Récit de la course : Trail d'Ecouves - 33 km 2008, par olivier93

L'auteur : olivier93

La course : Trail d'Ecouves - 33 km

Date : 1/6/2008

Lieu : Radon (Orne)

Affichage : 1756 vues

Distance : 33km

Objectif : Se dépenser

7 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Trail version 33k

L’avant course – « Normalement je ne le fais jamais »

 

« Normalement je ne le fais jamais » : oublier un équipement dans la préparation d’un trail

 
J’ai oublié mon short, je vais donc en acheter un en speed à intersport à l’aigle (61..pas si loin de radon pour ceux qui ne connaissent pas) le samedi après midi.

 

« Normalement je ne  le fais jamais » : trop solliciter et embêter mon entourage avec ma récente passion du trail

 

Ma copine, sa sœur, ma sœur, mes parents (du coin) et les parents de ma copine étaients présents à Radon.

 

« Normalement je ne  le fais jamais » :me mettre la pression

 

Ma copine, sa sœur, ma sœur, mes parents et les parents de ma copine étaients présent à radon. 

………et je leur annonce un 4h un peu hasardeux. Ma technique est très rationnel et extrêment difficile à comprendre : je prend le classement de l’année précédente et je regarde le temps du milieu.

 

A l’arrivée à Radon , vers 10h30 , je commence à avoir la pression , 33kilomètres, c’est ma distance la plus longue. J’ai eu de mauvaises sensations lors de mes footings (l égers) de la semaine…et je ne suis pas habitué à courir à 11h30…

 

La course

 

La rencontre brève avec Taz28

 

Je rencontre Taz28 avant le départ qui vient spontanément me faire la bise avec un sourir radieux. Je suis content car c’est la première kikou que je vois. Elle me présente Marioune qui est à 1 mètre de moi …mais sans signe distinctif kikourou. De manière générale , j’adore cette communauté kikourou qui m’a permis de participer à des OFF et de rencontrer MiniFranck avec qui je m’entraîne..mais je reste intimidé par des kikous , en mini communauté, qui se sont déjà beaucoup cotoyés.

 

Le départ

 

Pour le départ on tourne autour d’un stade acclamé  tel des gladiateurs par un public sympas ( ou remarque c’était peut être juste ma copine et mes parenst qui criaient forts ?) ..avant de s’enfoncer dans la forêt .

 

J’arrive au premier ravitaillement (au 9e kilomètre) après 1 heure de course. Je suis bien mais je me dit que je suis peut être un tout petit peu trop rapide.

 

Le deuxième ravitaillement (le 17e) est marqué par une rencontre avec un coureur (on ne s’est même pas échangé nos prénoms) avec qui on effectuera des relais jusqu’au 27 ème kilomètre environ ..jusque là tout allait bien : des coups durs (les longs faux plats) , des moments de pur plaisir (les 2-3 descentes abruptes)

Au 27e kilomètre environ (peu après le dernier ravitaillement), je suis pris de crampes violentes. Je suis déçu j’était parti pour faire 3h50 avec mon compagnon de route. Mais il doit m’abandonner au bord de cette arbre. Je n’ai même pas revu ce monsieurs habitant alençon et travaillant chez renault.

 

La dernière partie de course (environ 5 kilomètres) est un calvaire – je ne savais pas que 5 kilomètres pouvaient être si long. C’est la première fois que j’ai des crampes sur une course.

Je me fait dépasser alors par différents coureurs..c’était la première fois depuis le départ. Là le mental joue. J’arrive quand même au bout de 4h15 de courses en trotinnant sans lever les jambes. Je suis encouragé par une petite fille avec son père qui me dit : « bravo 33 kilomètres…moi j’ai fait 1,5 kilomètres » , je prend le temps de lui répondre avec le sourire « 1,5k c’est super !! » et elle rigole.

 

L’après course

 

Point négatif- ces crampes en fin de courses (je pense qui c’est du à une semaine trop festives fête des voisins etc…)

Point positif- J’ai l’énergie pour trottiner aujourd’hui et je vais reprendre du sport intense dès demain (boxe et course à pied)

 

 

 L’organisation

 

C’était une course très agréable rendu plus dur par la boue …plus de faux-plats que je pensais. La diversité de plantes, de paysages rencontrés dans la forêt étaient agréable.

Beaucoup de bénévoles et un fléchage impeccable.

 

 

 

 

7 commentaires

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 03-06-2008 à 12:59:00

Eh oui, ce trail est plus usant qu'il ne paraît. Content que tu aies pu rencontrer Taz. La prochaine fois, reste un peu, on te paiera un coup.

Commentaire de Mustang posté le 03-06-2008 à 13:21:00

Très content que tu aies aimé le parcours!!!à te revoir plus longtemps!

Commentaire de olivier93 posté le 03-06-2008 à 13:37:00

Promis j'essaie de rester la prochaine fois..là c'était un peu particulier!

Commentaire de _azerty posté le 03-06-2008 à 18:38:00

Ouais faut rester.
J'ai eu juste le temps de t'apercevoir

A+
Domi

Commentaire de taz28 posté le 03-06-2008 à 21:19:00

Ravie de t'avoir reconnu grâce à ta casquette !!
On fera plus ample connaissance la prochaine fois...
Bravo à toi !
Bisoussss

Taz

Commentaire de olivier93 posté le 04-06-2008 à 09:48:00

Monstertruck et Taz28 - Merci pour vos petits messages. Avec ces encouragements, je ne manquerais pas, la prochaine fois, de prendre du temps pour échanger avec vous et/ou tous les autres kikous!

Commentaire de la panthère posté le 04-06-2008 à 12:47:00

j't'ai pas vu.......à la prochaine!!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !