Récit de la course : 10 km du XIVe 2008, par hellaumax

L'auteur : hellaumax

La course : 10 km du XIVe

Date : 27/1/2008

Lieu : Paris 14 (Paris)

Affichage : 771 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

7 autres récits :

Ippon, soremade!

Je devais avoir 14 ou 15 ans et ça devait se passer à Condé sur Noireau ou à Tinchebray, je ne sais plus très bien. Une compétition par équipe, et j’étais le dernier combattant de mon club (parce que jusqu’à cette époque, j’étais grand ; c’est plus tard que je suis devenu petit, quand les autres ont continué à grandir et que je suis resté à 1,70m).

J’arborai fièrement ma ceinture bleue et mon adversaire n’était que ceinture jaune. Mon équipe avait d’ores et déjà gagné, il ne me restait donc plus qu’à apporter une victoire et dix points supplémentaires pour parachever notre succès. Une formalité, en somme. J’imagine qu’en montant sur le tatami, j’étais déjà en train de me demander si j’allais passer Morote ou Harai-Goshi, à moins que finalement un petit De-Ashi-Barai en contre ne fasse l’affaire…Je n’ai pas vraiment compris ce qui s’est passé, mais vous l’avez deviné : je me suis fait planter en beauté. Un vrai pion, avec l’arbitre le bras levé, bien droit : Ippon, Soremade, c’est fini, j’ai perdu.J’ai compris, ce soir là, à quoi pouvait conduire le manque d’humilité. Ce n’est pas pour autant que je n’ai plus jamais été trop présomptueux, il m’arrive encore, de temps en temps,  de me la péter un peu. Mais à chaque fois que je me plante, je repense à ce gars de Condé ou de Tinchebray. Et si j’écris tout ça en préambule de mon récit sur ces 10km du 14ème, c’est justement parce que je l’ai prise un peu à la légère cette course…Je vous dresse le tableau rapidement : reprise de l’entraînement depuis 15 jours (après 5 bonnes semaines d’arrêt total pendant lesquelles il y a eu les fêtes de Noël), en vue de préparer le Marathon de Paris. Bien évidemment, mon plan ne prévoyait pas de 10 km en compétition en fin de 2ème semaine, mais une sortie longue, faisant suite à une bonne séance de seuil le samedi. Séance de seuil que j’ai bien sûr effectuée consciencieusement ! Et malgré le mal de gorge que je traînais depuis une semaine, je me suis aligné au départ, avec la conviction de faire dans les 44’, sans forcer. Même le fait d’avoir mis mon short à l’envers ne m’a pas mis la puce à l’oreille (je m’en suis rendu compte à temps, l’honneur, au moins fut sauf !).J’étais bien placé, je suis parti relativement vite, je me sentais plutôt bien, jusqu’au …1500m je pense. En tout cas, au panneau annonçant les 2 km, j’étais déjà nettement moins bien, avec notamment une douleur dans les reins et les fessiers. La douleur a fini par s’estomper, mais je n’ai jamais trouvé un bon rythme. Ca allait bien en ce qui concerne la fréquence cardiaque, mais, pas au niveau des jambes. Je me suis même demandé si je n’allais pas m’arrêter au 5km, avant la deuxième boucle, puis finalement j’ai continué, espérant vainement un coup de mieux qui n’est jamais venu. J’ai essayé de relancer plusieurs fois, mais au bout de deux cents ou trois cents mètres, un mélange de fatigue et de lassitude me gagnait et je levais à nouveau le pied. Ca devenait une corvée de finir cette course, le seul truc sympa fut les 300 derniers mètres, courus conjointement avec une jolie coureuse en s’encourageant mutuellement.Au final, j’ai terminé avec un temps très légèrement inférieur à 47’, ce qui m’aurait comblé il y a encore un an, mais qui là m’a déçu, pas tant à cause du chrono en lui-même que par le fait de ne pas avoir pris de plaisir sur cette course ; je ne dirais pas que j’ai souffert, mais pour autant, à aucun moment ça n’a été agréable.  Et surtout, c’est le fait d’avoir été présomptueux, de mettre dit que ce n’était « que » 10km, et que allez-pas-de-problème-les-doigts-dans-le-nez, même le lendemain d’une séance de seuil…J’ai donc repensé à mon judoka de Tinchebray, à moins que ce ne soit de Condé-sur-Noireau. Mais à la différence du judo où tout s’arrête en moins d’une seconde, là, j’ai eu 8km pour y cogiter !

4 commentaires

Commentaire de taz28 posté le 23-02-2008 à 11:21:00

Tu as tout de même fait une belle course Hellaumax, surtout si tu finis en très bonne compagnie :-)
Tant que tu ne fais pas de Ippons aux autres concurrents pour les ralentir, tout va bien !!!

Prépare toi bien pour le marathon de Paris, on s'y retrouvera sans doute (enfin juste au départ ou à l'arrivée !!)

Taz

Commentaire de franciss posté le 23-02-2008 à 12:05:00

Eh oui... pô facile les 10 bornes ! L'impression de t'arracher tout au long, d'être sans cesse au taquet... pour n'avoir fait quasiment que cela pour ma première saison, je t'avoue commencer à connaître le problème. En conséquence, personnellement, j'ai choisi d'allonger les distances cette année, de passer au semi... même si les 10 bornes restent une bonne école de vitesse !
Bonne récup à toi et bravo pour ce CR très bien écrit (un +++ pour la maîtrise syntaxique).

Commentaire de KIKIVAL posté le 23-02-2008 à 16:33:00

salut laurent,
quand tu a fais ce 10km tu etais fatigué de la seance de la veille, tu etais mieux a vincennes, tu seras encore un peu mieux au semi de paris et tu seras au top le 06 avril !!!! ;-)
a bientot
kiki

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 25-02-2008 à 07:49:00

Hello Max ! Tu m'as rappelé bien des souvenirs de mes longues années de judo (j'ai arrêté à 49 ans). Effectivement, plus d'une fois j'ai appris l'humilité sur le tatami ! Ton récit m'a beaucoup plu car j'ai vécu plusieurs fois cette situation, moi qui ai fait le 10km en 39'30 (plus maintenant !), il m'est arrivé de le faire en 47' juste après. c'est dur sur le coup mais après on en rigole !
Tu as le bonjour du Lutin, ancien Judoka de l'Orne.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !