Récit de la course : 100 km de Steenwerck (Open) 2012, par Vivien (100bornard1022)

L'auteur : Vivien (100bornard1022)

La course : 100 km de Steenwerck (Open)

Date : 16/5/2012

Lieu : Steenwerck (Nord)

Affichage : 585 vues

Distance : 100km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

J'irai au bout de mes rêves …

100 kilomètres, ça peut être long

Mais c'est aussi tellement bon

Depuis 2007, chaque année à l'Ascension

Je prends du bonheur lors de cette manifestation

Cette année, entouré de Céline et de René

Et avec Jonathan les chemins nous avons arpenté

Durant près de 13 heures, tout au long du soir et de la nuit

Après le départ, il n'y a pas de monotonie

Des bénévoles sympathiques et dévoués

Des participants qui de cette belle fête veulent profiter

Bref, il n'y a vraiment pas moyen de s'ennuyer

 

Le temps passe, les kilomètres défilent

Le jour se lève, la nuit s'effile

Dans la campagne, tout prend une autre dimension

Ce rêve tous ensemble nous le savourons

Et 8 heures n'a pas encore sonné

Que déjà l'arrivée pointe le bout de son nez

Celle-ci se fera avec mon compagnon d'aventure,

Si la douleur s'efface, le bonheur dure

 

Mais la folie doit continuer

Et l'on voit tour à tour d'autres en terminer

Yannick qui, après quelques essais au goût d'inachevé,

A fait de Steenwerck une bête enfin terrassée,

Vincent confirme, si besoin était, que l'an passé

Ce n'était pas par hasard qu'il avait terminé

Luc nous a sans doute tous incroyablement bluffé

Il était venu pour voir et les termine en un temps inespéré

Et puis la prochaine fois,

Souhaitons que ce soit au tour de François,

En attendant pour célébrer ces retentissants exploits,

Dégustons donc frites et champagne,

Car tous ensemble, nous avons battu la campagne.

 

Nous sommes allés au bout de nos rêves...

4 commentaires

Commentaire de david a posté le 10-06-2012 à 17:49:08

la lecture de ton récit
m'a évidemment beaucoup ravi !

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 10-06-2012 à 18:31:43

"Le jour se lève, la nuit on s'effile"

Il manque pas un n, là ?

Commentaire de ch'ti vincent posté le 12-06-2012 à 21:17:59

A l’arrivée des 100 kilometes, le coureur écrit comme un poète poet :-)

Bravo Vivien

Commentaire de Francois dArras posté le 10-07-2012 à 12:45:29

Voilà une façon originale de renouveler le genre du récit Steenwerckois. Ça change de ces interminables verbiages (-; . Promis, si je termine l'an prochain je fais mon récit sur twitter en 140 signes maxi.

"Frites et champagne" y a pas à dire, on a la classe par chez nous.

Encore Bravo Vivien et à la prochaine.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !