Récit de la course : Trail des Passe-Montagnes - 24 km 2011, par yves_cool_runner

L'auteur : yves_cool_runner

La course : Trail des Passe-Montagnes - 24 km

Date : 15/5/2011

Lieu : Albigny Sur Saone (Rhône)

Affichage : 551 vues

Distance : 24km

Objectif : Pas d'objectif

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

8 autres récits :

COUCOU ME REVOILOU !

 

Voilà mon premier récit depuis une mémorable Saintélyon 2010. Cet hiver, pas d'épiques courses de ski de fond, pas de 21ème Transjurassienne (de toute façon, l'édition 2011 était un truc tout rikiki de 40 km !). Que s'est-il donc passé ? J'ose à peine vous le dire en pensant à vos hurlements de rire. Je me suis fêlé une cote. Vous voulez vraiment savoir comment ? C'est sur ? Bon, je vous raconte :

Je me suis pété la gueule un matin en entrant dans mon bureau avec atterrissage violent contre le pot de fleur de mon bien aimé yucca...

Allez, marrez-vous un bon coup... J'en ferais autant à votre place... Se péter une cote dans son bureau... Finalement, il faut positiver : c'est mon premier véritable arrêt depuis que je cours (1984). 5 semaines de coupure tous les 27 ans, ça reste supportable et ça régénère un peu.

Donc, depuis fin février, j'ai repris tranquille en revenant doucement et régulièrement. Et ce trail des Passe-Montagnes constituait un premier test de retour en forme. En 2010, j'avais fait le 12 km et beaucoup apprécié cette course à l'organisation très sympathique. Donc cette année, c'est parti pour le 24 km et ses 1200 m de D+. C'est en fait une stratégie psychologique murement réfléchie : comme je ne suis pas bon dans les montées (je n'ai gravi aucune pente depuis la Saintélyon) et que je suis un "roadrunner" bien plus qu'un "traileux", je ne risque pas d'être déçu par le résultat sur un terrain de jeu qui n'est pas le mien.

J'arrive de bon matin et de bonne humeur à Albigny où je retrouve un ami, Didier, qui prépare la 6000 D. Il me dit qu'il va essayer de rester avec moi sur les premiers km. Bon, je ne suis pas sur que ce n'est pas plutôt moi qui vais essayer de le suivre : sur les 8 premiers km, on prend 550 m de D+, soit pratiquement la moitié du dénivelé total. Autant dire que le Yves, il va pas faire le malin. Je me fixe un objectif de 2h30 et j'espère faire un bon classement V2.

Direction le départ où je me retrouve à côté de Totoro qui court le 12 km. Petite discussion sur les aléas du marathon (se doute pas encore qu'il vient de trouver le coach qui va lui botter les fesses pour son prochain marathon : 3h30, Totoro, et ça ne se discute pas !). Beaucoup de chance avec la météo, après un samedi pourri, le temps est beau avec un vent du nord qui rafraîchit le fond de l'air. Des conditions quasi idéales, et des chemins qui ne seront ni glissants, ni boueux.

C'est parti, et après une petite descente, ça monte... Et ça monte... Pour continuer à monter. Tout grince après un départ sans échauffement, les mollets sont durs... Je m'efforce de rester avec Didier (celui qui disait qu'il allait essayer de me suivre). 3ème km, première descente, pas possible de lâcher les chevaux, c'est trop étroit. Puis nouvelle montée jusqu'à 4,5 km environ. Je suis 10 m derrière Didier. Dans la descente qui suit, suffisamment large, je peux tout laisser aller et je commence à reprendre des places. Petite remontée, je me retourne et je fais signe à Didier, qui m'a donné le bon rythme dans ces premières difficultés. Et encore une belle montée jusqu'au 8ème km, le 1er ravitaillement et le point de séparation avec le 12 km. Là, je suis enfin "chaud" et je me sens bien, même si je ne suis pas au top au niveau préparation. Le principal, c'est de prendre du plaisir, et c'est le cas.

 

 

 

 

Après une petite descente, on remonte à nouveau pratiquement jusqu'au 10ème km. J'ai rattrapé la 1ère femme, mais elle me prend inexorablement du terrain en montée. Viennent ensuite plus de 6 km descendant, et là, je prends un très grand pied. Je lâche tout, tout en étant extrèmement attentif à la lecture du terrain et des obstacles. Dans les quelques bosses, je me fais reprendre par des coureurs que je viens de passer et on plaisante sur les qualités respectives de "grimpeurs" et de "descendeurs" des uns et des autres.

 


 

J'apprécie le magnifique parcours et les vues superbes qui s'offrent à nous. Mais il reste encore une grosse difficulté qui débute un peu avant le 17ème km pour finir un peu après le 18ème. Plus d'1 km de montée dont la pente ne fait que s'accentuer : un mur sur le profil enregistré par le Garmin ! Et le début de la descente derrière est très raide, piègeux avec des cailloux et des racines et ne permet pas d'aller très vite. Je gère ça au mieux pour me retrouver au 20ème km et basculer dans la longue descente finale. Un coup d'oeil au partenaire virtuel du Garmin me montre que les 2h30 sont jouables. Je rattrape à ce moment là la 1ère femme, on échange quelques mots et je me lance à corps perdu dans cette descente. Je la devancerai de plus de 2'  l'arrivée.

Le petit bonhomme blanc rattrape le petit bonhomme noir sur le Garmin ! Encore une petite bosse à passer au 22ème km, puis on rentre dans Albigny. Pour le fun, une remontée d'escaliers où je reprends encore une place, et c'est le final... Ouf, juste en dessous des 2h30 : 2h29'25''.

Je suis satisfait de cette reprise, même si le classement n'est pas extraordinaire (102ème / 261), surtout par catégorie où j'espérais faire mieux (9ème / 34). Mais c'était bien de retrouver des sensations de course dans un superbe cadre et sans trop de pression côté objectif. Et je ne peux que vous conseiller d'y aller !

 

5 commentaires

Commentaire de lulu posté le 22-05-2011 à 17:04:00

En tout cas cette reprise de la compèt a dû te faire du bien !?
BRAVO à toi
A +

Commentaire de totoro posté le 24-05-2011 à 13:13:00

Merci Coach pour le récit ;-) On sent que tu as pris beaucoup de plaisir dans cette course !

Commentaire de gilou01 posté le 27-05-2011 à 21:09:00

bravo pour ta course une bonne reprise avec un super trail bien sympa

Commentaire de Fimbur posté le 29-05-2011 à 22:28:00

Salut Yves,
bravo pour cette reprise, et puis 2h30 c'est un super temps. Chapeau

A bientôt
Fimbur

Commentaire de Gibus posté le 31-05-2011 à 15:45:00

Bravo Yves
bonne reprise dit donc
a bientôt

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.22 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !