Récit de la course : Les Foulées Chesnaysiennes - 15 km 2008, par hellaumax

L'auteur : hellaumax

La course : Les Foulées Chesnaysiennes - 15 km

Date : 21/9/2008

Lieu : Le Chesnay (Yvelines)

Affichage : 1812 vues

Distance : 15km

Objectif : Pas d'objectif

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

7 autres récits :

15 mètres

 

“I'll take the spokes from your wheelchair

and a magpies wings

and I'll tie’em to your shoulders and your feet

i'll steal a hacksaw from my dad

and cut the braces off your legs

and we'll bury them tonight out in the cornfield

just put a church key in your pocket

we'll hop that freight train in the hall

and we'll slide all the way down the drain

 to New Orleans in the fall”

Tom Waits – Kentucky Avenue

 

 

 

 

 

Ce n’étaient que quelques mètres, une dizaine, une quinzaine tout au plus. 15 m après 14 985 autres mètres déjà parcourus, 15 mètres avec une énorme boule dans la gorge pour que les sanglots ne sortent pas, 15 mètres en marchant, le regard embué, pendant qu’elle terminait sous les ovations du public, 15 mètres où le temps s’est écoulé au rythme de chacun de ses pas jusqu’à la ligne… 15 mètres.

 

Sur une autre ligne, celle du départ, 1h30 plus tôt, c’étaient surtout les rires et la bonne humeur qui dominaient. Richard Dacoury, le parrain de l’épreuve, discutait tranquillement avec les coureurs, les trois joëllettes des Dunes d’Espoir fièrement alignées devant le peloton au côté d'un adulte en fauteuil avec un autre assos. Le soleil brillait, le temps était idéal pour ce 15 km empruntant quelques rues du Chesnay, et surtout les allées du superbe arboretum. 

 

Comme nous sommes partis deux minutes avant tout le monde, de très nombreux concurrents ont pu nous lancer des petits mots d’encouragements au moment de nous doubler, avec parmi eux, Bambi qui courrait à domicile, et RTTH que je rencontrais pour la première fois.

 

Le parcours dans l’arboretum était vraiment superbe, et les kilomètres se succédaient sans heurt, le rythme de course variant simplement au gré des changements de relayeurs ! Quelques incursions dans l’herbe, des petits slaloms autour des arbres, deux ravitaillements avec des bénévoles adorables, et nous quittions déjà l’arboretum pour retourner vers le stade Michaud, en s’arrêtant quand même pour permettre à Agathe de faire quelques petits tours de manège.

 

Les joëllettes de Pascaline et de Nuvan nous ont alors rejoints, et c’est tous ensemble que nous sommes entrés dans le stade, les enfants étant acclamés par le public et les coureurs déjà arrivés.

 

Un dernier tour de stade, un premier virage, un deuxième virage, la dernière ligne droite et finalement, plus que 15 mètres à parcourir, 15 mètres après les 14 985 déjà parcourus, mais 15 mètres qu’Agathe va parcourir en marchant, soutenue par Isabelle, la président de Dunes d’Espoir.

 

J’ai croisé le regard de Jean-Pierre, au moment de rendre la puce ; lui aussi avait les yeux humides. 

Le Bagnard, qui officiait comme bénévole, m’a pris en photo… j’ai essayé de sourire, mais l’émotion était encore très forte.

 

Puis les choses sont revenues à la normale, ne demeurant que la légère ivresse  succédant aux moments d’émotions intenses, vous savez, ce moment où on embrasserait volontiers le monde entier parce qu’on le trouve finalement plutôt beau, même s’il n’est pas parfait.

 

En plus, RTTH m’a appris que Bambi faisait un podium en senior femme. A nous trois, avec le bagnard, on lui a fait un triomphe, vous auriez entendu ça !

 

Et on a terminé avec une petite photo souvenir pour laquelle Tigawood, lui aussi bénévole, nous a rejoint, et que j’espère pouvoir bientôt mettre, en compagnie de quelques autres, pour illustrer ce récit.

 

 

 

8 commentaires

Commentaire de taz28 posté le 22-09-2008 à 20:37:00

Superbe émotion Laurent...
Quand on a goûté aux Dunes, plus rien n'est jamais pareil !!!

Bravo à toi pour ton implication avec ces enfants...

Taz

Commentaire de agnès78 posté le 22-09-2008 à 21:32:00

merci laurent pour ce beau récit. Bises
agnès

Commentaire de Piloumontagne posté le 22-09-2008 à 21:55:00

Merci pour cette course en jaune.
Merci pour les enfants.
Au plaisir,
Pierre

Commentaire de laurent05 posté le 22-09-2008 à 21:58:00

bravo laurent
merci pour ce moment d'émotion
au plaisir de te recroiser

laurent

Commentaire de Bambi posté le 23-09-2008 à 08:47:00

merci pour ta générosité et ce beau recit ! quel plaisir de se revoir...à bientôt ! Nina

Commentaire de fanfan59 posté le 23-09-2008 à 13:30:00

Merci Laurent de nous faire partager ton émotion, Merci pour les enfants. Bises

Commentaire de francois 91410 posté le 24-09-2008 à 08:22:00

Merci Laurent pour ce moment si intense.

La course à pied est toujours une aventure humaine... en solo, en équipe ou comme tu l'as fait ce dimanche

Assurément un exemple à suivre

Commentaire de _azerty posté le 24-09-2008 à 19:36:00

je ne regrette qu'une chose cette année, ne pas avoir assez mouillé ce fameux maillot jaune fluo des dunes d'espoir.

Quand on vit, comme tu l'as fait, ces 15 mètres ... Waouhhhh !!! Que la course à pied devient alors très belle.

Merci
Domi

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !