Récit de la course : Trail du Ventoux 2007, par Khanardô

L'auteur : Khanardô

La course : Trail du Ventoux

Date : 18/3/2007

Lieu : Bedoin (Vaucluse)

Affichage : 3023 vues

Distance : 44km

Objectif : Pas d'objectif

11 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

74 autres récits :

Trail Ventoux 2007

Mon premier compte-rendu pour Kikourou sera consacré au trail du Ventoux du 18 mars 2007.
Et je commencerai par citer ce compagnon, d'infortune allais-je dire, qui entre deux descentes de combes me confiait :
"J'hésite entre plusieurs qualificatifs : pénible, long, chiant, casse-couille et génial, bon, je vais dire que c'est génial..."
Je vois d'ici les esprits chagrins penser "et allez, encore un geignard qui ferait mieux de changer de sport..."
Euh, non. Mais il arrive un moment, au cours de la descente du ci-devant Ventoux, ou, comment dire, on se lasse un peu des 10 bornes de descente pierreuse dans des combes sans aucun autre paysage que les arbres et les parpaings.
Voilà, c'est ça, toute la première partie de la course est si belle, qu'on est du coup un peu déçu par la deuxième. C'est bien dommage, il faut bien redescendre un jour. Post coïtum animal triste...

Le bonnet orange vissé sur la tête, malgré une météo plus que clémente (tempête de ciel bleu, vent quasi nul), je péripatétite sur l'aire de départ, guettant d'autres zozos avec le même chapeau que moi. Et je trouve Figatelli et Chorizo ; un peu ébahis peut-être, nous ne prenons pas de photo pour immortaliser cette rencontre, celle de XXL avec XS. Tous les Marseillais ne sont pas des petits bruns ! Nous ne nous reverrons pas de la journée, mais il y a bien des trails dans le Sud...
Puis je tombe sur Raideur69 (un pseudo qui m'inspire...) et Angelo ; nous nous plaçons tranquillement en vue du départ en discutant de tout et de rien. Il faudra là aussi se revoir plus longuement !
J'ai beau tenter de leur expliquer qu'aujourd'hui Sherpa doit me servir de lièvre, ils ne semblent pas me croire, curieux ça... !


3 kikoureurs
(Angelo, Khanardo et raideur69 de G à D)

Et le fait est qu'il y a du beau linge aujourd'hui. Est-ce pour cela que ça démarre en trombe en tête ? On passe à peine sous le départ que les premiers sont déjà loin. Allez, faut y aller, on se bouge...
La petite boucle d'échauffement me donne l'occasion de faire la blague habituelle " bon, ben c'était court aujourd'hui", mais personne ne semble rire, la concentration est montée d'un cran, alors je ferme ma gu... et je commence à mouliner des gambettes dans la descente.Car oui, au début ça descend, légèrement...
Arrivent les fameuses demoiselles coiffées, paysage magnifique sous le soleil, d'ocres rouges et orange. L'an dernier la météo grisou gâchait un peu l'ambiance.


Pas de difficulté particulière jusqu'aux étroitures de la combe Curnier (montées de caillasse auparavant, en monotrace ; les places sont attribuées, il est difficile de doubler si ce n'est au prix d'efforts pénibles. Autant rester à sa place et attendre l'occase. De toute façon, il reste de la borne et de la déniv' !). Ces étroitures sont magnifiques. Il y en a 300 ou 400 mètres, avec des passages où les costauds doivent se mettre de profil pour passer ! Les parois semblent se rejoindre en haut, c'est très très beau. A éviter par temps d'orage...
La sortie de la combe, l'an dernier grâce à une corde sur une dalle en IV+, se fait cette année par un bon chemin, avec accueil des bénévoles en haut.
Ah, les bénévoles du Ventoux... Gentils, dispos, souriants, connaissant la distance restant à parcourir depuis leur stand... Merci, merci à vous toutes et à vous tous ; combien d'entre vous ont assisté ces coureurs sans peut-être avoir jamais été là-haut ?


La prise d'altitude est régulière et la vue se dégage. Et quelle vue ! Du Lubéron aux Alpilles, le sommet promet d'être grandiose. Il faut bien dire cela, le parcours de 22 km permet déjà d'apprécier une vue peu commune !
La séparation des deux parcours (choix possible à ce moment entre l'une ou l'autre des deux distances) est précédée peu avant d'une vue du sommet, si proche, si lointain... comment savoir ?
On mange, on boit, ça repart. J'ai pu, grâce à la météo pas trop chaude et aux ravitos bien garnis ne jamais ouvrir la bouteille que j'avais dans le sac ! Je n'ai bu et mangé qu'aux ravitos, sans avoir soif ni faim entre deux.
La montée au sommet se fait en marchant. Euh oui, si j'veux.C'est bon raide et fin dur.


Vers le sommet

Il est possible de trottiner dans les caillasses du Clapier de l'Ermite, mais je souhaite en garder sous le pied, connaissant bien la longue et austère descente qui suivra...
L'arrivée au sommet sous un petit zef, est l'occasion pour moi de sortir l'appareil photo, et zou, le bonnet, le orange, qui s'échappe du sac et s'envole vers le bas ! Ah bordel, je râle tout bas, et je le rattrape dare dare.
Du sommet, il reste 25 bornes, 19 ont déjà été faites. La raideur digeste quoi...
Aujourd'hui, la vue est l'une des plus belles que j'ai jamais eues au Ventoux : Mont Blanc, Viso, Alpilles... Tout l'arc alpin, la Provence, le Massif Central. Leçon de géographie...


Début descente

Les 4km qui suivent sont un bonheur de paysage (attention aux pieds quand même, il n'y a pas de neige pour faciliter le passage, et beaucoup de pierres !) sur la crête, qui descend en ondulant.


Les crêtes

Puis on plonge dans la forêt, et la course commence véritablement.
Pour schématiser, 20 bornes de descente dont 15 en deux combes et 5 en faux-plats à la fin. Je ne peux pas dire que je les adore ces combes ! Plus de vue du tout, pas mal de pierres, l'an dernier la neige facilitait bien les choses. Les douleurs habituelles (TFL...) se réveillent, gare aux chevilles, rester lucide et vigilant ! Les premiers sont passés à au-moins 18 à l'heure, plus peut-être ? Saloperie de petits gravillons qui s'infiltrent dans les chaussettes... Il me faut m'arrêter une fois, car je me suis mis à courir en pointes à cause d'un millimètre cube de calcaire sous le talon...


Deux ravitos pour se détendre, avec toujours une excellente ambiance.
Les derniers kms n'en finissent pas. Comme a dit W. Allen "l'éternité c'est long, surtout vers la fin..." Content de la placer celle-là...
Arrivée sous les clameurs, car au Ventoux il ya a aussi le public ! Bon, pas partout c'est sûr, mais en tout cas, à l'arrivée, on peut se la jouer "héros du jour" !
Voilà, c'est fini, le premier trail de l'année. Je ne suis pas forcément rassuré pour le 100 bornes de la Drôme, à venir en mai. Il va falloir faire du volume !

Quelques renseignements complémentaires :
Selon les conditions météo, prévoir d'emporter un coupe-vent pour le sommet (j'avais oublié le mien, mais on s'en passait largement car la température était douce), des gants, un bonnet, des Yaktraks. Eau et ravitaillement (mais ceux en place sont suffisants à moins de chaleur extrême ou de voracité excessive). Guêtres, lunettes de soleil...
L'air sec du Ventoux me déclenche toujours des petites toux d'irritation, voire des nausées et hoquets à l'arrivée : Motillium ou Primpéran pour ceux qui craignent ces petits désagréments.

A titre très indicatif, pour ceux qui souhaitent se faire une idée du temps qu'ils pourraient mettre :
44 km, 2045 m de déniv' (1045 à la séparation des parcours)
J'ai mis 5h54, avec un passage en 2 heures à la séparation des parcours, et 3h00 au sommet (2h54 pour descendre !)
Je termine 206ème / 379. Sûr que si la veille au soir j'avais moins mangé de raclette chez la frangine...
V1 (47 ans). 3h08 au marathon et 1h27 au semi.

Le premier met 3h41, le dernier 7h36
La première met 4h53 (76ème scratch), la dernière 7h36

Site de la course : http://actionventoux.monsite.wanadoo.fr/ (photos, résultats...)

Course très bien organisée et très recommandable !

11 commentaires

Commentaire de thunder posté le 21-03-2007 à 12:55:00

Petit CR plein d'humour.
Alors comme ça dès le matin vous utilisez la récup active avec l'electro, tssssss, déception venant de raideur oui mais deux jeunes et fringants coureurs comme vous tssss
J'attends avec impatience de te rencontrer dans la drome
Bonne récup

Commentaire de le_kéké posté le 21-03-2007 à 13:01:00

Très bien ce premier CR, n'hésite pas à en faire d'autres.
Merci pour les photos et le récit plein d'humour.

A bientôt, Philippe

Commentaire de akunamatata posté le 21-03-2007 à 17:14:00

joli CR, pour un premier ça promet!

Commentaire de nonodetrust posté le 21-03-2007 à 18:24:00

Belles photos, CR bien sympa. Tu as du me doubler sur la fin; je finis en 2h57 (maillot rouge, boiteux titubant).

Commentaire de Aiaccinu posté le 21-03-2007 à 19:02:00

Le premier CR est très bon , on attend les suivants avec impatience !

Commentaire de chorizo13 posté le 21-03-2007 à 21:07:00

bravo pour ton CR, c'est domage de pas avoir pu parler un peu aprés la course
une autre fois surement.

Commentaire de Gibus posté le 22-03-2007 à 19:00:00

Purée décidemment on n'était tous en haut en meme temps
j'étais à midi environ en haut sur la montagne
super point de vue d'ailleurs
génial tes photos
je m'y revois.
a+

Commentaire de Papillon posté le 25-03-2007 à 20:56:00

Nous étions sûrement l'un à côté de l'autre, je finis en 5h56 à la 210ème place. Une fille en short avec un tee shirt salomon rouge, qui passait son temps à raler contre son point de côté!!! Je suis arrivée complètement cramée, il m'a fallu 10' pour être à nou veau heureuse!

Commentaire de Papillon posté le 25-03-2007 à 20:58:00

Le mieux c'est que je suis aussi en 2h à la bifurcation et en 3h au sommet, nous avons fait la même course!!!

Commentaire de raideur69 posté le 28-03-2007 à 03:02:00

Avé Alain!!!Bravo pour ton CR et tes photos,sa fait plaisir de rencontrer des kikoureurs sur les courses et de plus tres sympa,dommage que nous nous soyons pas tous vu,j'avais bien mon bonnet au départ comme tjrs et puis je l'ai enlevé,mais mis dans un filet sur le coté de mon sac.en effet il est tres beau ce trail et puis c'est un vrai trail(je conseil un entraînement correct,pour pas arrivée comme j'en ai vu completement cassé),dommage je n'ai pas trouvé l'ambiance du Vulcain quilui ma semblé plus "esprit trail"peut être à cause du times salomon,un coté un peu frime dans ce trail. A bientôt sur d'autres trail

Commentaire de philkikou posté le 09-03-2008 à 08:47:00

merci pour ces infos très précieuses... et au ventoux dans 15 jours...sous le soeil exactement !!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.14 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !