Récit de la course : La Chambottine - 25 km 2015, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : La Chambottine - 25 km

Date : 10/5/2015

Lieu : St Germain La Chambotte (Savoie)

Affichage : 1258 vues

Distance : 25km

Objectif : Pas d'objectif

35 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

9 autres récits :

La Chambottine : 20/20 !!


La Chambottine : 20/20 !!





Une fois n’est pas coutume, ma course pour le coup -> on y reviendra plus tard… Car la star du jour c’est assurément LES ORGANISATEURS DE CETTE CHAMBOTTINE !!

 

« Encore une course », oui, ok, mais quelle course, hou que je ne regrette pas d’être venu…

 

LA CHAMBOTTINE, c’est :

  • La Mecque du single
  • Des bénévoles mi-signaleurs mi-clowns à tout bout de champ
  • Un festival de sourires
  • Des trailers qui se PARLENT et qui DECONNENT (alors que pourtant on est en Savoie !!)
  • Des panoramas de malade
  • 3 Ravitos bien placés avec coca, bananes (ils savaient que Namtar venait) etc…

 

Oui Bouk t’es bien gentil, mais ça coûtait combien ?


 



Je vais vous répondre sans attendre : le prix d’inscription était de 12 €uros TTC pour 25 kms et 1300m de D+, on est loin du racket !!

 

Synthèse de cette introduction qui anticipe sur la conclusion, des remerciements sans retenue au Comité des Fêtes, organisateurs de l’épreuve, et à tous les bénévoles présents pour nous avoir permis de vivre ces délicieux moments !

 

Mention spéciale au traceur qui doit être, selon ma science, mi-traileur mi-sanglier, assurément !!!

 

 

 

ET SINON

 

Ce week-end ô joie on ne bouge pas ! Un coup d’œil sur le calendrier, car la manche n°2 du DTTN se rapproche… Parfait ! Il y a la Chambottine à Saint-Germain-la-Chambotte dimanche matin !

 

Au programme 25 kms et 1200m de D+, parfait pour une « sortie choc » pour ma pomme !


 


En plus j’ose croire qu’il y aura des tronçons communs au Grand Trail du Lac, couru en octobre dernier !

 

Côté kikous on retrouve Caral, Pirelli, Mazbert, Namtar et la Tomate ! Pirelli est en forme et prépare la Maxirace mais a fait du vélo hier (ce que je n’ai pas osé faire, ça m’avait porté préjudice au Trail de Noyarey)… Et notre Mazbert est un poil déprimé suite au TNR, et a fait du vélo aussi hier !!


 On a du bol avec la météo



Bref, on se place avec LE coureur mini-balai tout derrière, et PAN

 

 

Partie 1/4 – Km0 à Km6, direction la Croix de Meyrieux

 

Mazbert m’a fait le topo du parcours, on démarre avec 2 kms de descente bitumée avant de monter une piste forestière jusqu’au sommet ! Je démarre petite foulée, mais bien quand même (2 kms à 12 km/h !) et pourtant je reste dans les derniers !!

 

Il y a du niveau aujourd’hui ou bien ??

 

Derrière on retrouve le coureur balai, Namtar, et les DEUX PIPLETTES Pirelli et Mazbert ! Ce qu’on ignore alors, c’est que chacun de nous 3, à son niveau on va faire du grand Pacman !

 

Et dès le km2 la grimpette est entamée, un premier tri se fait, puis la pente se calme, Mazbert est juste FACILE, démarre même une interview manquant de m'asphyxier, et le Pirelli se permet de ne pas respecter mon intégrité avec une main au c** !

 

Fais ch**, le vélo ne leur a rien fait, mon régime n’y fait rien, ils sont FA-CILES !! A grand renfort de « BOOOOOOUUKK » je ne rends pas les armes, on remonte du monde, on fait le yoyo avec d’autres, Mazbert avait raison ça se court la plupart du temps, mais l’écart se creuse.

 

Mazbert et Pirelli, lors d'une reco, date du cliché inconnue



Jusqu’à ce bénévole qui indique « ravito à 1 km puis sommet 400 mètres ensuite »

 

 

PAUSE DE RECIT

 

Je précise ici que cette course est étrange, tous les renseignements glanés auprès des bénévoles se révèleront exacts !!!

 

FIN DE LA PAUSE DE RECIT

 

 

Je tente le coup et prend la tête du groupe, et ça passe, j’en arrive au ravito n°1, pas question de le sauter (le ravito), coca, banane et je repars, les deux piplettes écœurantes sont juste devant, et on a rattrapé Caral.

 

La Croix est en fait tout de suite là, trop bien ! Et là l’erreur, euphorique, je crois que la bascule se fait vers une longue descente TU PARLES CHARLES !!







Partie 2/4 : Km6 à Km12, en direction de la Chambotte

 

 Bon, il y a quand même de la descente hein ! J’en profite pour essayer de rejoindre mes deux zouaves, incite Caralinou à en faire de même, puis me fais bien bloquer derrière deux trailers !



Le Bouk est paré pour la descente et remettre les pendules à l'heure

 

 

Droite ? Gauche ? C’est du single unique, pas facile d’y aller, je tente bien le hors-piste mais me plante lamentablement, tant pis je prends mon mal en patience et me dis qu’au moins je récupère.

 

Mais cette descente est un ensemble de bosses, on se croit dans une course à saucisson du Vercors !! Et ça m’épuise… Attention Bouk, il reste des kms…

 

Cependant je fais (enfin !) la jonction avec Mazbert, et v’là que Pirelli a d’un coup d’un seul DISPARU !! « Ah ben attends Bouk, Pirelli c’est un descendeur », l’enfoiré il pouvait pas juste me laisser faire la jonction !!

 

Et ce qui devait arriver arriva, un coup de moins bien dans ces bosses qui m’épuisent, je vois Mazbert disparaître petit à petit… Je ne le reverrai plus.

 

Pire, on me remonte, c’est mon coureur blanc / coureur bloquant n°1 de tout à l’heure ! Malgré son casque audio, on échange, il me dit qu’il est blessé et qu’il ne peut pas envoyer en descente, je lui dis « sois prudent », le « sois prudent » qui veut dire en langage saucisson-kéké « sois prudent et laisse-moi descendre à balle ».


Et cool, km8.5 ça y est on descend vraiment, j’envoie, même pas pour espérer remonter les autres mais plus pour assurer ma position qui me va bien, j’en ai doublé quand même des coureurs depuis le début.

 

Le single unique et très single est bien glissant quand même, mais on est dans une zénitude là… C’est trop bien. Je double un coureur orange qui est sur la retenue, puis un autre qui arbore la tenue officielle DTTN (en fait il pissait), et rejoins enfin un trailer en rose qui semble énervé car ne trouvant pas son chemin.

 

PAUSE DE RECIT

 

Put*** c’est clair qu’il y a moyen de se perdre dans ce labyrinthe de single,, mais les rubalises et surtout, surtout les marques jaunes au sol sont impeccables irréprochables encore un bon point pour l’orga.

 

FIN DE LA PAUSE DE RECIT

 

« Regarde devant toi », et oui mon cher il y a une marque ! Et alors que je pensais qu’il me laisserait passer, que tchi il reste devant, jusqu’à ce qu’on arrive au km11.

 

Mon Dieu ! Une belle piste forestière, mais montante. Dur dur dur de relancer la machine. En plus on voit loin, et devant… Ben y’a personne !


 


Rien à voir mais Jessica Rabbit serait ravie que le

Bouk kiffe autant les carottes



Dur, vraiment dur. Le rose tente le fractionné marche/course, ça passe. Moi je reste en petite foulée. Derrière je vois le orange au loin, puis finalement c’est le Kalenji qui fait l’effort. Ma montre indique déjà 900m de D+, tiens, bonne surprise j’aurai dis moins (bon en fait elle avait décroché d’au moins 200m !!).

 

Un kilomètre de montée et l’on rejoint… la route ! Pas agréable ce bitume (le coureur rose peste !), mais au moins la pente est moins forte ! Je crois alors qu’on va monter jusqu’au col, que nenni ! Divine surprise, un ravito est là et ils nous ont dégotté un single juste au-dessus de nos têtes !

 

« Ah, au moins ici ma femme me fait pas chier » (coureur rose à l’attention du bénévole du ravito, et sentiment sans doute partagé par nombre de trailer !)(à ne pas faire lire à la femme de Byzance)

 

Le Kalenji juste derrière saute le ravito et donc nous passe… Et qui est juste là aussi, le coureur blanc ! Comme quoi, c’est bien beau d’envoyer dans les descentes, les grimpeurs sont là !

 

 


Phase 3 : Km 12 à Km16, vers le bélvédère de Cessens (en un mot)

 

Je repars à ces trousses dans ce single qui est du single-track 100% ! Etroit, et même en devers il faut vraiment regarder sa foulée. Je le rattrape il me laisse passer en rigolant, et au détour d’un buisson ô miracle un coureur fluo est en train de pisser, serait-ce Mazbert ?!? Ah non…

 

Moins agréable, le profil devient montagnard et grimpant, pas bon pour moi ça… Et ça ne rate blanc, je laisse passer mon coureur blanc (« tu me reprendras à la descente » / hélas non je ne le reverrai plus), et veux laisser passer mon coureur fluo mais il stoppe net, « allez ! Je suis une buse en montée ! », « non, non, tu m’as dépassé », je repasse devant tout en sortant un « certes mais tu pissais !! ».

 

La suite de la grimpette est quand même bien glissante, oh que je kiffe mes Mizuno !

 

Et qu’on est BIEN !!!

 

Km14.5 le profil devient plus descendant, et j’ai un mec en visu ! Même si je ne le remonte pas, ça me permet de mettre du champ avec mon fluo. Et je suis un peu surpris de voir que le Kalenji, aperçu à un moment, a réussi à prendre la poudre d’escampette.

 

Km15 on arrive à une route bitumée montante, au lieu de reconnaître le parcours 2014 du GTL je me crois sur la route du restaurant du Belvédère !

 

Je fais enfin la jonction avec le coureur rouge, on est en fait à Notre-Dame-de-la-Salette, les bénévoles nous indiquent « allez, dernier gros raidard ».

 

Et qu’il fait mal ce raidard ! Oui je reconnais pour y être passé en octobre dernier, mais ça chauffe sacrément les cuisses. Le rouge est à mes basques, mais on remonte une féminine qui m’avait doublé dès la toute première montée au km2.





Légendes : photo 1 la vue vers le sud, photo 2 la photo 1 gâchée,

photo 3 vue vers l'ouest

 

Au train je fais la jonction, juste après avoir vu une splendide salamandre (!!), et passe, je situe à peu près le sommet et arrive effectivement au belvédère, manquant de réveiller le bénévole présent !! Trop drôle ! Je lui dis « j’espère que t’as le pastis », « non, mais j’ai le blanc » !

 

On est au point culminant, pourtant ma montre m’indique encore 9 kms… Et alors que j’escomptais prudemment un chrono de 2h50, ça me semble difficile de passer sous les 3h…

 

 

Phase 4/4 : Km16-Km25, un final étrange…

 

Vite je mets quand même les gaz dans la descente, ceci n’ayant pour seule finalité que de neutraliser la féminine.

 

Km17.5 un bénévole seul dans les bois indique à droite, nous voici sur une piste forestière bien agréable, ça fait du bien de dérouler enfin !

 

PAUSE DE RECIT

 

Ce final va se révéler très étrange, et comme je n’en ai jamais connu !

On se dit souvent « punaise, je resterai bien à cette place », et les choses évoluent toujours très très vite.

Mais là, depuis le km16 je n’ai personne derrière, et encore moins devant ! Et ce n’est pas faute d’avoir de la visibilité !

 

FIN DE LA PAUSE DE RECIT

 

 

Les kilomètres centaines de mètres défilent, toujours seul, puis une route en contrebas, ça sent le ravito !

 

Un coureur en bleu est là et repart aussitôt, c’est JUDA738 (mais je ne le saurai qu’après…). A nouveau je fais ma pause, prend mon coca mon eau et repars… Avant de reprendre à nouveau un verre d’eau au ravito des marcheurs ! De toutes façons j’ai personne derrière !

 

Je demande aux bénévoles combien il reste, sachant que ma montre indique 19 kms, « environ 7 kms », chose que je ne comprends et pour cause, je me crois au Col de la Chambotte, et vois un village pas trop loin (qui est bien Saint-Germain mais on va le contourner !).

 

Cette fin me rappelle la Ronde du Mont Aiguille, une fin roulante mais longue ! Le côté sympa c’est qu’on double et croise les randonneurs, tous plus sympas les uns que les autres.

 

Km20 on doit descendre dans un champs, en bas panique, il n’y a rien. Ah si, sur la droite un semblant de single est là, et des pancartes mais qui indiquent la direction opposée ! Je pars néanmoins plein sud, ouf, des marques jaunes !!

 

Et là, encore une fois, le sourire se fige ! Encore un single sorti de nulle part, on est en overdose jouissive !!

 

Km21 fin du single oups, voiture des pompiers avec un gars à l’intérieur, courage. Et surtout… Un coureur au loin !!

 

Un coureur, ou un mirage ? Car on court exactement à la même allure ! Et pire, je tente un retournement pour voir derrière, en me disant que c’est bon, bah non le coureur rouge du pied du belvédère est à mes basques ! Ah mais je vais pas rendre les armes hé hé hé

 

Km22 nous voici… Au Col de la Chambotte !! Ca y est je percute, il doit bien rester les 3 kms prévus, ça fait du bien au moins d’être fixé !

 

Encore 1.5 kms de route forestière, point positif derrière mon rouge a disparu, point négatif comme je l’ai indiqué je ne reprends rien sur mon blanc, sauf que…

 

SAUF QU’il reste une descente finale !

 

Les bénévoles indiquent « 1.5 kms attention ça glisse », et là mon ennemi bloque, je déboule donc et prie pour qu’il n’y ait pas de réaction de sa part, ouf ça passe !!

 

Euphorie.

 

Et cerise sur le gâteau, une féminine et ses bâtons est devant, je fais l’effort c’est toujours une place scratch de glanée, passe, puis l’entend dire à quelqu’un « j’ai mal partout » !

 

Pas de mérite donc, mais je déboule sous l’arche d’arrivée sous les 3 heures, en 2’’58’’15 et en 98ème position, j’étais donc 100ème du km16 au dernier km !!

 


Et pour finir je vous renvoie à l’introduction, merci à l’organisation et au traceur, quelle course !

 

Juda738 aperçu seulement au ravito3 est 1 bonne minute devant. Pirelli est tout de même en 2h48, il me colle donc 10 minutes en 17 kms, c’est le tarif. Et Mazbert en mode ballade mais attendu chez lui est 3 minutes devant lui !  

 

Anne-Sophie Lapix sourit, mais surtout tente de masquer son inquiétude

de ne pas avoir de nouvelles de Namtar

35 commentaires

Commentaire de ejouvin posté le 10-05-2015 à 18:59:42

Oh mais dis donc, il y aurait 15 bornes de plus que cela t'aurait plu...

Et le bouk aime faire des selfies, il poste de plus en plus de photos de lui. Attention à ne pas prendre la grosse tête avec cette progression récente.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 10-05-2015 à 19:09:36

Je suis sur kikourou donc j'ai la grosse tête !!

http://www.bedetheque.com/media/Couvertures/Couv_235770.jpg

Commentaire de ejouvin posté le 10-05-2015 à 19:23:34

J'y pense...
Sur quel site faut il être pour avoir la grosse bite ?

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 10-05-2015 à 22:30:50

Je demande à l'ignoble et je reviens vers toi

Commentaire de Chasse-Neige posté le 10-05-2015 à 19:52:33

Tremble Albacor, tremble.....

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 10-05-2015 à 22:31:25

Tu as vu sa sortie du jour ?
C'est pas Albacor qui doit trembler, mais toi et seulement toi, on est les deux seuls à être en ligue 2 !

Commentaire de Albacor38 posté le 11-05-2015 à 17:43:28

J'ai travaillé un peu le long ce WE parce que je sais que c'est ma faiblesse par rapport à toi Chasse-Neige. Et ça c'est mieux que très bien passé :)

Les 30 KMs des Coulmes je vais en faire qu'une bouchée et toi avec. Crounch !

Commentaire de Byzance posté le 10-05-2015 à 19:56:26

Ouf ... je ne cours jamais en rose ! De toutes façons, je n'ai plus le niveau du Bouk.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 10-05-2015 à 22:32:10

MDR !!!

Commentaire de Namtar posté le 10-05-2015 à 20:30:36

C'est vrai que l'organisation est top. La nocturne des Teppes ce sont les mêmes. En fait j'ai surtout perdu du temps aux ravitos : il y avait plein de banane à manger.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 10-05-2015 à 22:32:38

Qui a dit que la banane n'était pas digeste !

L
O
L

Commentaire de Albacor38 posté le 11-05-2015 à 17:44:50

J'ai très envie de faire la nocturne des Teppes cette année. Avis aux amateurs.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 11-05-2015 à 18:20:49

MP envoyé !

Commentaire de Arclusaz posté le 11-05-2015 à 23:09:33

quelle bonne idée !!! et pis tu connais plein de monde dans le coin, tu ne manqueras pas de supporters...

Commentaire de brague spirit posté le 11-05-2015 à 08:39:01

tu as retrouvé les crocs,à manger des carottes.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 11-05-2015 à 09:04:26

Bientôt le trail en crocs ? Il n'y a que notre solitaire pour y parvenir !

Commentaire de le_kéké posté le 11-05-2015 à 12:25:39

C'est au même endroit que la nocturne des Teppes (super course), je croyais que tu voulais plus aller dans ce coin ??
De nuit c'était assez sympa, de jour ça doit être pas mal aussi.
Le niveau (re)monte de partout, j'ai trouvé albacor bien costaud, et à force de trainer en Chartreuse il commence à avoir le pied montagnard. Les prochains duels vont être intéressant ...

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 11-05-2015 à 13:44:51

J'ai le même souci que les McLaren-Honda en ce moment : je progresse, mais la concurrence progresse plus vite que moi... :-(

Commentaire de Albacor38 posté le 11-05-2015 à 18:30:59

"... Il commence a avoir le pied montagnard".

Si avoir les ongles des orteils noirs c'est avoir le pied montagnard alors effectivement je confirme :)

Commentaire de juda738 posté le 11-05-2015 à 16:12:34

Belle course et beau récit Mr Bouk! Ravi d'avoir pu faire votre connaissance en "réel". Le parcours, singles + paysages, est vraiment enorme. Pour info, la fille aux batons termine blessée mais 3emeF. et la rouquine sur ta photo "ratée", avec qui j'ai fait un bout de course, termine 4emeF.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 11-05-2015 à 16:40:59

Merci Julien !!
Plaisir partagé, tout comme avec un autre fan du Bouk avec son maillot vert UTV :-)

On devrait se croiser sur d'autres courses, tu seras mon adversaire désormais même si tu as terminé fort car on était ensemble au ravito du km18 et pourtant je ne te reprend pas :-( Bien joué !

On attend ton récit !!

Commentaire de Albacor38 posté le 11-05-2015 à 17:54:00

Buis : 20km - 1000D+ tu mets 2h35
La Chambottine : 25KM - 1300D+ tu mets 2h56

Pas besoin de sortir la calculette scientifique de poser 8 et de retenir 3 pour noter que tu as progressé...

Les "Bouuuukkkk" vont résonner du côté de Rencurel

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 11-05-2015 à 18:20:22

Et pourtant :
Buis (manche TTN et DTTN) : je fais 385/762 soit 50.52%
Chambottine (course nature au naturel) : je fais 98/148 soit 66.22%

Il faut donc relativiser !

En fait les Coulmes il n'y aura pas de suspense : tu es encore devant, et le chasse-neige paiera le duo de l'hermitage, il faut déjà se projeter sur la chaussée des géants !!

Commentaire de Chasse-Neige posté le 13-05-2015 à 23:37:49

Tout est dit !!!
Mais je me laisserais pas faire facilement je ferais tout pour vous rendre la tache ardue !

Commentaire de Chasse-Neige posté le 14-05-2015 à 09:09:18

Tout est dit !!!
Mais je me laisserais pas faire facilement je ferais tout pour vous rendre la tache ardue !

Commentaire de Arclusaz posté le 11-05-2015 à 23:13:11

content que cela t'es plu ! Stéphane le traceur/organisateur est un vrai passionné et a su fédérer le village autour de ces deux belles courses : faut dire que y a quand même un peu de potentiel dans le coin. Et encore, les plus beaux singles, on les garde pour nous......

et le fromage, il était bon ? La fruitière est très réputée et fourni d'habitude largement les courses.
Pour les VTTistes, sur les mêmes parcours, il y a la rando "les balcons du lac" au départ de la Biolle vers le 15 octobre, c'est 50 bornes, on en voit deux fois plus....

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 12-05-2015 à 12:27:40

Ils peuvent être fiers, je garderai un souvenir mémorable de cette édition 2015 !

Commentaire de stphane posté le 12-05-2015 à 12:07:51

le team Mizuno s'interesse de plus en plus au Bouk.....

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 12-05-2015 à 12:27:51

On dirait une blague de bubulle !

Commentaire de stphane posté le 12-05-2015 à 14:09:52

soit pas désagréable bouk; Bubulle m'a désintégré au trail du Vulcain et j'en cauchemarde encore..... je peux faire du ejouvin aussi et te demander si tu as parlé carottes à la traileuse qui est derrière toi sur ton selfie.....
il devient presque effronté le bouk avec son nouveau lui et son ventre plat.....

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 12-05-2015 à 14:36:54

Arrêtez de penser que j'ai la grosse tête je suis la HONTE DU SPORT !!

:-)

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 12-05-2015 à 21:50:13

Encore un point commun, je cours en Mizuno... C'est pas bô de poutrer les dames à l'arrivée, ma Josette t'aurait grondé.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 12-05-2015 à 22:13:03

Message(s) pour Josette :

"Dis donc douce Josette, on a un dossard, donc s'il doit y avoir sprint il y a sprint !" oups ça fait compétiteur

"Les femmes, ce sont souvent des quiches en descente donc c'est normal que j'en profite" non ça c'est misogyne en fait

"Hé Josette la Miss elle s'en fiche de son classement scratch elle regardera que son classement catégorie alors que nous les SEH on ne regarde que le scratch" ouais ça c'est bien !!

Commentaire de Philippe8474 posté le 14-05-2015 à 09:41:05

Mince après avoir lu ton récit, on se dit celui-là j'aurais du m'y inscrire... Mais on peut pas tout faire... à moins d'être le Bouk! Well done!

Commentaire de Cheville de Miel posté le 14-04-2017 à 14:11:33

Je vais clicker ;-)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !