Récit de la course : La Nocturne des Teppes 2015, par tikrimi

L'auteur : tikrimi

La course : La Nocturne des Teppes

Date : 31/10/2015

Lieu : St Germain La Chambotte (Savoie)

Affichage : 354 vues

Distance : 35km

Objectif : Balade

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

10 autres récits :

Superbe soirée à la Nocture des Teppes

Pas évident de faire un compte rendu sur une course de nuit où j’ai passé la plus grande partie du temps dans un épais brouillard. Mais ayant passé une très bonne soirée, je me dois de partager ça.

Le tout commence sur la page du groupe Facebook des “Triathlètes Pays de Gex”, où Thomas poste un message “Ça tente du monde une petite course nocturne de préparation à la SaintéLyon le 31 octobre? 35km et pas de grosses bosses”. Je répond présent, ainsi que Denis (que je rencontre physiquement pour la première fois) et Nico (qui fera le relais avec Massimo un collègue de sa boite). Nous partons donc à 5 depuis Crozet dans le camion de Thomas… c’est clair, même pour le transport c’est une course de préparation pour la SaintéLyon.

Petit selfie avec Thomas et Nico avant le départ de la course (ça rappelle l’Oxyrace des Rousses), puis c’est le départ. Thomas part devant car il a pour objectif d’arriver avant le relais de Nico et Massimo (une vague histoire pour pouvoir chambrer ensuite au boulot), alors que je pars tout tranquille avec Nico (la barrière horaire est large, et je veux juste passer du temps à courir dans la nuit sans générer trop de fatigue).

Nico me lâche dès le début de la montée (que de progrès depuis un ans), mais je double plus que je me fais doubler. Ça va pas trop mal même si je sens que je vais un peu plus vite que ce que j’avais prévu. Dans la première descente, je ne trouve rien de mieux que de me faire la cheville gauche. C’est pas bien gênant, mais elle repartira encore 5 ou 6 fois pendant la course… ça sent le glaçage et la planche de Freeman pour les prochaines semaines.

J’arrive au ravito (situé au milieu de la 2ème grosse ascension) après 2h00 de courses… 30 minutes d’avance sur la barrière horaire, c’est que je ne suis pas habitué à ça moi!!!

Après le ravito, je me fais doubler par deux ou trois relayeurs qui partent comme des balles, puis par trois coureurs du solo (en discutant un peu, je me rends compte que ce sont 3 kikous: Nanar7th, Arclusaz et Namtar). On prends le temps de faire une photo ensemble aux tours de César, et il s’en est fallu de peu pour que l’on fasse un tir groupé à l’arrivée.
N’ayant pas tous les mêmes qualité de grimpeurs et de descendeurs, on progressera plus ou moins ensemble jusqu’à l’arrivée en se croisant et se recroisant.

J’arrive après 5h20 de course comme prévu pas trop entamé et très content du lot finisher: un reblochon fermier.

Quand je rentre dans la salle où les coureurs déjà arrivés (c’est à dire à peu prêt tout le monde), j’ai le droit à une véritable ovation de la part de Thomas et de toute la bande. Je pense qu'ils saluaient plus le fait qu’ils allaient enfin pouvoir rentrer dans le Pays de Gex (ils sont arrivés depuis pratiquement 1h30) que ma performance sportive.

Pour conclure, je suis très content de ma soirée. L’organisation est vraiment au top (un balisage incroyable et des signaleurs présents partout), le parcours à l’air très beau (à revoir sans le brouillard qui ne nous a pratiquement jamais quitté), et j’ai rencontré pas mal de monde que je ne connais qu’au travers de Facebook, Strava ou Kikourou. J’y retournerai avec plaisir l’année prochaine.
De mon côté, je pense que je commence à bien récupérer de mon été bien chargé. Je vais continuer à préparer tranquillement la SaintéLyon sans générer trop de fatigue. De long footing et du renforcement des chevilles feront l’affaire.

3 commentaires

Commentaire de Arclusaz posté le 01-11-2015 à 21:53:45

Plaisir partagé de cette rencontre improbable et de ce chassé croisé qui s'est terminé par une démonstration de tes talents pour finir une course (l'expérience des longues distances, ça sert !).

Au plaisir d'une prochaine rencontre (mais pas sur la STL cette année).

PS : le reblochon est fruitier et non pas fermier mais bien bon quand même !!!!!

Commentaire de Namtar posté le 02-11-2015 à 09:36:35

C'est sympa de s'être croisé oui. Si tu veux voir le coin de jour, il y a la chambottine en avril ou mai : ce sont les même organisateurs et un parcours différent mais toujours dans le massif de la chambotte.

Commentaire de nanard7th posté le 02-11-2015 à 13:44:32

Merci pour ce recit !
C'est vrai que c'est une course dont le parcours est difficile à décrire : chemins en forêt, sentiers en forêt, pistes forestières (en forêt) ... montées (éprouvantes), descentes (glissantes) ...
Comme déjà écrit par Arclusaz et Namtar, j'ai trouvé cette rencontre à 4 kikourous et les quelques kms parcourus ensemble très sympa (il faudra que Namtar nous envoie les photos prises aux Tours de Cesar).
Bonne préparation jusqu'à la STL ou on aura peut-être l'occasion de se re-croiser (au Flore ???) ...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.2 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !