Récit de la course : Trail des Glaisins 2008, par Tercan

L'auteur : Tercan

La course : Trail des Glaisins

Date : 5/4/2008

Lieu : Annecy Le Vieux (Haute-Savoie)

Affichage : 1734 vues

Distance : 32km

Matos : Garmin ForeRunner 305 - Millet Paclite - Quechua 17l - North Face Ultra 103 XR

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Mon entrée dans le monde du trail

J'ai découvert l'existante de ce trail la semaine dernière... et l'envi de m'y inscrire et d'avancer ma première expérience trail de 1 mois et venu assez vite.
Me voilà donc parti pour mon premier trail : les Glaisins, 32km pour 1600 de D+/-.

Reveil à 5h du mat' samedi pour être à Annecy le Vieux vers 6h30 afin de m'inscrire et récupérer mon dossard...
Je suis un des premiers sur place (on est une vingtaine à peine).
Je m'inscrit et prend mon dossard (le 267).

Bon ben ça c'est fait... il me faut maintenant patienter jusqu'au départ... à 8h00.
Pendant mon attente, avec mon buff kikourou, 3 kikoureurs me reconnaisse : Photogone, Yannick et fastoche.
On parle un peu, c'est cool ça evite de me faire penser... et de stressé :)

8h... on est tous sur la ligne de départ... et en bon débutant qui se respecte, je fais ma première erreur : je suis tout devant alors que je voulais partir coooooooool... bref... le départ est donné après un discours du président de l'USMA et un mot du parrain de la course : un champion du monde handisport !!!

Acte 1 : l'apprentissage
C'est donc parti... et comme je suis dans les premiers du peloton... ça pars vite... très vite pour moi : 12km/h pendant les 2 premiers kilomètres... faut que je calme le jeu...
Très vite plus de problème de vitesse, on passe en forêt dans des descentes assez raides et très très boueuse... ça bouchonne pas mal, on s'arrête souvent pour laisser ceux de devant passer.
ça dure environ 4 kilomètres, juste avant la première montée...
J'arrive au kilomètre 6.5, début de la première grosse difficulté du parcours : 800 mètres de D+ su 6.5km.
Je suis au kilomètres 6.5 en 44 minutes, j'en avais prévu 41... pas grave, les bouchons du début on tout faussé, et je suis pas là pour le chrono.


Acte 2 : trop facile
On attaque donc la montée, je me sens super bien, les jambes super fraiches, les genoux pas douloureux et une patate d'enfer... en plus ça monte... je me sens à l'aise en montée...
Résultat je double une dizaine de personne sur la montée jusqu'au premier ravitaillement.
Je m'arrête au ravito, sort les bâtons, prends du saucisson, des bananes du cocac'est la fête.
Les bénévoles sont excellent, super sympa, super serviable et ce sera le cas tout au long du trail : chapeau à eux.
Après 3 minutes d'arrêt j'avale mon premier gel, et repars de plus belle pour en finir avec cette montée.
La deuxième partie de la montée se passe encore mieux que la premières : je double encore une dizaine de traileurs sans vraiment forcé... je suis vraiment bien
Au bout de 1h56 et avec 13 minutes d'avance sur mon programme j'arrive au sommet qui est aussi le point culminant de ce trail : Lachat à 1278m.
Vient maintenant la partie que je redoute le plus (peur que mon genoux fasse des sienne) : la redescente très raide : -750m en seulement 4km... et pour couronner le tout : c'est dans la boue ça glisse, les appuis sont très aléatoire.
Je me casse la gueule 3 fois dans cette descente mais je tiens un bon rythme... sans être vraiment à l'aise.
Je perds quelques place dans cette descente, mais c'est pas grave :)
Juste avant la fin de la descente je croise photogone qui ous prends en photo, je suis encore super bien super content d'être là.
Puis arrive le deuxième ravito... re saucisson, coca, chocolat... 1 minute d'arrêt et je repars.
J'en profites pour appeler ma femme et lui dit que je vais super bien, que j'ai passer la première difficulté du parcours sans problèmes et que je me sens super en forme.
J'arrive à la fin de cette descente au bout de 2h26 et 17km de course (avec 27 minutes d'avance sur mes prévisions).
Je reprends un gel en prévision de la 2ème montée de 400 mètres de D+.
J'attaque donc cette montée confiant : la première à été une formalité et j'ai une patate d'enfer.
Pourtant les premier pas sont dur... bizarre...
Je continu et le temps de chauffer les muscles ça repars : je redouble pas mal de monde : cool...
Le sommet de cette deuxième montée arrive et là sans savoir trop pourquoi je me paye des crampes au cuisses... et au quadri... aie aie aie... on est au kilomètre 22... il en reste 10...
Même pas peur, je fais 2,3 étirements et fini cette montée...
J'arrive au troisième et dernier ravito au kilomètres 22.5 en 3h29 avec toujours 27 minutes d'avance sur mes prévisions.
3 minutes d'arrêt au ravito et je repars

Acte 3 : dur dur le monde du trail
C'est parti pour de la descente... elle passe pas trop mal quoique je sens régulièrement des début de crampes...
Bref j'arrive au bout de cette descente au 25ème kilomètres avec de la peine... mais j'ai pu découvrir l'esprit des traileurs que j'avais souvent entendu parler...
En effet un coureur bien plus à l'aise que moi, à vu que je commençais à peiner... il m'a fais faire cette descente avec lui, il m'a remotiver, pas mal parler donner des conseils, poussé... bref énorme esprit !!! Pendant 30 minutes ce gars a quasiment couru à ma placeça fais du bien.
Du coup j'arrive à ce fameux kilomètres 25 avec toujours 27 minutes d'avance sur mes prévisions...il reste 7 kilomètres de course... mais les crampes revienne, je laisse donc partir le coureur qui m'a aider... et fini seul ce premier trail.
Les 7 derniers kilomètres vont rapidement tourné au calvaire pour moi... crampes à répétitions... ma foie je le prends avec philosophie -> ça me forge le mental pour les prochains trails :)
Allez une dernières montée d'une centaine de mètres de D+ et de la descente/plat jusqu'à l'arrivée... au mental parce que les jambes en on marre...
J'arrive finalement au bout de ces 32km en 4h44 soit 14 minutes plus tôt que mes prévisions. 204ème sur 289 (dont 261 arrivants)
Je suis content et conscient du boulot qu'il me reste à faire pour le CCC en août...
A l'arrivée une pensée émue pour Laurence...

Prochain trail, le Nivolet Revard 49km pour 2300 D+/-... va falloir gérer les crampes :)

Le lendemain et le surlendemain, pas de courbatures... le bonheur :)



3 commentaires

Commentaire de eric74 posté le 07-04-2008 à 09:23:00

ça me rappelle ma mesaventure l'année dernière au trail de malpassant ( revard version courte ) , j'etais pris de crampes .. ce qui ne m'a pas empeché de faire ensuite un bon CCC ....

pour moi deux erreurs , départ trop rapide ( sic ) et mauvaise hydratation les jours précédents ...

courage mais vaut mieux avoir ces mesaventures maintenant que fin aout

Commentaire de rapace74 posté le 24-04-2008 à 15:25:00

bravo pour avoir fini ton premier trail !!!

ca s'arrose!! ;-)))))))) boit p-e un peu plus pour eviter les crampes
bon nivolet

manu

Commentaire de Jaguar blanc posté le 12-11-2008 à 23:29:00

Hello,
Merci pour ce compte rendu que je découvre en commençant à faire mon programme 2009. Bravo pour ce premier trail et ton moral sur le finish.
Au plaisir de se rencontrer sur les nombreux chemins de notre belle région.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !