Récit de la course : Gran Trail Valdigne 2007, par Jerome_I

L'auteur : Jerome_I

La course : Gran Trail Valdigne

Date : 14/7/2007

Lieu : Courmayeur (Italie)

Affichage : 3234 vues

Distance : 55km

Objectif : Pas d'objectif

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

11 autres récits :

Le récit

FETE NATIONALE EN ITALIE


Voici un CR un peu amer. Après deux beau trail "Grand Raid 73" et "Ultrail du Verdon" je ne suis pas arrivé à bout de ce "Gran Trail Valdigne"! Donc pas de feu d'artifice pour moi à l'arrivée de cette course!

 

Voici le profile de cette course:

profil 

Cette course était grandiose et OLMO l'a gagné de manière formidable. Le temps était superbe, et on est parti à 10h.

Beau départ dans le centre de Courmayeur avec beaucoup de publique. La c'était super car j'avais pleins de copains, donc discussions, rigolades, puis départ.

J'ai rencontré un autre francais expatrié à Milan. Il était aussi à l'Ultrail du Verdon. C'est Gilles Poupard avec qui je discute un peu sur la ligne de départ:

01_depart-gilles 

Voici le départ, je suis sur la droite, avec Andréa de Gènes qui me tappe dans le dos et Franco avec sa casquette saharienne:

 

GetGalleryImage18 franco
 

 

Vue sur le Mont Blanc: 

 

 Le Départ dans le centre de Courmayeur:

 

 

1400m D+ pour commencer et dès qu'on sort de la foret ca cogne. La casquette ca sert. La mes potes me doubles car ils montent beaucoup mieux. Je passe dans les 20-30 au sommet. Je discute avec d'autres coureurs c'est sympa.

Me voici dans cette montée, et oui on se retourne et on voit le Mont Blanc... Quel Trail, c'est vraiment superbe:

 

GetGalleryImage9 jerome
 

 

La première montée:

 

 

Descente la ca ne commence pas très bien, je dois ralentir car l'estomac me fait un peu mal. Ca passe et j'accélère. J'arrive vers le Lac Lacony. C'est superbe. Mais la je butte sur une pierre et me retrouve ventre a terre. Le poignet, les genous et le ventre sont touchés. Le Tshirt troué. 1 minute pour reprendre mes esprit et repartir doucement.

Le Lac Lacony:

 

04_lacony

L'endroit ou je suis tombé Triste

 

Puis je commence à accelerer et je double mes potes au ravitallement boisson. Ils me doublent en montée et je les double en descente ou sur le plat. En montée je ne cherche pas à m'accrocher, je me mettrais encore plus dans le rouge!

La descente après le Lac Lacony:

 

On continue la descente et ca commence a remonter doucement. Ravitaillement puis deuxième montée.

Le ravitaillement du Plan Laval et le début de la deuxième montée:

 

 

La le soleil fait mal et je commence déja a sentir les jambes lourdes (peu ètre pas assez récuperré du Verdon (3 semaines). Mes potes me doublent. Je mouille ma kaskette kikourou dans la rivière. Déja un concurrant redescend et abandonne.  

Le soleil tappait vraiment à ce stade de la montée:

 

 

 Encore un effort, le sommet n'est plus très loin et les bénévoles nous encouragent et sonnent les cloches:

 

 

 Le sommet est technique:

 

 

 En se retournant la vue est vraiment superbe:

 

 Enfin le sommet et un bon groupe de bénévoles nous encouragent. J'y retrouve aussi Andrea Scena qui blessé n'a pas pu prendre le départ mais m'accompagne un peu sur la crète.

 

 

Au sommet je retrouve Andrea, un pote qui a des problèmes de quadriceps et ne fait pas la course mais cours avec moi sur la crète. Je suis pas mal. On discute de ses vacances, ca me remonte le moral. Enrico n'est que 5 minutes devant moi.

La crete:

 

 

Puis arrivent 1200m de D-. La descente est longue je double des concurrants et je m'alimente bien, prends des pause de 1minute de marche de temps en temps, mais je sens que les quadriceps forcent. On passe de la foret aux prés et il fait chaud. Un petit village et on a un ravitaillement avec tous les habitants très sympatiques qui nous accueil. La descente sera encore longue

En bas on arrive dans la vallée. Plus on descend et plus on sent la chaleur. En bas je retrouve mon pote (il finira 10ème au général Enrico Romano) et Alberto Motta. On est environ 20ème. On arrivera ensemble au ravitaillement de La Salle.

Ici mes parents sont la, je change mon T-Shirt et chaussettes et fait les pleins. Enrico est déja reparti. Il fait 35 degrés! Ca tappe. Puis 5km de faut plat sous le soleil, je déroulle et double car mes entrainements marathon sont positifs.

Le début de la descente qui sera très longue et chaude:

 

 

 Le ravitaillement est très appréciable et les gens nous encouragent:

 

 

 

 Il fait toujourstrès chaud, de plus en plus chaud:


 

 La vallée est encore loin:

 

 

 Au dessus de la Salle, le thermomètre arrive à 35 degrés ici...

 

 

 Le ravitaillement de La Salle avec changement de maillot et chaussettes:

 

 

Arrive Morgex, beaucoup sont arretés pour manger les pates, je prends une compote et biscuits sallés que je mange en marchant doucement, mème si ca a du mal à passer. Enrico et Alberto sont à table. Je reparts du ravitaillement en 12ème position. Maintenant je me dis que j'aurais peu ètre du m'arreter une demi heure à l'ombre et m'alimenter à fond avant de repartir...? Avec des si?

Le faux plat avant morgex au soleil:

 

 

 Arrivée dans Morgex:

 

 

 On arrive au ravitaillement:

 

 

Voici le classement de la course à ce moment, on voit que dans les 10 premiers seulement 6 arriveront au bout! Mon arret à La Salle a duré 4min19s car je suis arrivé en mème temps qu'Enrico Romano à ce ravitaillement. Par contre je ne me suis pratiquement pas arreté à Morgex alors que beaucoup étaient à table pour manger.

 

 

Prenom Nom MORGEX DOLLONE
Marco Olmo 1 4.31.10 1 10.17.51
Paolo Vierin 2 4.35.12 163 0.00.00
Flavio Gadin 3 4.42.59 2 10.51.53
Topher Gaylord 4 4.53.23 3 11.23.40
Denis Trento 5 4.55.04 164 0.00.00
Loris Vuillen 6 4.57.56 147 0.00.00
Pierre Santucci 7 5.05.13 4 12.10.26
Patrick Rey 8 5.07.51 165 0.00.00
Fabrizio Silvetti 9 5.11.11 5 12.13.13
Stefano Colombo 10 5.15.49 6 12.24.29
Claude Lambin 11 5.24.01 76 17.31.43
Silvio Bertone 12 5.24.18 7 12.24.29
Henri Techer 13 5.44.47 8 13.03.01
Alberto Motta 14 5.47.01 12 13.33.46
Enrico Romano 15 5.49.01 10 13.19.26
Francois Ancey 16 5.49.28 14 13.37.14
Emanuele Beretta 17 5.49.57 166 0.00.00
Michele Melacarne 18 5.50.13 25 14.40.13
Edy Chatel 19 5.51.42 167 0.00.00
Jerome Debize 20 5.53.20 168 0.00.00
Stefano Puiati 21 5.55.52 24 14.38.56
Gérard Brunodet 22 5.57.41 23 14.38.29
Claudio Pizzagalli 23 5.57.58 11 13.30.30
Felicino Vuillermoz 24 5.58.39 169 0.00.00
Laurent Thézé 25 5.59.00 17 14.12.44
Manuela Brunero 26 6.00.12 170 0.00.00
Igor Rubbo 27 6.00.12 171 0.00.00
Piergiorgio Iacuzzo 28 6.00.13 18 14.13.28
Massimiliano Fancoli 29 6.00.18 16 14.02.08
Kim Gaylord 30 6.00.48 13 13.33.47
Paolo Bertini 31 6.01.58 22 14.38.28
Mauro Saroglia 32 6.03.48 21 14.32.59
Andrea Di_Giorgio 33 6.06.16 27 14.40.19
Gustavo Sangiorgi 34 6.07.28 35 15.01.40
Fabienne Chanoine 35 6.09.25 172 0.00.00
Roberto Cremonesi 36 6.09.50 173 0.00.00
Giovanni Olcese 37 6.11.06 174 0.00.00
Rosalba Brera_Molinaro 38 6.11.11 26 14.40.13
Armando Merletti 39 6.11.26 175 0.00.00
Tiziano Arici 40 6.12.02 43 15.45.23
Eliseo Lumignon 41 6.12.08 19 14.27.44
Wouter Hamelinck 42 6.12.12 57 16.19.18
Renzo Paschetto 43 6.14.30 176 0.00.00
Paolo Vettori 44 6.14.43 31 14.46.04
Thomas Wagner 45 6.15.28 58 16.20.19
Stefano Miserocchi 46 6.15.51 45 16.02.59
Paolo Visigalli 47 6.15.52 46 16.02.59
Andrea D'Agostino 48 6.16.16 44 15.53.23
Mario Silipo 49 6.16.17 34 14.50.24
Andrea Fiori 50 6.17.27 15 13.44.13
Cosimo Resina 51 6.17.41 177 0.00.00
Giovanni Pretti 52 6.17.53 36 15.16.26
Rinaldo Settimi 53 6.17.58 20 14.31.08
Alfio Rinaldo 54 6.18.15 178 0.00.00
Fabrizio Porati 55 6.19.06 42 15.43.23
Marco Ponteri 56 6.19.33 38 15.26.25
Zinaida Lupu 57 6.21.53 32 14.47.41
Chiara Tallia 58 6.21.53 33 14.47.41
Marcello Pilla 59 6.24.56 179 0.00.00
Jean-Luc Richeux 60 6.25.30 180 0.00.00
Eric Chatel 61 6.25.46 181 0.00.00
Christophe Rousset 62 6.26.44 182 0.00.00
Stephane Pfend 63 6.26.57 183 0.00.00
Cesare Pedrazzo 64 6.27.34 28 14.44.06
Pierluigi Panigada 65 6.28.22 30 14.44.28
Maurizio Angella 66 6.29.31 41 15.40.47
Tarcisio Navillod 67 6.29.48 50 16.07.27
Fulvio Massa 68 6.30.40 184 0.00.00
Duilio Chiri 69 6.30.41 185 0.00.00
Marco Mattiussi 70 6.30.42 29 14.44.06
Christophe De_Lattre 71 6.39.25 9 13.03.31
Felice Costa 72 6.40.41 37 15.16.26
Enzo Pellegrini 73 6.41.59 40 15.39.08
Corrado Checchi 74 6.46.35 47 16.05.40
Gianni Morandi 75 6.46.35 186 0.00.00
Pierre-Yves Chays 76 6.47.02 110 19.21.43
Sergio Cucchi 77 6.47.06 64 16.46.50
Alberto Zecchi 78 6.47.27 187 0.00.00
Tommaso Conti 79 6.47.54 55 16.16.56
Natalino Massoni 80 6.49.33 188 0.00.00
Nicola Assi 81 6.52.57 56 16.16.56
Italo Siena 82 6.53.44 66 16.47.01
Maurizio Crepaldi 83 6.54.02 65 16.46.57
Stefano Colombo 84 6.54.12 189 0.00.00
Luciano Orlassino 85 6.54.39 105 19.10.58
Marco Melchiorri 86 6.54.40 63 16.46.49
Andrea De-Alessandri 87 6.54.41 52 16.13.16
Fabio Oreiller 88 6.54.52 39 15.33.56
Roberto Sciarpa 89 6.54.52 190 0.00.00
Emilio Sala 90 6.54.53 49 16.05.40
Riccardo Ghislanzoni 91 6.54.54 48 16.05.40
Raffaella Gianotti 92 6.54.55 191 0.00.00
Carlo Saccardo 93 6.57.17 54 16.15.04
Roberto Conte 94 7.00.28 192 0.00.00
Silvia Vesco 95 7.00.40 62 16.46.49
Rudy Rivelli 96 7.01.08 193 0.00.00
Gilles Liria 97 7.02.35 75 17.29.53
Marco Negro 98 7.03.01 53 16.13.16
Philippe Clemaron 99 7.05.56 72 17.20.25
Janne Marin 100 7.06.33 59 16.26.30
Jean-Claude Marmier 101 7.06.35 60 16.26.30
Alberto Lorenzi 102 7.07.35 153 0.00.00
Marco De-Silva 103 7.08.19 194 0.00.00
Antonio Albanese 104 7.08.21 68 17.00.15
Silvio Auxilia 105 7.10.16 90 18.14.11
Giorgio Bovet 106 7.12.24 195 0.00.00
Walter Viana 107 7.12.25 73 17.24.31
Francesco Maistri 108 7.14.48 196 0.00.00
Fabrizio Lumassi 109 7.15.45 82 17.56.55
Simonetta Castelli 110 7.15.47 83 17.57.21
Stefano Marta 111 7.16.41 106 19.14.36
Roberto Lombardo 112 7.17.18 197 0.00.00
Walter Cartelli 113 7.17.28 198 0.00.00
Luciano Preda 114 7.18.09 152 0.00.00
Giovanni Fumagalli 115 7.18.29 67 16.47.04
David Poletti 116 7.18.31 150 0.00.00
Dante Pagliarini 117 7.20.35 81 17.56.38
Renato Matteucci 118 7.22.08 199 0.00.00
Marco Benaglia 119 7.22.42 200 0.00.00
André Blanchet 120 7.27.07 87 17.59.15
Micol Murachelli 121 7.27.08 99 18.54.25
Jean-Luc Carnesecca 122 7.27.33 201 0.00.00
Fernando Mazzola 123 7.28.06 69 17.13.42
Matteo Daverio 124 7.28.07 70 17.13.43
Drago-Karl Zrinski 125 7.28.55 77 17.38.51
Jean-Claude Favre 126 7.28.56 78 17.38.51
Federico De-Cassan 127 7.30.03 61 16.30.45
Pierre Martinet 128 7.30.05 107 19.14.37
Gilles Poupard 129 7.31.11 149 0.00.00
Fabrizio Roux 130 7.31.31 79 17.40.33
Massimo Panchetti 131 7.33.10 92 18.15.38
Umberto Riviera 132 7.33.19 91 18.15.35
Claudio Tagliafraschi 133 7.33.20 93 18.16.58
Debora Epis 134 7.33.36 202 0.00.00
Massimo Melotti 135 7.33.42 203 0.00.00
Enzo Baggio 136 7.34.56 94 18.18.00
Dédé Bozon 137 7.34.57 204 0.00.00
Sergio Fanchetti 138 7.37.07 74 17.28.54
Lorenzo Luparia 139 7.37.08 101 18.54.28
Raphael Duc 140 7.38.50 205 0.00.00
Mylene Perrin 141 7.38.50 206 0.00.00
Rosanna Di-Bernardo 142 7.39.08 207 0.00.00
Francesco Debollario 143 7.39.09 208 0.00.00
Serge Taberlet 144 7.39.27 103 19.04.02
Lamberto Mancini 145 7.39.32 71 17.17.25
Dante Massari 146 7.40.15 97 18.52.09
Loris Ragni 147 7.40.34 95 18.36.33
Giancarlo Beolchi 148 7.42.44 80 17.53.08
Elena Fosseret 149 7.42.55 209 0.00.00
Armando Chanoine 150 7.42.56 51 16.09.18
Marta Bortuzzo 151 7.42.57 148 0.00.00
Julien Dupont 152 7.45.11 112 19.31.44
Guido Casavecchia 153 7.46.18 210 0.00.00
Mike Rey 154 7.46.32 88 18.09.17
Paolo Zanotti 155 7.46.39 89 18.09.17
Frédéric Bourban 156 7.46.48 108 19.16.11
Pierfranco Mo 157 7.51.59 211 0.00.00
Fabio Galante 158 7.52.42 100 18.54.26
Jonny Martin 159 7.53.29 102 18.59.54
Marco Caranzano 160 7.53.31 212 0.00.00
Luciana Caspelle 161 7.53.47 213 0.00.00
Paola Marciandi 162 7.53.57 154 0.00.00
Stefano Bartolini 163 7.54.08 214 0.00.00
Christian Favre 164 7.56.20 215 0.00.00
Luigi Ploner 165 7.58.35 117 20.32.27
Maurizio Isaia-Riccardi 166 8.04.22 216 0.00.00
Gerhard Boerner 167 8.04.58 96 18.43.55
Franco Soldi 168 8.04.59 98 18.53.47
Edi Peaquin 169 8.05.53 217 0.00.00
Serge Marzocchini 170 8.06.18 218 0.00.00
Marco Rogliatti 171 8.08.27 219 0.00.00
Marco Farina 172 8.08.38 84 17.57.22
Adriano Carminati 173 8.08.40 85 17.57.23
Marco Roz 174 8.09.05 220 0.00.00
Mario Settembrini 175 8.12.21 120 20.56.19
Nicola Scatena 176 8.12.49 221 0.00.00
Fabio Mareliati 177 8.14.03 222 0.00.00
Andrea Graziosi 178 8.14.29 151 0.00.00
Florent Harand 179 8.14.30 223 0.00.00
Giovanni Borrione 180 8.14.33 224 0.00.00
Nicola Settembrini 181 8.16.22 127 21.20.51
Andrea Simonato 182 8.21.32 137 22.04.49
Alberto Gallo 183 8.21.33 139 22.11.02
Davide Rosso 184 8.22.31 111 19.25.32
Silvano Olmi 185 8.23.09 225 0.00.00
Bernardo Scotti 186 8.23.11 157 0.00.00
Renato Jorioz 187 8.24.04 135 22.00.11
Nicoletta Savoye 188 8.24.05 134 22.00.11
Silvio Arzenton 189 8.24.13 226 0.00.00
Mario Galanzino 190 8.29.14 227 0.00.00
Giulia Bocassi 191 8.29.15 228 0.00.00
Luana Bellagamba 192 8.30.32 130 21.23.40
Claudio Chanoine 193 8.30.34 131 21.23.40
Christiane Foster 194 8.30.46 104 19.10.47
Mattia Jacquemod 195 8.30.57 156 0.00.00
Gianni Vanzan 196 8.33.45 141 22.40.19
Silvio Frattini 197 8.35.05 113 19.54.59
Silvio Fioramonti 198 8.35.07 114 19.54.59
Gianstefano Martino 199 8.35.24 119 20.46.35
Andrea Callera 200 8.35.29 118 20.46.35
Mario Barmasse 201 8.37.08 136 22.04.49
Massimo Martocchia 202 8.37.08 138 22.04.49
Laura Corti 203 8.39.37 229 0.00.00
Fiorello Sisto 204 8.39.53 230 0.00.00
Arnaud De-Stael 205 8.48.34 86 17.59.15
Edouard Lethelier 206 8.48.35 231 0.00.00
Marco Vendramel 207 8.50.22 121 21.00.26
Mauro Fiorucci 208 8.51.01 115 20.18.37
Walter Seguin 209 8.51.10 232 0.00.00
Antonio Baudrillart 210 8.52.05 126 21.19.30
Tony Casi 211 8.52.06 158 0.00.00
Fabio Marri 212 8.52.27 116 20.32.14
Angelo Costantini 213 8.55.09 233 0.00.00
Remo Pretini 214 8.58.52 234 0.00.00
Annick Soutade 215 9.00.04 128 21.21.10
Marco Perini 216 9.00.14 235 0.00.00
Christian Bergamelli 217 9.00.27 129 21.21.10
Roberto Garzia 218 9.01.28 236 0.00.00
Cédric Julien 219 9.01.54 109 19.16.57
Catherine Hammer 220 9.02.03 155 0.00.00
Alessia-Valerienne Seguin 221 9.09.20 237 0.00.00
Matteo Guichardaz 222 9.09.23 238 0.00.00
Giuliano Pavan 223 9.10.05 144 23.04.29
Chiara Sestan 224 9.10.06 239 0.00.00
Jean-Louis Rochat 225 9.11.09 240 0.00.00
Marc Hoste 226 9.11.14 133 21.40.42
Paolo Bucci 227 9.11.44 132 21.39.20
Valerio Sani 228 9.15.49 124 21.06.52
Milena Dalla-Piazza 229 9.15.49 125 21.06.52
Denis Brousse 230 9.16.17 123 21.02.37
Dominique Brousse 231 9.16.18 122 21.02.37
Mauro Reggiardo 232 9.16.25 241 0.00.00
Andreano Marchini 233 9.22.44 242 0.00.00
Daniela Gianaroli 234 9.22.48 243 0.00.00
Alessandro_Luca Pellegrini 235 9.22.53 244 0.00.00
Pierre Joye 236 9.23.42 140 22.21.49
Franco Oliverio 237 9.24.24 142 23.01.18
Pier-Paolo Caldera 238 9.24.24 143 23.01.18
Franco Varesio 239 9.27.33 245 0.00.00
Renato Scarrone 240 9.27.33 246 0.00.00
Nicola Mascardi 241 9.31.05 162 0.00.00
Alessio Rossi 242 9.31.06 146 23.09.17
Matteo Mascardi 243 9.31.31 161 0.00.00
Giovanni Porcile 244 9.36.38 145 23.09.17
Giovanna Cucchieri 245 9.39.19 159 0.00.00
Marco Ciocca 246 10.21.09 247 0.00.00
Ilio Villa 247 10.31.26 160 0.00.00
Jose Mattijssen 248 10.32.47 248 0.00.00
Gianpaolo Sala 249 10.32.59 249 0.00.00
Sam Landry 250 11.00.36 250 0.00.00

 

 

Puis on passe sur la gauche de la vallée avec quelques montées dans la foret:

 

 

J'arrive à Pré St Didier et n'arrive plus a manger et boire, la nausée. Je décide de continuer, ca va passer. Ce passage entre morgex et Pré st didier est encore positif pour moi, je reviens sur un coureur, je suis encore ok!

Arrivée à Pré Saint Didier:

 

 

La je monte 500m de D+ puis mon pote reviens, je n'avance plus, il me conseille de m'assoir 5 minutes pour me reprendre. Je suis ses conseilles, mais j'ai la nausée. Mon estomac se rebiffe mais est vide. J'essaie de boire la boisson energetique, mais ca ne passe pas. Motta et d'autres me doublent Kim Gaylor la première femme passe. Je décide de continuer jusqu'au prochain ravitaillement. Beaucoup me doublent, la deuxième femme passe. J'arrive à Arpy, beaucoup ont abandonné, des nausées, des muscles qui font mal... Beaucoup m'ont doublé, certains me disent d'y aller je suis encore 20ème... Mais sans manger/boire depuis 2 heures je ne pourrais pas aller bien loin.

Et on commence la troisième montée:

 

 

 Ca monte...

 

 

 C'est un peu au dessus, au niveau d'Arpy après 55km que je me suis arreté:

 

 

C'est avec grande tristesse que j'abandonne à Arpy après 55km! Il m'en restait 30 et vu ma vitesse de 3km/h il m'aurait fallu encore de longues heures et sans manger ca n'aurait pas été possible. Mes parents sont la, on redescendra aussi un francais d'Annecy Patrick Rey qui a bouclé l'UTMB (32ème place-2006) en 25 heures 39 minutes et qui a abandonné alors qu'il était en 6ème position!

Conclusion, la chaleur, la récup pas à 100%, m'ont bloqué l'estomac? Je dois essayer de comprendre cet abandon et surtout trouver un moyen de passer un tel cap, car je ne voudrais pas que ce problème se reproduise dans le futur. J'accepte tout commentaire, tout remède de grand mère, dans 6 semaines je veux arriver au bout du CCC sans problème gastrique. Je n'ai rien mangé de toute la soirée. J'ai bu un demi verre d'eau.

Bravo aux organisateurs pour ce superbe trail, et aussi à tous les concurents qui sont allés au bout d'eu mème pour finir: Marco Olmo, Enrico Romano (c'est grace à lui que je me suis amélioré en trail et ce fut encore un plaisir de courir avec lui cette course) et Alberto Motta... Je ferais en OFF les 30km qui me restent, je veux voir la Thuile et la descente vers Dollone.

Mais avant une semaine de repos avec peu ètre juste un peu de vélo si la chaleur s'en va. Ce matin il faisait déja 28 degrés à 6h!

La suite des photos, je ne connais pas mais ceux qui ont fait le tour complet reconnaitront!!!

 

 

 La fin de la troisième montée:

 

 

 Puis la Thuile:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Et l'arrivée au palais des sports de Dollone...

 

 

 Le tout sous le Mont Blanc...

 

 

Voici les arrivées, avec Marco Olmo:

 

arrivée_01_olmo1

 

Et les photos de sa tenue:

 

arrivée_01_olmo2

 

arrivée_01_olmo3

 

L'arrivée du 2ème Gaudin:

 

arrivée_02_gadin

 

Et l'arrivée de Gaylord, 3ème:

 

arrivée_03_gaylord

 

L'arrivée du 4ème Santucci:

 

arrivée_04_santucci 

 

Puis l'arrivée de Enrico Romano: 

arrivée_10_enrico

Le Dimanche la remise des prix avec la première Kim Gaylord et le premier Marco Olmo:

 

08_podium
 

 

Sportivement...

 

Jérome

 

---------------------------------------------------------------------------------------------

Mise à Jour le 23/07/2007

Bon et bien voila j'ai décidé de terminer cette course. Samedi 21 Juillet, je pars de Pré Saint Didier avec Enrico Romano, le 10ème de la course... On parts à 7h00 et on se refait le parcours. Je vais finir cette course.

On refait donc le parcours Pré Saint Didier -> Arpy environ une heure alors que j'avais mis près de 2 heures pour faire ces 6km.

Puis on commence le parcours final avec la montée vers le Colle Croce avec le superbe lac au milieu. C'est tout simplement superbe. Du Col on a une superbe vue sur la Thuile et toute les montagnes. Dommage que je n'ai mon appareil photo! Nous sommes à 2381m.

On redescend vers la Thuile la descente est longue mais c'est une belle descente technique. On s'amuse... et les marmottes nous sifflent. Arrivée dans la Thuile on suit toujours le parcours. Il n'y a pas de ravitaillement mais on s'arrette au Bar pour boire notre "Panaché" ... Le centre ville est animé, beaucoup de vacanciers sont la. Une pause à la fontaine pour remplir le camelback et on quitte le village.

Maintenant arrivent plus de 1500m de dénivelé positif. On récupère 2 drapeaux de la course que les organisateurs ont du oublier sur le parcours, ca fera un souvenir. La montée n'est pas téchnique mais le soleil tappe. On passe du chemin à la route. Un volontaire de la semaine dernière reconnait Enrico et on discute un peu. Puis on repasse au chemin avant de commencer la prairie. Ici une marmotte sort à 5m, elle a bien profité! Puis on appercoit au loin un mountain bike. On ne mettra pas longtemps à le ratrapper et à le doubler. La haute montagne est difficile à vélo. On voit le sommet de la montagne avec l'arrivée du telephérique. On arrive au col 100m en dessous. Voila on a passé nos 1100m de dénivellé. Enrico a poussé dans la fin de la montée et je me suis accroché, le coeur bat la chamade mais j'ai réussi à tenir. Nous sommes au col de l'Arp.

Maintenant nous attendent 1300m de dénivellé négatif, une belle descente téchnique au début puis large et un superbe singletrack au millieu de la foret. On arrive enfin à Dolonne. Une dernière pause Panaché avec les locaux. On rigole... La semaine dernière Enrico fillait vers cette 10ème place, c'était la fète à Dolonne... Ce samedi j'ai fini le Gran Trail Valdigne en 172h21min... Je sais ca fait une petite moyenne ;-) Mais un traileur est un peu tète de cochon et je voulais le finir ce trail....

Si j'ajoute le temps éfféctif entre Courmayeur et Pré-Saint-Didier puis le temps de Samedi entre Pré-Saint-Didier et Dolonne, cela fait le tour en:


TOTAL GRAN TRAIL VALDIGNE - 13:43:17 - 84km - 9'48''/km - 6,12km/h

Voila pour cette course, maintenant le prochain objéctif sera le demi tour de la grande montagne fin Aout... 

 

Jérome 

8 commentaires

Commentaire de L'Castor Junior posté le 16-07-2007 à 08:51:00

Salut Jérôme,
Merci pour ce CR pas facile, mais probablement enrichissant.
Je pense que la chaleur a été la cause principale du souci d'alimentation.
Mais l'enchaînement Verdon - Valdigne était risqué aussi. Difficile de savoir où se situe cette limite ténue qui nous fait basculer dans le trop (trop long, trop vite, trop tôt).
Un peu de repos et des sorties rando-course mixées à des sorties rapides mais courtes devraient te permettre d'arriver en forme au CCC.
à+

Commentaire de Khanardô posté le 16-07-2007 à 09:12:00

Salut Jérôme,

je crois que tu as déjà mis en filigrane de ton récit (très intéressant et instructif par ailleurs, comme quoi t'as pas tout perdu !) les raisons de ta contre-performance :

1 - la chaleur en premier lieu, qui était vraiment terrible

2 - la trop courte période de réc' depuis le Verdon. Toi, on voit bien que tu es très motivé par le trail, mais faudrait voir à laisser reposer la machina !

Heureusement que tu as arrêté, car le coup de chaleur aurait pu être effroyable ; je ne suis absolument pas qualifié pour en parler, mais il me semble que les nausées et autres font partie des symptômes...

Repose-toi, fais du jus pour le CCC !

Et à bientôt de te lire !

Alain

Commentaire de Khanardô posté le 16-07-2007 à 09:14:00

j'y reviens, je trouve un peu fou qu'à cette péiode de l'année on donne le départ d'une telle course à 10h00 le matin...
Je sais bien qu'il faudra courir au soleil, vu la longueur de l'épreuve, mais pourquoi ne pas partir vers 4 ou 5 h du matin ? Cela économiserait bien les organismes...

Commentaire de gdraid posté le 16-07-2007 à 10:16:00

Merci Jérôme pour ce CR courageux et instructif pour tous, où l'abandon sanctionne méchamment toute sortie inachevée.

Tu décris bien les paramètres qui conduisent au "coup de chaleur" fatal à certains coureurs, dans n'importe quelle épreuve où la chaleur excessive, sévit durant l'effort euphorique du début de course.

Expérimenté, tu partiras sans doute prudemment, le 24 juillet prochain vers midi, sur les difficiles 86km et 4600D de la North Face Courmayeur-Champex-Chamonix, où la chaleur sera sans doute au rendez-vous.

Bonne course, et belle revanche !
JC

Commentaire de titifb posté le 18-07-2007 à 19:43:00

Merci pour ce CR et surtout pour ces photos magnifiques. Je n'ai pas grand chose à rajouter par rapport aux causes de ton malaise ayant entraîné ton abandon. Je pense qu'il y a eu un certain nombre de facteurs concomitants : chaleur, et manque de récup après le Verdon. Mais, tu le sais, on apprend plus dans les échecs que dans les victoires...Et la faculté d'un champion c'est de savoir rebondir ! Pour le CCC, ça va aller...Cet abandon aussi cruel soit-il aura t-il eu des vertus insoupçonnés ? Réponse bientôt. Tu vas en sortir plus fort. Sûr.

Commentaire de jongieulan posté le 19-07-2007 à 17:23:00

superbe récit et quelles belles photos!! ca donne envie d'y aller ....cet automne!!! :-))

Commentaire de Régis Cahn posté le 19-07-2007 à 18:54:00

Bravo à toi et merci pour ce récit.
Bonne récup !!

Commentaire de Franciss posté le 27-07-2007 à 10:27:00

Ayant personnellement beaucoup de mal à gérer les températures estivales (au-dessus de 20, mes perfs se dégradent sérieusement...), il me semble que nos organismes réagissent individuellement de façons très variées à cela. Ceci explique peut-être cela...
Quoi qu'il en soit, tu nous gratifies d'un CR toujours aussi agréable à lire (et regarder).
Bonne continuation !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !