Récit de la course : Skyrace des Matheysins 2019, par Philippe8474

L'auteur : Philippe8474

La course : Skyrace des Matheysins

Date : 19/5/2019

Lieu : St Honore (Isère)

Affichage : 516 vues

Distance : 26.8km

Objectif : Pas d'objectif

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

17 autres récits :

Le récit

Le lien vers le récit sur mon blog

Skyrace des Matheysins


Celle-là prévu depuis longtemps!

Sauf que pris par la passion, je participe à l'Ultra Montée de Thollon les Mémises quinze jours avant. Et ça en fait c'est pas top, les enchaînements ce n'est pas mon fort.

En plus l'UMTLM est "traitre" car les guibolles en sortent sans la moindre courbature et pourtant je me traine de fatigue pendant ces quinze jours.

Voyage avec Yannick avec un départ vers 5h30 (ça aide pas à se sentir frais... 'fin pas pour Yannick vu la course qu'il va sortir!)

On arrive, on récupère les dossards, un chouette Tshirt +bandeau+Yogea Tea, on se boit un petit café, puis on file se préparer sous un petit crachin.

On croise mon Julien. On s'échauffe légèrement.

On se présente vers le départ... La densité de niveau est bien celle annoncé (tu croises de l'élite estampillé à chaque pas!!)

C'est l'heure du départ, on va sur la ligne et hop, normal, avec mon Julien on se retrouve à côté sans le chercher. Cool on va prendre le départ tous les 3 ensembles!

Pan c'est parti!

Bon on a 6 kilomètres à vraiment courir. Et passer les premières mètres euphoriques du départ, je suis ben obligé de laisser partir mon Yannick (By by).

Moi je gère pas très bien. Bon je sais que c'est pas mon fort, mais là je me sens bien bien grillé à sec!

Ça va être dur. Je me fais dépasser de partout, pas génial pour le moral, mais je finis par arriver au premier ravito, petite descente, puis on finit par arriver au pied du sentier du diable.

Bon du coup ça va un peu mieux. Je suis déjà plus dans le rythme. Puis une nana me dépasse, et je décide de m'accrocher. Et ça file. Au bout d'un moment elle me demande si je veux passer, je lui dis non, que je profite de son rythme. Je lui demande quand-même si ça ne la dérange pas. réponse pas de problème. On trace, elle dépasse, je suis.
Au bout d'un moment, je lui redemande si ça la dérange toujours pas. Non, non tout semble ok. On continue.

Sur le dernier  quart, ça baisse un peu, je luis dis que je prend un relais, mais dommage elle ne suit pas. Je continue à mon rythme.

Puis c'est les marches taillées dans la neige pour atteindre le Perollier.

Ça enchaine sur une première descente un peu technique, puis le ravito. Je complète une flask. Et ça repart!!!

Sauf que rapidement dans celle-là les jambes tétanisent, et les mollets se contractent. Je temporise mais ça tire dans le mollet gauche.

Bon le moral a reçu! Je continue mais plus de risque à partir de là, je reste dans le tempo du mec de devant.

On arrive à l'Oreille du Loup.

Là c'est vraiment le morceau de bravoure de cette course!

Comme décrit sur le site:

"Passages techniques, avec cordes fixes et filets de protection, descente à pic, trace de chamois puis remontée dans la neige jusqu'au Col du Tabor"

Oui mais avec bien de la neige en prime (cf la vidéo).

Le premier passage descente avec le filet en bas puis remontée passe nickel.

Puis on rebascule dans une goulotte de neige en descente avec une corde, mes mains se gèlent instantanément, ça avance pas vite, on galère tous un peu, bon la je m'auto-gère tranquillement, pas d’esbroufe et reste bien dans la queue. Dans cette descente, sur la fin un nana nous passe à balle en sortant de la trace! Ok! Mais qu'est-ce qu'elle faisait derrière?!?

Puis on remonte le long d'une corde. Le mec devant moi galère un peu, j'arrive à le passer. Puis on sort au Col.

Et maintenant ça file jusqu'au Tabor.

Un peu de descente, puis les crêtes jusqu'au Piquet de Nantes. Et là je me retrouve tout seul pendant toute la traversée.

Sacré ambiance!

J'en plaisante avec les deux bénévoles du Piquet en leur disant que je m'étais vraiment cru tout seul!

Bon y a plus qu'à descendre.

J'essaie de mettre de l'intensité, même si les guibolles ne me permettent pas de prendre toutes les coupes que je vois bien tracé déjà.

Toujours seul je finis quand même par revenir sur un premier coureurs, puis 2 autres. Et on arrive au dernier ravito à la cabane. Saucisses et crêpes au choix!!

Je prends un bout de crêpes, complète une flask et trace!

Mais franchement c'était top!

Par contre derrière on descend encore un peu, puis on se reprend un peu de D+.

Et là j'ai mal. Crampes!!! Rien à faire, j’assouplis mon pas, passe en douceur (donc lentement) mais à ce prix-là je continue malgré tout à avancer. Même si j'y laisse 2, 3 places.

Enfin c'est la dernière bascule, je continue mais me retrouve un peu seul, ça doit lâcher dans la caboche...jusqu'à me faire reprendre par deux gars, le premier me passe mais sans me déposer à l'inverse du deuxième. En tout cas c'est ce qu'il me fallait, je m'accroche et parviens à hausser mon rythme. Je repasse même un coup devant dans une partie plus raide, avant de me faire redéposer dans le faux-plat dans les 2-3 derniers kilomètres.

Puis on rejoint le chemin du départ, y a plus qu'à aller chercher la ligne (en réussissant à reprendre un coureur quand même) avec un Yannick venu m'encourager sur les derniers mètres!

 

4:05:10 - 206/341

Julien 3:33:13 - 131

Yannick 3:46:36  - 172

Wahouuu le niveau de ouf

Wahouuuu le Yannick, la course de champion! 19 min dans ma bouche! Ça fait mal, mais fier pour mon binôme!

Je parle pas de mon Julien!!!

Puis petit repas d'après course avec mon Julien et le Yannick, et un Master pote à Julien avant de se rentrer at home!

De mon côté bilan mitigé: course dont j'avais envie mais un peu à côté de la plaque dès le départ, résultat un peu décevant (surtout niveau chiffre) mais avec un niveau de malade. Mais content de ne pas avoir lâché le beefsteak, du parcours de cette course et de l'engagement!

Bref encore une bien belle dans la besace!

6 commentaires

Commentaire de Leseb posté le 05-06-2019 à 21:56:39

Bien battu, c'est l'essentiel!
C'est clair que cette course présente maintenant un niveau de ouf... Dire que j'avais fait dans les 30-35 je crois en 2017 en 3h30... Avec le même chrono, je suis dans les 120 aujourd'hui ;-)
Ca me donne envie d'y retourner l'année prochaine tiens!
Le prochain projet, ça ira moins vite, tu auras plus le temps d'admirer le paysage...

Commentaire de Philippe8474 posté le 06-06-2019 à 10:59:34

Oui oui, bien content de la course quand-même!
Pour le niveau ça m'a aussi fait penser à la Pierre d'été, ça bricolait clairement pas!
En espérant te croiser sur le prochain projet ;-)

Commentaire de Arclusaz posté le 05-06-2019 à 22:06:11

excellent entrainement pour le Grand Parra ! bravo et merci pour le CR (et aussi pour la vidéo que j'aurais manquée sans toi)

Commentaire de Philippe8474 posté le 06-06-2019 à 11:01:52

En espérant juste un peu moins de neige pour le Gd Parra ;)
Bien sympa la vidéo j'ai trouvé, elle retransmet bien la course, particulièrement la descente impressionnant de voir comme la tête de course envoi et l'engagement mis!!!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 08-06-2019 à 00:43:16

C'est quand même un sacré chrono hé !!!

Commentaire de Philippe8474 posté le 11-06-2019 à 15:56:34

Merci mon bon Bouk!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.26 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !