Récit de la course : Verdon Canyon Challenge - 35 km 2008, par NICO73

L'auteur : NICO73

La course : Verdon Canyon Challenge - 35 km

Date : 28/6/2008

Lieu : Aiguines (Var)

Affichage : 2250 vues

Distance : 100km

Objectif : Pas d'objectif

10 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

35 km Canyon verdon Challenge


dsc02524.jpg

J'ai mis un peu de temps pour faire ce compte rendu, le temps de digérer 
un peu mon abandon au pied du village d'Aiguines.

L'histoire a commencé l'année dernière quand un collègue de travail me
raconte son épopée sur le 35km. Nous étions Lionel et moi d'accord sur
le fait qu'il fallait absolument essayer cette aventure pour la beauté
du paysage. Nous décidions donc de nous entrainer en conséquence durant
l'année en cherchant des terrains de plus en plus difficile et en
effectuant un minimun d'une sortie longue par semaine.


Le trail de Signes et des eaux vives nous ont permis de jauger nos
niveaux et nous partions sur le Verdon avec de bonnes sensations.Mais 12
jours avant la course ma vieille douleur au dos de handballeur dressurgit et
m'oblige à rater la sortie OFF des Calanques qui devait être mon dernier
entrainement plaisir( voir CR DJ gombert car les photos sont superbes
http://www.kikourou.net/recits/recit-5665-off_des_calanques-2008-par-dj_gombert.html,
je râle encore d'avoir rater cela).
Donc repos forcé et Voltarène à Gogo pour pouvoir être au départ à Aiguines.

Nous voila donc parti, Lionel et moi vendredi soir vers
Montagnac-Montpezat chez mon père. C'est un petit village qui se trouve
près du lac de Sainte croix à 40 km d'Aiguines. J'y ai passé toutes mes
vacances depuis ma naissance. C'est soirée pâte au pistou et Dodo pour être
fin prêt.

Samedi 06h30 réveil et départ vers Aiguines où nous rencontrons beaucoup
de Kikoureurs qui m'ont fait un super accueil. Encore merci à tous pour
votre sympathie et votre soutien, Dômmage que ça a été bref.
 dsc02499.jpg
dsc02500.jpg
J'ai également pu serrer la main d'Akuna qui m'a recruté indirectement car 
c'est à la lecture de ces récit que j'ai pu découvrir Kikourou. Je lui
ai fait part de toute ma sympathie et j'espère le revoir dans les
prochaines sorties.
dsc02502.jpg
dsc02504.jpg
dsc02505.jpg
dsc02503.jpg
dsc02506.jpg

C'est le départ à 09h30 et il fait déjà très chaud, en plus nous n'avons
pas encore eu le temps de nous habituer car le printemps a été plutôt
clément cette année. Dès les premières minutes, nous sommes trempés et
nous commençons à boire beaucoup. Nous suivons depuis un bon moment un
coureur qui me semble avoir un rythme convenant à notre forme du jour pour cette montée et, sans
se cramer nous arrivons presque au sommet du Grand Margès. Quels
splendides paysages, quand je pense que j'ai passé mon enface sur le
plateau de Valensole et que je n'étais jamais venu ici!!! Merci à notre
compagnon d'ascension pour la photo et un grand bonjour si il lit ce
récit.

dsc02513.jpg
dsc02514.jpg
dsc02510.jpg
dsc02515.jpg
dsc02516.jpg
Shostag a pris également de superbes photos et même la plus belle
me concernant que voici.
4.jpg Je suis en plein centre
Au sommet du grand Margès
dsc02517.jpg
dsc02518.jpg
nous attend une énorme descente que Lionel va 
mener avec une envie folle. je ne savais pas qu'il savait descendre
aussi bien et malgré les chutes évitées de justesse, nous arrivons au
premier ravitaillement en 1h54 et encore très en jambe. Là Taz,
Rapacette, Ldingo et Akuna nous encourage très fort.
2008_verdon_course_publiee_010.jpgPhotos Taz et Akunanico_km10.jpg
Nous repartons sur une partie roulante qui nous permet de continuer à
courir avant la descente sur le Verdon. Le paysage est magnifique, le
parcours sublime et l'ambiance entre coureur superbe.
 Je discute un peu avec Tofofthemoon qui se cogne la tête fortement sur un rocher, tout va 
bien ! ouf !
 
 dsc02519.jpg
dsc02521.jpg
dsc02522.jpg
Arrive la difficile montée de l'imbus. Une mini via ferrata 
au paysage splendide. D'un coup, sans prévenir, des nausées apparaissent, mes
jambes flageolles et je vomis à 500m du ravitaillement du 21. J'arrive épuisé
et Taz vient vers moi en me disant des mots que j'ai oublié mais qui
m'ont boustés pour continuer. Bisous TAZ !
2008_verdon_course_publiee_040.jpgphoto TAZ
Lionel qui m'attendait me remotive et me dit que cela va passer, il
m'attend, il m'attend ,il m'attend .....Je ne le voit plus et c'est seul
que je gravit le col d'Iloire, laissant passer les coureurs qui me
rattrape, je n'avance plus, les forces m'abandonnent, je rejette une
deuxième fois à l'ombre d'un chêne si rare dans ce sentier. les
traileurs s'arrêtent : "ça va ! ta besoin de rien !" un autre prend mon
numéro :"je vais signaler que tu ne vas pas bien". L'esprit trail ,
c'est aussi cela la solidarité! pas comme dans certaines courses où on
te marcherait dessus.

Enfin, j'arrive au 27 ème Km complètement claqué et j'apprends
énormément d'abandon. Lionel m'attend depuis presque 30mn inquiet. Il
reste que de la descente (enfin je croyais) et je lui dis de terminer sans moi.
je finirai ! il ne reste plus que 7 km !

Et c'est en marchant que je descend les sentiers, ma tête commence à tourner
et mes jambes sont faibles. Je n'arrive plus à boire, ni à manger depuis
un bon moment, le mal au coeur m'en empêche. J'arrive sur du bitûme et
j'entends le haut parleur du speaker. Mon moral revient, mais il faut
remonter au Village. Mes jambes ne tiennent plus, je m'assois tous les
deux cents mètres, les première maison sont là. Des coureurs me doublent
en courant, c'est la déchéance. je m'appui sur un mur et j'attend espèrant tout de même
terminer. je suis presque à la fin. Une voiture s'arrète, c'est un coureur qui avait du abandonner au 21 ème km.
:"ça,va, tu n'arrives plus à parler ! Tu es presque arrivée". Je ne peux
plus, il me remonte donc avec son épouse au village ! 1,5 km de
l'arrivée !!! Merci !
 je vomis une dernière fois avant de retouver ma 
femme qui avait alerte la terre entière, inquiète de ne pas m'avoir vu
arriver. Les secouristes prennent des nouvelles régulières pendant que je
reprends des forces à l'ombre allongé sur la pelouse enragé de ne pas
avoir pu terminé.
C'est là que je rencontre JAC avec sa femme qui avait déjà sympathisée avec la mienne. Il me remonte le moral.

Une fois remis de mes émotions nous descendons au Lac, pour refroidir le corps, puis nous partons visiter le village de Moustiers
et ses fayences. Puis, ce sera barbecue pour reprendre des forces.
Morphée ne m'a pas attendu longtemps.

Le lendemain, nous amenons les enfants faire deux heures de pédalos dans les gorges. Ils se sont éclatés.

C'est décidé, l'année prochaine je reviens et je terminerai.
Quelques photos prisent d'en face d'Aiguines.
 verdon.jpg
verdon2.jpgMoustiers Sainte Marie
verdon3.jpg
verdon4.jpg
verdon5.jpg
verdon6.jpgle plateau de Valensole

10 commentaires

Commentaire de _azerty posté le 06-07-2008 à 18:53:00

"Le lendemain, nous amenons les enfants faire deux heures de pédalos dans les gorges. Ils se sont éclatés.C'est décidé, l'année prochaine je reviens et je terminerai."

moi aussi j'y retournerai, terminer mes tours de pédalos :-)))))

Ravi de t'avoir rencontré

Domi

Commentaire de CROCS-MAN posté le 06-07-2008 à 19:03:00

Désolé pour ton abandon mais dit toi que tu en avais fait un gros morceau et que ce n'est pas donné à tout le monde.Pas facile de courir en pleine chaleur.Bravo à toi et repose toi pour la rentrée.Tu as du choper une insolation.
Amitiés.

Commentaire de BENIBENI posté le 06-07-2008 à 19:59:00

Tu reviendras et tu termineras, voilà une bonne décision !
Magnifique récit, belle brochette de portrait et des paysages magiques, bravo !

Commentaire de maï74 posté le 06-07-2008 à 21:39:00

Super les photos, on imagine bien la difficulté de cette course sous un soleil de plomb. L'an prochain, elle est pour toi ! Bravo quand même !

Commentaire de RogerRunner13 posté le 07-07-2008 à 07:58:00

C'est terrible quand la tête voudrait encore, mais que le corps ne suit plus. Merci d'avoir partager avec nous cette expérience, au plaisir de te revoir.

Commentaire de taz28 posté le 07-07-2008 à 08:20:00

J'ai été ravie Nico de pouvoir t'encourager sur ce parcours si difficile !!!
Je t'ai vu souriant et en forme, puis, un peu moins bien, mais tu as su gérer malgré tes soucis gastriques....

Bravo à toi !!!

Au plaisir de te recroiser sur une course...

Bisous

Taz

Commentaire de akunamatata posté le 07-07-2008 à 11:14:00

1,5 km !
j'y crois pas, allez ça le fera l'annee prochaine.

Commentaire de topheofthemoon posté le 07-07-2008 à 14:59:00

Salut Nico, Ce sera en effet pour l'année prochaine j'en suis sur...
Nous étions très inquiet au col d'iloire avec ton pote et je culpabilisais un peu de ne pas t'avoir attendu...
Bref je suis heureux de voir que tout va bien maintenant...
La tête va également mieux de mon coté ;-)
Au plaisir de te revoir sur un trail... ou sur une sortie OFF du coté de Cuges, les sentiers y sont magnifiques...

Commentaire de DJ Gombert posté le 07-07-2008 à 16:25:00

Je me disais bien, qu'il y avait qq chose, toi qui est si ponctuel dans tes récits.

Félicitations pour les photos, pour le reste, je t'avais prévenu, avec le OFF des calanques : c'était l'ETE : chaleur et Cigales.

Par contre, pour vous cela a été la fournaise, et dans ses cas là, "raissonable rester il le faut", le récit de Joe One, fait froid dans le dos à ce sujet.

Bon ben repose toi bien et prochain trail de guerrier ... Signes en 45 km ;-)

Commentaire de joy posté le 03-11-2008 à 18:47:00

L'année prochaine c le 100 KMS...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.15 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !