Récit de la course : Saintélyon 2012, par phoon

L'auteur : phoon

La course : Saintélyon

Date : 2/12/2012

Lieu : St étienne (Loire)

Affichage : 1031 vues

Distance : 71km

Matos : asics trabucco

Objectif : Se défoncer

7 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

500 autres récits :

Une nuit longue, froide ... et glissante

Après une première expérience inoubliable en 2011, c'est avec une certaine impatience que j'attendais cette édition 2012 ... Pour parler franchement ... j'étais mort de faim, aussi impatient qu'un gosse peut l'être en attendant  Noël ... 


  • Objectif avoué : Faire le même temps que l'année dernière (malgré un parcours plus long) ... 

  • Objectif réel : finir devant mes potes ... 

  • Objectif personnel : arriver frais sur les quais de la Presqu'île pour pouvoir y courir (à la différence de l'année dernière) ... même à 8kms/h ... mais finir en courant.

Aprés une préparation inégale :
  • difficile sur les 2 premiers trails de préparation (Le Teil et La Cigale en Octobre) 
  • mieux sur le trail des Truffières avec - 2 min par rapport à l'année dernière, mais sur seulement 19 kms (... de jour sous le soleil).
J'ai pu aligner quelques sorties spécifiques,longues et nocturnes, et arriver avec grosso modo le même volume d'entraînement que l'année dernière (200 kms en Octobre et 180 en Novembre).

Comme l'année dernière, je pars avec mon pote Alain (... mais cette année sans Jay retourné en région parisienne ... et malheureusement blessé).

Timing parfait :
  • départ de Montélimar à 16 heures
  • Arrivée à Lyon vers 17 H 30 nous casons sans trop de mal la voiture sur le parking réservé STL (... une très bonne idée de l'organisation en ce soir de match à Gerland), nous sautons rapidement dans une navette direction Sainté ... cette fois c'est sûr ... il va falloir revenir à Lyon. Le trajet en navette est interminable ... le chauffeur ne dépassant pas les 50 ... mais l'ambiance est joviale ... c'est ici que commence vraiment la course.
  • Arrivée à Sainté vers 19 heures, je récupère rapidement mon dossard (1803) ... ayant eu la bonne idée d'envoyer mon certificat médical par internet ... j'évite une bonne demi heure de queue ... toujours ça de gagné. 
  • Arrivée au Flore vers 20 heures ... tout s'enchaîne comme prévu ... espérons que ce soit pareil pour la course. J'y aperçois quelques Kikous et met quelques visages sur de célèbres pseudos : Bysance, Sapi74, jeanphi, totoro, prefou, wil36, Elcap, Yves-cool-runner, mathias ...

Le repas , l'organisation et le moment passé au Flore est juste parfait ... peut être un peu beaucoup de monde cette année ... mais cette formule d'avant course étant idéale cela n'a rien d'étonnant.






Après presque 3 heures paisibles au Flore, nous regagnons la grande salle ... blindée .. où nous retrouvons, 3 potes membres du team x sport Drôme ...
ça commence à bien monter ... quelques minutes de farniente et nous rejoignons le départ ... 
Nous y arrivons presque les premiers, histoire d'étre au tout début du SAS 7 - 9 heures



Minuit ... top départ
 
La première partie est très roulante, nous partons un peu vite, autour de 12 kms/, et malgré notre idée de courir tous ensemble jusqu'à Ste Catherine, nous sommes rapidement séparés ... et ne nous reverrons plus avantl'arrivée.
 
jusqu'à St Christo (Km 16), tout fonctionne comme prévu. Je suis tranquille, et même si je mets une ou deux fois le pied sur des plaques de verglas, tout baigne et je traverse ce premier ravito avec 2 minutes d'avance sur mon objectif (1 h 28 contre 1 h 30).
 
Entre St Christo et Ste Catherine, même si je suis relativement bien physiquement, je comprend très vite que l'objectif initial (7 H 45) ne sera pas réalisable. La neige est de plus en plus présente, et même si le chemin est magnifique et les sensations hyper agréables, je perd beaucoup de temps sur cette portion et commence à souffrir du froid. J'arrive à Ste Catherine (Km 28) en 2 H 55 (en retard de 10 minutes sur le prévisionnel), je revois mon objectif à la baisse ... 8 H 00 ... c'est déja pas mal ...
 
La portion Ste Catherine  St Genoux va être pour moi la plus difficile ... j'a le ventre en vrac ... et le transit qui s'accélère ... ma montre gps me lache ... j'essaye de faire face tant bien que mal et arrive, déja légèrement entamé à St Genoux (km 36) en 4 H 07 ... je prend pour la première fois du thé ... ce qui va s'avérer salvateur
 
Je repars, tranquille, abandonnant tout prétention horaire ... je n'ai plus de montre. Cette nouvelle portion avant Soucieu est trés sympa (quoique légèrement boueuse et glissante) ... cette fois c'est sûr ... je n'aime pas la route ... je préfère le trail.
Je rejoins un kikous en délicatesse avec ces "grands droits" qui semble à la peine.
L'arrivée à Soucieu (km 47) me paraît interminable ... Soucieu ou le ravito qui n'arrive jamais ... je me rappelle m'être déja fait cette réflexion l'année dernière. Enfin arrivé à cet inaccessible ravito, je reprend un verre de thé ... boisson miraculeuse  ... que je ne bois jamais ... mais, qui cette nuit là m'a sauvé la mise ... Je suis bien ... aucune douleur ... pas fatigué
 
Entre Soucieu et Beaunant, je décide de garder des forces pour pouvoir remplir mon objectif personnel (... courir sur les quais), j'arrive donc entier, paisible à Beaunant et n'y fait qu' un bref passage ... prenant quand même un autre verre de thé ...
 
La montée de Ste Foy est fidèle à mon souvenir : hardue. Je la négocie sans y laisser trop de plumes (... en marchant). Puis je reprend un petit footing peinard (... "plus que 10 bornes") ... c'est dur, la descente après Ste Foy est interminable (faux plat descendant hyper cassant) ... les quadriceps commencent à souffrir.
 
Enfin j'arrive sur les quais ... et ... je cours ... pas vite, mais je cours. j'enfile les derniers kilomètres en courant, perdant pas mal de places car je suis réellement à bout. Je me demande (comme l'année dernière) l'intérêt de nous faire passer tout au bout de la Presqu'île, dans cette friche industrielle sans aucun atrait ... aprés 8 heures d'effort je ne suis pas très compréhensif.
 
J'en fini ... en courant ... en 8 H 27 et quelques secondes (... je l'apprendrai plus tard environ 10 secondes derrière Elcap et Janolesurfeur ... le kikou en délicatesse avec ses grands droits).


 
Retour rapide à Montélimar (... il neige sur Lyon et nous ne voulons pas galérer).
Mon pote Alain fini en moins de 7 H 30 (... un avion de chasse), Gilles et Claude sont quelques minutes derrière moi, Cédric est en 9 H 30 et Didier en presque 12 heures.
 
 




Ce CR aurait dû être agrémenté de moultes photos supplémentaires mais un dysfonctionnement ne le permet pas  ... 








7 commentaires

Commentaire de phoon posté le 05-12-2012 à 19:27:48

pas fini ... ça va venir

Commentaire de Byzance posté le 05-12-2012 à 21:03:30

Il manquait les photos ! C'est donc maintenant terminé alors j'ouvre le bal : bravo à toi et à tes autres copains drômois ... Content de t'avoir rencontré au Flore et à bientôt ...

Commentaire de phoon posté le 05-12-2012 à 21:05:40

impossible de les faire passer même en les réduisant au max ... ça fait 10 fois que j'essaye ... ça commence à me gercer

Commentaire de Arclusaz posté le 05-12-2012 à 21:39:03

j'ai eu le plaisir de te saluer au Flore en te prenant pour un autre ; c'est terrible de ne pas être physionomiste !
Bravo pour ta course : on a l'impression que tu en baves plus pour charger les photos que pour courir 72 bornes la nuit dans la neige et sur le verglas. Pourtant, dans la Drôme, vous ne connaissez pas tellement ces spécialités....
Je te saluerai avec plaisir l'année prochaine mais cette fois ci, ce sera vraiment toi que j'aurais reconnu...

Commentaire de Jay posté le 06-12-2012 à 08:29:57

bravo et à une prochaine , runnings aux pieds ou une Markus :-)

Commentaire de Japhy posté le 06-12-2012 à 11:12:26

Haaaaaa dommage pour les photos! Comment se fait-ce?
Phoon phoon phoon: j'aime bien ce pseudo moi! Et je crois bien que je t'ai vu au Flore!
Bravo pour ce super chrono!

Commentaire de Nini posté le 06-12-2012 à 22:35:13

Bravo pour la course. C'est "amusant" comme cette arrivée sur Soucieu peut être interminable pour tout le monde !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.19 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !