Récit de la course : Cross de Montfort le Gesnois - Vétéran 2017, par Le Lutin d'Ecouves

L'auteur : Le Lutin d'Ecouves

La course : Cross de Montfort le Gesnois - Vétéran

Date : 3/12/2017

Lieu : Montfort Le Gesnois (Sarthe)

Affichage : 218 vues

Distance : 7.5km

Objectif : Pas d'objectif

14 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Pas d'autre récit pour cette course.

LE CRÉPUSCULE DES VIEUX


Deux cross, sinon rien... les copains me prennent pour un tapé de la bouilloire et ils n'ont pas tort. 
 
Lors de ma première saison V3, j'avais toujours terminé dans les cinq premiers de ma catégorie en cross FSGT ; l'année dernière, je m'étais aperçu qu'il semblait y avoir un rat dans le moteur et dès le premier cross de la saison à Rânes en octobre, j'avais compris que ma troisième saison serait compliquée. 
 
Et pourtant, ce week-end, j'ai couru deux cross. Et pourquoi ai-je couru deux cross ? Eh bien parce que j'avais dit que je courrai deux cross ! Plus têtu qu'un Lutin, tu meurs.
 
 
Cross FSGT de Cerisy-Belle-Étoile
(cross court-5000m)
2 décembre 2017
 
Le site est splendide, c'est une poussée leucogranitique datant de l'orogenèse cadomienne. Limpide ! En gros, il s'agit d'un frère jumeau du Mont-Saint-Michel qui se dresse à une bonne centaine de mètres au-dessus du bocage Flérien, une curiosité géologique plantée de quatre mille pieds de rhododendrons ainsi que d'une forêt. Le départ et l'arrivée ont lieu au sommet ce qui veut dire que ce cross n'est que grimpette sévère ou descente casse-pattes sur des cailloux chafouins prêts à vous chiffonner chèrement la cheville. 


J'ai le temps d'assister au cross des petits, Marc est là à encourager les gamins verts de Condé qu'il entraîne toujours. Il semble bien qu'il ait jeté l'éponge le Marc, on s'en était pourtant payé une bonne tranche il y a deux ans quand nous nous étions battus pour la quatrième place V3. 

 
Vertubleu ! Les garçons et les femmes démarrent sévère pour ce deuxième cross. Ils savent vraiment ce qui les attend ? Il me reste trente minutes à tailler le bout de gras avec les types présents. On se connaît tous et on sait où chacun se situe dans le classement. J'avise Pierre qui a généralement la mauvaise idée de terminer devant moi alors qu'il est V4. Je lui demande quelle est sa recette pour être aussi performant à 70 ans. 
"Oh, tu sais, c'est parce que j'ai commencé la course assez tard... à soixante ans, alors j'suis pas usé.
- C'est comme moi, répond-je bêtement, j'ai démarré la course à 37 ans, avant j'avais fait du Judo pendant 25 ans.
- Ah ouais moi aussi, j'en ai fait à Alençon mais pas longtemps, le prof il me faisait peur.
- Tu veux parler de X..., celui qui a été mis en tôle en 70 pour avoir agrandi le cercle de ses élèves ?
- De Diou, c'était lui, ben mon côlon je l'ai échappé belle... et toi, tu as continué le judo ?
- Ah ouais, j'suis ceinture noire mais je cours moins vite que toi..."

Effectivement, Pierre va me mettre 21 secondes dans la vue.


Il est 15h45 et le soleil fait mine de se coucher, je range mon appareil photo et je me mets sur la ligne de départ. Premier tour avec Xavier et Joël, je sens qu'il ne faut pas trop tirer, les poumons ne sont pas à cent pour cent. Le nez est dirigé vers le sol, racines et cailloux nous font des clins d’œil. Au deuxième tour, je me dis que la prudence ça suffit et je passe la seconde. Une belle descente plus tard, je lâche mes camarades et quelques buttes après, j'ai gagné dix places. Ce ne sera pas de trop pour finir 35 sur 53 et 12ème V3. Histoire de retrouver un peu de sensations, je force dans la longue montée de l'arrivée et j'ai quelques spasmes vomitifs sur la ligne. Y'a du progrès, je n'ai plus besoin d'aller vite pour me sentir mal. Ben je n'ai plus qu'à enfiler deux vins chauds et du gâteau au citron puis retour à Alençon et dodo car demain, le Mustang passe me prendre.

Cross FFA de Montfort le Gesnois
(Cross V2-V3-V4- 7500m)
3 décembre 2017

Crrrouîîîk ! Je me lève à 7h30 et je me sens rouillé comme un bateau échoué en mer d'Aral...
 
Photo Daniel Kreher
 

Ma douche de bourgeois me ragaillardit quelque peu, je mange comme un chancre puis je regarde dehors : ça caille et ça brume. Effectivement, quand le Mustang passe me chercher, il fait moins un.

Dix heures du matin, on a l'impression d'être à l'aube, nous arrivons à Montfort le Gesnois sous une petite pluie verglaçante. Le Mustang et moi nous montons la tente du club qui accueillera nos athlètes au fur et à mesure de leur arrivée. Bravant la mode et le bon goût, j'arbore des gants en polaire et un horrible bonnet du même métal. Je suis ridicule mais je n'ai pas froid, et puis on ne me connaît pas trop au sud du Mans. Au bout d'une demi-heure d'installation, je dois aller m'échauffer, enfin, c'est un terme inadéquat en l'occurrence car dès que je me mets en short, je sens mes poils des jambes givrer. Je garde ma veste chaude jusqu'à la dernière minute puis la confie au Mustang qui fera des photos tout au long de la journée.

Bon, on n'est plus en FSGT. Ça va vraiment très vite d'autant plus que le terrain est très facile. Alors qu'en FSGT, on nous jetterait bien des sangliers en travers des pattes, ici ils passent le balai sur le parcours pour ne pas qu'on se salisse ! La FFA, c'est des fusées sur des terrains pour les gamines.

Quatre tours à faire, je me retrouve vite seul. Je me cale sur une vitesse de 11,5 km/h et je n'en décolle pas. Un petit tour de stade et c'est une jolie balade parmi les pins maritimes. Ce terrain cénomanien très sablonneux rappelle l'époque où les océans étaient 150m au-dessus du niveau actuel. Je cours sur la plage en quelque sorte... Et en plus je ne suis pas gêné par la foule...

Photo Mustang

Au bout d'un moment, je rattrape un néo-V2 qui prend le cross avec philosophie. Il me demande : "C'est toi qui accélères ou c'est moi qui ralentis ?" Je lui confirme que je n'ai pas changé de rythme en essayant de me trouver des excuses :"Oh, tu sais à un mois de mes 62 ans, j'vais pas me tuer et puis j'ai couru un cross hier, alors...
- Ben moi, je vais en avoir 50 et je rame déjà..."

Photo Mustang

Je n'ai pas le temps de lui conseiller d’arrêter les rillettes avec les frites qu'il me décolle comme un vieux papier peint des années 50. Bizarrement, je me sens plutôt bien, le froid ne me gêne plus et l'ambiance cross me plaît toujours autant. Et il y a le Mustang pour m'encourager à chaque tour. Tout cela me fait penser à la saison 2007-2008 où nous bataillions tous deux maintes fois dans l'année et où je gagnais presque toujours en cross et lui presque toujours en trail. 

Photo Mustang

A l'arrivée, j'essaie de me composer un style cool et élégant histoire de faire encore illusion. Durant la dernière ligne droite, j'assiste à la montée des trois premiers V4 sur le podium, c'est dire si j'ai couru avec la circonspection d'une hyène dans un champ de mines. Je finis (c'est le mot) 65ème sur 68 coureurs, la grande classe ! Et je n'en suis même pas mortifié, c'est nouveau.

Je me change, enfilant cinq épaisseurs de vêtements, j'ai l'air d'un bonhomme Michelin. Les autres athlètes du club arrivent progressivement : poussins, minimes, cadets, juniors, seniors et V1. Je suis le Mustang sur chaque course, encourageant les jeunes à chaque fois. Entre deux courses, je me sers en rillettes et en frites à la table installée devant notre tente. J'ai amené une bouteille de rosé mais les jeunes goûtent peu ce genre de breuvage, je me sens obligé de taper dedans à plusieurs reprises, ne buvant qu'une seule bière par politesse vu que je n'allais pas froisser le Mustang qui avait amené la cervoise. 

Six heures trente sur place dans un froid polaire, il est temps de démonter et de rentrer. Dans la voiture, j'ai du mal à tenir la conversation... en repensant à ma journée, je m'aperçois que je n'ai pas bu une seule goutte d'eau depuis le petit déjeuner. C'est donc ça, si je cours comme une serpillière élimée, c'est parce que je suis déshydraté, c'est pas parce que je suis vieux. Ça me rassure !




14 commentaires

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 04-12-2017 à 22:54:43

65/68 en trail on dirait "qu'est-ce que tu as fait" alors qu'en cross on a envie de dire "belle perf" !!!
Merci Lutin pour ce partage :)

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 05-12-2017 à 14:52:43

Merci petit Bouk ! Tu crois que je partage mais non, je garde ma part de gâteau !

Commentaire de robin posté le 05-12-2017 à 11:00:03

Promis j’irai faire un tour en FSGT (Faut Seulement Glisser tranquillement) . Cela me changera du FFA (Faut Foncer Accélérer).
Heureux de vous avoir vu toi et Mustang !
Robin qui s’est fait pilonner par PILLON Daniel honorable V3 !

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 05-12-2017 à 14:54:56

De même heureux de te voir ainsi que ton Gwenn ha Du. Si tu viens nous voir, choisis Champfrémont, tu ne seras pas déçu...

Commentaire de Walden posté le 05-12-2017 à 14:51:01

C'est faire preuve de bravoure que de chausser les pointes en cross FFA quand la grande majorité des gars ont 20 ans de moins que soi.
Bravo également pour l'allitération en chuintantes inspirée par les cailloux de Cerisy, on comprend que tu as dû en ch...

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 05-12-2017 à 14:55:33

Pas de bravoure, d'inconscience !!!
Merci Walden.

Commentaire de Benman posté le 09-12-2017 à 08:53:37

Le cross training, c'est réputé en cette saison. D'ailleurs, meme saint Nicolas aimait les cross(es).
Mais pourquoi deux fédérations pour le cross?
Vivement l'avènement de la Fédération Unifiée de Cross Kountry. Bref, la F.U.C.K.

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 10-12-2017 à 17:32:52

Je suis un cross over...

Commentaire de PhilKiKou posté le 09-12-2017 à 21:12:28

Quand on aime, on ne compte pas :

-le nombre de cross par week end
-le nombre des années pour ce vétérant invétéré
-les places à l'arrivée..

mais compter le plaisir de se retrouver, partager...

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 10-12-2017 à 17:33:35

Merci...

On ne compte pas les douleurs aussi.

Commentaire de L'Dingo posté le 10-12-2017 à 07:18:16

Il fut un temps où un autre tapé de la bouilloire ( un gnôme parait il) nous poussait à ... + pour ... + !

Et quoi! aujourd'hui le Lutin nous invite à pire encore.
Multiplier les efforts pour additionner les courses , et ceci dans l'unique but de faire 2 cross X et + !!! :-)))
Mais où court le monde

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 10-12-2017 à 17:35:35

A sa perte mon Dingo !

Cela dit, c'est pas parce que j'ai la taille et l'âge de l'autre agité du bocal qu'il faut me comparer à lui. Y'a des limites !

Commentaire de JLW posté le 10-12-2017 à 19:38:49

Hydrate toi avec un bon Riesling, ca marche super bien, je t'assure. C'est mon secret, qui n'en est plus un maintenant :)

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 10-12-2017 à 20:31:02

J'ai de très bons souvenirs de ta cave !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !