Récit de la course : Marathon de Cheverny 2005, par eric41

L'auteur : eric41

La course : Marathon de Cheverny

Date : 3/4/2005

Lieu : Cheverny (Loir-et-Cher)

Affichage : 1707 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

28 autres récits :

Meneur d'allure 3H45

Le contexte

Ayant décider de courir un premier 100 kms le 7 Mai à Chavagnes-en-Pailler il fallait que je coure un marathon à 4 ou 5 semaines de l’objectif à allure 100 kms soit à 11,2 km/h.Cheverny rentrait pile poil dans ce créneau d’autant plus qu’il est situé à 40 kms de chez moi et que je ne l’avais jamais couru.
Donc 3h45 pour un marathon.C’est la première fois que je vais prendre le départ d’une course en sachant mon temps à l’arrivée.
Quand je me suis inscrit début Février j’avais quelques doutes quant à l’allure.Je n’avais pas encore commencé mon plan d’entrainement pour mon 100 km et n’avais donc pas encore couru à cette vitesse.Même ma vitesse de footing est supérieur à 11,2 km/h.
Je décidais donc de servir de meneur d’allure pour respecter les temps de passage et pour courir le plus régulièrement possible.

L’avant course

J’ai pris contact avec les organisateurs via Eldiablo pour savoir si il y aurait un problème pour servir de meneur d’allure.A priori no problem mais cela ne sera pas officiel car il n’y avait pas d’autres lièvres pour les autres objectifs.Donc pas de ballon mais un beau dossard jaune dans le dos avec 3H45.
J’ai débuté l’entrainement à VS100 début Mars et à ma grande surprise je me suis rapidement senti à l’aise à 11,2 km/h.Je n’ai effectué que des sorties de 2h30 maximum mais mes doutes sont envolés à la veille de ce marathon.Je me sens bien à cette allure et je vais pouvoir aider les coureurs qui le désirent.
Samedi en fin d’après-midi je me rends au village marathon.Après 35 mn de voiture à travers la Sologne je me retrouve sur le lieu de la remise des dossards.Avec celui-ci nous recevons une bouteille de Cheverny rouge et un superbe tee-shirt technique Adidas.Après la visite des stands présents je téléphone à Eldiablo qui est le point de RDV de CLM.L’ami fait parti du club organisateur et est responsable des ravitaillements sur le marathon.Je le retrouve au milieu des cubitainers de boisson énergétique.Nous bavardons un petit quart d’heure avant que Forrest (autre membre de CLM) nous rejoignent.Il ne manque plus que Chacal pour être complet.On espère le voir le lendemain.

La course

J’arrive sur les lieux du départ vers 7h40 en même temps que Forrest.Sans nous concertés c’est un bel hasard.Nous allons resté ensemble jusqu’au départ.Nous arrivons à saluer Eldiablo toujours à s’occuper de la logistique des ravitaillements.Vers 8h45 tous les coureurs se rassemblent vers les grilles du château.Et là mon dossard 3h45 commence à attirer l’attention.Je leur explique que je coure ce marathon en entrainement 100 km et s’ils sont interressés qu’ils me suivent.
9h le départ est donné devant le château.Nous devons courir une petite boucle de 5 kms dans la ville puis 2 boucles de 18 kms dans la forêt et la campagne.
Départ prudent mais un peu vite quand même.Au 3ième j’ai 50s d’avance d’avance.En fait cette avance je vais la conserver quasiment jusqu’à la fin.Au fil des kilomètres le groupe va grossir au-cours de cette boucle.J’arrive à trouver le timing sans trop de problème.Il y a bien des kilos en 5’10-5’15 mais c’est compensé par les arrêts aux ravitos.A partir du 20ième je commence à me ravitailler en solide (pain d’épice,banane,abricots secs) chose que je n’avais jamais fait.Quand je coure en 3 heures un marathon le liquide suffit.Mais pour un 100 km le solide est indispensable et je supporte sans problème.
A la fin de la première grande boucle (vers le 23ième) nous repassons par le château et la ligne d’arrivée.Là c’est peut-être 30 coureurs qui sont derrière moi.Un sentiment de fierté m’envahit d’autant plus qu’il y a pas mal de supporters.A ce moment là je me dit que mon action n’est pas vaine.
Mais 3 kilomètres plus loin en me retournant il n’y a plus qu’une dizaine de coureurs avec moi.Beaucoup on surestimé leur allure et on craqué à partir du 25 ième.A l’arrivée certains finiront en 4h10.
A partir de là nous allons « ramassé » pas mal de coureurs à la dérive.J’essaie de les inviter à me suivre mais nous sommes trop loin de l’arrivée pour qu’ils suivent ce wagon.
Les kilomètres vont s’égrennés au même rythme et le groupe variés entre 5 et 10 coureurs.
Je m’accorde un petit ravito gastronomique au 38ième (fromage de chèvre et petit ballon de rouge) avant la dernière ligne droite de ce marathon.
Le groupe s’effiloche de pus en plus.Quelques coureurs ont encore des ressources et ont légèrement accéléré et d’autres craquent.Au 41 ième nous sommes plus que 3 ou 4 et nous rattrapons une féminine qui commence à flancher.Je me dis qu’elle doit pouvoir finir en moins de 3h45 et je la prends « en charge » pour ces derniers mètres.Sous mes encouragements elle trouve les ressources pour me suivre et nous franchissons la ligne en 3h44’30.Elle est aux anges et me fais la bise pour me remercier.C’était son premier marathon et elle descend sous les 3h45.
Je retrouve Forrest dans la zone de ravitaillement.Il est aussi super ravi car il vient de battre son record (3h26).
Eldiablo nous retrouvent mais pas le Chacal.Nous faisons la photo pour CLM à trois.

Conclusions

J’ai pris un plaisir énorme à courir ce marathon en 3h45.J’aurais aimé que plus de coureurs puissent me suivre jusqu’au bout.
Aujourd’hui je n’ai qu’une légère courbature aux cuisses.Vraiment de bon augure pour le 7 Mai.
Rencontre avec deux membres de CLM super sympa.C’est la deuxième fois ,après Vannes,et les membres de ce site sont vraiment super.

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.15 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !