Récit de la course : Trail du Tacot Briard - 33 km 2018, par Shoto

L'auteur : Shoto

La course : Trail du Tacot Briard - 33 km

Date : 28/4/2018

Lieu : St Cyr Sur Morin (Seine-et-Marne)

Affichage : 1720 vues

Distance : 33.3km

Matos : Salomon speed cross 4 aux pieds

Objectif : Balade

4 commentaires

Partager :

20 autres récits :

TRAIL DU TACOT BRIARD 33 km : une sortie longue entre potes

TRAIL DU TACOT BRIARD (une des 7 à 8 courses du Trail de la Brie des Morin dont un ultra de 89 km)

Samedi 28 avril 2018

 

St Cyr sur Morin (77) à environ 1h de Paris vers l’Est sur la A4.

Distance de 33 km - D+ 860 m

 

Les 2 ravitos (nourriture + boissons) sont bien achalandés :

-          18ème kilomètre (environ)

-          25ème kilomètre (environ)

Il semble que le point d’eau et les 3 ravitos complets ont été finalement ramenés à 2 complets.

 

Départ 9h30.

 

Cadeau d’accueil : un pot de miel !

Cadeau de Finisher : un beau thermos métallique sérigraphié UTBM

 

Course référencée qualificative pour les courses UTMB à 2 points ITRA.

 

Nous sommes 3 copains traileurs à courir ensemble ce trail bien sympathique ce matin, Olivier, Olaf et moi, membres du PRAC MEINADIER du Plessis Robinson.

 

Ce trail est important pour nous car il entre dans notre préparation à nos courses UTMB de cet été. La TDS 120 km pour Olaf et la CCC 100 km pour Olivier et moi. Respectivement un quart de la distance de cet été pour Olaf et un tiers pour Olivier et moi.

 

Le soleil a du mal à se lever ce matin mais le temps est sec et la température clémente, 10°C à 9h30. Environ 16°C vers midi … mais du vent. Et le terrain va être beaucoup plus boueux que prévu !

 

Départ 9h30 alors que nous ne sommes arrivés sur le parking que 20 mn avant … un peu de stress ce matin. Nous déroulons tranquille les 1er km laissant les pressés nous doubler. Nous sommes en fait en mode sortie longue entre potes sans objectif de résultat ou de podium. Olaf est en récup après son 85 km de l’ultra des balcons d’azur 15 jours plus tôt.

 

Pour ma part, je suis en reprise après une blessure à la hanche gauche cet hiver (insertion du haut fessier) … et ma plus longue sortie est de 18 km depuis le début de l’année  … autant dire que je n’ai pas l’intention de faire du rythme aujourd’hui avec en plus 3 bons kgs de poids de trop emmagasinés ! Je sais que çà va piquer ! Je teste surtout ma hanche sur du semi long et je veux bosser mon mental.

 

Le trail est très bien organisé. Parking d’accès direct à proximité du départ. Lot d’arrivée. Pas de queue au retrait des dossards. Bénévoles serviables et professionnels. Une puce à fixer sur la chaussure. Briefing de départ efficace. Rien à redire …

 

Un cavalier montant un cheval nerveux piétine avec sa monture la ligne de départ et nous empêche d’approcher. Enfin il libère la place et nous pouvons nous amasser sur la ligne, nous autres frères traileurs.

 

Nous traversons St Cyr sur Morin qui est une jolie bourgade. Nous sommes très vite surpris par la beauté du chemin qui passe au dessus de petits cours d’eau et à travers des ruelles et chemins très sympas. Une grosse partie du trail se déroule en sous bois et en bordure de champs cultivés. Surtout du colza jaune à perte de vue ondulant sous le vent.

 

Le trail du Tacot briard est bucolique. Nous sommes à la campagne et nous croisons des vaches et de nombreuses fermes. Les fermiers nous saluent tous avec un grand sourire.

Animation cornemuse ; un écossais en quilt nous joue son refrain à côté de l’ancienne voie ferrée et de la vieille locomotive (le fameux tacot briard) stationnée sous un auvent pour la protéger des intempéries (à voir sur ma vidéo quand j’aurai fini le montage).

 

Une autre surprise, le terrain est à plusieurs reprises très technique, caillouteux ou boueux. Exigeant pour les appuis. Nécessitant une bonne proprioception. Le dénivelé est important sur certaines parties et nous avons l’impression de monter ou de descendre parfois au milieu d’un ruisseau glissant et boueux. Voilà un bon exercice de trail !

Olaf et Olivier sont des bons descendeurs.

Ils ont passé l’hiver sans bobo et sont affutés tous les 2 comme des avions de chasse.

Avec ma condition physique très moyenne de reprise de blessure, je peine à les suivre. Il va falloir que je maximise mon entrainement les prochaines semaines, monter en puissance pour attaquer les 72 km de la Transju trail dans 4 semaines !

 

Mes amis traileurs sont des vrais potes. Ils mettent leurs objectifs de résultats de côté pour rester à mes côtés. Sympas les copains. Ca me gène de les ralentir. En trail groupé, il y en a toujours 1 à la ramasse … aujourd’hui c’est moi !

 

 

Je cours jusqu’aux 20 km sans gros coup de mou … mais je suis « rattrapé par la patrouille » après le 1er ravito (18ème km). Trop gourmand, j’ai du mal à digérer les nombreuses victuailles fort sympathiques que j’ai ingérées en masse ! Je crois qu’Olaf m’a battu sur les volumes avalés ! Coup de mou + barbouillage gastrique après cette « groinfritude » de morfales… je faiblis avec la chaleur qui monte un peu malgré le vent présent sur les plateaux. Je sais que je vais aller au bout de ce trail mais je commence à taper dans le mental. Mode pilotage automatique. Je sers les dents et continue à trottiner … à l’allure de l’escargot au galop.

Pourtant, comme d’habitude lors de mes coups de mou, les jambes répondent bien … c’est le cardio qui peine et surtout une grosse envie de dormir… la faute peut être aussi à mes dernières semaines professionnelles bien difficiles.

 

Second ravito (25ème km). Je ne mange pas mais bois un bon coca. C’est fou ce que cette boisson que je ne bois jamais en temps normal me réussit si bien en trail. Hop, le barbouillage passe après une marche de récup dans une montée. Hop, çà commence à aller mieux … comme quoi les coups de moins bien ne sont pas des fatalités incurables. Il faut être patient et ne pas se laisser sombrer.  

 

Les derniers km sont quand même bien durs car je vois de nombreux coureurs me doubler et j’ai du mal à rester accrocher à mes 2 compères qui naviguent à 200 mètres de moi à vue. Avec ma faiblesse, je baisse un peu trop la tête, cela me fatigue les cervicales et j’ai l’impression de ne plus courir léger. Je tape trop au sol. Obligé de me redresser et de me concentrer sur mes amortis. Mais je continue à dérouler en évitant de marcher.

 

A 3 km de l’arrivée, nous entendons au loin le haut parleur et le speaker de la ligne d’arrivée. ? Nous sortons enfin de la forêt, un chemin bien herbeux en montée en bordure des champs nous laisse voir le parking d’arrivée. Olaf s’éclate comme un fou avec la GO PRO. Nous allons finir en plaisantant entre nous et avec d’autres traileurs …en nous amusant comme des petits fous.

 

Arrivée groupée sous l’arche d’arrivée.

Malgré mon manque de jus et d’entrainement sur du long, ce trail et notre franche camaraderie nous ont comblé.

 

Bilan :

 

Le 1er arrivé en 2h28

Le dernier en 5h58

Notre temps d’arrivée : 4h11mn04sec 250ème 7.94 km/h sur 336 finishers

 

Pas de courbature, musculairement ce trail passe très bien.

Ma douleur à la hanche m’a légèrement titillé à 2 reprises sans m’handicaper ou me gêner. En voie de guérison ?

1 ampoule au gros orteil du doigt de pied à gauche … j’aurais dû « noker » un peu les pieds … ou mieux mettre ma chaussette … arriver trop tard à quelques minutes du départ, cela n’aide pas !

 Les bâtons ? ils m’ont un peu manquer. Ils auraient été pratiques dans ces belles grimpettes. Plusieurs traileurs les avaient en main.

 

Nous avons bien profité de ce trail bien organisé et très sympa sous un soleil bien appréciable.

Merci aux organisateurs et bénévoles.

4 commentaires

Commentaire de DavidSMFC posté le 29-04-2018 à 17:51:36

Bravo pour ta course ! Et très jolie plume au passage, super agréable à lire ce récit.

Le partage, une des meilleures manières de profiter d'une course de ce type. Géniale à faire à plusieurs :-)

Commentaire de Shoto posté le 29-04-2018 à 22:24:37

Merci David pour ton message fort sympathique ... et pour tes récits et chronos de course impressionnants :-)

Commentaire de Philippe8474 posté le 16-05-2018 à 08:18:27

Pas mal les courses entre potes ;-)
Et m...e pour la suite de la saison jusqu'à la CCC

Commentaire de Shoto posté le 17-05-2018 à 22:04:19

Merci Philippe pour ton commentaire et ton encouragement

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.21 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !