Récit de la course : Trail des Glaisins 2012, par coco38

L'auteur : coco38

La course : Trail des Glaisins

Date : 31/3/2012

Lieu : Annecy Le Vieux (Haute-Savoie)

Affichage : 759 vues

Distance : 29km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Trail des Glaisins... pour Lilou

Chaque course a son histoire... celle-ci a été très spéciale pour moi.

D'abord je me suis inscrit en catastrophe... problème d'agenda familial qui me laisse que cette date pour préparer le Nivolet - Revard.

Donc grace à l'extrême gentillesse de JM Fontana (Jieme), je réussi à m'inscrire... MERCI à lui.

Spéciale parce que cette course est aussi un rendez-vous de solidarité... pour Lilou cette année.

Spéciale parce qu'en 2009 j'avais déjà trouvé l'ambiance extraordinaire. En 2009 j'avais abordé cette course avec un super mal de dos et j'avais fini en 'Promenade' avant-dernier avec Yayoun et sa maman.

Cette année je viens donc pour préparer le Revard et décide donc de mettre dans la configuration de cette course : sac à dos avec poche à eau d'1litre + bidon rempli à 500ml + bidon vide avec poudre de boisson énergétique. Je mets un coupe vent (même si pas nécessaire en fonction de la météo).

J'arrive avec une bonne préparation et mon échec à Tullins du au froid alors que j'avais de bonnes jambes me laisse confiant.

Mais voilà, j'ai cumulé les erreurs :

1 - Trop chargé

2 - 1ère course avec sac à dos depuis plus d'1 an

3 - Trop chaud avec le coupe vent

4 - Pas de test prélable : donc lorsque j'essaye la pipette de mon camelback... rien ne coule

5 - J'ai eu un problème avec ma montre qui sous estime de 2km la distance parcourue et donc qui sous estime la moyenne.

Donc départ trop rapide ; + de 10 km/h. J'ai rapidement l'impression de mal respirer. Je réalise qu'en réalité je commence à avoir très mal au dos... d'où cette impression. Au 1er ravito alors que j'avais prévu de ne pas m'arrêter je suis obligé de m'arrêter pour transvaser le contenu de ma poche à eau dans ma gourde.

Dans la 1ère montée j'ai de plus en plus mal au dos, sur la crête pas mieux et j'attaque la descente avec des début de crampes. La totale, d'autant que ma montre m'indique une moyenne très faible alors qu'en réalité elle est bien supérieure.

Au ravito en bas de la descente, je décide donc de prendre mon temps ; une traileuse du môle est entrain de se ravitailler avec son mari et son enfant qui l'encourage. Je repars derrière elle et je me cale sur son rythme toujours dans la souffrance. Je la suis jusqu'au dernier ravito.

Dans la dernière descente (paysage superbe) le mal de dos disparait et malgré les crampes je peux enfin me lacher et je double 3 ou 4 concurents.

Finalement je me rends compte d'après les paneaux d'indication de distance que je ne suis pas si mal que cela. Je termine en 4h53 soit 15' de moins qu'en 2009. 

Jean-Marie Fontana est là à l'arrivée et embrasse tous les arrivants... extra.

PS : Juste avant d'écrire ce CR en consultant les résultats je viens de réaliser qu'en fait Céline la trailleuse du Môle n'est autre que Rapacette74 (son mari Rapace74). Elle termine finalement à juste 1 min derrière moi.

Bravo à l'organisation au balisage, à Jième et toute son équipe.


1 commentaire

Commentaire de millénium posté le 03-04-2012 à 20:46:44

beau récit pour une belle performance. Bravo coco

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.32 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !