Récit de la course : Trail de Faverges Icebreaker - 44 km 2013, par Caro74

L'auteur : Caro74

La course : Trail de Faverges Icebreaker - 44 km

Date : 15/6/2013

Lieu : Faverges (Haute-Savoie)

Affichage : 944 vues

Distance : 44km

Matos : Hoka, Bâtons pro-trailer

Objectif : Se dépenser

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Une bonne claque!

Je ne sais pas bien pourquoi, mais je suis assez peu motivée pour ce trail de Faverges. Pourtant, ils annoncent beau temps, mais j’ai beau essayer de me convaincre que je vais bien m’amuser, le cœur n’y est pas. Après avoir tergiversé, je me décide quand même à y aller, parce qu’ils offrent des super T-shirts et parce que j’ai peur de le regretter ensuite si je renonce. Je me dis aussi que c’est bon pour l’ego de se prendre des claques et que, si je fais un mauvais résultat, cela me fera grandir de savoir l’accepter avec humilité.

A l’échauffement, je sens tout de suite que je ne suis pas dans un grand jour. Mais je décide d’appliquer la méthode Coué et me convaincre que non, je suis en forme mais il me faut un peu de temps pour me réveiller. Dans le sas de départ, j’observe toutes les pointures présentes. Le départ est donné, cela part vite et j’essaie de suivre. Pendant les premiers km, c’est l’enfer ! Je me fais doubler par des wagons de gens. Dès que la montée s’accentue, je trouve que mes bâtons me manquent. Je ne suis pas forte en marche rapide sans bâtons. Tant pis, me dis-je, cette course va me permettre de travailler mes points faibles. Et effectivement, je m’aperçois vite que le parcours ne me convient pas : les montées sont trop roulantes, les descentes trop peu techniques.

La première montée est longue et sans grand intérêt, mis-à-part une belle traversée en direction de la Sambuy. Après le sommet, assez joli et avec des spectateurs assez nombreux, vient une piste 4X4 toute raide. J’ai les cuisses qui brûlent, j’aurais peut être dû essayer le renforcement musculaire cet hiver ! Après le ravito, on monte, puis on descent pour recroiser le chemin pris au départ. Après, on s’engage pour des km dans une route qui se transforme en piste forestière. C’est incroyablement chiant, je ne prends aucun plaisir. Ensuite, on monte un chemin plus raide, ça va déjà mieux. Arrivés au chalet de la Sarve, la vue est splendide, c’est un panorama à couper le souffle, qui me console un peu du peu d’intérêt du parcours précédent. S’ensuit une succession de petites montées et descentes, avant une longue descente peu technique mais sympa, dans laquelle je me fais (enfin) plaisir. Le vrai calvaire est la traversée de Faverges, en plein cagniard.

Au final, je termine 4e féminine, en 5h22 (je crois), loin derrère les premières. Je suis déçue de ma performance, bien sûr, mais pense aussi que, sur ce genre de parcours, même si j’avais été supermotivée et en grande forme, je ne pouvais guère gagner plus de 10 mn. Je crois qu'avec l'expérience, je commence aussi à savoir quels parcours me conviennent et sur quels parcours je vais être à la peine. Faverges fait manifestement partie de la seconde catégorie.

J’ai par contre été vraiment déçue par le parcours, avec parfois l’impression d’être un couillon que l’on promène pour ajouter des km. Il n’y a que deux endroits où la vue était belle et je crois aussi que je n’aime pas trop ces courses pleines de monde.

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !