Récit de la course : Marathon de Cheverny 2017, par krakos22

L'auteur : krakos22

La course : Marathon de Cheverny

Date : 2/4/2017

Lieu : Cheverny (Loir-et-Cher)

Affichage : 259 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Faire un temps

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

28 autres récits :

Le récit

Premier marathon 2 ans et demi après avoir débuté la course à pieds .

Pour mon premier marathon je choisis le marathon de Cheverny pour l’ambiance , la convivialité , le décor et le nombre restreint de participants ... Je ne serai pas déçu par mon choix !

Avec ma petite famille (Laetitia , Juliette et Ludovic ) ainsi que José ( mon frère ) , Mylène ( ma belle sœur ) et Lou ( ma nièce ) nous louons une maison située à 20 minutes de Cheverny .

Réveil le dimanche matin à 5h55 pour un petit déjeuner 3 heures avant le départ ; tout se passe bien , j’ai plutôt bien dormi et le soleil est annoncé pour toute la journée .

Arrivée à Cheverny à 8h10 , il fait beau ! Petit échauffement ... Mise de la genouillère et de la ceinture porte bidons avec mes 4 gels et mes pates de fruits qui me seront GRANDEMENT utiles !!!!

Le portail du parc de Cheverny s’ouvre ... Les participants rejoignent la grande allée qui fait face au château . L’ambiance est très cool , le soleil est avec nous , je me cale entre les meneurs d’allures 3h30 et 3h45 pour un objectif de moins de 3h45 .


C’est parti !!! Pas vraiment stressé ... Pris dans l’ambiance ... Pas de bousculades ... Je regarde ma montre , ça part un peu vite dans le premier kilomètre ( 4:18 ) mais c’est une habitude que j’ai pris lors de mes semis . Au deuxième kilomètre je m’impose le rythme que je me suis fixé ( entre 5 et 5.15 au kilomètre )

Je sais que je vais bientôt voir toute ma famille en traversant Cour-Cheverny ; le rendez-vous est fixé au monument aux morts vers le quatrième kilomètre . Le premier que je vois est mon frère José qui m’encourage et me prends en photo , puis tout le reste de la tribu ( encouragements , vidéo , photos , tape dans la main ... ) . J’en profite pour demander à Laetitia de me préparer ma casquette pour le 23 ème kilomètre , il n’est que 9h22 mais le soleil est déjà bien présent .


Arrive le kilomètre 5 . Je prends ma première pate de fruit et de l’eau au ravitaillement . J’ai décidé d’alterner pate de fruits et gel tous les 5 kilomètres . Je prendrai de l’eau aux stands ravitaillements jusqu’au kilomètre 20 puis j’utiliserai mes bidons ensuite .

Du kilomètre 5 au kilomètre 15 nous traversons une foret , nous sommes donc à l’ombre et le temps est idéal pour courir . Un petit groupe s’est formé , l’allure est très régulière ( 5:02 ) . Nous discutons , l’ambiance est très cool . Je fais la connaissance de Anthonnin qui m’apprends que c’est son deuxième marathon ( 3h48 à son premier ) . Il souhaite donc améliorer son chrono et passer sous la barre des 3h45 ; c’est aussi mon objectif . On court ensemble depuis presque le départ et on espère que ça tiendra jusqu’à l’arrivée ( nous sommes au kilomètre 15 )

Je me ravitaille correctement . Aucune douleur . Pas de frottement ou d’irritation en vue . Ma genouillère est bien positionnée ainsi que ma ceinture . Après la foret place à la campagne . Il fait beau et il commence à faire chaud . Je me sens ( très ) bien . Au kilomètre 18 je vois Anthonnin qui prends un gel alors qu’il avait le même rythme que moi en terme de ravitaillement . Alors que nous courrions côte à côte depuis le début je le vois lâcher prise mètre après mètre . Je me retourne à plusieurs reprises et quand je le vois 15 mètres derrière moi je lui dit de s’accrocher , il me fait alors signe de la main et me demande de continuer sans lui . Vraiment dommage car en plus d’être très sympa nous avions la même cadence de course .

Entre le kilomètre 18 et le kilomètre 26 je me sens vraiment bien . Je m’étais fixé un passage au semi en 1h47m , je suis exactement dans le bon tempo .

Je sais que je vais revoir les miens au kilomètre 23 et rien que d’y penser ça rebooste la tête et les jambes . Encore une fois c’est José que je vois en premier puis tous les autres . J’entends les encouragements de tous ( Allez Papa ... Allez Chéri ... Allez Yéyé ... ) Que du bonheur !!! Je récupère la casquette que Laetitia me tend . Je les verrai maintenant à l’arrivée .


Le second passage dans la foret est un peu plus compliqué que le premier ; en effet , la succession de faux plats montants se fait ( beaucoup ) plus sentir ; ça tire un peu dans les jambes et les fesses mais rien d’alarmant .

Au kilomètre 29 je décide de réduire un peu le rythme ... Il fait chaud ... Les cuisses “ tirent “ un peu . Peut-être aussi la peur du fameux mur ...

Kilomètre 32 ... Tout ce qui se passe maintenant c’est la grande inconnue ... Pendant ma préparation je n’ai jamais dépassé les 32 kilomètres . Pour le moment pas de “ mur “ . De la fatigue , des jambes un peu lourdes et autour de moi beaucoup de participants qui réduisent aussi leurs cadences .

Kilomètres 34 ... Bon ... Il est là !!! THE WALL !!! “ Plus rien dans les chaussettes “ sans vraiment expliquer pourquoi . Bien sûr je suis au kilomètres 34 . Bien sûr je suis en train de courir un marathon , mon premier marathon ... Mais sincèrement je n’ai rien vu arriver à part peut-être des douleurs aux cuisses que je ne connaissais pas .

J’ai l’impression de ne plus avancer ( ce n’est juste que mon rythme qui a diminué ) Il reste 8 kilomètres .

Surtout ne plus regarder les kilométrages sur la montre !!! Juste s’assurer que je suis sous les 5:18 au kilomètre pour parvenir à mon objectif .

35 , 36 , 37 , 38 , 39 ... Ne pas marcher !!! Accepter les douleurs et le rythme que le corps et la tête peuvent encore subir . La petite dizaine de coureurs autour de moi sont aussi en souffrance . On s’encourage du regard ou d’un geste de la tête . Les spectateurs sur le bord de la route nous disent que c’est bien bientôt terminé . MÊME PAS VRAI !!!


On pense alors à ceux qu’on aime ... Sa famille , ses amis ... Les jambes sont toujours douloureuses mais je sais que je vais FINIR et atteindre mon objectif !!!

Le panneau de kilomètre 40 est pour moi une délivrance . Je regarde ma montre qui m’indique une allure moyenne de 5:14 au kilomètre , ça va le faire !!! A deux reprises j’ai les larmes qui me montent aux yeux sans vraiment l’expliquer ... Rien que de l’écrire ça monte encore un peu .

Beaucoup de spectateurs dans le dernier kilomètre . On entend le speaker du village marathon . J’aperçois mon pote Cocoche qui participait aussi au marathon mais qui m’annonce qu’il s’est blessé vers le kilomètre 20 , je suis très décu pour lui mais prends avec grand plaisir ses encouragements . Sa femme Natalia finira ce jour son premier marathon en 4h25 , félicitations !!!!

Encore 200 mètres ... Je vois l’arche d’arrivée ... Je crois voir le chrono : 3h41m ... Encore courir ... Un peu ... 100 mètres ... 50 mètres ... Je lève les yeux : 3h42 ...

30 mètres ... On m’attrape la main droite ... Juliette et Ludovic sont venus courir les derniers mètres avec moi ... Oublier l’objectif ( même si il est atteint ) , ma récompense est là : mes enfants qui franchissent avec moi la ligne d’arrivée de mon premier marathon !!!!

Résultat : 3h42m00s


Article avec photos : https://www.facebook.com/notes/olivier-goupillon/mon-premier-marathon/10154251586446010



3 commentaires

Commentaire de Tosq59 posté le 09-04-2017 à 17:50:45

Bravo à toi Olivier et superbe récit pour ton premier marathon.
Beaucoup d'émotions, de partage avec la famille sur une course conviviale et extrêmement agréable.
J'étais moi aussi sur la même course, j'ai retrouvé beaucoup de similitudes avec mon expérience même si pour ma part j'ai craqué sur la fin malheureusement.
Félicitations également pour avoir réussi ton chrono.

Sportivement,
Tosq

Commentaire de francois 91410 posté le 26-04-2018 à 15:24:25

Bravo pour cette première ! En effet à côté de Dourdan.... Je connais d'ailleurs Natalia. Ça a donné quoi cette année ?

Commentaire de krakos22 posté le 26-04-2018 à 15:33:52

3h33m09s
Je viens de publier mon compte rendu sur kikourou .

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.23 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !