Récit de la course : Le Tour du Beaufortain 2009, par VB

L'auteur : VB

La course : Le Tour du Beaufortain

Date : 18/7/2009

Lieu : Queige (Savoie)

Affichage : 1059 vues

Distance : 98km

Objectif : Pas d'objectif

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Un tout petit tour !!!!

Allez un p'tit CR malgrès tout!!!!

VENDREDI

Finition du sac, la météo n'est pas annoncée très bonne, mon mari me conseil de prendre des gants et un bonnet FROIDANGE quoi mais c'est pas l'hiver tout de même, bon je les mets dans le sac, j'ai pris le matos obligatoire : haut ML, jambières/shorty (mauvais choix), coupe vent / imper ....
Bon, çà devrait aller, 16h00 allez HOP en voiture

 

Je suis bien motivée pour cette course, j'ai bien étudier le profil, le parcours je me suis préparer des cartes, je m'étais fait un chrono basé sur 22h00 (avec sofrun) avec temps de passages à certains points pour avoir une idée.

Arrivée à Queige, il pleut, PLUIEil pleutPLUIE, il pleut,PLUIE pppffff, heureusement la course se passe au camping (breefing, repas, arrivée) et on pouvait au moins manger dans une salle au chaud.
D'ailleurs nous avons manger près de DAWA SHERPA avec qui j'ai pris mon unique photo, il était prévu sur le 2ème relais, qu’il n’a pas pu faire biensûr comme tous les relayeurs inscrits !!!

Nous allons au briefing et là pas de bonnes nouvelles, départ reculé de 2h00 car trop de pluie prévue pendant la nuit et le matin donc les organisateurs espèrent que çà ira mieux en cours  de journée !!!
Ils nous disent également qu’ils ont modifié un peu le parcours, qu’il fait 3°C à 2000m d’altitude, oulalala mais une bonne partie de la course se passe entre 1500et 2500m , là je revoie mon sac et donne des rechanges à loucio : 2ème k WAY, tee shirt, bas … pour qu'il ma les amène à la moitié du parcours.
On partage également le repas avec un co-équiper du RAID 28 Miguel et sa femme, loucio (mon mari) s’organise avec elle pour du co-voiturage afin de venir à certains points de la course, cela me donne encore plus de motivation, à savoir que j’aurais mon booster !!!

 

SAMEDI

Nuit difficile, quelques accalmies de pluies pendant la nuit quand à 4h00 du mat cela reprend de plus belle, 4h30 je me prépare, ppfff le moral est bas, je pars déjeuner et les visages sont assez tendus.
Pour les vêtements de départ pas beaucoup de choix, un caleçon long que ma prêter l’organisation, tee shirt, manchettes et l’imperméable, un des plus épais que je possède !!!
Je n’ose pas non plus trop m’habiller car on part pour 7kms de montée et 1520m de D+, on devrait avoir vite chaud !!

6h20 le départ est donné, tranquille très tranquille pour moi, je sais que la 1ère moitié est difficile et que les 50 derniers si j’ai bien géré j’aurais de quoi courir !!
Les premières portions vont bien, la pluie ne cesse  mais bon on espère que cela ne va pas durer toute la journée, au bout de 2h00 je sens que l’eau traverse le K-Way, aie aie , je retire les manchettes et les mets au sec dans le sac pour la suite, on prend de l’altitude, et le froid se fait ressentir, on est à 15min du somment quand un randonneur qui descend nous informe de bien nous équipé car là haut il fait très froid, il y a de la neige et du vent msn_dontknow


Là, je commence à m’inquiéter, pppfff je décide d’aller au sommet et je me changerais là haut, et en haut effectivement il fait très froid, un vent glacial et la neige tiens nous sommes à 2000m , je remets les manchettes, un petit coupe vent sans manches et le k-way qui est déjà bien trempé, mince.


Je mets mes gants et là au bout de 10min, ils sont trempés, j’avais les mains gelés j’arrivais à peine à tenir les bâtons, je décide donc de les ôter çà ne servait à rien.
On ne voit plus le balisage donc on suit les traces des premiers dans la neige, je crois qu’à ce moment je me suis dis que même cet hiver je n’avais pas eu aussi froid, au niveau du paysage, pas beaucoup de visibilité au loin pour prendre du plaisir à la vue , donc là objectif avancer, avancer, je courre certaines portions pour me réchauffer et je vise le 1er ravito.

Arrive le 1er ravito (kms15), je suis transie de froid, dans le refuge, des concurrents parlent déjà d’abandon, que ce n’est pas possible de continuer ainsi, moi je ne sais plus trop quoi faire, c'est vrai que 100kms comme çà c'est mission impossible, je décide de me changer de remettre un peu de sec mais après la problème est que je n'aurais plus de haut chaud sec si la pluie persiste mais bon repartir ainsi ce n'est pas possible j’avais trop froid.FROID
Je me change donc pour enfiler du sec (maillot ML, manchettes, Coupe vent et imper, bonnet) LA TOTALE et c'est repartit ... 

Je sors du refuge, je suis frigorifiée, je tremble de partout, je suis tellement crispée que j’ai mal au dos, puis là on attaque de la descente donc on peut courir et se réchauffer au bout de 20min, çà va mieux, j’ai retrouvé un p’tit groupe, le fait de perdre de l’altitude nous fait gagner en degrés et çà va un peu mieux mais la pluie est toujours là msn_stormy!!
Là je ne voulais qu’une chose un tout petit rayon de soleil, mais rien, alors je visais comme objectif le relais où loucio serait là, en vue de me rechanger !!!!
On passe un contrôle et là le pointeur annonce arrêt de la course au barrage de St Guérin, et mince, le moral est bien bas, je finis donc mon bout de parcours et au barrage loucio m’attendait déjà, il avait pris connaissances des conditions et de la décision de l’organisation. 

C’est vrai que nous étions tous très déçu mais c’était la décision à prendre, j'avais fait 6h00 sous le froid, la pluie, le point le plus haut n’étais pas passé et les conditions étaient vraiment trop difficiles (15cm de neige au col du bonhomme) et le froid avait déjà fait des dégâts.

En tout cas je l’y retournerais car c’est vraiment un trail très convivial, un parcours qui doit être magnifique et agréable avec une bonne météo.

J'espère que la 3ème tentative du 100kms se passera mieux  BRAVO

 

6 commentaires

Commentaire de millénium posté le 20-07-2009 à 15:20:00

quel dommage......Mais la décision parait logique.
Tu vas y arriver ,t'inquiète pas.
Merci pour ce récit et bravo pour ta ténacité.

Commentaire de akunamatata posté le 20-07-2009 à 16:58:00

je crois qu'il n'y avait pas photo !
meteo pourrie, fallait bien neutraliser la course ou avoir un matos de montagne pas trop compatible avec la course a pied!

Commentaire de Lucien posté le 20-07-2009 à 20:33:00

Du courage a faire frèmir de jalousie les plus téméraires. Bravo VB, la prochaine c'est la bonne, tu est trop unique, la montagne te laissera passer. Merci pour le cr qui donne envie d'aller plus loin. Bises.

Commentaire de françois camoin posté le 20-07-2009 à 22:12:00

Merci pour ton C.R, il permet de mieux comprendre ce que vous avez vécu.
Tu sais, il m'a été très, très difficile de prendre la décision d'arrèter la course!
Les larmes ont été plus fortes que mon tempérament.
François, président des Amis du Trail du Beaufortain.

Commentaire de Fimbur posté le 21-07-2009 à 11:36:00

Merci pour ton cr, et déjà Bravo pour avoir persisté dans ces conditions.
Ce n'est que partie remise pour découvrir ce beau terrain de jeu sous le soleil.

Bon Ultra6000D,
Fimbur

Commentaire de Ch'ti38 posté le 22-07-2009 à 16:14:00

Ton Cr est aussi très bien. Il raconte parfaitement ce qu'on a enduré pendant ces quelques heures à gambader dans les montagnes du Beaufortain. Le rayon de soleil, je pense que tous on attendait qu'il fasse son apparition.
Bravo pour ta course et ton courage.

A +
sur les sentiers...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !