Récit de la course : 100 km de Steenwerck (Open) 2011, par ArkaLuc

L'auteur : ArkaLuc

La course : 100 km de Steenwerck (Open)

Date : 1/6/2011

Lieu : Steenwerck (Nord)

Affichage : 436 vues

Distance : 100km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Repérage...

Hier (et avant hier) c'était les 100 km de Steenwerck (36è édition).

Non, rassurez-vous, je ne me suis pas aligné au départ ( même si j'ai longtemps hésité, les 6h de Loos m'ont remis les idées en place, l'année prochaine, peut être..), mais comme plusieurs gars de kikourou y étaient je suis allé les encourager au départ, et j'ai pu ainsi me faire une idée de l'ambiance qui règne sur ces épreuves pour le moins particulières.
Je suis arrivé sur place environ une heure avant le départ, mercredi soir. L'épreuve est divisée en deux partie: la course "Open", ouverte à tous part à 19h, et la course "Elites" ,réservée à ceux qui peuvent justifier d'un 100 km en moins de 13h, part le jeudi à 6h du matin, les deux courses se terminant à 19h le jeudi soir. On a donc jusqu'à 24 heures pour couvrir la distance.
S'alignaient donc cette année Vivien, dont c 'est la grande spécialité puisqu'il en était à son 6è 100 km (et il les a tous terminés dans les temps), Chti Grincheux, qui n'avait prévu que de faire deux tours (sur 5) afin de tester des chaussures de marche pour son défi de cinglé du mois de juillet ( traversée des Alpes, carrément), et Arnaud qui court toujours (gag!) après son premier 100 km ( les deux dernières années il avait dû abandonner avant la fin).
Ca fait bizarre d'aller à une course en tant que simple observateur, mais ça permet de boire plus de bières Wink
Peu avant le départ, je vois arriver la Chti Vincent Family, eux aussi venus encourager les copains.
Nouveauté de cette année: on peut s'inscrire pour courir le premier tour seulement. On peut ainsi accompagner les copains sur la première boucle ou simplement se familiariser avec le parcours, mais j'avais déjà prévu de faire les 20 km de Hem le lendemain, et puis je n'aime pas m'arrêter alors que les autres continuent, si je m'aligne au départ un de ces jours ça sera pour aller au bout.
Une petite bière en compagnie de Chti Grincheux et il est temps de gagner la ligne de départ.
La course commence par une petite boucle dans le village , ce qui nous permet de détailler les coureurs. Les copains ont l'air en forme.
Après une petite bière Chti Vincent & co s'en retournent chez eux, mais je reste un peu, au moins jusqu'à ce que les copains aient effectué leur premier tour (20 km quand même).
Au bout de deux heures, ma bière et ration de frites terminés (il y avait la queue à la baraque à frites) les premiers passent au point de contrôle, mais vu la moyenne des poteaux j'en ai encore pour un moment. Alors que le soir tombe je décide de partir à leur rencontre en suivant la ligne bleue tracée sur la route.
Je croise d'abord Arnaud qui avance à belle allure, puis Vivien qui a l'air de s'amuser comme un petit fou, mais toujours pas trace de Chti Grincheux. Je finis par le retrouver à la tombée de la nuit peu avant le dernier ravitaillement, après avoir marché environ 5 km. Ses chaussures le font souffrir, une chose est sûre il ne les emmènera pas dans les Alpes, mais il tient tout de même à terminer le premier tour. La température chute rapidement. Je lui tiens compagnie jusqu'à la salle des sports, où nous retrouvons Fidji, que j'avais rencontré à Steenvoorde, et qui vient lui aussi d'abandonner. Apparemment il a du mal à se motiver en ce moment, il n'a pas couru depuis six mois.
Une petite bière pour soigner les bobos de l'âme et je rentre chez moi.
C 'est que j'ai une course à faire moi aussi!

Jeudi matin, donc, direction Hem, à deux pas de chez moi, pour Oxyg'Hem, un événement réunissant plusieurs courses: 2 km pour les petits, 5km, 10km et 20 km et qui en est à sa 15è édition.
Il y a déjà pas mal de monde à la salle de sport où se déroulent les inscriptions, il faut dire que le temps est radieux, il risque même de faire trop chaud sur le parcours, le 20 km ne partant qu'à 10h!
Il y a des vedettes sur la ligne de départ, Djamel Bachriri, champion de France du 10 000 m, Carole Florange, une des meilleures marathoniennes du pays, et il me semble même apercevoir Daouda Sow, médaillé olympique de Boxe, la grande star locale, puisqu'il habite Hem.
Au départ et sur le parcours des fanfares et orchestres mettent de l'ambiance. Au départ nous avons droit à un orchestre de percussions brésiliennes et ses danseuses .
On a beau être dans le Nord, il fait déjà bien chaud , le ciel est bleu et sans nuages, et le parcours est très vallonné; c 'est sans problème un des parcours les plus difficiles que j'ai vu jusqu'ici. Pas de grosses côtes, mais pratiquement que des faux plats, y'a pas plus casse-pattes.
Heureusement je n'étais pas venu pour faire un chrono, c 'était ma première course depuis le marathon du Louvre, du coup j'y suis allé relativement tranquillement. Premier 10 km en 48 mn, et chrono final de 1h41, mieux qu'à Maroilles l'année dernière.
Vers le 16è km j'ai la surprise de dépasser mon vieux pote de Lambersart, Tourcoing et Marchiennes 2009, le type que je croisais tout le temps à une époque et que j'avais perdu de vue depuis. Comme il n'a pas non plus l'air au mieux nous terminons ensemble en discutant tranquillement.
Retour maison, douche, manger puis retour à Steenwerck pour assister à la fin des 100 km.
Il n'y plus grand monde en course lorsque j'arrive. La plupart des concurrents sont arrivés (même ceux partis à 6h du mat') ou on abandonné. A ce propos j'apprends que c 'est une véritable hécatombe chez les kikoureurs: outre Chti Grincheux, Arnaud a encore une fois abandonné, cette fois après seulement deux tours, ainsi que d'autres que je ne connais que de nom. Seul Vivien est allé au bout des 100 bornes et a encore amélioré son record en 13h45!
Je le retrouve d'ailleurs au bar et nous nous rinçons le gosier en attendant la fin de la course.
A 19 h précises on commence la remise des prix. Il y avait plusieurs courses là aussi, pour toutes les catégories d'âge, et tous les participants encore présents dans la salle sont invités à venir faire un tour sur le podium. Ambiance très sympa donc, qui donne sacrément envie de s'y mettre!
...
L'année prochaine, si tout va bien... Wink

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.19 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !