Récit de la course : 48 heures d'Antibes 2011, par mara

L'auteur : mara

La course : 48 heures d'Antibes

Date : 9/6/2011

Lieu : Antibes (Alpes-Maritimes)

Affichage : 635 vues

Distance : 182km

Objectif : Pas d'objectif

23 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Mon premier 48h !

animation.gif

Arrivée à Antibes le jeudi 09 en début d’après-midi, je me dirige vers le Fort Carré où se déroule le 6 jours d’Antibes et où je prendrai le départ du 48h dans l’après-midi.

Le 48h d’Antibes consiste à parcourir le plus grand nombre de fois un circuit de 1,025 km pendant 48h. Facile, non ?!

z-stade3.jpg

Depuis quelques jours se mélangent en moi le stress et l’impatience… le stress car il s’agit de mon premier 48h et que je ne me sens pas vraiment préparée pour cette épreuve (non, non, pas de commentaires sur mes entraînements !)... l’impatience car il est temps d’en découdre !

Après avoir dit bonjour à Laurent Le Bagnard, je m’en vais vers les tentes collectives afin de m’installer… 1ere tente complète… 2eme tente complète… 3eme tente… ah il y a une petite place… je pose donc mon sac, installe mon matelas puis retourne vers la zone vie afin de récupérer mon dossard et voir s’il est possible de grignoter quelque chose. Mon petit déjeuner remonte à loin ! Finalement, je ne prendrai qu’une barquette de frites pour mon déjeuner… pas vraiment diététique avant la course !

Mon dossard en main, j’assiste alors au briefing d’avant course où il manque pas mal de coureurs, le départ aura lieu dans un peu plus d’une heure. Je retourne à la tente afin de me préparer. Je n’ai pas encore commencé à courir que j’ai déjà trop chaud !!!!

Un peu avant 16h, je retourne vers la zone vie où aura lieu le départ. J’y retrouve Jean-Louis Le Solitaire avec qui j’échange quelques mots… nous ne jouons pas dans la même cour ! Puis, les coureurs du 48h se retrouvent sous l’arche pour faire une photo de groupe avant le départ. Nous en profitons pour encourager les coureurs du 6 jours et du 72h lors de leur passage.

16h, le départ est donné… j’ai l’impression que les coureurs partent tous comme des flèches, il faut faire attention à ne pas se laisser embarquer. Je ne me suis pas fixée de vitesse mais il ne faut surtout pas que je parte trop vite. En consultant ma montre, je suis à 7-8min/km et je me sens bien… pourvu que je tienne longtemps comme ça !!

Comme il fait chaud, il ne faut surtout pas négliger l’hydratation (d’ailleurs, il ne faut pas la négliger non plus même s’il ne fait pas chaud !!!), je m’arrête donc tous les 2 tours pour boire - eau, eau gazeuse ou coca – ou pour prendre un quartier d’orange. Tout va bien… je poursuis ainsi pendant les 50 premiers kilomètres.
Comme je commence à bien sentir les jambes, je fais une petite pause rapide pour un automassage aux huiles essentielles. Puis, je repars en marchant avec l’idée d’atteindre les 100 kms avant une pause sommeil. Lorsque je dis cela à Jean-Louis, il me conseille plutôt de faire une pause sommeil vers minuit, je pourrai ainsi me reposer et repartir plus vite. Il est vrai que je n’avance pas très vite en marchant… environ 11 min/km… et plus le temps passe, plus je ralentis. Je décide donc d’atteindre 60 kms puis de faire la pause sommeil. Je profite de ses tours en marchant pour manger un peu de salade de fruits, les salades de riz, lentilles, purée… ne me font pas du tout envie !

J'atteins les 60 kms vers 1h du matin, après 9h de course. Je décide alors de m’arrêter pour  une pause sommeil de 3h. Comme c’est agréable de quitter les runnings ! automassage des mollets, des cuisses, crème sur les pieds… aucune ampoule ! et hop, dans le sac de couchage… sans oublier bien sûr de mettre le réveil pour 4h ! J’ai l’impression de ne pas vraiment dormir et ai les yeux grands ouverts avant que le réveil ne sonne. Allez debout… automassage et c’est reparti !

Je mets ma veste à manche longue mais après un 1er tour, j’ai déjà chaud… je pose donc la veste et repars en courant (7-8 min/km). Je ne regrette pas d’avoir suivi les conseils de JL. Ces 3h de repos m’ont fait beaucoup de bien, les jambes tournent pas trop mal et je n’ai pas de douleurs particulières… enfin disons plutôt, pas de douleurs anormales 

Le lever du soleil sur la baie est magnifique. C’est vraiment un moment très agréable.

Je poursuis ainsi jusqu’au petit déjeuner vers 7h. J’en suis à 82 kms. Je prends alors mon petit déjeuner : jus d’orange, chocolat chaud, pain beurre confiture. J’avais faim !! Puis, je repars en marchant avec pour objectif les 100 kms. Ma récompense sera alors une bonne douche et une petite pause. Le temps passe et les 100 kms ne sont toujours pas là… c’est long… heureusement, c’est l’heure du facteur !! Une personne de l’organisation me donne une feuille avec tous les messages d’encouragement reçus par internet. Cela fait du bien au moral et redonne du peps ! J’atteins alors les 100 kms vers 11h30, soit après 20h de course. Je suis contente ! 

Avant la course, je m’étais dit 100 kms par 24h… voilà, pour le 1er 24h, contrat rempli et je vais peut-être même pouvoir faire un peu mieux. Il restera juste à faire la même chose sur le 2eme 24h ! Enfin... facile à dire !

 1er objectif rempli, j’ai droit à une récompense… je vais donc prendre une douche bien fraîche… cela fait beaucoup de bien ! puis automassage des jambes avant de m’allonger dans l’espoir de dormir un peu. Mais il fait trop chaud et je n’arrive pas à fermer l’œil. Je décide donc de repartir en marchant. Il fait beaucoup trop chaud pour courir. Dans le courant de l’après-midi, une douleur apparaît dans au niveau de la cuisse / hanche. Je poursuis ainsi puis vers 18h, je décide de prendre un anti-inflammatoire car la douleur devient de plus en plus désagréable. Je marche ainsi (11-12 min/km) jusqu’à 19h30, heure à laquelle je vais faire une pause pour le dîner. Au menu : pâtes – bœuf sauce tomate olive - yaourt vanille - pain. Je repars alors en marchant mais petit à petit, je me sens de plus en plus fatiguée et ne pense plus qu’à une chose : dormir ! Je me dis que je ne ferai ma pause que lorsque j’aurai atteint 150 kms mais cela devient de plus en plus difficile et le moral commence un peu à flancher… Je m’arrête donc vers 22h30 alors que je n’en suis qu’à 135 kms. Un automassage et hop dans le sac de couchage… sans oublier bien sûr de mettre le réveil pour 1h30 ! Une fois de plus, j’ai l’impression de ne pas dormir et ai les yeux grands ouverts avant que le réveil ne sonne.
Je repars donc vers 1h45… je marche… je marche…la douleur dans la cuisse est présente en continu… et j’ai froid malgré ma veste... J’ai beau me dire "pas de pensées négatives", j’ai du mal à y croire. Je tourne ainsi jusqu’à 5h du matin, j’en suis à 150 kms. Je décide donc de m’arrêter pour aller dormir un peu… le moral est plutôt moyen, j’ai envie d’en rester là… un automassage et hop dans le sac de couchage… j’ai mal aux jambes, la douleur à la cuisse, des « fourmis » dans les pieds… je n’arrive pas à m’endormir… je reprends un anti-inflammatoire et finis par m’endormir… mon réveil sonne à 6h30 et là, j’ai vraiment l’impression d’avoir bien dormi et d’être reposée ! Etrange !
Je marche donc jusqu’à 7h30, heure du petit déjeuner que j’attends avec impatience… chocolat chaud, pain beurre confiture… puis je reprends en marchant…. En milieu de matinée, je reprends un anti-inflammatoire pour calmer la douleur dans la cuisse. Je n’ose plus courir de peur d’aggraver le problème dans la cuisse. Je marche… je marche… et les kilomètres ne défilent pas vites L Heureusement, certains tours se font en compagnie d’autres coureurs, nous papotons… je suis très attentive aux conseils que peuvent me donner les plus expérimentés !!! De même, certains coureurs ne manquent jamais de lancer quelques mots d’encouragement lorsqu’ils passent près de moi. C’est vraiment très sympa.

 

Vers midi, je fais une pause… purée knacki au menu… puis je repars en marchant… quelques tours et je fais de nouveau une petite pause… puis je repars en marchant… Il est 14h, j’en suis à 173 kms… bon, je n’atteindrais pas les 200 kms mais ce serait quand même bien d’atteindre les 180 kms… allez allez… il ne faut plus s’écouter, ni s’arrêter ! Vers 15h, j’essaie d’accélérer le rythme de marche, j’hésite à repartir en courant, j’ai peur de ne pas tenir jusqu’au bout… puis vers 15h30, je recours… et curieusement, je pensais que ce serait difficile mais non, les jambes vont bien (enfin… tout est relatif évidemment)… l’ambiance est super… tout le monde nous encourage et cela booste bien alors j’essaie progressivement d’accélérer… un autre coureur m’emboîte le pas, je n’ai plus le droit de faiblir… le coup de feu de la dernière minute retentit… j’accélère encore, c’est la fin… puis c’est le coup de feu final !
Je m’arrête, enlève mon dossard pour le déposer sur le coté de la piste puis me dirige vers la zone vie. Les coureurs se félicitent, c’est l’euphorie !

 

Je vais voir le tableau des résultats, et là… 182,450 kms… je suis heureuse d’avoir atteint les 180 kms et aussi d’en avoir terminer…. Mon objectif était d’atteindre les 200 kms, je n’ai pas réussi et je regrette un peu d’avoir autant traîné sur le 2eme 24h. J’aurai certainement pu faire un peu mieux si je n’avais pas tant marché et surtout si j’avais essayé de courir au lieu de me dire non, ça va faire mal !!!! Pfffttt….. va falloir que je travaille mon mental de criquet !!  Puis, il est temps d’aller prendre une douche avant la remise des récompenses qui aura lieu à 18h.

Les féminines du 6 jours sont récompensées (bravo à elles !!!!), puis c’est le tour des hommes… puis c’est le 72h… et enfin, le 48h… je finis 2eme féminine du 48h… waouuu…  J’aime bien les courses horaires, au moins je peux faire des podiums !! 

  
a.jpg

 

Je suis à la fois très contente d’avoir pu mener à bien ce 1er 48h mais déçue de ne pas avoir atteint l’objectif que je m’étais fixée, surtout qu’en faisant un petit effort supplémentaire, j’aurai certainement pu y arriver. Je ferai mieux la prochaine fois ! 

 

 

Merci au Bagnard, au Solitaire, à Lapinouack, à Laurent05, à Joe One et Fleur pour leurs encouragements sur place.

Et merci à tous ceux qui m’ont envoyé des messages 

 

23 commentaires

Commentaire de lapinouack posté le 15-06-2011 à 20:17:00

Bravo Marina :-) bisous

Commentaire de MiniFranck posté le 15-06-2011 à 20:27:00

Félicitations pour ce 1er 48h !!! Une bien belle réussite riche d'enseignements à te lire... ;-)
Bravo

Commentaire de laurent05 posté le 15-06-2011 à 20:51:00

bravo marina les 200 ce n'est que partie remise
à part que tu passes sur 72h l'année prochaine...
il faut dire qu'on est bien sur la cote d'azur
bises

Commentaire de kkris posté le 15-06-2011 à 20:55:00

bravo!!!

Commentaire de chanthy posté le 15-06-2011 à 20:59:00

merci pour le récit
super 48h plain de volonté.
la prochaine fois, c'est 200 facile!.
au plaisir.

Commentaire de gdraid posté le 15-06-2011 à 21:04:00

Bravo Marina pour ce 48 heures bien géré pour aller jusqu'au bout, et remporter une jolie coupe de FINISHER sur le podium !
Merci pour ton bon CR, où j'ai retrouvé les émotions et souffrances, qui font d'Antibes une si belle expérience d'Ultra.
JC

Commentaire de didstzach83 posté le 15-06-2011 à 21:04:00

un vrai régal !!
bravo championne !!!

Commentaire de hellaumax posté le 15-06-2011 à 21:40:00

Bravo Marina, je suis admiratif!

Commentaire de LtBlueb posté le 15-06-2011 à 22:16:00

bien joué Marina ! pas simple une premiere experience de course horaire , et à mon avis le 48h est ss doute la course la plus dure à gérer ... récupère bien !!

Commentaire de Land Kikour posté le 15-06-2011 à 22:27:00

Bien joué Marina, en effet, les courses horaires te vont bien, t'iront de mieux en mieux, j'en suis certain.
Bonne récup' et surtout bonne route :))
Biz

Commentaire de Pat'jambes posté le 15-06-2011 à 22:50:00

Bravo, les "j'aurai certainement pu" sont faciles à dire après coup...
180km, chapeau!

Commentaire de LongJohnSilver posté le 16-06-2011 à 01:33:00

Bravo mara, une fois de plus, tu démontres ta ténacité dans la durée! A bientôt.

Commentaire de Françoise 84 posté le 16-06-2011 à 17:10:00

Super, Marina, un bel essai bien transformé!!! RV à Marignane pour rejouer les hamsters ensemble!!!

Commentaire de CROCS-MAN posté le 16-06-2011 à 17:43:00

Tu m as epate marina. Tu as été tres forte, et tu m à meme motivé en te retrouvant devant moi au petit matin avec plus de 5 tours. Toujours un plaisir de te voir. À bientôt ultra mara

Commentaire de maï74 posté le 16-06-2011 à 18:25:00

Ben si le "mental de criquet" te permet de faire ce genre de course, alors c'est un criquet qui a la gniaque !
Contente de lire ton récit, à défaut d'avoir eu assez de temps dimanche pour en discuter + longuement.
La motivation est là, l'endurance aussi, reste plus qu'un bon week-end choc dans les Aravis pour booster ta prépa UTV, compte sur moi !
A très vite, biz

Commentaire de lutin93 posté le 16-06-2011 à 19:13:00

félicitations , quelle ténacité, très admiratif
bravo championne

Commentaire de béné38 posté le 16-06-2011 à 21:48:00

Quel mental !! Dommage qu'on ai pas eu le temps d'en parler dimanche, trop de choses à gérer... mais j'espère qu'on pourra plus se voir en septembre, là ce ne sera qu'un seul tour!

Commentaire de Astro(phytum) posté le 16-06-2011 à 23:50:00

Bien joué pour un premier 48h , je crois que tu as chopé le virus de course horaire ;-)

Commentaire de Jay posté le 17-06-2011 à 09:28:00

Bravo pour ta gestion de course et ton podium , merci pour ton récit qui donne tes ressenties .. je note pour mon premier 24H en octobre prochain :-)
Jay

Commentaire de Aleitheia posté le 18-06-2011 à 22:16:00

un mental de criquet?? Je veux me réincarner alors!! Bravo à toi pour cette course et cette motivation, un plaisir de te lire!
Au plaisir de te recroiser!

Commentaire de Land Kikour posté le 19-06-2011 à 21:02:00

Merci pour ce récit plein d'entrain, j'adore ton mental de criquet :)
Encore bravo Marina, bonne recup' et maintenant direction le D+

Bises,
Oliver

Commentaire de RogerRunner13 posté le 20-06-2011 à 20:08:00

Bravo Mara, belle ténacité et merci pour le récit.

Commentaire de petit franck posté le 21-06-2011 à 16:54:00

brao mara merci encore pour le billet de train et bravo pour l'enchainement 48 heures d'antibes + maratrail de lans en vercors !
bonne ournée franck derrien

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.21 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !