Récit de la course : Les Galopades du Patrimoine - 12 km 2009, par hellaumax

L'auteur : hellaumax

La course : Les Galopades du Patrimoine - 12 km

Date : 18/9/2009

Lieu : Alencon (Orne)

Affichage : 1000 vues

Distance : 12km

Objectif : Pas d'objectif

10 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

2 autres récits :

Lettre au Président

Cher Monsieur le Président de la République,


J'ai vu ce matin, à Télématin, un reportage télévisé, vous montrant dans les rues de Pittsburg, pratiquant votre désormais célèbre footing, la socquette alerte et le T-Shirt 100% coton savamment imbibé de sueur présidentielle, et cela me fit repenser à la frayeur que vous nous aviez, bien involontairement, causée cet été avec ce malaise vagual qui n'est plus, aujourd'hui, qu'un mauvais souvenir.

J'ai également repensé à cette mésaventure que vous vécûtes, il y a peu, à Flers (dans l'Orne, et vous verrez bientôt que cette alusion n'est pas fortuite), lorsque d'outrecuidantes employées cherchèrent à poser près de votre auguste personne dans le but infâme de souligner à l'opprobe populaire la modestie de votre taille.

Et la conjonction de ces deux souvenirs me fit brutalement prendre conscience d'un complot qui s'ourdit dans le simple but de porter atteinte à votre grandeur et dont vous n'avez sans doute même pas conscience.

En bon citoyen, je ne pouvais laisser plus longtemps sous silence cette constatation, bien convaincu que vous disposez de tous les moyens utiles et efficaces pour tuer dans l'oeuf ces véléités contestataires que j'espère, pour l'heure, cantonnées au seul département de l'Orne.


Mais permettez-moi de vous exposer les preuves accablantes que j'ai pu collectées pas plus tard qu'à la fin de la semaine dernière.


A Alençon, siège de la préfecture, (c'est à dire dans le sein même de l'Etat), se déroulait la première édition des Galopades du Patrimoine.

Ne croyez pas que de simples galopins représentent un danger moindre pour notre société que les racailles que vous envisageâtes de nettoyer au Karcher, et vous le constaterez au vu de leur comportement édifiant.

Après avoir garé mon véhicule et m'être acquitté de la somme réclamée par l'horodateur – dont je vous joins, à toutes fins utiles, le ticket; sans vouloir critiquer la politique économique de votre gouvernenement, le remboursement de cette dépense engagée pour le compte de l'Etat serait particulièrement bien apprécié – je me suis dirigé vers la Halle aux Toiles où semblaient s'être réunis les cerveaux de ce complot.

Sans un oeil exercé, rien ne pouvait laisser imaginer ce qui était en train de se tramer: on me remis un dossard contre la somme de 5€ - là encore, je compte sur votre générosité, quand bien même je ne puis vous fournir un quelconque justificatif, mais la fin du mois approche...- et je pus échanger quelques mots avec un dénommé Mustang, selon toutes vraissemblances totalement compromis dans cette affaire.

Puis je fis la connaissance de Titi61 et Dom61, visiblement utilisés par le groupe terroriste pour faire diversion, car ils décidèrent de faire la course tranquillement, dans le gros du peloton, comme si de rien n'était. Ben voyons. J'ai failli tombé dans le panneau, mais fort heureusement mon instinct m'a tout de suite fait repérer le véritable danger: il se fait appeler le Lutin d'Ecouves, et je frémis encore à la seule évocation de son nom. Songez donc qu'il porte lunettes de soleil et montre au poignet, et on ne me fera pas croire que le fait qu'il ne s'agisse ni de Ray-Ban ni de Rolex suffise à dissiper toute ressemblance avec votre personne! Il a le teint bronzé, l'allure fière, et surtout la cinquantaine conquérante!

Nous nous sommes retrouvés côte à côte sur la ligne de départ de ce 12km, comportant deux boucles de 6,4km et que mon GPS a mesuré à 11,5km (il y a peut-être un truc à creuser au Ministère de l'Equipement avec la DDE de l'Orne...), et j'ai décidé d'adopter la stratégie de la filature inversée que j'avais apprise lorsque j'étais caporal-chef au 4ème Zouaves. Il s'agit, non pas de rester derrière la personne à filer (au risque d'être repéré), mais de se situer devant, de sorte que c'est elle qui vous file, mais sans le savoir! En fait, c'est rudement malin, mais cela nécessite d'être suffisament repérable pour qu'elle cherche à vous suivre. J'avais donc mis pour l'occasion un T Shirt rouge garance avec un énorme K blanc dans le dos. Pour que ça fasse joli, j'avais également mis mon petit corsaire noir, et un buff assorti qui fait ressortir, à ce qu'il paraît le marron noisette de mes yeux, mais là n'est pas le propos...

Ma ruse a fonctionné: je suis parti très vite, sur des bases de 4mn au kilomètre et le Lutin m'a suivi à distance, utilisant mon K dorsal comme point de mire. A la mi course, alors que nous avions parcouru parmi les plus jolis sites de la capitale ornaise, il revint à ma hauteur, au gré d'un relief qui ne m'était pas trop favorable puis me lâcha un petit peu.

Arrivés au ravitaillement, je le vis prendre un verre d'eau qui ne fut pas suivi du renvoi automatique auquel nous pouvions nous attendre, preuve que l'individu faisait tout ce qui était en son pouvoir pour que l'on moquât le malaise estival que vous subîtes.

Mais la suite fut pire: revenu à sa hauteur, je décidais de le provoquer en lui assurant que j'étais venu ici dans le seul but de « poutrer le Lutin », et joignant le geste à la parole, j'accélérais un peu la cadence et prenais jusqu'à une vingtaine de mètres d'avance.

Vous ne vous offusquerez pas, Monsieur le Président, que je puisse considérer qu'une telle accélération vous eût été fatale; mais ce ne fut pas le cas pour le Lutin.

Pendant de nombreux hectomètres, je sentais sa présence juste derrière moi, (je n'ose écrire que j'éprouvais son souffle sur ma nuque de peur que quelques esprits distraits n'y trouvassent un quelconque romantisme hors de propos), j'entendais les encouragements que la population lui prodiguait, preuve que son travail de sape a déjà fait bien des dégâts, je redoutais le moment fatal où il me dépasserait comme une fleur, déjà bien convaincu qu'à travers ma modeste personne, c'est vous, Monsieur le Président, qu'il cherchait à atteindre, en prouvant qu'il existe dans l'Orne non seulement des employées plus grandes que lui mais aussi des coureurs quinquagénaires qui ne tournent pas de l'oeil à la première difficulté!

Et c'est malheureusement ce qui se produit!

Je n'ai rien pu faire pour empêcher le fourbe de terminer cette course une vingtaine de secondes devant moi, et j'en suis, encore aujourd'hui, profondément meurtri (à midi, je n'ai pas pu finir mes petits pois, à la cantine...)


Le fait de vous sensibliliser à ce danger qui vous guette me fait du bien, Monsieur le Président, mais vous comprendrez sans peine que je ne signe pas ce courrier. Ce n'est pas tant que je craigne pour ma sécurité – je reste convaincu que ces individus doivent pousser la fourberie jusqu'à être adeptes de la non-violence – mais je projette d'accumuler de nouvelles preuves pour les confondre sans prendre le risque qu'un journaliste de l'Orne Hebdo ou de Ouest-France n'en fasse une affaire d'Etat.


Mais soyez bien assuré qu'il émane d'un ami de la France

10 commentaires

Commentaire de taz28 posté le 23-09-2009 à 15:51:00

Excellent Laurent !! :-))

Je suis morte de rire à la lecture de ton récit désopilant...zut, fallait pas que je te nomme peut-être ??

Allons galopins de la patrie, poutrez donc avant que d'autres ne le fassent ....

Bisousssssssssss

Taz_trop_fort_le_Hellaumax

Commentaire de francois 91410 posté le 23-09-2009 à 15:59:00

Vous avez raison Monsieur. Méfions-nous plus que jamais des Lutins Malins qui veulent nous faire croire successivement d'une semaine à l'autre :

- qu'ils courent comme une enclume vu qu'ils ont trois kilos en trop,

- qu'ils viennent juste en touriste dans une course patrimoniale,

- qu'ils sont cuits 36h après une course au moment de remettre le couvert ...

Notre vengeance sera froide et terrible !

Un autre coureur anomyme.

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 23-09-2009 à 17:01:00

Tu veux me faire mourir de rire pour me passer la prochaine fois ?

Oui, j'avoue, j'en veux au président parce qu'il est plus petit et plus connu que moi. Et ça, c'est insupportable !!!

Commentaire de CROCS-MAN posté le 23-09-2009 à 19:49:00

Mon pauvre L.....t, tu t'es laissé attiré dans un sacré traquenard. Te laisser croire qu'il était facile de poutrer un Lutin sur ses terres était presque trop grossier comme supercherie.
Saches que j'ai moi même reçu une provocation tel un spam indiquant que l'on va gagner 1million euros facilement.
Je lui ai donc répondu (après avoir étudié sa fiche et ses faiblesses)que ce serait volontier mais sur du long voir du très long. Car le Lutin malicieux et pervers est alors moins vif vu son age avancé.

Commentaire de Mustang posté le 23-09-2009 à 20:01:00

AHHHHHHHHHHHHHHHH!!!!!!!!!!!!!!!

Excellentissime!! Bravo L...!

Commentaire de marioune posté le 23-09-2009 à 20:45:00

excellent! euh bravo pour ta course oserais je dire..? Grosses pensées pour toi ce dimanche au chesnay j'ai couru avec les dunes avec land alexou, le bagnard, pendant que le lutin poutrait ...tout seul..a bientôt

Commentaire de robin posté le 23-09-2009 à 21:20:00

Repos mon Brave !

Vous n'avez point failli dans cette mission ! Mais le Lutin est fort !

Continuez la mission !La France est derrière vous !

Affirmatif !

Commentaire de Dom 61 posté le 23-09-2009 à 22:00:00

Alors là, bravo Laurent,
superbe récit et quel humour !

Commentaire de Astro(phytum) posté le 23-09-2009 à 23:28:00


Excellent!!!! Laurent

Il était un peu fier le Lutin dimanche au Chesnay.

Lance lui un défit sur un 10km parisien où tu auras pu étudier le parcours .

Tu le poutrera le Lutin.

Et je voudrai être là pour le voir.

A bientôt

Commentaire de mysterjoe posté le 27-09-2009 à 21:29:00

mortissime!!!
trop bien vu et tourné!
merci laurent pour ce bon moment

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !