Récit de la course : Trail des Glaisins 2009, par Tercan

L'auteur : Tercan

La course : Trail des Glaisins

Date : 4/4/2009

Lieu : Annecy Le Vieux (Haute-Savoie)

Affichage : 1702 vues

Distance : 32km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Les Glaisins, un trail que j'avais envi de refaire après la première édition en 2008.
Une organisation simple mais efficace et très au point, un organisateur présent et sympathique, un cadre magnifique et surtout une course qui reverse ses profits à une association d'enfants... cette année elle vient en aide à une petite Charlotte.
On est 3 à aller sur place, mon frère (porto74), Didier (DidierC).
Sur place on retrouve pas mal de kikoureurs : Manu, Celine et les enfants (Rapace et Rapacette), Sarah (Yayoun), Nico (fastosh), Martine, Coco, GrandSteak, et Jaguar Blanc (j'ai oublié personne ??? :))

On arrive sur la ligne de départ environ 20 secondes avant le départon était presque en retard... avant même de commencer, ça promets :)

Départ -> Premier ravito
Bref, le départ est donné.
Je pars avec mon frère, Didier et Manu... en sachant que Didier et Manu partiront surement trop fort pour moi.
Les premiers kilomètres en vallonné se passe bien, on trotte à bon allure, environ 12-13km/h.
Mais rapidement, comme l'an dernier, les singles track à traverser en forêt impose de nombreux bouchons.
ça dure quelques minutes, le temps de sortir du bois. Dans ce bois, on traverse une petite montée et une descente, mais tout en file indienne au rythme imposé par les plus lents.
A ce moment là, Didier et Manu ne sont déjà plus de vue et je ne pense franchement pas les revoir avant l'arrivée.
Puis on attaque la montée à Lachat. Pour l'instant ça va pas trop mal, on est bien, mais je sens quand même que musculairement je suis pas vraiment au point : gros manque de puissance dans les montées... c'est le début de saison...
On arrive finalement au premier ravito on on voit Celine qui me dit que Manu vient tout juste de repartir, on ne s'arrête pas au ravito : on rempli juste le bidon et on prends a manger dans la main : on mangera en marchant.
Je demande en repartant, si Nico (mon frêre) à bien rempli son bidon... il me dit que c'était pas la peine parce que le bidon était encore quasiment plein... Je le mets en garde sur les crampes qu'il va forcement se prendre s'il ne fait pas attention à son hydratation.
En repartant du ravito, on voit Didier arrivé... je le pensais devant nous, bizarre. Je suis donc juste derrière Manu et juste devant Didier... donc à priori pas à ma place, j'espère ne pas être parti trop vite et ne pas le regretter plus tard... on verra.

Premier ravito -> Sommet de Lachat
On poursuit la montée pour atteindre le point culminant de ce trail : Lachat.
La montée est assez raide, il faut pousser sur les jambes.
Sur la montée, on est en file indienne.
Je trouve qu'on se traine un peu, mais doubler la longue file devant moi va me demander beaucoup d'effort... et j'ai peur d'y laisser des plumes. Je décide donc de patienter encore un peu et de suivre le rythme.
Puis un vétéran nous double à une vitesse bien plus élevé que le peloton... ni une ni deux, je prends l'occasion de me trouver une bonne excuse d'accélérer : j'accroche ce monsieur.
Il trace le bougre... 1200m/h par moment :)
On le suit quasiment jusqu'au sommet, mais ne baissant pas le rythme, on le laisse filer sur la fin... impressionnant ce mec !!!
Passer les 1000m, la neige fait son apparition comme l'an dernier. Cela n'est pas dérangeant et ce sera assez court.
Juste avant le sommet, Nico me dit qu'il sent les crampes gentillement pointé.. aie... il paye cash son manque d'hydratation.
On arrive finalement au sommet au bout de 1h50 de course.

Sommet de Lachat -> Ravito de Verbin
On attaque maintenant la descente, avec une appréhension pour Nico qui est au bord des crampes.
Dès le début je sens qu'il va cramper... le prochain ravito n'est pas loin, à moins de 4km je lui dit que s'il crampes, il faut qu'il favorise les bananes, le chocolat et le coca au ravito en plus d'étirements.
Je lui dit de tenir avec moi jusqu'au ravito que je sais rapidement atteint... mais au bout d'un moment, je me retourne pour lui parler... et il n'est plus là... comme au Vulcain, il a cramper et il ne m'a pas prévenu... me voilà donc seul.
J'en profites pour franchement accelerer dans la descente assez technique et j'arrive assez frais au deuxième ravito ou encore une fois je ne m'arrête pas : juste remplissage de bidon et pris 2-3 aliments au passage que je mange en marchant.
Juste en partant je vois Didier qui arrive.

Ravito de Verbin -> Deuxième sommet
Je poursuit donc la descente en marchant le temps de manger, et je vois Didier me doubler : je le laisse filer.
Puis je me remets à courir jusqu'au bas de la descente... je tombe sur Photogone que je salue et je continu
Avant d'attaquer la deuxième montée, on doit se faire environ 1 km de bitume plat... comme l'an dernier je n'aime pas du tout cette partie, mais bon c'est le prix à payer pour retrouver les sentiers alors allons-y.
Juste avant la montée j'aperçois Didier juste devant, je le rejoint rapidement dans la montée et on se fait la montée ensemble.
Pour ma part je la fais sans forcer dans le but de pouvoir faire la totalité (ou en fin une majorité) de la descente en courant.
On arrive donc au ravito qui à été anvancé par rapport à l'an dernier.
Didier ne s'arrete pas : il continue.
A ce ravitaillement, je vois Celine qui me dit que Manu est juste devant, il à apparament des soucis de crampes.
Une fis de plus, je ne m'arrête pas à ce ravito : je rempli juste mon bidon, prends au passage a manger en marchant et je pars en même temps que 2 filles qui était juste devant moi lors de la précédente montée.
Je me câle derrière elles : elles on un très bon rythme.
Et sur la fin de la montée on rattrape Didier et on arrive ensemble au sommet.

Deuxième sommet -> Arrivée
On attaque directement la descente finale.
Devant toujours les 2 filles, puis moi puis Didier.
On tombe sur Manu qui crampes au mollets... ni Didier ni moi n'avons de Sportenine ou de Sel pour lui donner... on parle un moment avec puis continuons notre chemin. J'accélère un peu pour tenter de rejoindre les filles que l'on rejoint rapidement.
On descends bien, et tout à coup, Didier mets les gaz, il file comme une flèche, très à l'aise... on ne peut pas le suivre, on le laisse filer.
Dans cette descente on à une vue sur le lac qui redonne la pêche : c'est magnifique !!!
A 4 km de l'arrivée, je laisse partir les filles qui ne faiblissent pas, mais je continu à courir.
Arrive la dernière petite bosse de 100m de D+ ou je rejoint Didier.
On fini finalement ensemble les derniers kilomètres, on se force à toujours courir... sauf dans la boue finale, courte mais épaisse.

On arrive finalement ensemble au bout de 4h19 de course et comme l'an dernier Jean-Marie Fontana, le président de l'USMA qui organise ce trail, est là pour saluer et féliciter tout les coureurs : du premier au dernier !!!
Cerise sur le gâteau, la petite Charlotte, pour qui ont courait, est là quand j'arrive !!! Je vais la saluer, lui échanger 2-3 paroles et elle me semble heureuse d'être là et rien que pour ça, ce trail mérite d'être encore plus connu et je suis fier d'y avoir participer !!!

Peu après nous Manu arrive, puis mon frêre, puis Sarah et sa maman.
Je croise aussi Florent qui à encore fais un beau chrono !!!

On pars assez vite après l'arrivée de Sarah et on ne profiteras malheureusement pas du repas offert aux participants avec les autres kikoureurs présent.

Je n'ai pas pris de photos pendant la course, mais 2 vidéos de l'arrivée de Nico et de Sarah (visite sur mon blog).

3 commentaires

Commentaire de maï74 posté le 05-04-2009 à 22:48:00

salut Tercan, ta tendinite a l'air de t'avoir laissé tranquille, c'est rassurant. Il est dur ce trail pour un début de saison, mais il vaut vraiment le détour. Bonne récup et à bientôt !

Commentaire de rapace74 posté le 06-04-2009 à 07:24:00

bravo cyril pour ta course, je vois que la forme en ce debut de saison est bien la!!!! je vais vraiment avoir du mal a te suivre a la montagn'hard!!! manu

Commentaire de Jaguar blanc posté le 08-05-2009 à 10:50:00

Salut Tercan, merci pour ce CR que je lis avec un peu de retard.
Comme toi, j'ai senti le manque de cuisse dans les montées en ce début de saison.
Content de t'avoir rencontré. A bientôt sur nos chemins de Haute-Savoie ou de Suisse.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !