Récit de la course : Trail des Glaisins 2009, par seb mich

L'auteur : seb mich

La course : Trail des Glaisins

Date : 4/4/2009

Lieu : Annecy Le Vieux (Haute-Savoie)

Affichage : 970 vues

Distance : 32km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Trail des glaisins

       C'est mon premier récit, j'espére donc que vous ferez preuve d'un peu d'indulgence.

       Voilà, ce samedi est un grand jour car voici plus de 4 ans que je n'ai pas participé à un trail. Pour replacer les choses dans leur contexte, depuis notre installation à Annecy, je nai pas eu l'occasion de m'entraîner convenablement. Ce retour à la compétition s'effectue aprés 1 an d'inactivité compléte (pour cause de travaux) et est d'autant plus important qu'il s'inscrit dans la perspective de ma participation aux Templiers 09.

        Dés lors, nous y sommes, enfin l'occasion de mesurer les effets de 2 mois d'entraînement. Je suis à la fois content car ce dernier a été sérieux mais inquiet car je n'ai effectué qu'une sortie de 2h en montagne. Cela sera-t-il suffisant ?

        A 8h le départ est donné. Les fauves sont libérés !C'est incroyable : je cours à 13 km/h et je me fait dépasser par un nombre incalculable de personne. C'est ma prémiére désillusion, courir à 13km/h est loin d'être un exploit. Je réalise donc les 6 premiers KM à cette allure. Nous courons le long du Fier a un rythme qui me convient bien. j'ai de bonnes sensations même si je m'aperçois que je me suis beaucoup trop couvert.

        Au bout de 30 minutes nous attaquons le montée à LACHAT. Je ne connais pas le coin mais cest super beau. Certes, la pente est raide mais l'arrivée au col, au peid du Parmelan est splendide. Côté sensations, tout va bien, cependant compte tenu du pourcentage, je commence à regretter les batons (c'est dailleur une erreur que je vais payer par la suite). Je débouche à LACHAT en 1h37 et je me fais déposé par Rachid, un copain qui court sans ravito, avec un T_shirt en coton et en trainning. Moi qui ai dépensé 130 euros cette semaine en équipement je commence à me questionner sur ma façon (trop superficiel ?) d'aborder la course.

       Je fais une descente honorable même si dans les pourcentages les plus importants j'ai du mal à suivre. Le problème c'est que je ne réalise pas les dégats que cette descente va faire sur mes quadriceps. La portion de route est vraiment vilaine mais salutaire avant d'attaquer la seconde montée de la journée. C'est ici que mon calvaire débute !

       J'ai beaucoup de mal à suivre le rythme des conccurrents qui m'entourent pendant cette montée. Non seulement, j'ai mal aux jambes mais en plus je fais une hypoglycémie. Arrivée tant bien que mal au dernier ravito, je me jette sur tout ce qui bouge. Je repars du ravito mais je commence à sentir des douleurs proche des crampes sur les cuisses. Cette douleur m'habitera jusqu'à l'arrivée. Heureusement, elle ne s'est jamais transformée en véritable crampes. La descente du mont veyrier est un vrai suplice puique je vais mettre 1h05 entre le haut est l'arrivée. Non seulement j'ai mal aux jambes mais je vois un véritable flot de coureur me dépasser. J'ai le moral dans les chaussettes. Au final, je vais mettre 4h01 39 secondes et prendre la 181ème place.

      Pour conclure, j'ai trouvé ce trail très beau mais assez difficile. Pour le reste de la saison je sais maintenant ce qu'il me reste à faire : des sorties longues en montagne, apprendre à descendre avec plus de relâchement et surtout gerer mieux ma course du point de vue de la nourriture.

       Prochain RDV dans ma préparartion aux templiers, le Nivolet - revard.

4 commentaires

Commentaire de GrandSteaKikour posté le 08-04-2009 à 21:36:00

Super ! Tu n'as pas eu froid aux yeux et tu t'es lâché dès le début ... bon, c'est sûr que le manque d'entraînement et de dénivelé ça se paye. Tu sais en tout cas ce qu'il te reste à faire ; je ne suis pas inquiet pour ta saison car tu vas sûrement très vite monter en puissance !!

Reposes-toi bien et au plaisir de te croiser au Nivollet-Revard !

Au sujet de l'équipement, je te rejoins bien. Au Glaisin, je suis arrivé en même temps qu'un gars en pantalon jogging, sans gourde et en K-way ... nos attirails de "super héros du trail" : quel pourcentage d'effet placébo ??

Commentaire de millénium posté le 09-04-2009 à 00:19:00

merci pour ce récit....Et bravo , le temps est loin d'être "médiocre" !!!!
On se verra au nivolet.

Commentaire de rapace74 posté le 09-04-2009 à 11:25:00

21mn de moins que moi alors que je m'entraine depuis 3 ans maintenant ......

bravo pour ta course , dommage que tu ne sois pas venu te presenter aux autres kikous...

manu

Commentaire de Jaguar blanc posté le 11-04-2009 à 14:32:00

Merci pour ton récit, et bravo pour ta course, même si t'as eu du mal sur la fin, c'est quand même un joli retour au trail.
Si tu m'avais attendu 5 minutes on serait arrivés ensemble.
Globalement, par manque d'entraînement en côte, j'ai eu à peu près les mêmes sensations : bien jusqu'au bas du Lachat et 2eme montée difficile.
La conclusion s'impose effectivement : travailler les côtes et les sorties longues.
Passe voir les autres Kikous la prochaine fois !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.43 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !