Récit de la course : 6 heures de La Gorgue 2008, par runner14

L'auteur : runner14

La course : 6 heures de La Gorgue

Date : 9/3/2008

Lieu : La Gorgue (Nord)

Affichage : 1086 vues

Distance : 0km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

21 autres récits :

les 6 h de la gorgue

les 6h de la gorgue!

Une épreuve que j'avais longuement programmée à mon agenda ,de plus portant l'emblème "UFO" le fameux drapeau que l'on
s'arrache  et oui il est si beau!

La chance des rencontres à encore frappé car je croise MMI dans l'hôtel au petit déjeuner ,il va lui aussi à l'épreuve!

J'amenais donc TINE14 avec moi pour la deuxième fois sur un 6h dans le Nord ,je suis un peu abonné à cette belle région ayant aussi des affinités toute particulière avec certaines personnes CH'TI
SUIVER MA VOIE!

Arriver sur place Chtigrincheux nous
 tombes dessus sans cérémonial L'Ultrafondeur amateur devenu "VIRUS" ,vite fait bien fait une bonne poignée de main pour nos retrouvailles flanqué de Pégase qui ne laches jamais le morceau lorsqu'une
épreuve horaire nordique est prévue quel phénomème et courageux à l'extrême et Le Shadock un Ami!

Nous avons largement le temps de nous préparer il .nous reste encore une bonne demi-heure.
J'en profite pour faire le tour est dire bonjour à des habitués donc certain sont bien connu "xav" en particulier puis Bernard le Pirate ,
et quelques compagnons de Chtigrincheux  d'ailleurs très nombreux et oui là-bas c'est fête!

Après des séances photos,direction la piste où a lieu le départ de l'épreuve ,échauffement sur celle-ci pendant que certains(es) concurrents s'affairent !
le gros de la troupe et sur la ligne ,le spikker annonces 2mn 30s avant le départ ,j'ai encore le temps rebelote lignes droites pour mettre le corps en chauffe ,puis soudain le coup de feu ,
surpris car il me restais encore 1mn 30s avant le départ officiel j'ai alors à ce moment précis 250m de retard sur les derniers ,j'accélère d'un  trait pour tourner directement en VMA pour
pouvoir contourner le peloton vers l'extérieur et refaire du terrain qui m'amène pratiquement sur les premiers au 400m,l'effort à été violent mais je ne peux lacher et ralentir ,il faut encore tenir 200m
jusqu'à la hauteur du ravito où là je calme un peu mon ardeur pour me refaire une santé de courte durée d'aileurs seulement 15secondes  de relachement avant de prendre ma vitesse de croisière environ 12km/H
de moyenne ,je serais pendant deux tours avaec le gagnant de l'épreuve et puis par la suite par intermitence  étant donné qu'il est d'une valeur nettement plus élevée que moi.


Après deux tours je me ravitaille et boit un fond de verre!Pas question de lacher de suite mon évolution d'ailleurs j'aurais du temps dans deux heures pour récupérer étant donné que "cYRANO"sera de misepour
palier à la fatigue musculaire.

Le tempo de mon épreuve doit -être bien traiter car j'aimerais passer les 60km même si j'ai d'autres projets en vue cela me permettrais de bien me jauger pour le futur à savoir la récupération après des épreuves enchainées
car les années sportives ne se resemblent pas j'en suis conscient!

Le temps n'est pas idéal pour certains (es) ,la pluie pour moi n'est point un problème ,j'en suis vacciné depuis longtemps ,je ne m'en soucies donc guère!
Je doubles  TINE14 et l'encourages ,elle est en pleine forme j'en escomptes donc une belle perf,puis Pégase au loin vaillant  et Chtigrincheux imperturbable dans son effort de quoi voir l'épreuve
sous le meilleur angle ,la motivation commune!Quelle belle détermination envahie d'ailleurs l'espace sportif ,tous ces concurrents (es) donnent le meilleur d'eux même
un baton de pélerin inoxydable  pour la vie!

Bref après mes deux heures trente d'épreuve direction ravito perso;sel et coca sont ingurgitéss calmenent et précieusement pas question de
manquer un seul de ces précieux apports source d'équilibre et de durée.
Entre temps je fais un bout de chemin avec Pégase avant de  m'éloigner sur le circuit je reprends mon rythme tant que la machine fonctionne il faut en profiter,je commence à alterner maintenant course e tmarche pour bien calculer ma vitesse de croisière et rerégler le cas échéeant l'avancement ,
ne pas faire la moindre erreur qui comprommettrais ma stratégie!

Le parcours est superbe sur la piste mais oblige sans cesse la relance sur certaines portions de route à cause des virages répétitifs qui cassent le rythme.

Quatrième heure ,l'heure du juge de paix celle où l'on s'aperçois  si l'effort consenti a été correct,pour moi c'est sûr cela passe bien,sans accroc et de plus je peux reprends de l'influx,
le ryhme augmente donc par portions d'un kilomètre en alterant "Cyrano" .
 
L'épreuve c'est durcie car les concurrents(es) se sont bien égréner sur cette tranche horaire et certains(es) sont contraints (es) de finir leurs efforts respectifs en marchant mais progressent gentiment!

L'Ultrafond c'est cela aussi pouvoir avancer selon ces sensations et ses envies on n'échappent donc pas à cette règle majeure!

J'arrive sur la zone de pointage où je rejoinds MMI je ferais un bout de chemin avant de le laisser filer!Quelle forme il a!

Cinquième heure un peu coup de mou j'en profite pour arrêter au ravito et récupérer pendant une minute pour repartir calmenent ,

il me reste à faire trois tours l'heure pour finir cela devrais suffire pour tabler sur les 60km ,je dois maintenant attaquer les fractios,chose que je m'éxécute avec détermination

en entrecoupant toutes les 4mn la marche c'est très dur mais très efficace ,vingt minutes le tour ce n'est pas très rapide mais j'accuses le coup!

Des derniers encouragements à quelques vaillants(es) et planqué d'un concurrent qui veut aussi rester dans l'action et me colle au "basques" super je ne serais donc pas seul pour quelques minutes,
mais mon rythme doit-être trop rapide pour lui malgré ma vitesse bien faible par rapport au début de l'épreuve!

J'attrapes un dernier verre d'eau au vol pour le dernier tour "je dois pouvoir le faire c'est à porter de main me dis-je"et je raccélères progressivement jusqu'à la ligne d'arrivée ,je la passes ,ce n'est pas encore finie la corne de brume
n'a pas retenti je termine en trombe en VMA un concurrent derrière moi essaye de soutenri mon rythme ,je rappuies ,la corne retentit  "ARRËT  OBLIGATOIRE " fin d'épreuve !

L'effort a été très violent et soutenu ,je suis claqué mais content ,une accolade fraternelle à mon suiveur immédiat ,l'ultra c'est "SYMPA"!
Et nous rejoignons tout deux la zone de pointage pour le résultat définitif de nos efforts .

Entre temps Pégase ,Chtigrincheux ,et Le  Shadock ,on me tends des bières ,je m'éxécutes sans protester "FAUT PAS"Ch'ti serait pas content (rires)et boit goulument le breuvage ,puis direction la douche pour une
une remise en forme ,l'eau froide çà remets l'individu dans la réalité ;le rendez-vous à la buvette pardi!

Xav et un ami à lui sont assis je trinques donc avec eux ,puis retour vers mes comparses où après cette belle fête nous finissont dans une barraque à frites et oui nous sommes CH'tI PAR LE COEUR

Puis viens le moment des adieux toujours dur de repartir ,promis je retournerais dans la région pour une autre épreuve pourquoi pas pour un centbornes!
Je rentres donc avec Tine 14 pour un repos salvateur!

2 commentaires

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 25-05-2008 à 16:23:00

Ben dis-donc, tu ne mollis pas ! Alors elle était bonne la bière des CH'tis ? J'irai chez eux pour les terrils en septembre. Bravo pour ces 6h !

Commentaire de chtigrincheux posté le 14-09-2008 à 18:55:00

Tu es plus qu’un ch’ti tu es un frère de cœur

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !