Récit de la course : L'Ardéchois - 57 km 2008, par eric41

L'auteur : eric41

La course : L'Ardéchois - 57 km

Date : 3/5/2008

Lieu : Desaignes (Ardèche)

Affichage : 1858 vues

Distance : 57km

Objectif : Pas d'objectif

15 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

79 autres récits :

Le récit

Il y avait longtemps que le trail de l’Ardéchois était dans ma tête. Pourquoi celui là plus qu’un autre, je ne saurais dire. Mais en ce vendredi 2 mai j’ai hâte de me retrouver en Ardèche quand je quitte mon domicile vers 9 heures.

Par un heureux hasard je vais être héberger chez un ancien collègue qui s’est installé à 28 kilomètres de Désaignes fin 2003 profitant d’un des nombreux plans sociaux de mon entreprise pour reprendre une alimentation dans le village de St Martin de Vallamas.

Arrivée chez lui vers 15h30 il me fait visiter sa nouvelle vie. C’est vrai que par rapport à Orléans où il vivait, il n’y a pas photo. De plus il s’est très bien intégré. Une reconversion réussie.

 

St Martin de Valamas

 

Vers 17h30 je me dirige vers Désaignes pour le retrait du dossard. La course enfant n’est pas terminée et c’est sympa de regarder ces petits faire comme les grands. A la sortie de la salle du château je fais ma première rencontre kikouresque en la personne de Charogne01 accompagné d’un ami coureur Lionel qui finira 9ième au scratch le lendemain en 5h18. Trop content de cette rencontre car je n’avais pas encore vu une casquette rouge ou un buff kikourou.

Nous décidons de nous rendre à la pasta rapidement et là nous rencontrons un charmant couple Nono_la_robote_07 et Hémérodrome.

 

Nono_la_Robote_07,Hemerodrome,Eric41

 

 

Lionel,Charogne01

 

Beaucoup d’ambiance pendant le repas grâce au groupe musical.

 

 

Je retourne chez mon collègue vers 21 heures et là il insiste pour passer la soirée dans le piano bar du village. Je suis un peu faible sur ce coup là mais je ne peux pas refuser. La préparation d’avant course en prend un sacré coup. Je ne le regrette pas d’ailleurs car les quatre musiciens sont excellents. Après quelques verres je me couche vers 0h30 (Merci Guy pour ton hospitalité).

 

J’arrive vers 7 heures à Désaignes et me gare près du camping où je retrouve Caro et Bertrand. Jusqu’à l’heure du départ je vais saluer quelques kikous.

 

Ema,Nono_la Robote_07

 

 

 

 

8 heures, c’est parti pour 57 km. Après un tour de village neutralisé pour fluidifier le peloton (1000 coureurs) nous voilà parti vers la campagne ardéchoise. Comme tout trail qui se respecte nous commençons par 8 à 10 km de montée. Agréable d’ailleurs car le plus souvent ombragé et ponctué par des rencontres (Le bulot, Lulu puis  Philkikou). Dans cette première partie je vais rester au contact de Phil jusqu’aux ruines de Rochebonne situées au kilomètre 17. Certainement le plus beau passage de la course avec une descente très technique dans les rochers et le passage de la cascade.

 

Les ruines du château de Rochebonne

                                                                                           

 Philkikou en vert.

 

La descente 

 

 

La cascade  

Après le passage de la cascade je me retourne pour prendre en photo le coureur derrière moi et heureux hasard c’est une kikoureuse Smilingmini.

 

 

Smilingmini

 

 Nous échangeons quelques mots et nous nous retrouverons sur le parcours jusqu’au 2ième ravito (km 34). Martine finira d’ailleurs 4ième féminine et a pour mascotte accrochée à son camel un petit bourricot marron (coucou Agnès94, j’ai pensé à toi quand je suivais Martine).

 

Fin de la descente à travers les alpages et remontée vers le ravito de St Jean de Rouve (j’ai trouvé quelques similitudes avec les Templiers et le ravito de Dourbie). Je retrouve Lulu dans cette partie.

Grosse ambiance pour se refaire la santé. (km 22)

 

 

 

 

Après une nouvelle ascension c’est une longue descente pour rallier le deuxième ravito (km 33). Je suis souvent avec Martine sur cette portion et si je suis encore bien physiquement la chaleur commence à me peser. Je bois de plus en plus souvent et le camel commence à me gêner. Je rallie sans trop de problème ce deuxième point. Plein du camel, coca, orange, gruyère, en 5 minutes j’ai fait le plein.

 

La suite sera moins plaisante. A partir du km 38 les mollets vont commencer à serrer. Je ralentis et je fais attention dans les montées car les crampes sont proches. Avec la chaleur en plus j’en prends un coup au moral. Même sur les portions planes j’ai du mal à relancer. Il n’y a que dans les descentes où je retrouve du plaisir. Comme cette partie est assez accidentée je n’en vois pas la fin. Charogne 01 me fait un petit coucou mais je n’ai pas le courage de le suivre.  Le ravito du km 46 ne me remettra pas complètement sur les rails.

 

Tente du ravito du km 46

 

Dans la montée vers les ruines de Rochebloine un coureur est en mauvaise posture. Crise d’hypoglycémie apparemment. Plusieurs coureurs sont autour de lui et si je prends des nouvelles je ne m’attarde pas. Lulu, le pompier, le fera très bien juste derrière moi en appelant ces collègues.

Quand j’aperçois les ruines, deuxième clou de la course, je me dis pas possible de grimper là haut. Car c’est bien de la grimpette, face sud, à travers les genets pour nous hisser en haut. Mais quel spectacle. A l’Est les Alpes avec leurs sommets enneigés et à l’Ouest le massif Central avec à l’avant le Mézenc et le mont Jerbier des Joncs.

 

Les ruines du château de Rochebloine

 

 

La montée par la face Sud.

 

 

Le très beau paysage  

 

J’en ai oublié mes douleurs. Je repars regonfler à bloc. Il ne reste plus qu’une petite montée avant de plonger sur Désaignes en passant par Nozières dernier point d’eau de la course. Lulu me rattrape, a un appel des secours qui n’arrive pas à localiser le coureur en détresse, et m’invite à le suivre dans la descente finale. Je décline l’invitation car je le sens plus véloce et je veux finir à mon rythme en prenant un max de plaisir. A la réflexion j’aurais du le suivre car il termine seulement 2 minutes avant moi et une arrivée main dans la main aurait été sympa.

Encore un rappel des Templiers cette descente vers l’arrivée (un peu moins technique) avec un passage sur le pont de la rivière du village (comme à Nant) et la remontée tout aussi cruelle vers la ligne d’arrivée que je franchis en 7h25’40.

 

Je retrouve Lulu puis Philkikou. La fontaine du village est un vrai bonheur. Tour à tour les coureurs prennent un bain de pieds rafraichissant et revitalisant tout comme la douche prise un peu plus tard qui va s’avérer glaciale.

 

Encore des rencontres kikouresques en cette après course.

 

Ema,Charogne01,Eric41,Calou,mari de Calou

 

Après un petit détour pour prendre des nouvelles du Bulot (victime d’une hipo juste après l’arrivée) je retrouve mes compagnons de la pasta (Hémé, Nono, Charogne) pour le repas d’après course (une énorme tranche de rôti de bœuf à la broche).

 

Je prends congé sans assister à la remise des prix car six heures de route m’attendent.

 

Magnifique weekend en Ardèche.

Un grand bravo aux organisateurs et aux bénévoles car c’est une GRANDE et BELLE course.

Perso un passage à vide d’1h30 mais qui n’affecte pas le résultat, ni le plaisir.

Avec la chaleur une ceinture porte-bidons aurait été plus agréable (j’ai trop sué dans le dos avec le camel).

Encore des rencontres plus que sympatiques avec les kikoureurs.

15 commentaires

Commentaire de corto posté le 23-05-2008 à 16:23:00

Super recit et photos.

Bravo Eric, comme d'habitude tu est toi. Ne change rien.

Commentaire de agnès78 posté le 23-05-2008 à 16:35:00

magnifique récit, magnifiques photos et magnifique course! Un grand BRAVO éric! Je vois que le stepper donne de bons résultats ;-)
MERCI pour ce bon moment que j'ai passé en ardêche grâce à toi...
grosses bises et à très binetôt j'espère
agnès

Commentaire de _azerty posté le 23-05-2008 à 19:45:00

Hémé et Caro m'ont dit que du bien de ce trail, mon kiné aussi.

Tu viens d'en remettre une couche.

Merci pour ce récit et ses photos.

A+

Domi

Commentaire de lulu posté le 23-05-2008 à 21:58:00

Encore félicitations pour ta course. Super récit, super photo..!
Et la prochaine fois, dans la descente, j'te traine de force.
Rendez vous pour une prochaine dans un nouveau trail !!

A bientôt

Ravi d'avoir fait un bout de route avec toi.......

Commentaire de JLW posté le 23-05-2008 à 23:03:00

A moi aussi il traine dans la tête depuis longtemps. Tu viens d'en remettre une couche par tes belles photos et ton recit. Je crois que je vais craquer.

Commentaire de taz28 posté le 24-05-2008 à 08:13:00

Merci Eric pour ce superbe récit, les photos de ces paysages sont magnifiques, j'imagine ton bonheur de courir sur ce parcours !!!

Taz

Commentaire de alain posté le 24-05-2008 à 08:34:00

Ton joli CR et ces belles photos me font vibrer,
tu me donne envie...

Merci

Alain

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 24-05-2008 à 12:53:00

Superbes photos et superbe récit Eric ! Que c'est beau l'Ardèche ! Tu as toi aussi fait connaissance d'Hémérodrome et du sourire lumineux de Nono la robote que j'ai vu à Crest. Joli couple ! bravo pour ta course.

Commentaire de gdraid posté le 24-05-2008 à 17:44:00

Merci pour ces très belles photos de l'Ardèche, vers Desaignes ou mes amis, Vérinique et Georges, de 91-Boutigny ont créé un gite il y a quelques années.
Je ferais bien de leur rendre visite ...
Merci pour le récit de ta course, et tes rencontres de Kikous.
JC

Commentaire de la panthère posté le 24-05-2008 à 18:54:00

tout à fait le récit qui donne envie de se ruer sur le calendrier pour noter la date de la prochaine édition! trop belles les photos! et ces grimpettes qui sont récompensées par une vue superbe.....merci pour ce moment passé à déguster ce beau récit, et à s'y "rêver"....

Commentaire de Philkikou posté le 25-05-2008 à 21:08:00

Encore bravo et merci pour ce récit qui m'a fait revivre ce bon moment (le trail....et ta rencontre)

Continue bien ta saison de trail dans l'Aubrac

Commentaire de nono_la_robote07 posté le 26-05-2008 à 10:43:00

Hello Eric,
Merci de nous faire revivre toutes ces belles émotions de l'Ardéchois. Les photos sont superbes.
Au plaisir de te croiser à nouveau sur une course.
Caro

Commentaire de smilingmimi posté le 02-06-2008 à 08:37:00

coucou éric

ravie d'avoir fait ta connaissance. Merci pour ton super compte rendu et tes belles photos (on dira d'ailleurs sur la photo que je vais me casser la G... )
à bientôt sur une course

Commentaire de charogne01 posté le 05-06-2008 à 17:49:00

salut eric,superbe recit,et vraiment content de te connaitre..
a+ fab

Commentaire de DJ Gombert posté le 05-06-2008 à 22:18:00

Bonsoir Eric, joli récit.

C'est sur que le dénivellé dois te changer !

Au plaisir de te croiser un jour sur un trail.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !