Récit de la course : Saintélyon - Randonnée 2009, par Rlan

L'auteur : Rlan

La course : Saintélyon - Randonnée

Date : 6/12/2009

Lieu : St étienne (Loire)

Affichage : 1753 vues

Distance : 69km

Objectif : Pas d'objectif

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

522 autres récits :

Le récit

Voila mon compte rendu. Il est assez long... tout comme cette aventure....

Mon premier Saintélyon, ma première « course », mon premier dossard,...

je vais essayer de pas trop m'étaler...

Tout a commencé en Août 2009, après une sortie Via-ferrata à Plenfoy avec mon frère Fabien (« Torchure » chez les Kikou). Assis à la terrasse d'une auberge, lors d'un bon repas « pas trop gras », nous avons parler de ce sport, que lui pratique depuis quelques temps : la course à pied.
Pour ma pomme, mise à part les vingts minutes de jogging que l'on t'oblige à faire en EPS au collège, je n'ai jamais bien couru. Mais, il est vrai que courir dans les montagnes ça me plairait bien ! Bon, vu mon état physique, c'est loin d'être gagné: 3 ans sans sport régulier, quelques sorties au ski, une dizaine d'années de volley qui m'ont laissé le genou droit en vrac et les chevilles tordues... auxquels on rajoute 12 ans de cigarettes... pfff pas trop le goût de me lancer la dedans !!!

Quelques semaines passent... Après mettre remis d'une petite méningite virale, je décide sur un coup de tête d'arrêter la clope... du moins d'essayer car j'ai déjà plusieurs tentatives à mon actif. Tant pis mon paquet est vide, demain je n'en rachète pas !!! Bon je vous passe les détails sur les effets du manque... Mais une des conséquences de ce sevrage est une sorte d'hyper-activité. Je suis une vrai pile électrique. Il faut absolument que je trouve quelque chose à faire mais quoi ??????????????!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

La réponse ne tarde pas à arriver

Le 22/09/09, soit 7 jours après ma « grande décision », je reçois un mail de mon frangin qui me demande si un petit 16 km à la STL ça me dirais.
Je prend quelques jours de réflexion et je lui dit Banco !!!!! c'est parti....!!! une petite visite sur le site officiel. « Super :o(» j'ai le premier relais, celui qui monte le plus, le plus dur et en plus cette année apparemment ils ont supprimer le ravito à Sorbiers (heu... j'étais loin de me douter que ce n'est pas forcement la partie la plus difficile)!!!! Bon j'habite dans les monts du lyonnais à 5-6 km de Saint Christo, la STL j'en ai souvent entendu parler. Je sais ce que c'est : l'hiver, une bande de dingue qui cours de nuit avec une petite lampe sur le front !!! (Bon notre région c'est pas de la haute montagne, mais les plateaux entre Saint Christo et Sainte Cath, une nuit de blizzard, faut pas trop s'y aventurer !). En tous cas ce n'est pas ça qui va m'arrêter, le froid ça ne me dérange pas.

Aller... un petit tour chez Decat histoire de peaufiner l'équipement : un t shirt, un pull. Une montre cardio GPS (keymase 700) Les chaussures, je les ai déjà : Asics trabouco.
Premier entrainement : Mon frère me conseil de commencer sur bitume mais au plat. Le problème c'est que chez nous, c'est pas facile à trouver !! Et puis se faire doubler sans cesse par des voitures, camions ou autres, ça me saoul vite... Tant pis je fais quelques bornes sur la route... un faux plat montant, une descente et paffffff.... le genoux gauche qui lâche. Cette douleur je la connait bien , je la ressent depuis 2-3 années : Je fait un peu de rando en montagne et lors des grandes descentes elle apparaît à l'extérieure du genoux ( Syndrome de l'essuie Glace ???? ). Là le soucis c'est qu'au bout de 3 km j'ai déjà mal. Je supporte plutôt bien la douleur mais faire 16km avec une quille en moins c'est de la folie !!! Je rentre chez moi un peu dégouté mais pas abattu. On est fin Septembre, il me reste un peu plus de deux mois pour trouver une solution. En même temps, deux mois c'est court pour passer de « néant » à débutant...

Dimanche 27/09/09....
Petite fête de famille... Après un petit apéro-dinatoire, on décide de faire la promenade dominicale. On marche tranquillement 2 ou 3km jusqu'à la maison d'un cousin (Au fait Seb tu ne devais pas faire la STL avec moi ????). la nuit commence à tomber, ma famille décide de rentrer en voiture. De mon coté je prend l'envie de faire le retour en marchant et pourquoi pas en marchant rapidement.
Excellent !!! ça m'éclate.... ma décision est prise je ferais la course en marchant ... et je la ferais jusqu'à Gerland !

J'en informe aussitôt l'frangin. Le lendemain je m'inscrit en ligne dans la section rando et le 02/10/09 j'effectue ma première sortie. 10 km 400D+ 7,2 km/h 1h23 => Aucune douleur, le top!!!! ... le dimanche 4 : rando à Grammond 31km ( la douleur au genou est ressenti au 29ème km) 4h22 770D+ . la rando emprunte le GR7 entre saint Christo et Sainte Cath. Je m'imagine déjà... Et ainsi de suite: j'enchaine les entrainements la semaine et le dimanche.... les randos de village :o) (Grammond , La Gimond, Chevrière, Saint Martin en Haut, Saint Galmier, St Heand). Moi qui d'habitude n'apprécie guère l'automne, je crois que celui ci fut pour moi le meilleur. (je ne le remarque qu'a 28 ans mais les paysages qu'offrent les monts du lyonnais sont magnifiques !!!). En plus de cela ma pitite copine étant masseuse j'ai droit régulièrement à quelques massages très relaxant.

Ainsi je trouve mon rythme : environ 7,5 km/h de moyenne pour les sorties les plus rapides mais je me dis que pour faire 69 km il va falloir réduire un peu la vitesse si je veux arriver au bout. Quelques visites chez l'osteo pour améliorer l'état du genou, mais, malheureusement, ça ne changera pas grand chose.

22/11/09 => fin d'entrainement : je ressent des douleurs sur les coups de pieds et je pense qu'il est plus sage d'arrêter là l'entrainement et de faire (cette expression me fait bien rire) du jus...

Bilan : entre le 02/10/2009 et le 22/11/2009 : 295,6 km => 46h09 => 8437D+

C'est partis pour 2 semaines... les plus longues de toute ma vie (non peut être pas quand même!!)
Entre les jours qui ne passent pas et ce virus que tout le monde chope, je me demande si je vais pouvoir un jour prendre le départ de cette course. Massage, crème, compléments alimentaires, pâtes, repos seront mes activités chaque soirs jusqu'au départ.

Le dimanche précédent la course, nous décidons Marielle (ma copine) et moi d'aller reconnaître les points de vue des accompagnateurs le long du parcours. En effet, elle souhaite m'accompagner tout au long de la course «  de toute façon je n'arriverai pas à dormir, je veux être avec toi ! » ça c Gentil !!!
Son oncle Pierre et sa tante Catherine seront aussi de la partie ainsi que Karelle, une copine... et un certain sifflet.

Le mardi 01/12, dans le cadre du boulot, on se voit mon frère et moi. (il fait la STL en relai 2 : Sté => Sainte catherine) On échange nos ressentis... en résumé : Tous les deux on en a ras le C... d'attendre. Je ne lui ai jamais dis mais j'ai flippé pour lui. Il est sujet à de grosses migraines et j'avais très peur qu'il en chope une avant le départ !!!!!!!

Le départ puisqu'on en parle (oui je sais j'ai été long à y venir.....). Samedi 05/12/2009... je ne suis pas malade... c'est déjà ça !!! je descend à 11 heure à sté pour chercher mon dossard (tiens ça sent la vache ici ???... à non la STL c'est dans l'autre hall !) et m'acheter quelques doses d'arnica. Je passe l'après midi chez moi ... à rien faire ! Je pensais dormir un peu. Impossible, je tourne en rond, je prépare mes affaires, je vérifie tout, le temps ne passe pas vite. Je défait tout, je vérifie à nouveau. Je regarde tout ce qu'il y a charger dans la voiture : un ravito pour moi tout seul !!!

19h15 Mes parents nous emmènent à Sté et en passant par le Pilon (si certain connaissent...) je leur montre où passe la course. En effet, de là on peut voir toute la montée de sorbiers à st Christo (et le spectacle était vraiment magnifique d'après eux)
Au Flore, on retrouve Pierre, Catherine, mon frère, sa femme, sa belle sœur, et son beau frère David qui fait la deuxième partie du relai et un autre beau frère Serge qui fait l'assistance.
Superbe Idée que cette AAB organisé par les kikourou. Merci à eux pour l'organisation. très bon et très calme. Malheureusement de nature assez timide, nous n'avons pas trop osé mon frère et moi nous présenter aux autres kikou (ce n'est que parti remise je pense).

Comme dit mon frère, je ne sais pas combien de litres d'eau, les toilettes du Flore ont du déverser ce soir là, mais pour ma part j'ai bien du faire couler au moins 5 ou 6 fois la chasse !!!! C'est de la folie de flipper et stresser autant. En plus de cela on me charrie car les rando sont partis à 21 heure. Mais non c'est des co....... tout ça !!! J'apprendrai juste avant le départ que je pouvais partir quand je voulais après 21 heure.

23h00 Bon il faut peut être penser à se changer ! Après un dernier massage de ma chère et tendre, je me mets en tenu de combat. Collant, tshirt, pull, gant, casquette, lampe « ventrale »(super utile) lampe frontale, « mini guêtres » (super utile aussi) chaussettes chaussure. J'hésite à mettre un coup vent ou non.... non ! Mon petit sac camelback 2l d'eau mélangé à du bicarbonate. Et une poche ventrale super pratique remplie de barre, pruneau, gel, sportenine offert par mon frangin, téléphone portable, arnica à prendre régulièrement (conseil de Marielle et ma mère , elles s'entendent bien ces deux... ;o) ) et mon plan de course ( que je perdrais après 4 km)

Séance photo devant le sapin de noël du Flore et En avant !!!!! On se dirige vers la ligne de départ, je laisse passer pas mal de monde histoire d'en déranger le moins possible par la suite ! Je me trouve donc au niveau du premier virage. Un dernier bisous à ma chérie, derniers encouragements de mes proches, dernier encouragement de et pour mon frère. (on espère se retrouver, si tout ce passe comme prévu, quelques km avant st Catherine) .
2 semaines que je n'ai pas marcher... j'ai les crocs !!!!! je ne sais pas ce qu'il me manque le plus a ce moment là ... la nicotine ou la marche.
J'entends devant moi « c'est parti !!! » Il me faudra 7 minutes pour attaquer la course réellement et passer sous l'arche .

Objectif 12h00

Je suis complètement à droite de la rue, je regarde parterre pour ne pas prendre un caniveau. La seule chose que je me dis :

à midi je serai à Lyon !

Première Portion Achille =>Sorbiers

J'emprunte cette route tous les jours pour aller au boulot et tous les jours depuis 2 mois je m'imagine en train de marcher sur cette longue portion de bitume. Enfin j'y suis !!!! les coureurs autour de moi trottinent, il ne peuvent pas avancer plus vite : trop de monde. Moi je marche rapidement, mais pas encore à mon allure. Je n'ai pas d'indication sur ma vitesse ou mon cardio car j'ai décider d'allumer ma montre qu'a partir de St Christo. (je ne sais pas si elle peut tenir 12h00) Je connais cette portion et j'allumerai de temps en temps ma montre pour vérifier si je m'emballe pas !
Deux coureurs passent habillés en orange, je crois l'un dis à l'autre, « Tous ces marcheurs, tu verras, il vont tous nous redoubler dans la monté » je me dis alors « c'est bien possible » :o) ( je les doublerai entre moreau et sainte cath, enfin je crois)

Très rapidement après quelques rues, le gros du peloton est passé il reste encore du monde qui cours puis marche en fonction du dénivelé. Je suis encore froid à ce moment là, la douleur sur mes coups de pieds refait surface (déjà !! :o( ) Micro moment de doute, déjà « seul » et blessé !!! Mais Non !!!!
je double quelque coureur et me fait doublé. Je n'ai pas beaucoup eu l'occasion de parler avec les autres concurrents mais la un coureur en train de me doubler me demande si je vais faire la course en marchant. Je lui répond que oui, du moins je vais essayer et que de toute façon tous les km sont bon à prendre. Il rajoutera : « En tout cas vous avez un bon rythme » ça donne du courage ! (Je crois que c'est à partir de là que mes douleurs disparaissent et que je rentre dans la course !) on arrive vers la première côte et là j'entends : un sifflet, des grands encouragements « Aller Cornichon » (oui cornichon c'est mon surnom.......). Mon Fan club est la juste avant la première côte. Gros bisous à ma chérie au passage. Elle m'accompagne quelles mètres. C'est bon pour le moral !!!

GROS ENORME MERCI à eux : la bande au sifflet !!!!

Sorbiers => Saint Christo

Je connais cette portion, je l'ai fait à l'entrainement. Sauf les 2 premiers km. Je commence doucement. Je redouble la personne avec qui je parlais. Puis j'arrive au niveau du rond point : Un bénévole : « C'est bien vous avez fait le plus dur » j'adore!! Ces petites phrases me remonte automatiquement le morale. On quitte enfin la ville et arrive sur la portion que je connais. J'allume les lampes ainsi que la montre. Le temps que celle ci capte les satellites => 7,5 km/h cardio 150 nikel !!!
j'ai pris mon rythme,je pense que j'ai fais toute la monté a cette allure.
Je prend mon pieds.

Je double de toute part, a gauche à droite, j'entends « il va se grillé », « il est fou » mais je suis tout simplement à mon allure habituel. D'ailleurs je n'irai jamais bien plus vite que cela.
Sur cette parti je me suis vraiment éclaté car il y avais beaucoup de monde et je n'avais pas l'impression de subir. Devant moi je vois ce long serpent bleu foncé et en me retournant je vois toute ces lampes =>« mini larme » j'y suis !!! je vois passer une voiture au loin, au Pilon. Peut être Marielle ou mes parents ?

2h09 =>J'arrive à saint Christo je passe devant la salle (petite pensée pour mes années de volley Yapazou!!!)
OUAHHH! Oh le monde !!! ni une ni deux je contourne la tente. J'ai déjà bu mes deux litres de flotte mais mon « assistance » doit être là. Je remonte doucement le long des barrières. Et au niveau du virage j'aperçois mes parents. Cool !!! ma mère me dis qu'ils sont bloqués dans les bouchons. Pas Cool!!!
J'avais prévu de faire le plein du CamelBack ici tant pis. Ma mère me donne alors une petite bouteil de 50 cl. Je commence à repartir et la j'aperçois mon fan club qui arrive. On fait vite le plein, j'allume ma montre et c'est reparti. Je parts aussi vite que je suis arrivé ! Erreur ! J'avais pas vu cette bosse. La monté après le ravito me cassé les pattes. J'arrive en haut de la bosse, un coup de flotte, 2 ou 3 pruneaux .... impeccable !!!

Saint Christo => Sainte Catherine

Cette partie, je la connais bien aussi, quelques montées, quelques descentes rien de bien méchant sauf la dernière descente sur sainte Cath. J'enchaine donc, à mon allure. On me double beaucoup, je double aussi surtout dans les montés. Tous va pour le mieux je m'efforce à rester à une allure de 7,5km/h même si à cet endroit j'aurais pu accélérer un peu plus. Mon but étant d'arriver à sainte cath le plus frais possible. A partir d'ici, je vais pisser toutes les vingts minutes. Je bois peut être trop mais j'ai peur de choppé des crampes. Lors de mes entrainements, j'en ai jamais eu mais ca serait con d'en avoir maintenant.
Le ravito de moreau je fais juste un arrêt pipi, une barre et Go !!
Super passage dans les bois au dessus du chatelard toujours à droite, les relais double à toute vitesse. Super entente de la pars de tout le monde. Je marche avec le sourire.
On arrive bientôt au ravito suivant. Aucune nouvelle de mon frère, je ne sais pas quoi faire, faut il que je ralentisse, je continue ???? On attaque la descente. J'avais prévu de faire quelques descentes en courant histoire de changer et faire travailler différemment les muscles. Non, inutile tout va pour le mieux j'ai mal nul pars, on ne change pas une équipe qui gagne !! je me range donc à droite dans la descente et je la fais très cool. Je maitrise de plus en plus mes descente pour que mon genou gauche ne lâche pas, mais aussi pour ne pas trop compenser avec le droit. => Sainte Catherine. Un sifflet au loin, cool ils sont là. Le fan club est un peu surpris en me voyant arrivé vers 4h15 (j'avais prévu 4h36). Je suis très content car tout va bien. Marielle me rassure en me disant qu'ils s'amusent bien , ils ne sont pas fatigués. Par contre je suis déçu car mon frangin n'est pas là. Je m'en veu d'avoir un peu trop presser le pas. Tant pis, je ne peu pas attendre plus je commence à avoir froid. On rempli le CamelBack. Marinette_Au_Sifflet me suis jusqu'à la sortie du village. Ça fait plaisir !

Saint Cath => Soucieux

A partir d'ici je connais peu, simplement lorsque l'on est venu reconnaître en voiture les lieux de RDV. Les 20 minutes suivantes vont être les 20 minutes de doute et de pas bien. Très envie de dormir, déception de ne pas avoir couru avec Fabien, mauvaise digestion du jus de fruit, mal de tête. Bref rien de beau avant d'entamer la fameuse descente du bois d'Arfeuille.
J'effectue un petit point de compression vers la tempe. La douleur disparaît aussitôt. 2,3 pruneaux, 2,3 abricot. On se réveille !!!!!!!!!! aller c'est reparti il reste encore 41 Km !!

Une fois les doutes dissipés, tout ce passera de la meilleur des façons jusqu'à soucieux.
Les pieds commencent à faire mal, les genoux un peu aussi, mais tout ça était prévu donc je me fais aucun soucis.

Je retrouve une nouvelle fois mon fan club à saint genoux Catherine et Karelle sont restées dans la voiture pour dormir. Je ne peu pas leur en vouloir il est déjà 5h30. Mais Marinette et Pierre sont toujours là à applaudir les coureurs. Merci encore à eux 4.

Marielle m'accompagne encore un peu sur le chemin, on passe devant un jongleur :o??.
C'est reparti ... pour quelques mètres. Le ravito de saint genoux approche. Il se trouve dans une grange. Il y a peu de monde debout. Beaucoup de personne assises. Je demande un peu de thé. Ca fais vraiment du bien de boire du chaud; par contre ça fait mal au moral de voir toutes ces personnes avec les couvertures de survi qui attendent les navettes. Je repars tout de suite. Je bois mon thé en marchant. La bosse qui arrive je l'avais oublié. Tout se passe bien. Je ne perd pas mon rythme même si celui ci baisse un peu. Je suis toujours régulier. En monté ou en descente j'avance toujours à la même vitesse. En voyant certain courir, puis marcher puis trottiner puis recourir,.... je me dis que ca doit être dur de changer sans arrêt de rythme. Je prend alors ma façon d'avancer comme un avantage. Je ne subis pas, j'impose mon jeu !!!!

On passe Marjon, on arrive a soucieux. On éteint tout !! le jour commence a se lever, je n'ai plus besoin de mes lampes. 7H00, à soucieux , je retrouve la bande au sifflet toujours en pleine forme. Mais j'ai la super surprise de retrouver mon frère, Serge et jeano (un autre beau frère)

Ca remonte encore plus le moral !!!!

Soucieux=>Beaunant

25km c'est rien du tout !!!! dans ma tête je me dis : sur les 25 km il y en a 10 qui se font en ville. En gros il m'en reste plus que 15 à faire, le reste se fera au mental.

Je reprends mon allure initiale 7,5 km/h je double beaucoup de marcheurs. Toujours les mêmes d'ailleurs. Beaucoup d'arrêt pipi. Et autres..... (merci a celui qui a construit les Wc publiques de Chaponost)
je continue avec le sourire. Les bénévoles sont super !! toujours un encouragement. Toujours un mot pour rassurer.
Je vois sur un panneau jaune Côte Beaunant 1,9km, ca me donne encore plus la pêche je continue en sifflotant n'importe quels airs qui me passe par la tête ( la fatigue surement, ou la joie peut être)
Et je ne suis pas le seul a siffler. Oui oui c'est encore eux Pierre Catherine et Marinette. J'en profite pour enlever une chaussure et changer de chaussette, un piti caillou est rentré A le Con !!!!

Un petit thé pour la route un petit bisous et on file tout droit vers cette fameuse côte de Saint Foy.


Beaunant => Gerland

A ce moment la j'en ai encore sous le pied. Je vais en faire qu'une bouffé. Je suis parti a fond dans cette côte, et j'ai grimpé le plus vite que j'ai pu !!! je ne sais pas quelle idée j'ai eu ???? Certainement parce que je voulais pas subir et que je voulais être encore une fois mettre du jeu!
Non elle ne ma pas fais craquer !!!


Une fois au panneau 10 km grand soulagement. On passe devant le cimetière, je reconnaît l'endroit (Merci google earth). Encore quelque centaines de mètres et on tourne à droite vers l'église.
Gagné... passé 2 ou 3 ruelles, on se retrouve face à face avec Lyon et son grand Crayon. La je n'ai pas pu m'empêcher de verser quelques larmes. Je savais que c'était gagné. Je suis à Lyon !!!!


On passe dans les ruelles, je double beaucoup de monde ici, un coureur me dira « Félicitation » je lui le rend, il me répond alors « Oui, mais vous, vous avez encore du jus.... » oui c'est vrai j'ai encore du jus a ce moment la, j'en aurais jusqu'à la fin. Mais à la différence des autres je n'ai jamais couru. Donc je n'ai pas énormément de mérite vis a vis de ces coureur. Bravo a eux!!!

la dernière côte.... Facile, non je déconne. la fatigue est là, les douleurs aussi.... ON VEUT DU PLAT !!!!! Ce n'est pas pour tout de suite. Il faut descendre jusqu'à St George !! Les genoux sont usés ca fait mal. Les pavés je ne vous en parle pas !!!!

Ouf C'est fini !! plus que du plat... enfin 5 km de plat..

Un petit Tuc au ravito et on repars... Dans la ville c'est génial : entre les yeux exorbités de certain, le sourire des autres, les petits mot gentil des bénévoles, le marché de noël à carnot, je n'ai pas vu le temps passé.

On passe le pont, et descend vers les berges... NON pas encore des escaliers !!!!!
Ca se termine. Oh punaise.... l'enrobé de ces berges !!! je ne sais si je suis le seul mais ca ma fais un mal de chien !!!!
C'est pas grave on avance. Il me semble que l'arrivé se trouve juste après ce pont au loin...
il se rapproche doucement... encore, encore, encore...
Combien de personne m'ont dis bravo c'est fini, vous avez terminé ...... C'est gentil... MAIS NON on n'y est pas encore !!!!!

On passe sous le pont !!!! et la .... le téléphone qui sonne : ma soeur qui me tel pour savoir comment ca s'était passé .... «  Heu .... Et ben en fait je suis sur le point d'arrivé ». Ca ma bien fait rire....

Je vois au loin Marielle avec son compagnon le sifflet, cool..... mais j'ai une envie pressante !!!!
merci au gars qui a mis ce WC publique vers les palais des sports. Et en plus il est gratuit....

Je repars devancé par ma chérie qui siffle à tue-tête.... je vois ce fameux panneau 75 mètre et l'arche extérieur. Je tape dans la main des membres de mon nouveau fan club... je rentre dans le palais et passe la ligne d'arrivé.


OH PUTAIN je l'ai fais !!!!!


....mon premier t-shirt

On ma tendu alors un tshirt finisher (je pensais pas y avoir droit étant inscrit en rando.... tant pis je l'ai je le garde !!!)

Heureux, Fière, Nase !!!

Après un petite douche bien bouillante. J'ai retrouvé mes proches. J'ai serrer ma copine dans mes bras. Çà fais du bien !!!!

petite Anecdote...Alors que je suis arrivé en pleine remise de récompense, je demande à un journaliste photographe, qui avait gagné ... il me chuchote discrètement : « je n'en sais rien ! » oh le nase :o)))!!!


Enfin c'est fini, on prend tous les cinq la route du retour. Je n'ai pas pu m'endormir dans cette voiture, pourtant j'étais crevé. Mais sur ma droite, j'avais ces monts du lyonnais, je voyais toute ces montagnes, tous ces bois traversés, et arrivé près de st Étienne je me suis dis : On est con quand même, se faire chier à descendre à Lyon a pied en 11h15 alors qu'il nous faut 45 minute en voiture ! Mais quel CON !!!

Voilà ma petite aventure est terminée... je tiens a remercié ma chérie bien sur qui ma encouragé comme personne, qui a tenu toute la nuit et surtout qui a supporté tous les repas à base de pâtes !!!

Mes parents, Mes soeurs, Tonton Pierre ET Tatie Catherine, Karelle, ma belle soeur. Toutes les personnes qui m'ont envoyé des petits mots d encouragements, les bénévoles, le public et biensur mon frangin sans qui je n'aurais jamais osé faire un truc aussi débile !!!

merci aussi a toi lecteur qui a supporté ce long CR bourré de fautes !!!!!

merci aussi a mes pieds et à mes jambes d'avoir tenus le coup !!! bon rétablissement !

Prochain RDV...... heu je crois que mon frère veut tenter le Marathon du Mont Blanc... Ma fois pourquoi pas !

 

6 commentaires

Commentaire de Rlan posté le 10-12-2009 à 19:43:00

Encore Bravo mon peti cornichon d'amour !
Toutes mes Félicitations,
T'es le meilleur !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Bisous
ta marinette_siffleuse_des_ravitos_et_d'ailleurs ...

Et merci à toi,
merci à tous les participants,
et merci à notre nouveau peti club de supporters !
C'était une superbe aventure pleine d'adrénaline et de joies !!!

Commentaire de vial posté le 10-12-2009 à 21:57:00

un récit plein de détails tu connais le coin et c'est super
une mine de renseignements et une bonne mine à l'arrivée
rien ne sert de courir il faut partir à point
mais tu aurais pu partir à 21 h!!
michel

Commentaire de torchure posté le 11-12-2009 à 12:31:00

Bravo mon gars !
Quel récit et quelle course !
très bien écrit, plein d'émotion, on est avec toi tout du long....

un seul regret.. avoir été si lent pour pas faire un bout de chemin avec toi !!!
tu m'as bleuffé !!!

On remet ça au mois de juin ???

Commentaire de Belet posté le 11-12-2009 à 19:20:00

Bravo gars. Ca c'est une leçon.

Tant qu'il y a un but, même quand on ne peut plus courir, même si c'est avant le départ, on peut toujours marcher.

Je suis certain que je m'en souviendrai un jour.

Encore bravo, je ne sais pas si je l'aurai tenté.

Arnaud.

Commentaire de Biscotte Grillée posté le 11-12-2009 à 19:21:00

Je suis le coureur avec qui tu as échangé quelques mots avant d'arriver sur Sorbiers.
Je suis ravi de savoir que cela t'as gonflé le moral. Ton allure était "impressionante" parmis tout ces coureurs "lents".
Ravi, aussi que tu ai franchi cette ligne d'arrivée, c'est beau ce que tu as réalisé !
Bonne continuation et continues à prendre du plaisir ainsi, je suis sûr que l'on va plus loin en marchant qu'en courant !

Commentaire de manu3842 posté le 07-01-2010 à 15:40:00

Salut le volleyeur reconverti,

Bravo à toi pour cette belle rando, pas la plus facile pour une première !!! Très beau commentaire, captivant, il va falloir que je me mette aux CR à mon tour.

Rendez-vous à Marlhes pour une rando dans la neige, tu verras c'est super sympa, l'éclate totale.

Manu

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !