Récit de la course : La Chambérienne - 21 km 2019, par Arclz73

L'auteur : Arclz73

La course : La Chambérienne - 21 km

Date : 19/10/2019

Lieu : Chambery (Savoie)

Affichage : 415 vues

Distance : 21km

Objectif : Pas d'objectif

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

14 autres récits :

Le récit

Et voilà, elle est enfin passée cette chambérienne !

Ma première expérience de nuit avec une lampe sur la tête, mais aussi une des rares sorties sans batons.
J'ai eu une pensée particulière pour tous les "fous" de la réunion...chapeau !
Je pousserai aussi un petit coup de gueule pour les 2 duos que j'ai vu passer avec des batons (pourtant interdits), le respect des autres commencent par le respect des règles !

Bref, revenons à nos traileurs, une organisation au top, un départ à l'heure et dans la bonne humeur.
J'essaie de me souvenir des queqlues conseils sur le départ, ne pas exploser avant les escalier fût le maitre mot.

km 0 : Le départ est donné, la traversée de Chmabéry dans la nuit à quelquechose d'un peu magique. Tous ces gens qui courent, et tous ces gens qui encouragent.
En doublant énormément je fini par rattraper des gens de ma ville, on ne se connait pas mais je les suis sur strava (pas eux Déçu), je me dit que je vais rester sagement derrière et suivre leur rythme mais il ne me convient pas...j'ai besoin d'aller plus vite..

Je les dépasse et continue à belle allure jusuq'aux escaliers où ça bouchonne ! Bon je suis en pleine forme, je joue un peu des coudes avec une dame pour passer et monter au trot, tout se passe bien ! J'arrive un peu flingué en haut mais 30s de marche et c'est reparti !


Legende : Profil de la course avec mon allure.

km 2 : Je double beaucoup surtout dans la première montée jusqu'au ravito du 6e km, je suis parti avec de quoi être full autonome donc je ne m'arrête pas.
Laissant sur place une bonne 20taine de coureurs attablés.

km 6 : La suite du parcours n'est que du plaisir, la traversée des vignes est vraiment agréable, l'ambiance au ravitallement vers le 10e km est incroyable avec des tamtam, plusieurs dizaines de gens qui encourangent les coureurs. Top !
Je bois un coca express et ne passe que 5s a ce ravito, n'ayant rien pris à manger, je prend une barre de céréales dans ma poche (j'en avait prévu 3 au cas ou) et je la mange pendant le km qui suit tranquillement.
Je n'ai pas faim mais je sais que la suite est difficile, alors j'anticipe !

km12 : On arrive devant la montée qui tue...et elle va me tuer. Tout commence bien, je reste dans les pas et suit sans me poser de questions mais très vite le souffle manque.
J'ai de super jambes pourtant, j'essaie de comprendre, de bien respirer mais rien ne va, je commence à laisser passer...pas bon signe ça !
Je continue tant bien que mal en lachant des "oh put***" dans l'effort mais rien a faire, je me sens mal. Je dois m'asseoir (cf ma courbe d'allure).
Je me pose n'importe comment sur le chemin, et la tête tourne tellement que je suis incapable de repartir. Pas mal de coureurs ont un geste sympa, un encouragement. Ca fait plaisir et ça laisse dans la course mine de rien.
Je met 5min a reprendre mon souffle, ca va mieux...je me leve mais je ne sent plus mes bras..bizarre cette histoire !
Je repense donc a cette signature d'un kikou "Quand je met un pied devant l'autre ça fait 64cm et j'avance" alors c'est parti..un pied devant l'autre !!
Ca avance doucement mais je dois faire une 2e pause. Raaah
Je vous passe les détails, j'arrive péniblement en haut. ouf ca va mieux !


km 14 : Je descend à un bon rythme, enfin je croyais mais je me fais reprendre par madame (la mienne)...bizarre bizarre mais super pour elle !
Je lui dis de continuer sa course, je finirai derrière c'est sur. (finalement 5min derrière).
Et puis les gens que je connais de ma ville me doublent...finalement ils étaient dans le bon rythme !

km 16 : La 2e montée arrive rapidement, et bis répétita ! le souffle court très vite. Je comprends seulement que ça vient du ventre qui gargouille. Je me dis que ça vient du repas du soir sauté. On aurait du manger !
2e mini pause...finalement je termine cette montée en faisait 2min de marche, 30s de pause alternée.
J'arrive en haut mais le petit bout jusqu'a la croix continue et semble intemrinable, mais je ne m'arrête plus.

Reste les 4-5km de descente qui s'enchainent en glissant un peu, je prend mon temps, mais me fait embarquer quand même dans le rythme des autres.
Finalement je termine assez fort et je suis content d'arriver, on va pouvoir manger !
Je passe la ligne en 3h05, je relativise en me disant que je manque d'entrainement, et que j'arrangerai ça !

On débrief un peu avec madame mais j'ai vraiment de plus en plus de mal a rester debout. Mais bon sang pourquoi.
On file à la croziflette mais..devant la porte l'odeur me donne envie de vomir...je peux pas, tant pis je file m'allonger sur le torttoir plus loin, ca va passer.

Puis finalement c'est pas passé, et à défault de la Croziflette, me voila avec une belle galette !

Quelques questions restent en suspend :

- Qu'est ce qui ma rendu comme ca ? Départ trop rapide ? Hydratation mal faite (350-400 ml tous les 5km)? Un jour sans ?

Pour résumer tout ça :
Super trail, assez difficile tout de même !
Super ambiance entre coureurs et entre bénévoles !
Ambiance de nuit géniale.
A refaire !

 

5 commentaires

Commentaire de ironmyth posté le 20-10-2019 à 18:42:12

Ah, dommage ces soucis qui vont te laisser de mauvais souvenirs pour ce trail pourtant magique...

Reviens l'année prochaine, mange avant, et ça ira mieux !!!

Commentaire de Ben737 posté le 20-10-2019 à 19:36:46

Merci pour ce CR :)

J'ai particulièrement apprécié comme toi les ravitaillements. Il y avait vraiment une super ambiance.

Concernant ton problème, je ne sais pas ce qui a pu t'arriver. Ça devait être ta barre.. ? je vois rien d'autre. Cela dit, cette montée était particulièrement agressive, surtout après 10 bornes de course


Commentaire de Arclz73 posté le 20-10-2019 à 20:01:11

Merci !
A coup sûr j'y reviens l'année prochaine en ayant mangé et mieux préparé !
Au plaisir de vous y croiser cette fois :D

Commentaire de Le FaiZan posté le 24-10-2019 à 17:44:09

Le temps que tu es arrivé au bout même avec un minimum de plaisir !!!
Pour moi trop d’hydratation, tu as trop bu et du coup ça a fait l’inverse.
Moi qui l’ai faite aussi cette année , je pense que avec 1L maximum c’etail bon !!!
Moi je suis pas un exemple car j’ai bu 2 demi verre d’eau !!!

Commentaire de samontetro posté le 15-05-2020 à 21:05:40

Bin si j'avais su qu'un jour mon 50 fillette (et oui 32cm) reboosterait un kikoureur en perdition.... Tu t'es juste mis dans le rouge, sans doute déhydraté, estomac bloqué (ce n'est pas parce que tu bois beaucoup que tu t'hydrates, attention). J'ai vécu ça des dizaines de fois et l'écoeurement à l'arrivée en est un autre symptome. Mais tu n'as rien lâché! Chapeau!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.21 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !