Récit de la course : La Nocturne des Teppes 2012, par elnumaa[X]

L'auteur : elnumaa[X]

La course : La Nocturne des Teppes

Date : 3/11/2012

Lieu : St Germain La Chambotte (Savoie)

Affichage : 402 vues

Distance : 35km

Objectif : Se dépenser

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

10 autres récits :

dans la nuit des (s)teppes nord ( savoyardes )

/////////////////

Elle : « Wai mon loulou ( je romance un peu ) samedi soir on est invité chez les bastiens pour feter la dernière vacation de cyril à la tour de Cby  »

Moi : Ah wai ?

Elle : Oui y’aura tous les contrôleurs sympas,  pi chez les Bastiens on mange super bien – et surtout – ya une cave de malade, et la traditionnelle ronde des dijos en fin de repas

Moi :Damned, la ronde des dijos –entre autre le pin cembro (alcool de sapin) ET la liqueur de coquelicot … aie

Elle : Alors ?

Moi : banco , mais pour m’mettre en appétit j’vais à la noturnes des teppes avant

//////////////////

 

Samedi 17h25 à la Chambotte :

temps incertain mais je suis en forme, pas mal de sorties des derniers jours -et aussi , pas mal de binouzes - mouai

17h53, sas de départ, je reconnais personne, en même temps je connais pas grand monde dans le monde de la course.. (Presque) pas d’amis J

 

La course, c’est 35 bornes dans les sous bois avec le lac du bourge d’un coté et l’entre 2 lac de l’autre .

Ah wai et aussi ,1200 mde dénivelé soit deux fois moins que mes trails «  habituels ».CQFD : je stress, comment ça va se dérouler :

-         cramé aux bout de 10 bornes car parti trop vite ( scénario 1 = naze ) 

-         la vie est belle et franchement , pas de quoi se presser , toute façon ya pas de barrière horaire ( 6 heures de rando , scénario 2 = naze )

 

18h : top départ.

J’ai eu la bonne idée de mettre mon super k-way « issu de la recherche spatiale » en 12 minutes je crève de chaud. Donc le k-way atterrit autour de la taille, et c’est d’autant moins pratique que ça glisse. Mais au moins je respire !

C’est vallonné, dans un sous bois je rattrape une meuf – yépa- je l’ai croisé a Faverges ou somnand je sais plus  , elle avait fini première J

CQFD : tout se passe bien .Et même, je la double !!

 

 

Bonne sensation, trotinage en montée , cavalage en descente , je dépose plusieurs coureurs .C’est bon pour le morale , c'est bon bon ..

 

Arrivé au ravito des 15 kms ( qui sert aussi de point de relai pour les doubles)

Rapide coca (liquide, pas en poudre)  banane, puis reparti aussi sec.

 

Toujours en bon rythme, les traileurs tout frais qui viennent de prendre le relai me déposent ! damned . mais je m’accroche un peu

On continue , on me double deux fois mais je redouble dans les montées .

Et paf. Et aie, les mollets !!

 

Passage au ravito je demande l’heure

NDLR : je cours sans montre ni cardio ni gps , je me repère aux étoiles , maias là ce soir il pleut un peu alors, pas d’étoile

Il est 20h40 / soit 2h40 de course .

Et … la gentille ravitailleuse m’indique – je cite mot pour mot – qu’il reste 10 bornes, que de la descente !!

CQFD :  la patate se reveille , genre patate-redbull

 

Je repars a donf .

Mais en fait , c’est pas vrai , il reste au moins 2 bonnes bosses.On fera avec - ou pas ?!

 

J’allume en descente, moins sur le plat ; ça va bien en montée , et là pareil je passe au moins 4 coureurs .

 

Le parcours est vraiment ludique mais aussi, vraiment casse gueule (feuilles + dalle calcaire = ?? )

Je m’en sors bien ..

 

Ce qui semble être le dernier faux plat montant, je dépose – encore - 2 coureurs, puis là je lâche les chiens ;

Dernière descente, je me retourne mais mon poursuivant ne peut rien ( en mode sprint 400m )

 

Dernière portion de bitume, le village, l’arrivée.. Mais je me plante et le speaker plaisante en disant – je cite – " encore un coureur qui veut repartir pour un tour !"

 

Bim , et là c’est cool on me donne un reblochon  ( ça change des t-shirts Rigolant )

Je regarde le chrono : 03h36 !!!!!!

 

Baaaam

 

Je me dépêche pour rejoindre les amis et faire la surprise à ma miss qui m’attendait bp plus tard. Quand j’arrive, ils sont déjà bien -un peu- attaqués. Mais il reste une part de canard aux girolles et du st Josèphe 2005.

 

BoOoooooom 

 

Bilan de la ronde des dijos : couché 4h du mat, et gouté un génépi des familles…

3 commentaires

Commentaire de Jean-Phi posté le 06-11-2012 à 14:18:12

excellent CR, j'ai bien ri ! Et en plus que du plaisir, dans la course comme dans l'after. Finalement, ça a du bon la course !

Commentaire de Arclusaz posté le 06-11-2012 à 17:10:58

Passé de St Germain à du St Joseph, ça fait un joli programme.

t'as vu, c'est beau, chez moi !

Merci pour ce CR qui atténue un peu ma déception de ne pas avoir participé à cette 2eme édition.
Bravo pour la perf !

Commentaire de the dude posté le 06-11-2012 à 17:39:25

Excellent récit pour une excellente course; bravo!!!
J'y étais aussi mais l'after (et surtout le before) était moins rigolo, je vais essayer de faire un p'tit récit aussi.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !