Récit de la course : Trail de Noyarey - 10 km 2016, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : Trail de Noyarey - 10 km

Date : 10/4/2016

Lieu : Noyarey (Isère)

Affichage : 901 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

21 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

13 autres récits :

Trail de Noyarey 2016… Du soleil, la nature, une chasse d’eau, des chemins, du coca, des rencontres… What More ??? What Else ???

Trail de Noyarey 2016…

Du soleil, la nature, une chasse d’eau, des chemins, du coca, des rencontres… What More ??? What Else ???

 

 


 

 

Hou qu’il est compliqué d’avoir le bon de sortie de ce dimanche !

Pourtant je ne vais quand même pas entamé un… 3ème week-end consécutif sans dossard !

Le cœur m’envoie à Noyarey, la raison m’envoie au 10 km d’Aix les Bains

 

 

Voyons, le 10 kms d’Aix les Bains... :

* ça serait mieux pour mon bilan carbone,

* ça permet un repérage pour l’aquathlon de Juillet,

* ça fait un peu de bitume,

* au moins je ne l’ai jamais couru,

* ça me fait lever plus tard et rentrer plus tôt…

 

 

Mais voilà

J’ai encore en tête les péripéties de l’édition 2015 du trail de Noyarey, où l’organisation tergiversait sur la continuité (ou non) de la course… Donc s’ils remettent le couvert en 2016, il est de notre devoir de saucissonneur d’être présent !

 

 

C’est ainsi qu’au prix d’un effort surhumain je parviens à émerger de ma couche en ce dimanche matin et à filer dans ce joli coin situé aux portes du Vercors, j’ai nommé NOYAREY

 

 

 

L’occasion déjà de montrer ma sale bobine aux courageux du 20 kms : Esther et Lisa qui remettent le couvert (l’édition 2015 ne les a pas dégoûtées !?! A moins qu’elles soient frappées d’amnésie cf le récit de Lisa), Jo la Fougue dossard #1 en pleine récup’ de sa beuverie chambérienne de vendredi, le bon le beau FranckProto, DarryCowl à qui je dois avouer que je ne pourrai être de la fête à la Sure cette année (ignoble déveine…), notre Petzel, Monsieur Soriano, le Michel Riondet est là mais trop sollicité, etc etc etc…

 

 

Du coup le départ est donné je vois même Amélie38 (que sur le coup j’appelle Laure, m’attendant à être hélé « Bouk » par Laureduvercors), et… une fois tout ce beau monde parti, je me sens bien seul !

 

 

Retour à la voiture déposer les affaires, quand enfin, ENFIN on me reconnait ! C’est « Loup des Steppes », avec qui finalement on a fait pas mal de courses en commun, mais je n’en reteindrai qu’une seule, son Trail Matheysin 2014 au contact de… Céline Lafaye ! Grand fou ! Puis il part s’échauffer, tandis que je pars chercher les toilettes…

 

 

Et là c’est un toilette ISO-ejouvin que je dégote puisque doté d’une chasse d’eau surpuissante qui efface tout ! Du grand luxe !

 

 

Je ressors et tape la discut’ avec Mokhtar qui était à Grenoble-Vizille la semaine passée et sera à Annecy la semaine prochaine ! « Que fais-tu là malheureux !! », c’est beau d’être un coureur polyvalent…

 


 


Mais je serai pas complet si je ne citais pas la présence du beau Serge, du Girk’s qui s’aligne sur le 10 kms car arrivé en retard et du Creq’s qui a enfin terminé sa saison de ski !!!

 

 

Et alors que je papote avec le Loup dans le SAS et que je continue le pressing pour que les gens viennent à Tencin dimanche prochain pour la course du légendaire L’IGNOBLE, ni une ni deux PAN !!! 

 


 

 

Km1

Hoù qu’il est bon de courir, pour une fois, sans stress !!

Aucun affrontement direct, je me cale donc à une allure sereine sur ce plat, me faisant dépasser par… ce bon Momo !! 70 piges au compteur, une légende lui encore… Puis il s’envole, pas envie pour ma part de forcer.

 

 

Jusqu’à ce que le tassement se fasse, avec ceux de derrière qui ne remontent plus, et ceux de devant qu’on ne remonte pas.

 

 

On traverse la nationale, je croise un ancien qui voulait savoir où tout ce monde allait, puis le VTT-ouvreur !

 

 


Km2

La voici cette montée !

Toujours aussi piquante, du moins dans les cuissots !!

 

Comme d’hab, les chamois remontent, tandis que les excités du 1er kilomètre soufflent comme des fumeurs !

 

 

Petite foulée, j’attends patiemment le seul lacet…

 

 

Puis vient un couple de chouchou et loulou (décidément, laureduvercors n’a pas le monopole) qui me remonte, et… qui semble s’exciter ! Et oui, elle n’arrête pas d’encourager son chéri, qui semble souffrir.

Dire que sur ce site ça débattait sur les féminines qui avaient du soutien, ici c’est l’inverse !

 

 

Moins glop ils s’excitent car devant ils sont 3 de front donc pas possible de passer de suite, ça sautille fort mais ça ne passe pas, quand enfin l’ouverture !

 

 

On me double de nouveau, tiens, c’est Denis ?? Etrange

 

 

Je les garde en point de mire… Avant de revenir sur le gars.

J’ai pitié pour lui, elle, devant, est partie avec sa foulée de sauterelle (en voilà une qui a son pseudo tout trouvé), du coup « putain elle t’a abandonné mon salaud », « elle a raison, qu’elle s’amuse ». Et moi je souffre pour lui car la course est longue !

 



 

Km3

Nous voici au lacet, je me souviens qu’ensuite ce sont pas mal de relances avant le « mur du grand champs » !

J’ai surtout le souvenir d’avoir fait le yoyo en 2015 avec mon bon Akadoc !

 

Les données GPS montreront que c’est là que j’ai pris beaucoup de temps à mon chrono de 2015. On est en file indienne, et je suis aux basques de Denis… qui n’est pas Denis !

 

 

« Moi, c’est Jean-Luc »

« Ah merde, bah désolé de t’appeler Denis depuis 5 minutes ! »

« Si j’étais Denis, il y aurait un problème, il est loin devant le connaissant »

« Oui je pensais comme toi, dommage !!! »

 

 

La file indienne a le mérite de figer les positions, on peut récupérer…

Au loin je vois la sauterelle bloquée aussi, c’est bon, j’ai trouvé mon objectif 2016, fumer la sauterelle ! Donc limiter la casse pour aller la chercher dans la descente sans qu’elle ne me reprenne dans le mur final

 

 

Je vois également le beau Serge avec son classique maillot mauve…

 

 

Km4-5

Devant Jean-Luc, le jeune est en… Adidas running !

Du coup on perd du temps, allez je prends les devants et passe tout ça, Jean-Luc me suit…

 

Et il en est ainsi pendant 1.5 kms, on remonte bien du monde, un par un, sans toutefois revenir ni sur la Sauterelle ni Serge, mais on est un binôme qui fonctionne !

 

 

Le voici ce champs, allez on se penche et on grimpe, dans la forêt, n’arrivant pas à déposer le JL je lui propose de passer, « non non ça ira, pourquoi, tu veux que je repasse ? », « bah tant qu’à faire, reste derrière !! ».

 

 

Toujours ces chouettes sentiers dans la forêt quand enfin je reconnais, la route forestière ne doit plus être bien loin, une bonne partie de la course est faite !

 

 

Et surprise, c’est vrai qu’en 2015 j’avais retrouvé Esther et Lisa, là juste avant la route voici Lisa qui monte avec ses lunettes d’aviatrice !! Le moral semble être là, sa comparse est devant mais elle semble confiante pour la descente, et me sors le légendaire « je ne me souvenais pas que c’était si dur », bah si lol !

 



 

Km6

C’est que du faux-plat descendant jusqu’au ravito !

 

Du coup je file dare-dare, je sais que je m’arrêterai au ravito donc si je peux tenter la jonction avant… Et effectivement double surprise agréable :

-       Jean-Luc est largué ( ??? Enfin c’est pas si agréable que ça, mais je constate !)

-       Serge est devant, avec la Sauterelle

 

 

Allez je fais l’effort, et finis par la faire cette jonction, pile avant le ravito !! « Oh, t’es là toi », me lance le beau Serge !

 

 

Ravito de Trucherelle, haut-lieu de la légendaire Montée d’Ezy, le bonjour aux bénévoles, une gorgée de coca mais HOP qui file ?? Le Serge !! Moi qui pensais que la Sauterelle sauterait, j’en suis pour mon grade, hop j’attrape une demie-bouchée de banane, salue les bénévoles et file à sa poursuite !!

 

 

Km7-8.5

PRUDENCE

PRUDENCE doit être le maître mot !! J’ai le souvenir de ma chûte au tout début de cette descente, et que je la comprends, on a droit à un sacré terrain de jeu !!!

 

Racines

Feuilles mortes

Tapis de feuilles

Cailloux enfin plutôt pierres

 

 

Et surtout, un Serge qui déroule !!!

Je suis en oxy, tout en admirant le style parce qu’en note artistique il a un 6.0 d’emblée !!

 

 

Une petite remontée avant de reprendre, le temps de regarder derrière mais personne, par contre en descendant de la sorte on en reprend 2-3, quand enfin malgré tout mon courage, plus de Serge…

 

 

Du coup je fais gaffe car c’est vraiment la jungle mais le balisage, même pour moi qui suis particulièrement mauvais, est sensationnel, entre rubalises fréquentes et flèches oranges au sol.

 



 

Km8.5-9

Je rejoins la fin de la descente, voici la route, et là, surprise, double surprise.

 

 

1/ Qui je vois donc ?? THE GIRK’S !!! Sa réputation de mauvais descendeur ne fait pas exception aujourd’hui !

 

2/ Qui je vois donc ?? LOISEAU, ce bon Jan a tenu parole et est présent en repérage d’Ezy pour nous encourager !!

 

 

On file à droite, je connais, c’est le fameux dessert de ce trail de Noyarey. 150m de D+ d’un coup d’un seul, après une descente à fonds les ballons !

 

 

Je gueule « J’ARRIVE », « GIRKA », il lève un bras, mais ne plie pas. On dirait le Tamanoir qui ne cédait pas à mes injonctions à Ezy 2014…

 

 

Hélas re-surprise, derrière une nana sortie de nulle part est à mes basques. J’ai beau me remémorer je vois pas/plus qui c’est… Mais je me fixe autant sur the Girk’s que sur elle, histoire de pouvoir dire comme souvent « on n’a pas remonté le Bouk »

 



 

Qu’elle est atroce cette montée

On a droit quand même à un cadeau : le premier du 20 kms qui nous passent ! On côtoie l’élite ! Et le type me fait « courage », hé, c’est surtout à toi qu’il faut le dire !

Il se retourne beaucoup en tout cas, signe que ça a du être saucisson en tête de course.

 

 

La femme ne me remonte pas.

Je reprends 1 coureur, puis hèle un coureur qui s’arrête admirer le paysage, explication il a bâché sur le 20 kms, du coup il a la chance de pouvoir savourer le parcours, LUI.

 

 

La fin du mur et l’instant photo !! Clic/Clac et on bascule !

 




Km10 pour un final improbable

Je surveille mes arrières car ça revient fort, le P2 et le P3 me passent, ça envoie (mais ça n’empêcherait pas un « merci » !), je croise Denise venue attendre son petit, dernière bifurcation et alors que j’avais fait une croix sur cet objectif, The Girk’s est là à avancer au ralenti, je balance façon Drayes du Vercors 2014, le traite de randonneur et file !! Improbable !

 

 

Dernier single

J’entends le micro mais alors l’arrivée est toute proche, je regarde ma montre 1h17 oh putain je vais battre mon chrono 2015 ( ???) et bim l’arrivée est là je déboule et en termine en 1h19 ! Quelle surprise !

 

 

Un petit coucou à la Buse !

Le Serge est là tout souriant, on se sert la pince, quel chouette combat

Mokhtar est là aussi, et comme le Loup, me disent merci d’avoir prévenu pour le dernier mur !

On en accueille d’autres encore, on refait la course, on se boit le coca, on savoure ce cbeau temps qu’il faut déjà filer pour être à l’heure à d’autres obligations…

 

 http://lolabunny.l.o.pic.centerblog.net/09l3ynuj.gif

 


 

Merci le Trail de Noyarey !

 

21 commentaires

Commentaire de esther50 posté le 12-04-2016 à 20:51:00

Comme toujours un super recit mais le 10km était trop court pour ma prépa du trail de Buis les Baronnies, c'est vrai que c'est un trail hyper difficile surtout la dernière montée mais c'est fait....

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 13-04-2016 à 10:55:55

Bah dis, je me demande si Buis c'est pas plutôt la récup de Noyarey pour le coup !!

Commentaire de ejouvin posté le 12-04-2016 à 23:33:15

Avant que la chasse d'eau ne soit certifiée, il faudrait que j'y aille poser ma pèche... Enfin mes pèches.

Sinon punaise, cette association de couleur que tu nous fais. Orange et vert. Toi, il va falloir te faire passer entre les mains de Christina. Mon chéri, ça ne va pas du tout...

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 13-04-2016 à 10:56:27

Je suis daltonien et rien ne me choque...!

Commentaire de la buse de Noyarey posté le 13-04-2016 à 08:24:19

Pour ce qui est de la tenue il nous reste quelques bob Skoda qui a mon avis iraient parfaitement avec le reste de la tenue . en tout cas merci d'être venu et peut-être a l'année prochaine sur le 20km

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 13-04-2016 à 10:57:28

Je suis à la recherche d'un nouveau BOB Skoda bien laid !
A ASPARUN, un bénévole m'avait offert un saucisson.
Je lance donc un appel aux bénévoles de mes prochaines courses, je suis preneur d'un nouveau bob !

Et sinon : la buse, ne changez rien !

Commentaire de la buse de Noyarey posté le 13-04-2016 à 19:11:15

Viens a la monté d'ezy et je m'engage a te filer un bob Skoda , on a aussi une belle collection de t-shirt coton ezy 1987 qui complèterait élégamment le tout , ou alors un de nos superbe t-shirt vert de bénévole

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 13-04-2016 à 21:43:44

Hélas... Je serai en Ubaye au Col de la Bonette pour voir passer le Giro !

Commentaire de la buse de Noyarey posté le 14-04-2016 à 20:32:21

C'est très demandé mais il devrait nous en rester l'année prochaine. Faudra me le rappeler

Commentaire de l-ignoble posté le 13-04-2016 à 08:57:09

il avait l'air bien bon ce gâteau.
meringue et crême au beurre sous la pâte d'amande?

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 13-04-2016 à 10:57:49

Et cyprine !

Commentaire de Namtar posté le 13-04-2016 à 09:35:24

Et bien voilà un week-end agréable : une course et un gateau. J'espère que tu as bien profité.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 13-04-2016 à 10:58:13

Merci mon Namtar, tu noteras que j'ai mangé de la banane !

Commentaire de Namtar posté le 13-04-2016 à 14:08:35

Oui, j'avais noté, je suis fier de toi !

Commentaire de petzel posté le 13-04-2016 à 11:45:57

Bravo le Bouk pour ta course et merci pour ton récit. Lorsque je t'ai vu sur le bord de la route au départ du 20km, j'ai vu dans tes yeux une forte envie de nous rejoindre. Tente l'aventure l'année prochaine, tu ne seras pas déçu.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 13-04-2016 à 21:44:53

Trop dur... Ou mieux préparé !
Mais c'est clair qu'il y avait beaucoup de visages connus, et juste après vous avoir vu je me suis senti seul... Avant de tomber sur le Loup des Steppes !

Bravo en tout cas tu es trop beau sur les photos :)

Commentaire de petzel posté le 14-04-2016 à 16:37:25

Beau, je sais pas, mais marqué par le dernier mur, certainement :-)

Commentaire de Albacor38 posté le 13-04-2016 à 22:55:50

En tout cas t'avais la banane !
T'as fait les sergents recruteurs pour le Cross de Tencin ?

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 14-04-2016 à 22:23:41

Bravo mon Bouk pour cette petite course sympa. Une précision, ta sauterelle n'en est pas une, c'est un criquet, un Chorthippus précisément.

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 15-04-2016 à 11:49:57

Et bon anniversaire mon Bouk !

Commentaire de lisa38 posté le 20-04-2016 à 16:20:38

Bon anniversaire !!!! il me semblait bien que tu avais l'air en forme!! bravo pour ta course et ton récit !!! et euh c'est pas bien te moquer de mes lunettes aviateurs c'est mes chouchoutes à ma vue et légères, pas comme moi :) allez je te pardonnes je sais que c'est parce que t'es jaloux en faite tu voudrais les mêmes lol :) A bientôt ....

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.24 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !