Récit de la course : 48 heures d'Antibes 2012, par mara

L'auteur : mara

La course : 48 heures d'Antibes

Date : 7/6/2012

Lieu : Antibes (Alpes-Maritimes)

Affichage : 740 vues

Distance : 160km

Objectif : Pas d'objectif

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

48h d'Antibes... dur dur...

Après une 1ere participation au 48h d’Antibes l’année dernière, je suis fortement tentée pour m’inscrire sur le 72h. Mais, après réflexion, je décide finalement de m’inscrire sur le 48h avec comme fol objectif d’atteindre les 250 kms… ça, c’était en novembre 2011 !!

Pas mal de changement pour moi en ce début 2012 ce qui a un impact plutôt négatif sur mon moral et mon entrainement… Après un marathon de Paris en demi-teinte, je fais le marathon du Mont St Michel que j’abandonne au semi. Les jambes restent lourdes, je n’arrive pas à rentrer dans la course, le moral est au plus bas. J’en viens même à me dire « Fini la course à pied ! ». Mais bon, comme je suis inscrite à Antibes, j’irai… juste pour bronzer sur la plage ! Cool

Une copine me parle alors des 24h de Golbey où elle participe. Cela est seulement 2 semaines avant Antibes mais je décide d’y aller aussi. Je vais faire 80 kms tranquillement… je souffre de la chaleur mais à part ça, ça ne va pas trop mal… et cela me redonne le moral pour Antibes. Je me dis que finalement, les 200 kms seront peut-être jouables mais plus le jour J approche, plus ma motivation décroît !!! J’ai beau dire « Objectif 200 kms », je sais qu’au fond de moi, c’est du pipeau, je n’y crois pas vraiment !

 

 

C’est enfin le grand jour… départ de la course à 16h !

Je prends donc le train le matin à Paris pour arriver à Antibes vers 14h. Mais cela était sans compter les problèmes SNCF. Je me retrouve bloquer en gare de Cannes… « Notre train va stationner en gare, des personnes sont sur les voies »… Arghhh… même s’il me reste encore du temps, le stress monte ! J’arriverai finalement à Antibes à 15h. Ouf !!! Je file chercher mon dossard et m’installe dans une des tentes collectives. Je commence alors à me préparer… quelle chaleur !

A 15h45, tous les coureurs du 48h se retrouvent sous l’arche de départ. Nous encourageons les coureurs du 6 jours et du 72h lors de leur passage. Puis, après la photo de groupe, c’est à notre tour de partir…

Je pars doucement en alternant course et marche. J’ai bien envie de courir tout le temps mais vu la chaleur, je me dis qu’il vaut mieux me préserver. Allez, c’est parti pour 50 kms et je ferai alors une pause… cela ne tenait pas compte de mon moral de criquet !!! Je marche… je cours… je marche… les kilomètres ne passent pas et j’en ai très vite marre ! L’idée d’abandonner me traverse l’esprit… peut-être que je pourrais même changer mon billet de train pour rentrer plus tôt ! Mais, bon, je ne vais pas abandonner maintenant, c’est ridicule… je continue…
Finalement, objectif : un marathon et ce sera la pause… mais ouh la la, c’est qu’il en faut du temps pour arriver à 42 bornes… à 23h30, mon 1er marathon est enfin bouclé… 7h30 pour 42 kms !!!!! Je vais donc me coucher 2h mais j’ai l’impression de ne pas trop dormir. Vers 2h du matin, je repars… il fait doux et je marche… le temps ne passe pas vite et je me demande toujours ce que je fais là ! En plus, j’ai des ampoules qui commencent à se faire sentir. Petit à petit, je sens la fatigue m’envahir ! Je retourne donc me coucher après une dizaine de km. De toute façon, je n’avance pas, autant aller dormir ! Ca commence bien mal tout ça !! Il est 5h30 et je me blottis de nouveau dans mon sac de couchage.
Après une heure d’un vrai sommeil réparateur, je me sens beaucoup mieux. A 6h30, je repars, j’alterne alors course et marche en attendant le petit déjeuner… j’ai faim ! Le bol de café et le pain beurre/confiture sont les bienvenus. Puis, je repars en marchant… mais mon moral de criquet n’est pas bien loin !!!!!!
Allez, tu fais un 2eme marathon et on verra… ce sera moins ridicule d’abandonner à 80 km qu’à 20 ! Il est bien plus de midi lorsque je le boucle ! L’année dernière, à midi, j’avais déjà dépassé les 100 kms et là, je suis péniblement à 80 !! Je vais alors m’allonger dans la tente pour une petite pause mais il fait tellement chaud qu’au bout de 30 min, je repars en marchant.

Je marche, je m’arrête 5 min à l’ombre, je repars… j’ai depuis longtemps fait une croix sur le 200 kms ! Et puis, mes ampoules me titillent… pffftttt…. Je continue à marcher lorsque soudain, l’ampoule du petit orteil droit explose… waouuuu… j’avais oublié cette sensation ! Je termine mon tour et me rend chez le podologue pour qu’il regarde tout ça. Lorsqu’il s’occupe de mon petit orteil, j’ai un gros coup de chaud et l’impression que je vais tourner de l’œil mais non, c’est bon, je résiste. Une fois les elasto en place, je repars… la douleur est moins forte… c’est alors que je repense à ma copine Stéphanie lors des 24h de Golbey, elle avait des ampoules partout, je n’ose même pas imaginer la douleur qu’elle devait ressentir !!!

Et voilà, je marche, je papote, je marche, je m’arrête 5 min… je marche…
A 18h, Michael Micaletti, le parrain de l’épreuve, recordman du monde sur tapis avec 822,31 km en 6 jours, fait une conférence « Endurance extrême - rencontre avec soi-même ».  Le sujet me tente… je m’arrête donc pour écouter et je ne regrette pas du tout car cela était très intéressant…
Puis 19h, l’heure du diner… et j’atteins enfin les 100 km vers 20h… bon, il faut que je boucle mon 3eme marathon avant de faire une pause. Vers 22h45, bien que je n’en sois pas encore à mon 3eme marathon, je décide de m’arrêter… 111 tours au compteur ! Une pause de 2h et je repars… sauf qu’après à peine 10 tours, la fatigue est là et je n’avance plus… je retourne donc dans mon sac de couchage jusqu’à 5h30 ! A lire ça, on n’a vraiment pas l’impression que je suis en mode course !!! Embarrassé
Bon, allez hop, debout… marche… petit déjeuner… marche… papotage… marche… j’encourage les coureurs qui me doublent… maintenant, l’objectif est d’atteindre 150 tours et je m’arrête !! De toute façon, j’y serai en début d’après-midi, il va faire trop chaud… donc autant arrêter ! 150 tours, soit 153 km en 48h, c’est mauvais mais bon, ce sera déjà ça !!
Les 150 tours atteints, je m’arrête puis finalement, je repars faire un tour… puis un deuxième… et là, je me dis que ce serait bien d’atteindre 160 km… 80 km/jour, ce ne serait pas si mal ! Sauf qu’il ne reste plus beaucoup de temps… je recommence à courir à 30 min de la fin puis pour les 10 dernières minutes, j’accélère le rythme… un coureur du 48h s’accroche derrière moi… nous accélérons progressivement jusqu’à atteindre 11 km/h… je commence à avoir du mal… l’autre coureur passe alors devant et c’est à mon tour de m’accrocher jusqu’au coup de feu final !!!! Et voilà, l’objectif de 160 km est atteint…. 160,46 km en 48h !!!
Finalement, même si cela n’a rien d’exceptionnel, je me dis que ce n’est pas si mal vu la manière dont j’ai abordé la course !!!

Puis, il y a la remise des coupes…
  6 jours – Bravo à Olivier Chaigne et Cristina Gonzalez Garcia !
  72h – Bravo à Patricia.B !!!!
  48h – Bravo à Lapinou !

Et malgré mon faible kilométrage, je termine tout de même sur la 2eme marche du podium du 48h course ! Sourire

 

Bravo à tous les coureurs… notamment au Solitaire, à chtigrincheux, à petit Franck….
Et merci aux bénévoles !

 

En débutant ce 48h, ma motivation et mon envie de poursuivre la course à pied étaient faibles mais après ce petit séjour dans la grande famille de l’ultra, mes batteries ont été regonflées à bloc… et j’ai plein de nouvelles idées pour 2013 !!
Et cette fois, je vais me préparer sérieusement (merci Mica pour la conf !)… non mais ! ce n’est tout de même pas un moral de criquet qui va faire la loi !!!! Clin d'œil

 

PS : merci à Jay et Land pour les messages d’encouragement !

8 commentaires

Commentaire de gdraid JC posté le 13-06-2012 à 13:27:51

Coucou Marina !
J'ai eu beaucoup de plaisir à te connaitre sur le difficile circuit d'Antibes, et d'échanger avec Patricia et toi, quelques minutes très agréables au cours de la Paella de clôture des derniers "6 jours d'Antibes" !
Merci pour le récit des 160km de ta course méritante, accomplie en 48h00.
C'est une belle marque, en regard des 145 km en 72h00 que j'ai réalisé avec mon dossard 145 ...
J'espère te revoir à 91-Mondeville le 7 juillet prochain, comme de nombreux Kikou, pour le trail des Moulins.
Bises
Jean-Claude

Commentaire de linda posté le 13-06-2012 à 15:23:07

Bonjour Copine!!

merci pour ce compte rendu très honnête, car je m'étais toujours demandé comment pouvait-on dire "Oh 6 jours de vacances au soleil, je tourne en rond, mais je prends du plaiz, même pas mal, fastoche, trankil...." Franchement, tourner en rond pendant plus de 12h pour moi(le maxi que j'ai fait!) ça ne peut pas être un plaiz, et même 12h d'ailleurs, c'est pas non plus du plaiz'...En effet la seule chose de sublisime dans ce "programme vacances-tourne-en-rond", c'est le partage, la fusion entre chaque personne, l'amitiée profonde, les encouragements..bref, une belle aventure humaine!
Ce qui est très émouvant dans ce que tu expliques, c'est que, dès le départ, tu n'es pas bien, et souvent tu penses à l'abandon et pourtant........... tu as bouclé 160 tours, 160 fois tu t'es demandé si tu allais continuer, arrêter...c'est donc une bataille que tu as mené contre toi même, et c'est ça que je trouve beau, donc pour moi tout est à ton honneur aussi légitime que celui ou celle qui en a bouclé 200,300,400..en bref, tu as vécu une belle aventure qui n'est pas dans l'action des tours que tu as parcouru mais contre cette pugnacité que tu as eu.
J'espère sincèrement que tes soucis vont s'arranger et que tu retrouveras définivement la motivation pour faire d'autre projets avec l'entrainement adécuate, bien sur!!
Gros bisous copine et prends bien soin de toi

Linda

Commentaire de Patricia.B posté le 13-06-2012 à 18:02:12

Bravo Marina pour avoir bouclé ce 48h avec un moral qui n'était pas au zénith contrairement au soleil.
Tu t'es accrochée et c'est bien.
Bises
Patricia

Commentaire de lapinouack posté le 13-06-2012 à 18:33:11

Bravo Marina
cela m'a fait tres plaisir de te retrouver
bon courage pour la suite de tes aventures , mais j espere bien pouvoir tourner encore avec toi :)
bonne récup et bisous

Commentaire de CROCS-MAN posté le 13-06-2012 à 18:40:32

BRAVO Marina, tu as retrouvé la Gnack, c 'est le principal.Lache plus le morceaux maintenant, profites de cette dynamique

Commentaire de Pascal R posté le 13-06-2012 à 21:38:06

Bravo Marina!! un podium pour toi aussi!!
Ne rougis pas de ton résultat!! 160 klm ce n'est pas négligable!! et encore plus avec la motivation "de criquet" que tu avais!! malgré tout tu t'es battu contre toi même et tu as gagné!!
Go Go Go Marina!! Haut les coeurs!! et Bravvvvvvvoooooooooooo!!!

Commentaire de laurent05 posté le 14-06-2012 à 21:13:20

bravo marina
déjà pas de faire 160km sous la chaleur
bonne chance pour la suite
bonne récup bises
à bientôt

Commentaire de ultratitude posté le 19-06-2012 à 23:35:53

Salut Marina
bravo pour la coupe !!!!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.19 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !