Récit de la course : Saintélyon 2017, par cedric42

L'auteur : cedric42

La course : Saintélyon

Date : 2/12/2017

Lieu : St étienne (Loire)

Affichage : 800 vues

Distance : 72km

Objectif : Objectif majeur

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

523 autres récits :

Une Saintelyon et des questions ????

 

Pour changer, je ne ferai pas de compte rendu à rallonge, car je risque de réécrire là à peu près la même chose que les deux précédentes éditions.

Pour résumer au départ, je tente de suivre les premiers. Je m’aperçois qu’il me manque encore de la vitesse même si j’ai progressé. En montant sur les hauteurs des monts du lyonnais, la neige fait son apparition. Mais cela ne pose pas trop de problème car la couche est fine et que ...le sol dessous n’est pas gelé. Je continu à mon rythme et je sens que je suis dans les temps de l’année dernière et à peu près à la même place. Cela me donne un petit coup au moral. A mi-course je sais déjà que je ne réaliserai pas la course rêvée et espérée. Et même si la neige ne m’a pas causé de problème particulier, elle use quand même les organismes. Ce qui m’empêchera de remettre le turbo sur les 20 derniers kilomètres. J’arrive donc 12eme (je sais que beaucoup rêvent de cette place) en 5h54.

A peine la ligne franchie beaucoup de questions me sont venues !!! Et peu de réponses franches…

Ai-je fais une moins bonne course qu’en 2016 ?
Si je me fie au chrono et au classement la réponse est oui. Si je me compare au chrono de Meyssat (1er) et Moulai (5eme), la réponse est encore oui, car ils ont fait à la minute près le même temps qu’en 2016 !!! Moi de mon côté j’ai perdu 10minutes. Il est a noté qu’à mon avis le plateau des favoris était plus relevé que l’année dernière.

Pourquoi une moins bonne course ?
Là déjà la question est plus dure. La neige ? Oui et non. Non car celle-ci ne m’a pas ralenti ou très peu. Oui car je pense qu’elle m’a usé et que c’est pour cela entre autre que je n’ai pu tenir le même rythme qu’en 2016 sur la dernière partie de course ( +10min sur 20km). Avoir essayé de suivre le groupe de favori au départ ? Certainement un peu. Cette année j’ai gagné en vitesse… mais pas assez. Je suis donc parti plus vite (-2 min sur 15km), trop peut-être.

Comment faire pour attraper un top 5 ?
« Ben : cours plus vite fainéant!!!! ». Plus sérieusement pour faire un top 5 il faut être capable de faire un semi en 1h10min minimum. (Aujourd’hui je suis en 1h13min25s). Il faut aussi avoir les crocs, car cette course de fin de saison est très dure physiologiquement. Cette année a été très chargé, et j’ai senti un peu de lassitude mentale en cette fin de saison…

Faut-il que j’y retourne en 2018 ?
Je ne suis pas sûr, car maintenant si je reviens c’est pour tenter le top 5. Aurais-je assez progressé en une année ?

Vous pouvez me laisser vos avis sur ces questions. Je suis curieux de savoir ce que vous en pensez ?
Je suis aussi impatient de connaitre l’avis de mon entraineur…

www.facebook.com/gazulla.cedric.trail/

#mifiguemiraisin
#saintélyon2018oupas

8 commentaires

Commentaire de Arclusaz posté le 05-12-2017 à 22:39:09

Il me semble que cela s'appelle un palier, une progression ne peut pas être linéaire.
La vitesse gagnée cette année te servira surement l'année prochaine.
En tout cas, bravo, c'est très impressionnant (j'ai mis plus de deux fois ton temps !)

Commentaire de franck de Brignais posté le 06-12-2017 à 07:40:48

Je pense que ça serait dommage de ne pas reprendre un départ. Je sais c'est facile vu de ma fenêtre, mais tu as déjà trouvé toi même les facteurs d'améliorations... il n'y a plus qu'à les travailler ! Bravo pour cette énorme perf ! 12ème de la STL !! avec le plateau qu'il y avait !!

Commentaire de xian posté le 06-12-2017 à 19:57:37

ben... à mon (nettement plus modeste) niveau, je me suis posé les mêmes questions que toi (à ton top 5, je remplace par un top 100). mêmes éléments de constats : bonne course en 2016, effet neige, grosse année dans les pattes et manque de gniak évident dès le départ. en plus, la gestion du "froid" + vent de face pas hyper évidente sur le long terme et qui fait aussi puiser dans les réserves et le mental.
pour 2018, laisse passer un temps de digestion de cette édition et reprends de l'envie... (mais bon, un 80km "mythique" à la maison, c'est toujours tentant, non ? ;-) )

Commentaire de truklimb posté le 06-12-2017 à 23:57:10

Vu mon niveau, je n'ai aucun conseil ou réponse à t'apporter... Mais juste en guise de commentaire : wahouuuu !! 12e en moins de 6h, ça me parait tellement incroyable !
J'espère que tu te motiveras et que tu cartonneras en 2018 !

Commentaire de cedric42 posté le 07-12-2017 à 22:09:45

merci pour vos commentaires. En tous cas entre un top 10 (qui est a la portée de tous avec un entrainement sérieux dans le temps) et un top 5 ou il faut aller chercher les secondes les une après le autres et avoir des prédispositions physiques il y a un gouffre...
le gouffre est il "bouchable" ? qui ne tente rien à rien...
PS: cela tombe bien je m'entraine souvent au "gouffre d'enfer".

Commentaire de smetairie posté le 08-12-2017 à 15:24:48

J'ajoute mon Bravo... je suis admiratif.

Mais y a un truc que je ne comprends pas... je fais le marathon en 3h, semi en 1h20. Au mieux de ma forme. Or dimanche je n'ai jamais pris une telle taule ! Meme l'OCC 2017, Marc Lauenstein ne m'a pas atomisé de la sorte !

Certes, j'ai couru dimanche a un rythme "tranquille" sans taper dedans et avec tous les aleas et les embuches en partant dernier, eh oui bon dernier : j'ai mis 10h.

Ma garmin m'indique 8h50 en mouvement pour info, 140 puls en moyenne (aerobie)... j'avais de la marge et j'ai d'ailleurs fini en Sprint...

Je regarde le temps du premier , a pres de 14kmh. Ca me parait surrealiste.

Ma course a moi , fut la course de la gadoue, des embouteillages, des chutes, de la soupe de neige, de la bousculade, de kilometres entiers de pistes verglacées et dangereuses :)

Etait ce la meme course pour toi ? :) :)

Amicalement
stephane

Commentaire de cedric42 posté le 10-12-2017 à 14:57:28

la saintelyon 2017: 160puls moyenne 182 max. pas de chute, pas de verglas et des concurrents de la saintexpress doublés a la pelle.

Commentaire de poucet posté le 09-12-2017 à 22:06:25

Chapeau champion !!! Si j'avais tes qualités je prendrais le départ en 2018, sans me focaliser sur un top 10 ou plus .... mais en donnant le meilleur de moi même. Si ça le fait c'est géant et si ça le fait pas c'est super quand même.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.22 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !