Récit de la course : Trail de Vulcain - 56 km 2007, par Choupinet 05

L'auteur : Choupinet 05

La course : Trail de Vulcain - 56 km

Date : 4/3/2007

Lieu : Volvic (Puy-de-Dôme)

Affichage : 3378 vues

Distance : 56km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

70 autres récits :

Le récit

Salut à Tous,

Samedi 3 Mars à 11 H: Le Départ de Briançon a des allures de Départ en Vacances, je suis excité comme un Gamin à l'idée de passer le Week end en Auvergne.
Snoopy 05 vient me chercher pour que l'on fasse la route ensemble.
Je suis un peu triste de laisser ma choupinette 05 toute seule mais bon elle a prévu de faire une teuf carte 3D, point de croix etc... avec Snoopette 05.
A Grenoble nous rejoignons JB pour faire la route à Trois. On a bien papoté et heureusement car avec les bouchons la route s'est avérée plutôt longuette.
Nous arrivons enfin à Volvic vers 19 H 00 pour retirer nos Dossard.
Ensuite direction l'hotel, où pitance et dodo nous attendaient.
Enfin, Accessoirement Dodo car JB a fait ronfler son V8 toute la nuit.

Dimanche 4 Mars: Nous nous levons vers 6 Heures et déjeunons tranquillou. A 7 H 30 nous sommes à volvic le temps de pointer, faire vérifier nos sacs et nous echauffer un peu.
Je m'étais inscrit à un trail hivernal et me voilà parti pour un trail très printanier, mais c'est ça le trail, il faut savoir accépter le terrain et les conditions comme ils sont.
Nous nous echauffons un peu avec JB tandis que Snoopy est déjà concentré.
8 H 30, Le départ nous est donné à la corne de Brume. Et voilà, nous voilà parti. Je prends un rythme assez rapide et me concentre sur la gestion de la course. J'ai prévu de commencer à manger dès le premier 1/4 d'heure. Tout se passe bien, je cours assez vite mais prudemment. Dans les montées assez raides, je suis content de voir que les batons me permettent d'ètre efficace dans les montées et de me reposer dans les descentes.
A un croisement, j'ai la surprise d'avoir des encouragements personnalisés car cawito 46 nous à fait la surprise de se déplacer pour venir nous encourager. Merci encore Cawito !
Nous croisons des bénévoles super sympas et tout se passe bien jusqu'au Km 19. Je bois 2 verres de coca, mange un peu et me revoilà parti avec le flux, tellement bien dans le flux que j'ai failli me tromper de parcours. Je regarde ma montre et je suis surpris d'être passer en 2 H 05 au Km 19, je suis même plutôt inquiet car j'ai couru plus vite que prévu. La pêche va t'elle durer ? On verra bien. Ensuite nous courons sur un terrain valloné alternant fau plat montant et descendant, et alors là ce n'est vraiment pas les conditions de terrain où j'excelle. J'ai l'impression de ne pas avancer, d'ètre fatigué et je me fais fréquement doubler. Et oui, pour nous qui somme de la montagne, le valonné s'est très dure physiquement et mentalement. En plus, je commence à comprendre que je suis bel et bien parti trop vite. Durant toute cette phase de déprime, je bois, je mange en me disant que ça va revenir. J'attend avec impatience la montée du Puy de Domes. La voilà enfin, et ça commence par de la route, je commence à m'inquiéter car ça ne va pas mieux. La montée sera difficile jusqu'en Haut. Au pointage, on m'apprend que je suis 57 éme et même si je ne suis pas obnibulé par la montre, j'avoue que le fait de connaitre sa place stimule ! Après tout on a tous sson petit orgeil perso !
En Haut je profite du panorama et me pose un peu pour boire et manger ! J'aperçois le Sancy un peu enneigé qui me rappelle l'ultra du Sancy couru avec Choupinette 05 en Septembre 06 ! Une belle course à recommander.



Je profite de la descente pour me refaire et je croise JB que l'on pourrai aisément surnommer Gladiator 74 tant il a l'expérience du trail.



Après cette descente, ça va mieux mais bon toujours un peu bof ! Les sensations sont pas super.
Je décide de me concentrer et d'arréter de trop m'inquitéter.
Petit à Petit, tout va revenir et je ratrappe même mon retard.
Pendant la descente finale, je me sens vraiment bien et je suis content d'arriver en un peu plus de 6 H 26, ce qui me classe 50 ème.
Snoopy 05 est déjà arriver puisqu'il a fait le petit parcours, il est content mais déçu car sa douleur au genou est revenue. En tout, bravo pour ton courage, snoopy, car courir avec ce type de douleur n'ai pas chose facile. Mais, bon, maintenant, y faut se reposer et se soigner, Hein...
Le Gladiator 74 ne tadera pas arriver, toujours fidèle à lui même, toujours frais.

Le trail était magnifique, l'organisation et l'esprit authentique et sympathique, Merci à tous les bénévoles pour leur attention et leur gentillesse. Un Trail à recommander.

A bientôt pour un autre récit,

Choupinet 05


2 commentaires

Commentaire de LtBlueb posté le 09-03-2007 à 23:50:00

bravo pour ta gestion de course, le récit et les photos ;-) toi aussi tu as trouvé la route longue le samedi après midi entre les Alpes et l'Auvergne ?;-)

Commentaire de Cawito46 posté le 13-03-2007 à 22:04:00

slt Choupinet,
ben oui, c'était bien sympa ce trail malgré les problèmes de Snoopy05 qui lui ont gâché le plaisir. Moi, en tant que spectateur, j'ai bien apprécié et d'ailleurs, l'avantage du Vulcain, c'est qu'il est facile pour les accompagnateurs de se déplacer d'un point à un autre.
En plus, le temps était vraiment printanier, ce qui est plaisant et qui change de la pluie ou de la neige.
Alors, continue à bien gerer tes courses et fait un bisou sur le genou de Snoopy05, lol

juse une dernière chose : Gladiator 74...le 74, c'est l'âge ? oups !

bye

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.23 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !