Récit de la course : Alençon-Médavy 2009, par wil14

L'auteur : wil14

La course : Alençon-Médavy

Date : 29/3/2009

Lieu : Alencon (Orne)

Affichage : 1373 vues

Distance : 15.4km

Objectif : Pas d'objectif

9 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

22 autres récits :

Médavy à l'arrache

    L'an dernier, je n'avais pas pu courir Alençon-Médavy suite à l'organisation le même jour du marathon de Paris auquel j'avais participé alors. C'est pourquoi, je tenais particulièrement à y concourir cette année, mais pour dire vrai ma participation tient plus du coup de folie qu'autre chose. En effet, alors que la saison automnale 2008 avait été très bonne pour moi avec de belles performances notemment sur les foulées du port de Caen, sur le marathon Seine Eure ou encore sur Courir entre 2 0, j'ai malheureusement contracté une tendinite TFL (ou syndrome de l'essui glace) en décembre dernier. Ne pouvant plus courir guère plus de 20' à chaque entrainement sans inflammation du tendon, j'ai rapidement compris qu'il fallait mieux pour moi m'arrêter de m'entrainer  afin de me remettre par les voies les plus usuelles (Ketum et repos). 

           Malheureusement, la tendinite TFL est quelque peu tenace et quand j'ai voulu faire un petit test après 5 semaines d'arrêt, le constat fût le même : inflammation du tendon au bout de 15/20 minutes. Du coup, suivant les conseils de coureurs très expérimentés (pour ne pas dire vieillisant) de mon club (comme Guigui14 par exemple), je suis allé voir le podologue de Dives s/ mer (et comique à ses heures) David Fort. Celui ci m'a alors fait des semelles sur mesures qui m'ont permis de reprendre l'entrainement en douceur courant février, mais si certains jours me permettent d'espérér une guérison complète, d'autres où je termine le tendon bien inflammé me font douter d'un possible retour en compétition. Contraint de courir uniquement sur le bitûme et sur du plat, je finis par augmenter petit à petit la distance de mes entrainements, de sorte que le jour où j'ai pu tenir 14 kilomètres sans douleur est un peu une victoire pour moi face à l'essui-glace.

         Ainsi, j'ai pu reprendre confiance et m'inscire aux 10 kms de Bayeux organisé le dimanche 22 mars, là ma prestation fut tout à fait honorable en terminant en 38'47" certes totalement vidé mais à seulement 1' de mon record.Suite à celà, et dans l'optique d'un nouveau 10 kms organisé à Colombelles  (19/4 prochain), j'ai veinement recherché une course dans le coin intercallée entre ces deux courses qui soit totalement routier (je ne peux toujours pas courir sur chemin de terre). A vrai dire, la seule qui m'était possible de courir alors était Alençon-Médavy, mais non ce n'est pas possible, les inscriptions sont finis et ce n'est pas raisonnable si je veux définitivement guérir. Inscriptions finis?? Mmm pas tout à fait, les dates limites d'inscriptions ont justement été reportées de quelques jours et puis j'ai déjà assez attendu pour la courir cette course là, allé hop zou sur le site, je télécharge le bulletin d'inscription et je vais l'envoyer à la poste. Euh à vrai dire, il était temps car 1h après les inscriptions sont cloturées !!!

       Bref, c'est ainsi je que me suis retrouvé ce dimanche 29 mars au départ d'Alençon-Médavy, sur place aucun membre de l'EDAC (L'ensemble du club est en effet atteint d'une flegmatique aigue très contagieuse!!) mais heureusement qqs membres du Cac dont Nico, théophile, Michael et Bertrand A sont présents. Je m'échauffe avec Nicolas qui me paraît très en forme les derniers temps puis nous nous installons sur la ligne de départ vers 12h30 soit une demi-heure avant le début de la course, le départ est lancé (je dois être sourd car je n'ai pas entendu de coup de feu ni rien d'autre). Le départ est rapide et nerveux mais je ne m'affole, mon objectif aujourd'hui est de bien gérer les 10 premiers kilos afin d'aborder la côte avec un minimum de fraicheur. 

     Ainsi, j'ai pu gèrer tranquillement ma course jusqu'au 10e kilomètre à 4' au kilo perdant juste un peu de temps sur les 2 petites côtes. Ainsi, j'ai pu arriver relativement frais aux abords de la côte finale après un 10 bornes en 40'35". Et puis le moment de vérité aux abords du final en montée, pourrais je défendre ma place ou non? Dès les premiers hectos de montée, la réponse est claire nette et précise, c non! Je suis bien physiquement mais je n'ai pas le braquet nécessaire pour suivre les autres coureurs. Tant pis, ca me fait ch.. un peu mais ca n'est pas trop surprenant  à vrai dire vu que c la première côte que je grimpe depuis décembre dernier. Du coup, je grimpe la côte à mon rythme sans trop m'affoler malgré les "quelques" (20 30?) coureurs qui me dépassent jusqu'au 14e kilo. Et puis,  je me  dit qu'il me faut quand même faire au moins aussi bien que Patrick l'an dernier (1h05) et quand je vois un mec total à l'agonie me dépasser je me dis que j'abuse un peu, certes j'ai pas les jambes pour grimper mais je peux quand même aller plus vite. Du coup, je me force à réaccélérer, de sorte que je finis par réaccrocher les wagons et même à redépasser une dizaine de coureurs dans le dernier kilomètre. Je me pemets même un petit sprint final sans succés pour terminer sous les 1h05, mais tant pis un petit coup d'oeil au chronomètre officiel au moment de passer la ligne m'indique (1h05'02").

   Au final, je termine 161e (en 1h05'08" d'après le class. officiel), je suis assez satisfait car je termine relativement frais mais il faut dire que certains kilomètres ont été longs  (5'20" pour passer de la ligne du 12e au 13e kilo  ; quand je dis que Vivi aurait pu me suivre c pas une blague!!!!). Nico a mis 1h03 après un super numéro dans la côte pas loin derrières Théophile et Michael (env. 59'-1h). Enfin, je pense avoir appris plusieurs points importants lors de cette course :

1. Il est grand temps d'augmenter le kilométrage d'entrainement (40 kms/s ne suffit pas à jouer les Pantani dans la côte.)

2. Il est également grand temps de refaire des côtes à l'entrainement (notemment Mesnil Da)

3. Les 2 premiers points sont valables pour tous les membres de l'Edac

4. Elodie Alexandre (3e de la course chez les féminines) a beaucoup progressé!! Elle était aussi carrément plus mignonne que les autres filles sur le podium!!

5. Il faut que j'arrête de dire des conneries!!! 

6. De toutes facons c pas grave, le satire du club ca restera toujours Guigui14, toujours à mâter les jeunes filles de 20 ans celui-là!!! Enfin merci à lui quand même car il m'a soutenu quand la TFL était en train de prendre le dessus.

7. La forêt d'Ecouves est splendide (j'ai des inscriptions pour un petit trail dans le coin d'ailleurs) 

8. Un grand merci aussi à monsieur David Fort (Podologue et humoriste) qui m'a remis sur pieds et à qui je dédie ma 161e place aujourd'hui, je lui offrirai bientôt mon trophée, une superbe carte postale signée 'Alençon-Médavy' avec qqs tâches de café dessus.

 

à+ everybody

9 commentaires

Commentaire de francois 91410 posté le 30-03-2009 à 21:42:00

Finalement, il y avait plus de kikous à Medavy que de membres de ton club !!
Bravo et respect pour le chrono !

Commentaire de fabzh posté le 30-03-2009 à 22:12:00

Bravo pour cette belle course Wil
Tu m'expliqueras le secret pour courir si vite avec si peu d'entrainement , moi je rame grave ;-)

Commentaire de la panthère posté le 30-03-2009 à 22:55:00

un très grand bravo!!!!
finalement, après un peu de repos forcé , te revoilà aux avant-postes!
hé, moi j'étais au trail de Gouvets,à mercredi!
aux côtes!!!!!!

Commentaire de vivi14 posté le 30-03-2009 à 23:01:00

bravo WILLY pour cette superbe course,et je suis d'acord avec toi,il est grand temps qu'on regrimpe nos petites cotes dans la campagne DIVAISE ,et ce n'est pas ce qui manque !!!a mercredi bisous.

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 30-03-2009 à 23:51:00

1h05 !T'aurais pu m'attendre, on aurait discuté ! Bravo pour ton temps !

Commentaire de alex14 posté le 31-03-2009 à 13:50:00

bon idem que celui de Monique, sauf qu'il manque des photos quand même, Je ne lirai pas ton C.R aujourd'hui...désolée, j'aurai tellement aimer être sur la ligne de départ, donc forcément j'ai pensé à toi à 13h00...bravo pour le chrono....à demain, bye

Commentaire de hellaumax posté le 31-03-2009 à 20:55:00

Conserve le point n°5, moi j'aime bien.
bravo pour ta course et bon courage pour la fin de ta convalescence.
Amicalement

Commentaire de Dom 61 posté le 01-04-2009 à 10:58:00

Bravo pour ton superbe chrono (surtout aprés une blessure).
Tu a raison de dire que la forêt d'Ecouves est superbe (et l'arrivée finale est géniale).

Commentaire de Mustang posté le 03-04-2009 à 07:31:00

Bravo pour ta perf!!! alors, tu as signé pour Ecouves en juin ????

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.25 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !