Récit de la course : Trail des Côtes de Cournon - 12,5 km 2014, par snail69

L'auteur : snail69

La course : Trail des Côtes de Cournon - 12,5 km

Date : 9/3/2014

Lieu : Cournon D'Auvergne (Puy-de-Dôme)

Affichage : 642 vues

Distance : 13.2km

Objectif : Pas d'objectif

21 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

3 autres récits :

Le retour de Naranjito

Le plan d’eau de Cournon, c’est LE spot de course à pied de cette ville où j’ai grandi,en banlieue de Clermont-Fd.

Le plan d’eau… C’est ici que des générations et des générations de collégiens ont été amenés de force pour « faire de l’endurance ». C’est ici que des milliers de pré-ados, le visage cramoisi, le goût de sang dans la bouche, le souffle court, ont juré qu’on ne les y reprendrait plus. Le paroxysme du dégoût était atteint au moment de l’inévitable Cross de La Montagne. (La Montagne étant notre Progrès, nos Dernières Nouvelles d’Alsace, notre Voix du Nord, notre Dauphiné Libéré…bon, je pense que vous avez compris…).

Allez, un moment de honte étant vite passé…

 

C’était, je pense, en 1983. Lorsque ma mère a ramené la pochette de photos après avoir fait développer la pellicule (Sébounet, je t’expliquerai...), je me suis dit que j’avais un poil exagéré le masque de souffrance que j’avais cru bon avoir à l’approche de la ligne d’arrivée afin de montrer à mes parents : « Vous vous rendez pas compte c’qu’c’est le cross de la Montagne !!! ».

J’en ai toujours énormément voulu au gars d’à côté qui a tué mon peu de crédibilité tellement il a l’air facile !! Je ne vois pas bien ce qu’il fait à mes côtés alors qu’il semble pouvoir être bien plus haut dans le classement. Et en plus, il porte la même tenue que moi : celle de l’équipe de France de foot de la Coupe du Monde 82 (album Panini que j’ai terminé). L’état de mon dossard ne fait qu’amplifier ma misère…

Etant à Cournon en ce week-end du 8 mars 2014, je ne pouvais pas ne pas m’inscrire à ce trail de 13 km dont le départ est donné, à 30 mètres près, à l’endroit où cette photo a été prise 31 ans plus tôt !

C’est mon premier dossard de l’année et le temps est fantastique (Râ, c’est moi, faudrait quand même pas l’oublier).

Vu la distance et profitant de l’absence de MarKeau , je pars m’échauffer en faisant bien-sûr….un tour du fameux plan d’eau. Je me remémore alors du jour où j’étais venu courir après avoir reçu ma convocation pour les 3 jours alors que je n’avais plus fait de sport depuis plusieurs années. La cata. Heureusement, j’ai pu faire un service civil !

Le speaker, au bon accent auvergnat, donne le départ. Une pensée pour tous ceux qui, au même moment, se lancent sur les Carbornis. Je suis content de m’aligner sur cette courte distance pour pousser le cardio et voir si j’ai progressé en vitesse. Après les 3 premiers kilomètres, j’ai de bonnes sensations, ravi de me dépenser après une grosse semaine de boulot. Je me surprends même à bien avancer sur la première grosse côte. Arrivé en haut de la première colline, on se dirige sur Lempdes avec une vue dégagée sur la chaîne des Puys où une belle équipe de kikous brillait une semaine auparavant au trail du Vulcain.

Après Lempdes, on emprunte un chemin que je ne connaissais pas et que je garde en mémoire pour mes prochaines sorties dans le coin. A partir de là, cela grimpe jusqu’à un autre magnifique point de vue d’où se dévoile le Massif du Sancy.


Je prends le temps pour ces deux photos et hop, c’est désormais la partie descendante qui nous ramène au plan d’eau. Ce n’est pas trop technique, c’est roulant : tout c’que j’aime.

Une dernière côte bien casse pattes, une descente à fond les ballons et je retrouve la plaine de jeux pour terminer par un bon kilomètre de plat. Sur cette dernière portion, je peux remercier la concurrente dernière moi qui m’a obligé à forcer l’allure pour éviter qu’elle me dépasse.

13,2 kilomètres, 250m D+, 1h14, 152ème/288.

Au fil des courses, je quitte le gras double du classement pour rejoindre le ventre mou. Et surtout, admirez cette volonté de warrior….31 ans plus tard.


Je reste vers la ligne d’arrivée dans l’espoir de reconnaitre un copain ou une copine du collège La Ribeyre, compagnon d’infortune au Cross de la Montagne 1983. Mais non, je ne croise personne.

Sébounet, l’année prochaine, si ça te dit de revenir à Cournon !

21 commentaires

Commentaire de Nini posté le 13-03-2014 à 01:27:54

Lol ! Quel début de Cr !!
Ventre mou, tu exagères !!! Bravo pour ta course et désolée de ne pas t'avoir envoyé un petit SMS d'encouragement, je ne savais pas que tu courais...

Commentaire de Jean-Phi posté le 13-03-2014 à 07:04:49

Cournon... quand je venais chez ma grand mère à Montferrand dans sa petite maison Michelin je voyais la direction de Cournon. Ca me semblait loin. Et puis nous on lisait la Montagne pour y lire les exploits des Montferrandais. Le stade était à 100m on y entendait la clameur mais on n'y allait pas. Trop cher. Je crois que je t'envie d'avoir grandi dans ce coin magnifique et puis quelle allure hier comme aujourd'hui ! Tu as non seulement progressé mais en plus 31 ans plus tard tu semblerais presque remercier tes parents tellement tu y as pris goût ! A moins que ça ne soit nos offs ? En tout cas bravo et pour le cr un brin nostalgique et pour ta perf très actuelle !

Commentaire de Jean-Phi posté le 13-03-2014 à 07:05:28

PS : moi j3 veux bien venir courir là bas ! ;-)

Commentaire de polosh posté le 13-03-2014 à 07:49:29

ahaha j'adore ;-)) Excellente la photo!! Bravo pour être retourné sur les lieux du crime!! A très bientôt!

Commentaire de Spir posté le 13-03-2014 à 09:05:57

Très beau retour sur les lieux du crime et quelle vue ! Ça doit être un vrai bonheur de courir dans un paysage comme ça !
A un de ces jours dans nos collines lyonnaises.

Commentaire de ogo posté le 13-03-2014 à 10:04:29

Super cette photo, mais je m'interroge, vous courriez sans GPS à l'époque ?!? Terrible en tout cas les S-Lab modèle 83 équipées de cette fermeture révolutionnaire sans lacets. Comment on appelait ça à l'époque ? Ah oui, les "sractch".
On devinait déjà, en tout cas, à travers ces traits déformés par l'effort, le mec qui irait loin dans sa discipline. Un grand bravo pour ta course et à bientôt j'espère. ;)

Commentaire de Sébounet posté le 13-03-2014 à 11:59:07

Aaaaah les bons souvenirs d'enfance de Cournon !!! Mais bon ça c'était avant, quand j'étais jeune... ;-)
Ca me ferais effectivement bien plaisir d'y remettre les pieds.
Beau chrono de reprise en tout cas !

Commentaire de fildar posté le 13-03-2014 à 13:59:05

Moi aussi je le connais le plan d'eau de Cournon en 98 j'étais à un festival avec notamment Louise Attaque et le lendemain on s'était baigné.J'adore ton CR avec ton retour 31 ans plutôt.

Commentaire de phoon posté le 14-03-2014 à 15:22:45

rock au max ... j'y étais aussi
aprés ce festival a emigré prés de Thiers

Commentaire de tortue01 posté le 13-03-2014 à 14:10:09

que de temps passé...et pourtant la même hargne!!bravo!!!et a bientot sur un off ici..ou la bas..

Commentaire de lalan posté le 13-03-2014 à 15:34:10

C'est bon les souvenirs d'enfance......... Par contre le mec sur les photos derrière toi , il a 80 ans !!!! Heureusement que tu as pris de la vitesse !!!! (humour)
Merci pour ce Cr à la fois de nostalgie et de touches d'humours très plaisantes.

Commentaire de bruno230 posté le 13-03-2014 à 17:11:19

Bravo à toi pour ta course,plutôt tes courses car sur la photo de la première t'avais quand même l'air d'en ch... pas mal :)
A dimanche prochain

Commentaire de snail69 posté le 13-03-2014 à 21:13:54

Merci pour vos messages bien sympas. Je n'ai pas retrouvé de copains à Cournon mais je suis vraiment bien accompagné à Lyon ! Hâte de vous retrouver en Off.

@ Jean-Phi : je vois bien le quartier de ta grand-mère. Sylvie, mon épouse, a grandi dans une cité Michelin. Au plus près, tu as les 20km de Cébazat qui passent par les hauts de Chanturgue. Sinon, je serais très heureux de nous organiser un week-end off entre volcans et Sancy.

@ Ogo : j'étais plutôt minimaliste à l'époque ;-)

@ Fildar : effectivement on a eu quelques concerts au plan d'eau, quand notre super festival clermontois Rock au Max s'était installé là. En 98, j'étais déjà parti.

Commentaire de Arclusaz posté le 13-03-2014 à 21:50:08

j'adore ce CR et la première photo est vraiment d'anthologie !
le maillot "équipe de france 82" tu l'as toujours ?

Seul problème : cette photo me permet de visualiser notre écart d'âge : parce que moi en 82, je savais déjà faire mes lacets tout seul et n'avait pas besoin de scratch !


Presque le première moitié du classement avec du temps pris pour des photos et le poids de 31 ans sur les épaules : belle perf !

Commentaire de franck de Brignais posté le 13-03-2014 à 22:29:13

Très bien la rétrospective !! Je note que le short s'est allongé avec les années et que, malheureusement tu n'as as retrouvé les mêmes chaussettes... Merci pour ce chouette récit !! et bravo pour la revanche prise !!

Commentaire de snail69 posté le 14-03-2014 à 08:46:24

Ola Franck ! Coma estas ?

Commentaire de snail69 posté le 14-03-2014 à 08:45:17

Merci Laurent...je ne crois pas avoir gardé ce maillot. Ce n'était pas marqué Finisher dessus ;-)

Commentaire de Kirikou69 posté le 14-03-2014 à 20:13:46

Trop sympa ce récit : on a de quoi te chambrer un bon bout de temps :)

Commentaire de iom posté le 15-03-2014 à 18:03:28

il fait vraiment plaisir ton CR , je suis né au cendre et j' ai passé toute mon enfance à jouer ou pêcher le poisson chat au plan d'eau .... que des bons souvenirs...Étant vers besse maintenant, j' y retourne courir fréquemment et j' y croise souvent des anciens de la ribeyre ou du collège du stade... merci encore pour le revival!!

Commentaire de Cocorosinette posté le 15-03-2014 à 23:03:38

Ouh là là, 1983, je ne courrais pas encore ! Bravo pour ce CR vintage qui ne nous rajeunit pas.

Commentaire de cedrine posté le 17-11-2014 à 22:00:18

merci pour ce récit plein d'humour! cournonaise, j'ai bien envie de tenter ce trail en mars prochain. à la recherche d'un parcours un peu lisible pour tenter d'aller le repérer avant, je cherche je cherche!
(et aïe aïe aïe moi aussi je l'ai fait le tour du plan d'eau pour les cross d'endurance et jai détesté ça!!!! jamais je n'aurais cru prendre autant de plaisir à le refaire trente ans plus tard!)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !