Récit de la course : 6 heures de La Gorgue 2008, par chtigrincheux

L'auteur : chtigrincheux

La course : 6 heures de La Gorgue

Date : 9/3/2008

Lieu : La Gorgue (Nord)

Affichage : 2545 vues

Distance : 54km

Objectif : Pas d'objectif

23 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

21 autres récits :

Le récit

Je mets les pieds dans les traces de mes pères.

 

Je courais pour canaliser mes doutes, mes craintes, mes déceptions, mes haines, les injustices, les pourquoi et les pourquoi des pourquoi .Fin 2007 une tornade bienfaitrice voire cyclonique me fit poser mes valises, difficile de recourir ensuite. Plus la même motivation, la même détermination, mais la bête sommeille en moi, en nous, elle se réveille sans raison apparente, vite une nouvelle épreuve sinon je mords « CHARAL ».

Argggg désolé masturbation cérébrale constructive mille excuses du dérapage.

Au fonds de moi j’ai conscience de mon évolution, de ma progression tant sur le plan physique que sur le plan mental voire même le « matos » .Mine de rien en « camuchette » je l’ai préparé ce six heures.
Un équilibre alimentaire soigné mais non strict m’a permis de perdre quelques kilos généreusement accumulés pendant la période hivernale .Il faut dire que l’on habite dans le grand nord, que dis-je, l’extrême  NOOOOOrd! l’été ça va il fait zéro voire un degré maxi et l’hiver ……
Arggggg rechute désolé.

 

Moins de deux semaines auparavant j’ai investi dans une nouvelle paires de pompes .Un rendez-vous chez un podologue d’Anzin m’a permis d’avoir en moins de 48 heures une paire de semelles faites sur mesure et des mieux adaptées à mes paturons.
Un grand merci à lui pour son professionnalisme et sa perception qui est des plus pertinentes.


Mon mental est ma force, plus c’est difficile plus c’est moi.
J’ai retenu des leçons de mon premier six heures à Marchiennes, j’ai pris conscience de la façon de gérer une telle épreuve
Tous les trois tours je m’imposais un arrêt au stand kikourou, alternant boissons à base de maltodextrine, eau et coca, quant à la nourriture, barre ovomaltine, banane, biscuit « tuc » pour le sel et fruits secs et également une pastille de sporténine toutes les heures.
Avant chaque arrêt je m’interrogeais (pas je matais Roger) ce que j’allais prendre, ce dont j’avais besoins, pas de place aux doutes malgré mon insoucience affichée. Systématiquement une rafale d’étirements clôturait mes courtes poses. Je ne faisais qu’un avec mon corps nous étions complices et complémentaires. Il m’alertait, aussitôt je mettais tout en œuvre pour le soulager je n’ai rien ignoré, je n’ai rien mis entre parenthèse.

Le vent et la pluie s’étaient invités à la kermesse, les deux facteurs pénalisant voire obsessionnels pour certains. Plus c’est fou, plus c’est moi …
Le parcours fait un peu moins d’1 km 5, les tours défilent à vitesse grand V au début …..
La traversée de la salle de sport restera à jamais un moment mémorable. L’ambiance, la chaleur tout est perceptible,  la reconnaissance est dans chaque personne présente, elle est palpable. Comme d’hab (on change pas une équipe qui gagne) je mets mon grain de sel et je fais mon numéro (dossard N° 14) à chaque tour, une mimique, une grimace, une vanne, un sourire, une galipette à la sauce chtigrincheux.
La vie est si belle quand on se donne la peine de la regarder.
Mes loustics de compères m’on doublé à plusieurs reprises dans les trois premières heures mais ensuite la locomotive, que dis-je, petit tortillard a continué son petit bonhomme de chemin sans faiblir (ou presque). Certains ont jeté l’éponge, d’autre commençait à faire l’élastique.
On n’est pas fatigué …. Y a même pas de calva au ravito…la levrette sera fortement compromise ce soir.


Ils sont nickels les organisateurs et les bénévoles restent à leurs poste malgré la pluie, le vent, l’engourdissement, la solitude etc…. chapeaux bas ils sont remarquables.
Un couple de gens « respectables » … « vas y chtigrincheux c’est bien ce que tu fais »
On se connaît ?
Je t’ai vu sur « l’internet » ……………. Elle est pas belle la vie ! ! ! ! ! !Les marcheurs ne sont pas sans reste, leur visage exprime leurs douleurs, certains feront des distances hallucinantes. Les adeptes de la marche athlétique dépensent sans compter une énergie qui parait inépuisable.A la dernière heure des hauts parleurs diffusent de la musique, je ne peux m’empêcher de chanter à tue-tête « Cendrillon pour ses trente ans est la plus belle des mamans »  également « C’est comme ça »  des Rita Mitsouko, consternation de mes collègues agréablement surpris d’une telle prestation inattendue.

15h 10, il ne reste que cinquante minutes, zut j’aimerais figer le temps j’ai de la réserve sous les bottines, mais elles sont plus mentales que physiques. J’appuie un peu, je fais l’impasse sur le ravito et je fais la différence dans ce laps de temps. Je marque des points sur moi-même, pour moi-même.


Argggg troisième chute cérébrale.

 A 56,  je franchis une dernière fois la ligne symbolique, pas la peine de ressortir de la salle. 54,156 km

Je savoure ma réussite, je suis un mec avec une bonne brioche mais je viens de loin et  l’horizon ne ressemble pas à un mur.Il est vrai que je calque mon parcours sur certains centbornard, il est vrai que j’ai envie de franchir cette ligne.Malgré la grande tentation je doute de mes capacités.

Steenverck tu es comme une femme, tu es attirante, troublante, dangereuse, envoutante, désirée et redoutée.

 

 

 

 

 Bières kikouresque, repas savoureux, adieux poignants, promesse d’un bientôt.    

Les photos: http://www.kikourou.net/calendrier/galerie.php?galerie=346

A la seconde ou je termine mon compte rendu je découvre la tragique nouvelle.

Moicélolo kikoureuse émérite nous a quitté pour courir inlassablement avec les anges.........

 

S'il te plais peu tu apprendre à mon fils a courir ......................

23 commentaires

Commentaire de taz28 posté le 10-03-2008 à 22:32:00

Je ne retiendrai que ta dernière phrase pour Lolo et ton fils...
Merci Phil
Taz

Commentaire de moumie posté le 10-03-2008 à 22:37:00

ce soir, peu de mots arrivent à sortir face à la tragédie, qui nous touche de près ou de loin, alors tout simplement

merci pour ton récit qui montre ta détermination et ta force mentale, tout ce qui représentait également Moicélolo.

Bonne récupération à toi
Moumie

Commentaire de _azerty posté le 11-03-2008 à 08:39:00

Elle est belle la vie, Philippe, même si parfois elle est rude et injuste.

Mais elle devient si intense et agréable quand on y rencontre des gens à la générosité et à la gentilesse sans borne. (sans jeu de mots ;-) )

tes progrès en CAP sont flagrants !!!

Merci
Domi

Commentaire de Manuwak59 posté le 11-03-2008 à 08:52:00

Trés émouvant ton CR. Bravo pour tes pas, pour tes mots......Nous courons et nous savons pourquoi ou pour qui, n'est-ce pas ?????
A bientôt l' ami........

Commentaire de sylvain61 posté le 11-03-2008 à 12:34:00

rien à ajouter...une tranche de vie où solidarité et respect est le maitre mot...toujours garder le sourire, éviter de se la jouer car en fin de compte on est si peu de chose, alors profitons sereinement de chaque instant.

l'GGO_une pensée aussi pour moicelolo

Commentaire de defi franck posté le 11-03-2008 à 13:03:00

NOTRE FILOU
nous qui t'avons accueilli durant le mois d'aout nous savons que ton coeur est grand et apprécions ton récit toujours aussi drôle avec des photos qui agrémentent le tout.Que du bonhur !!!
merci du petit mot pour lolo qui a encouragé franck à la saintélyon. elle laisse beaucoup de monde en larmes et la tristesse est grande. les kikoureurs pleurent............... et ce n'est pas la pluie du dehors.........

franck & patricia

Commentaire de Pegase posté le 11-03-2008 à 13:37:00

Salut Mon p'tit philou....
Encore une course sous le signe de la pitrerie pour tenter de cacher une merveilleuse sensibilité avec une coeur GROS comme ça et même plus.
C'est toujours un bonheur de te voir.
Que ton energie de partage et d' amour puisse aller en ce jour à le rencontre des anges...
Je t' embrasse
Laurent

Commentaire de jcdu38 posté le 11-03-2008 à 14:05:00

Merci à toi pour ce très beau récit. Que de chemins as tu parcouru depuis 2 ans ! Bravo à toi.

et merci pour la conclusion de ton récit.

--
JC

Commentaire de la panthère posté le 11-03-2008 à 18:07:00

merci pour ce très beau récit, c'est du "grand chtigrincheux"....mais oui, tu vas passer le cap des 100 bornes, bravo, et merci pour ce beau moment partagé!

Commentaire de Céd C' Bien posté le 11-03-2008 à 20:57:00

"La vie est si belle quand on se donne la peine de la regarder."

Ta phrase est trés juste Chtigrincheux, faut t-il encore en prendre le temps. Celui qui a compris ça à tous compris.

Bravo à toi pour ce récit et surtout pour ta course, à trés bientôt

Céd C'Bien

Commentaire de ch'ti vincent posté le 11-03-2008 à 21:15:00

Quel beau Cr tu nous offres !

Les anges le liront

Merci mon Philou


Commentaire de runner14 posté le 11-03-2008 à 21:36:00

Salut CH'TIGRINCHEUX!Un week-kend comme je les aime avec toute la ferveur humaine qui s'en dégage sans retenue ,une épreuve pour toi encore dans ton escarcelle ,une progression bien ciblée et grandissante qui te laisse auguré de bien belles épreuves en devenir qui j'espère seront toute aussi enrichissante que ta gentillesse légendaire du CH'TI

Commentaire de Chtiopoulet posté le 11-03-2008 à 22:04:00

Avé ch'ti grincheux, et tisotte, c'est Chtiopoulet, pas encore piqué kikourouesque, mais j'avoue que je lorgne. Persévérance, ténacité dans l'ambiance, sorte de coude à coude spontané, une toile chargée de rosée à la fraîcheur du matin, une nature, un plaisir qui laisse au vestiaire les lourdeurs du quotidien et des faits semblants...et surtout une pudeur dans le clin d'oeil qui t'honore...et qui leur font sûrement plaisir.
Chtiopoulet d'Ronchin

Commentaire de l'ourson posté le 11-03-2008 à 23:21:00

Chalut Biloute !! T'as bien couru min'garchon:-) t'as mérité enne bouene bière ;-))
L'Ourson_à_la_r'voyure!!.. hein!!..;-))

Commentaire de fanfan59 posté le 12-03-2008 à 06:53:00

Tu les as bien préparées ces 6 heures mon Prince ! Ton mental et ta détermination t'ont porté à aller jusqu'au bout malgré la pluie et le vent. Tu nous as prouvé, une fois de plus, de par ta progression constante, que rien ne pouvait t'arrêter ! Alors fonce mon coeur ! Les 100 km de Steenwerck sont à ta portée. Merci pour ce magnifique compte-rendu, merci d'être toi avec un coeur aussi grand.

Commentaire de titifb posté le 12-03-2008 à 06:56:00

Pardon, Philippe de ne pas avoir mis de commentaire plus tôt, mais comme beaucoup sur Kikouroù, j'ai été assommée par la nouvelle du décès aussi brutal qu'imprévisible de notre amie Kikou Lolo...
Merci pour ce récit...Oui, Lolo apprendra à ton fils à courir parmi les anges. Pourraient même gagner des courses !
Je t'embrasse affectueusement mon chti, ké le bienvenu chez les sudistes...

Commentaire de Kiki14 posté le 12-03-2008 à 20:42:00

moi aussi cher chti'grincheux j'ai pas pu trop aller sur kikourou..trop d'émotion m'enpéchait de voir les mots...
bravo pour ta course
merci pour ton récit... et j'espère que ton fils et moicélolo pourront courir ensemble avec ma fille...
et oui la vie est très cruelle...mais ça n'empêche pas comme tu dis de la regarder en face et d'en profiter le plus possible....

Commentaire de Lolarun posté le 13-03-2008 à 14:04:00

ce que j'ecrivais dans un des posts à lolo cette semaine : "Il y a un autre endroit peut être, au loin, au long cours, où ils courent tous ceux qui nous échappent quand l’Histoire du monde les dérobe au nôtre de petit monde au jour le jour."
Merci pour tes mots, ta sensibilité et ce partage.
lola

Commentaire de zakkarri posté le 15-03-2008 à 10:06:00

Slt le Chtigrincheux ! au fait les chtis sont à l'honneur en ce moment n'est ce pas ? ...

Tu t'es vraiment améliorer, impressionnant le nombre de kilos que tu t'es tappés, chapeau ! par contre pas de levrettes le soir j'imagine, mdr !

Merci pour ta conclusion qui est vraiment très touchante ...

@ bientôt !

Commentaire de béné38 posté le 15-03-2008 à 21:54:00

Je n'ai plus les mots. Merci.

Commentaire de Aiaccinu posté le 16-03-2008 à 19:17:00

"la belle route ne sera jamais longue" et dans un 6h c'est ta bonne humeur qui rend la route belle!

Continue de faire des CR , je serai lecteur !

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 16-03-2008 à 19:38:00

54 bornes pour un 6h, ce n'est pas une partie de plaisir. Je peux le dire , moi qui ai explosé aux 6h de Briouze avec 52km. Bravo pour ta perf . Sympa le mot pour Lolo.

Commentaire de shunga posté le 05-05-2009 à 21:10:00

Tu as de très belles phrases.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.19 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !