Récit de la course : Saintélyon 2014, par ThomGarcia

L'auteur : ThomGarcia

La course : Saintélyon

Date : 7/12/2014

Lieu : St étienne (Loire)

Affichage : 1274 vues

Distance : 72km

Objectif : Faire un temps

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

500 autres récits :

une nuit magique

J'ai fait quelques courses sans entraînement en 2013. En janvier 2014 je décide de me faire coacher par mon cousin pour progresser. Il me dit qu'avec un bon entraînement je pourrai faire la saintélyon! J'y crois pas mais 5 mois après je m'inscris!
Et me voilà fraîchement débarqué de mon puy-de-dome natal à l'abb au Flore! J'avale des pâtes délicieuses, discute un peu avec youlito ainsi que Xbo et ses potes. Je profite du calme pour me reposer bien au chaud dans mon duvet.
Je me place a 23h30 au départ, il y a déjà pas mal de monde. Je décide de partir dans la première vague, je ne prétend pas faire moins de 7 heures mais je pense quand même finir dans les 1000 premiers. C'est cool, la pluie a cessé. Ça caille un peu mais c'est supportable. Tout le monde est très impatient de partir.

 

Minuit moins une c'est parti..!! Je pars tranquillement en scrutant ma montre et surtout mes puls. Hors de question de dépasser les 165 bpm mais malgré ça j'ai pas besoin de me freiner, je fais les 6 premiers km a un peu moins de 12 km/h. C'est bien roulant et éclairé, il y a beaucoup de monde ça fait bizarre. Déjà pleins de coureurs font des arrêts pipi c'est étonnant! Les choses sérieuses commencent enfin, place aux chemins, c'est boueux mais praticable, je marche vite dans les montées et je bombarde en descente toujours en veillant a ne pas dépasser les puls. Je double énormément en descente, j'ai de bons appuis et surtout j'ai aucune peur! Je m'alimente bien je bois tous les quarts d'heure et je mange toutes les demies! Et ça sera comme ça pendant toute la cours, j'alterne lait concentré, barres de céréales et abricots secs. J’arrive a St christo en 1h26 en 649ème position. J'avais prévu de ne pas m'arrêter, je passe a droite sans soucis et file vers sainte Catherine.

 

Je joue avec ma frontale, mode éco en montée, mode boost en descente. Je me sens bien. Toujours autant de monde autour de moi, je commence a avoir de sales douleurs au bide! En tout cas c'est bien sympa de courir au milieu de la nuit en pleine nature. Je prend le temps de me retourner pour admirer et prendre une photo du serpent lumineux qui grimpe derrière moi! Me voilà à Ste Catherine à 2h38 en 493 éme position. Pas trop de monde au ravito, je prends deux verres de soupes. Ça fait vraiment du bien de boire du chaud. Je prends quelques tuc que je mange en repartant. Ça fait aussi du bien de manger salé!

 

Je commence a me sentir moins bien j'ai pas ou peu de sensations mais j'apprécie l'ambiance, on grimpe en marchant en file indienne. Y'a pas un bruit, juste le bruit de la nuit c'est mystique. J'en chie bien jusqu'à St genoux ou j'arrive à 4h03 en 476. J'avais pas prévu un arrêt mais ça me fera pas de mal. Encore de la soupe et des tucs, ça passe très bien. Je ne me soucis plus du cardio. J'ai oublié de parler de tous les spectateurs présents dans le froid et la nuit, c'est très agréable, ils sont aussi très courageux ceux là! On arrive à Soucieu, un gars nous annonce le ravito dans 1 km mais ça dure une éternité, je m'en plains a mon voisin et là il me sort le jeu de mot de la nuit: t'es soucieu mec?! On rigole bien et le ravito arrive enfin à 5h19 en 414 ème position. Je prends un verre de soupe, fais des étirements des ischios et reprend ma route. Je sens les crampes qui arrivent alors je m'arrête immédiatement pour m'assouplir. Hors de questions que des crampes me gâchent ma saintélyon comme au trail du Sancy! www.kikourou.net/recits/recit-16440-trail_du_sancy_-_34_km-2014-par-thomgarcia.html


On me double mais je les redouble tous juste après et rebelotte, je m'arrête, je m'accroupis on me double...etc,etc,etc! et ça au moins 5 fois jusqu'a la fin. Je passe la pancarte 15km, un coup de file a ma sœur pour lui dire que j'arriverai aux alentours de 8h. Arrêt furtif à chaponost à 6h32 en 376ème position, une soupe et ça repars. Les jambes sont raides et les articulations grincent un peu, je serre les dents, la fin est proche. Je trouve l'aqueduc très joli, la montée qui suit bien moins! Je commence à cogiter, je pense à mon arrivée et je sens ma gorge se nouer et les larmes monter. Je me reprend c'est pas fini. Un coup d'œil à ma montre, y'a moyen de finir sous les 8h si j'accélère! J’arrive aux marches vers l'aquarium, j'aperçois la Saône, la confluence, le joli nouveau pont, le Rhône...

Les voitures nous klaxonnent! Ça sent bon la fin! J'essaie d'accélérer et finalement je fais les 2 derniers kms comme les premiers à presque 12 km/h. J’arrive à Gerland et quel plaisir de voir et d'entendre ma sœur et mes parents m'encourager et me féliciter. Je passe sous l'arche à 7h57 en 367ème position.

1er sentiment: un peu déçu je visais moins de 7h45 et la saintélyon d'or.. mais ça dure que 10 secondes. Et là je réalise et je ressens une immense joie et une grande fierté d'être allé au bout en moins de 8h pour ma première! Je récupère THE teeshirt de finisher et je rejoins ma famille, ma sœur se jette dans mes bras les larmes aux yeux. C'est un moment fort qui restera gravé dans mon cœur. C'est fou ma famille est plus émue que moi!!


Merci à tous mes amis et à ma famille pour les messages de courage, puis les félicitations. Très touché par la présence de ma sœur et mes parents! Merci à mon cousin qui me coach et qui m'a permis d'y croire et félicitations à lui qui a gagné la saintésprint!
Je me demande encore comment j'ai fait pour pas chuter une seule fois en descendant aussi vite, pas un coureur ne m'aura doublé en descente! J'ai pas eu froid ni sommeil!
Aujourd'hui je peux à peine marcher, j'ai deux/trois ongles d'orteils bleus mais c'est pas grave je suis FINISHER de la saintélyon!!

367ème/5500 partants.

5 commentaires

Commentaire de Eddy_87 posté le 10-12-2014 à 09:12:41

Bravo pour ta course bien maîtrisée ! A te lire on croirait presque que c'est facile !

Commentaire de ThomGarcia posté le 10-12-2014 à 14:31:42

Merci et oui paradoxalement je m'attendais à un profil de course plus facile, mais je pensais aussi en chier plus!

Commentaire de christ-off posté le 10-12-2014 à 10:44:50

Bravo pour ta gestion de course et quel émotion dans ton cr !

Commentaire de richard192 posté le 10-12-2014 à 23:00:20

Bravo pur cette 1ère parfaitement négociée

Commentaire de Edo posté le 11-12-2014 à 21:23:44

Bravo pour ta perf , et a coté de la difficulté il y a ces personnes qui encouragent ( grand merci )et aussi de la place pour l émotion, mais d ou vient elle ?
Merci et continue !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !