :

Le récit

Données course
Distance mesurée: 21,2 KM.
Température au départ: 20°C.
Temps: Beau.

Données perso
Poids: 88,0 Kg.
Objectif: 2h00 / 2h10.

Tracé détaillé ici:
http://www.visugpx.com/?i=1414095342

Semaine 42, course 41.
Une semaine après un Algernon un peu difficile, voilà que je reviens à Cabriès pour la 3ème fois.
Après les Championnats de France du 10 KM et le Trail des 6 Collines, c'est à la Cabro d'Or que je m'attaque.
Un semi-marathon entièrement sur route, assez vallonné mais sans difficulté particulière.
Bref, un bon petit échauffement avant Marseille-Cassis.

Arrivé au complexe sportif 1 heure avant le départ, je constate qu'il y a déjà beaucoup de monde.
Les frères Vullo, Greg et Mathilde, Stéphane Vincent et compagnie, Patrick Marx, Benjamin, Stéphanie Pulcet, Marielle (qui stresse un peu à l'idée de faire son premier semi)...
Pas moyen de faire 3 mètres sans croiser quelqu'un que je connais. En même temps, en faisant une course par semaine c'est un peu normal.
Après avoir retiré le dossard je me laisse tenter par une petite tasse de nescafé... et je n'en reprendrai plus jamais de ma vie. Qu'est-ce que c'est dégueulasse, cette imitation de café! Bouche cousue
Petit échauffement le long des lignes de départ. Le semi part dans un sens, le 10 KM part dans l'autre et le 5 KM part plus loin. Ils ont un don pour compliquer les choses, ici.
Je m'installe 5-10 mètres en retrait comme toujours. On nous annonce que ça va partir à 10 heures précises. En effet, sans compte à rebours... à 10 heures pile: *PAN*

Ca part vite. Le fait d'emprunter le parcours du Trail des 6 Collines pendant juste 50 mètres me donne une drôle impression de déjà-vu.
Le premier KM est bouclé en 4'50", puis je perds environ 10 secondes au KM sur les 3 suivants en faisant le tour de l'hippodrome.
Pas pressé aujourd'hui. Pas le droit d'attaquer, pas le droit de me blesser. Foulée économique jusqu'au bout.
Au KM 4, le meneur d'allure des 1h45 me dépasse accompagné d'un bon groupe. On laisse filer...
Sur la quasi-totalité du parcours la circulation n'est pas coupée, mais heureusement il y a peu de voitures.
Quelques petites bosses avant d'arriver au centre de Cabriès au 7ème. Un coureur qui a reconnu mon tee-shirt vient me parler du Trail du Mont Olympe. C'est sympa, mais j'en perds mon souffle. Pas habitué à parler en courant. Langue tirée


KM 10: 54 minutes. J'en reviens pas. Avec ma foulée économique, je suis allé plus vite que sur l'Algernon. Allez comprendre... Incertain
Le meneur d'allure des 2h00 me rejoint. Il est presque seul et il est vachement en avance. Je reste accroché à lui jusqu'au 14ème puis le laisse filer. 2h05/2h10, ça suffira.
Complètement perdu l'habitude des longues distances. En plus le soleil commence sérieusement à taper.
KM 16: Entrée dans Calas. Je m'offre ma première et unique pause coca au ravito.
A partir de maintenant ça rejoint le parcours du Championnat de France du 10 KM. 5 KM de faux plat montant en plein cagnard.
Le mauvais souvenir de cette course de 2013 me plombe les jambes et je me retrouve à alterner entre marche et course.
Petit coup d'oeil dans le rétroviseur à l'approche du KM 20 alors que je suis presque à l'arrêt: Marielle est juste derrière et elle court encore bien.
Bon, on enclenche à nouveau la première vitesse, histoire de ne pas se faire coiffer sur le poteau. Rigolant
300 mètres: début de crampe à la jambe gauche. 200 mètres: crampe à la jambe droite. Rien à f**tre, même en rampant j'y arriverai! Criant
Passage sur la ligne au ralenti: 2h08'52". Ouf... Hé bé, Marseille-Cassis ne se fera pas sans peine.

Marielle arrivera une vingtaine de secondes plus tard.
Je la félicite dès son arrivée mais elle ne me calcule même pas. Et pour cause, elle est complètement KO. Normal. Langue tirée
Bon, pas la peine d'aller chercher le tee-shirt, j'en ai tellement que je ne sais plus quoi en faire. Allez, retour à la voiture avant que les jambes ne refroidissent.

 

Franchement je m'attendais à plus facile. Ca avait l'air moins vallonné que ça sur Google Earth. Clin d'œil

Résultat:

246ème sur 271 (91%).
168% par rapport au vainqueur en 1h16'53".
87ème meilleure course sur 96.
Normal pour un "échauffement". J'espère pouvoir faire un poil mieux sur Marseille-Cassis, mais c'est pas gagné. Rigolant

A dimanche prochain,
@+ Les Kikoux.

2 commentaires

Commentaire de Marielle13 posté le 25-10-2014 à 21:09:06

c' est marrant de lire ton récit il y a des trucs que j' ai vécu pareil que toi et d' autres ou je n' ai pas les mêmes souvenirs genre le faux plat il ne faisait "que" 5km ? j' ai eu l' impression que ça a monté encore plus longtemps... ;-p
Enfin encore pardon de t' avoir zappé à la fin de la course je ne voyais plus personne tellement j' étais concentrée sur "la course d' après" ...(vraiment je répete j' envie les mecs pour ça c' est facile partout pour vous...)et j' étais pas mal entamée aussi
pour le t-shirt tu n' as rien raté il n' en restait plus de cette année ils ont sortis des placards les restes de l' an passé en S et en M...
Bonne course demain et bon courage pour la gineste et côte des pompiers à cassis :-)

Commentaire de Buckshot34 posté le 28-10-2014 à 01:07:20

42 semaines, 41 courses. Tu m'impressionnes mon coco. Tu auras mérité une bonne récupération après tout ça.
A bientôt.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !